Partagez | 
 

 EVENT ▬ Merry Christmas Darling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
End
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 17
Sujet: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Lun 19 Déc - 21:48



    Vous vous souvenez d'Harry Potter le pauvre petit orphelin qui s'étonna de recevoir des cadeaux à Noël ? Malgré le fait qu'il pensait que personne ne l'aimerait jamais, le lieu où il demeurait désormais n'était pas de cet avis. C'est ainsi qu'émerveillé il découvrit les présents que le père Noël lui avait apporté (car je n'ai toujours pas compris qui lui avait donné sa cape d'invisibilité, bref), et il en serait de même pour les orphelins de la Wammy's House.

    Il faisait froid dans le comté du Hampshire cette année là, mais vraiment très froid et comme dans les contes de fées la neige n'avait décidé de tomber qu'à la veille de Noël. Le 24 au soir avait plutôt été banal, si l'on omet les royal festin que Moriarty avait fait préparer à ses petits protégés, en somme toute les protégés en question avaient bien ri tous ensemble, certains avaient eu l'air triste – Noël leur rappelait sûrement d'heureux souvenirs disparus à jamais – quant à d'autres ils étaient comme d'habitude, fidèles à eux-même, bah oui, être content de Noël c'est trop mainstream, sauf que, on a beau dire, et même si on est pas chrétien, passer le réveillon à Wammy's House c'est toujours quelque chose d'éprouvant.

    C'est avec émerveillement que les enfants découvrirent qu'il avait neigé cette nuit là, et que les flocons continuaient de tomber derrière les fenêtres. Les plus jeunes sautèrent rapidement de leur lit, d'autres eurent du mal, marmonnant que Noël était une fête de faibles, mais la plupart voulaient timidement aller voir s'il n'y avait pas quelque chose pour eux, tout de même, sous le grand sapin placé au centre de la Common Room. Il y en avait beaucoup qui, également, transportaient quelques paquets derrière leurs dos, qu'ils déposèrent où ils le pouvaient, sur la pile gigantesque de paquets. C'est amusant de constater que notre tas de cadeaux n'est pas aussi garnis que dans un orphelinat.

    Des paquets de toutes les couleurs jonchaient le sol et des dizaines d'orphelins étaient déjà en train d'ouvrir leurs cadeaux. Mais il y avait quelque chose d'étrange. Pourquoi Dainty avait-elle reçu un ours en peluche de la part d'L … ? Ah, expliqua Moriarty (encore dans son pyjama à motif de petits canards), il s'était trompé dans les noms, en résumé chaque orphelin avait un paquet sur lequel était apposé le nom d'un autre orphelin. Il faudrait donc aller le rendre à l'orphelin mystère, en tout cas si l'on voulait faire honneur à la fête de Noël et à L, vous savez, même les détectives autistes et boulimiques, qui luttent contre les forces du mal, ont le temps de faire de beaux cadeaux.

    Le principe du jeu :


    Votre personnage a reçu un paquet de la part de L et Moriarty, sauf que c'est le cadeau d'un autre orphelin qui est à l'intérieur. Le but est de faire un rp de groupe, et de trouver le temps d'aller rendre son cadeau à l'orphelin. Vous trouvez l'orphelin en vous aidant de sa personnalité, des choses qu'il aime, après quoi libre à vous de faire faire ce que vous voulez à votre personnage. La liste des cadeaux est ci dessous. Et vous n'avez pas le meilleur, si vous réussissez à trouver pour qui est le cadeau et à la rendre à l'orphelin en question (si celui ci n'est pas actif ou si vous avez peur qu'il ne vous réponde pas, pas de problème, il suffit juste de dire que votre perso balance son cadeau à cet orphelin, et d'aller faire autre chose, tant que vous le mettez dans le rp c'est bon, vous n'êtes même pas obligé d'engager la conversation) bref si vous réussissez ça vous empochez 500 £ sur votre compte en banque, c'est un peu notre cadeau de Noël. \o/ (si vous êtes un gripsou mais que vous n'arrivez pas à savoir pour qui est le cadeau demandez au staff qui vous enverra un petit indice)


(j'ai pas mis tout le monde parce qu'il me semble évidemment que certains ne posteront jamais dans ce topic)
    Almighty - des accessoires pour les cheveux (A force d'avoir trop de cheveux...)
    Amber - une poupée vaudou de Cyanide, à faire souffrir
    Angel - des cigarettes et euh, quelque chose pour assommer Shark de temps à autre + 500 £
    Anthem - une photo d'Amanda
    Arpège - un cahier, pour écrire + 500 £
    Aurore - des peluches et des jouets pour la jolie demoiselle
    Bird - des bouquins de théâtre + 500 £
    Blake - un bouquin « devenir mince en un mois » + 500 £
    Blue Mary - des fringues emos, des bracelets de force.
    Camelia - Des mangas yaoi histoire qu'il comprenne qu'il est uke (qu'il perde sa virginité aussi)
    Cancel - Des accessoires punk + 500 £
    Cheshire - un livre « je suis italien, j'ai les cheveux gris, et je suis gay aidez moi »
    Chives - du maquillage
    Color - des médocs
    Crazy - une batte de base ball + 500 £
    Crime - des crevettes surgelées
    Cyanide - des poils (pour qu'il ai l'air un tout petit peu plus viril)
    Dainty - des jeux vidéos et des clopes
    Damn & April - un râteau, pour jardiner
    Dance - des livres + 500 £
    Den - une nouvelle casquette (parce que rose et blanc ça craint)
    Dew - des vidéos porno et puis des habits oranges. + 500 £
    Diamond - un livre avec des images d'oiseaux
    Die - Une couronne et un t shirt rayé
    Disaster - un livre « je suis hermaphrodite, comment le vivre ? »
    Divine - Une guitare ou des instruments de musique what else + 500 £
    Duke - des DVDs et une nouvelle caméra + 500 £
    Ember - La collection complète des cartes de pokemon (puis une peluche de pikachu histoire de faire honneur à son avatar)
    End - Des carottes pour son lapin (puis pour autre chose, sait-on jamais) + 500 £
    Fatal - un tableau à l'effigie d'Adolf Hitler + 500 £
    Firenze - des masques de zorro + 500 £
    Fish - des docs martens, des collants troués
    Gabriel - une nouvelle cravate
    Gambit - le guide du petit kleptomane
    Ginger - Lolita en bouquin + 500 £
    Green - un nouvel ouchanka
    Hammer - des fringues de hipster, des clopes, de l'alcool + 500 £
    Heroine - un manuel de dissection
    Honey - des bouquins, beaucoup de bouquins et un set pour faire le thé
    Hurricane - des clopes, toujours plus de clopes
    Jaw - « le manuel du petit racketteur »
    Jewish - Un assortiment de miroirs
    June - un CD de musique celtique + 500 £
    Justice - Des dés, des dominos.
    Lein - des flingues, même si elle a pas le droit d'en avoir. + 500 £
    Lolly - Des insectes morts dans une boite
    Luke - des habits noirs, ou un petit chaton.
    Lula - des cupcakes, de la bouffe, n'importe
    Matt - un billet pour aller chez le psy histoire de plus être dépressif
    Mikan - une laisse, ou des trucs sado maso (pour faire honneur à son pseudo) + 500 £
    Muse - le dernier jeu pokémon, et une place chez le psy, accessoirement. + 500 £
    Mushroom - des sacs poubelle + 500 £
    Near - Des sous vêtements sexy + 500 £
    Néron - des chaussons de danse.
    Ocean - un recueil de poésie de Verlaine
    Panzer - Des champignons hallucinogènes (merci Moriarty...) + 500 £
    Peekaboo - Une poupée gonflable à l'effigie de Shiney
    Pilgrim - un guide « comment vivre son albinisme sans péter les plombs »
    Playmobil - des piercings (MOAR PIERCING) + 500 £
    Pure - un pantalon militaire
    Rimbaud - Des mangas yaoi
    Romeo - Un nouvel ipod et des teintures de toutes les couleurs + 500 £
    Seth - du gel (pour cheveux hein) (parce que j'imagine qu'ils tiennent avec du gel)
    Shadow - des films russes
    Shark - Des derbies
    Shiney - des peluuches
    Slave - deux élastiques pour faire des couettes et une robe trop mignonne + 500 £
    Snow - un balais, des serpillères + 500 £
    Stereo - des croquettes pour chat
    Straw - une teinture pour cheveux bleus + 500 £
    Take - des capotes, du vernis rouge
    Tears - une photo du Pure en sous vêtements + 500 £
    Thumbelina - Une montre, pour qu'elle soit plus en retard
    Truth - Des bouquins sur le romantisme, et fascination.
    Vice - des fringues de lolita, et puis des peluches pokémon
    Virgin - des flingues ! Et puis de la lingerie.
    Waterlily - des marmites pour cuisiner + 500 £
    Who - des lentilles de couleur, des fringues de couleur, des teintures pour cheveux de couleur


(c'est parti, vous pouvez poster à la suite de ce topic pour faire réagir votre orphelin à la vue de son cadeau, et de Noël 8D)

♔ ♔ ♔



Dernière édition par End le Mer 4 Jan - 16:01, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snow avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H
Double Compte:
Âge: 18 ans
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Lun 19 Déc - 23:09

    } Noël, Noël, tu vas venir bientôt
    Oh mon papa Noël, n'oublie pas mes cadeaux. {


    C’était un merveilleux jour de fête où tous les orphelins étaient réunis sous la même bannière, par les mêmes sentiments – laissez-la rêver, voyons – pour célébrer la plus belle de toutes les réjouissances : noël.
    La journée avait commencé très agréablement alors qu’elle avait ouvert les rideaux et les volets et que des dizaines d’étoiles blanches étaient venues s’accrocher dans ses cheveux d’or, tourbillonnant puis fondant au contact de sa peau chaude ; dehors, le parc n’était plus qu’un épais tapis blanc, les arbres semblaient faits de cotons et l’air sentait la magie et le miracle. Elle était persuadée qu’une journée magnifique s’annonçait, que rien ne pouvait entacher cette journée.
    Elle avait festoyer avec sa camarade de chambre, dansant et riant comme des enfants puis elle s’était précipitée dans le couloir – en pyjama, n’oublions pas – oubliant les règles pour aller réveiller Blake (en sautant sur son lit et donc sur le pauvre brun qui n'avait rien demandé !) mais surtout Green d’un charmant baiser avant de se glisser contre lui sous les draps chauds et… de le chatouiller – non mais vous pensiez à quoi là ?!.
    Elle était pleine d’une énergie et d’une excitation qui la rendait un peu étrange, un peu bizarre, changée en quelque sorte. Où était passée l’adolescente calme et réfléchie ? Au placard, au placard ! Répondait alors son esprit. Aujourd’hui l’ambiance était électrique et elle n’y résistait pas, se laissait aller, envahie par des sentiments confus indistincts mais inévitablement joyeux.

    Elle tira son petit ami de force du lit, le forçant à la suivre dehors, en direction de la Common Room, dans son pyjama vert, taquinant Blake au passage pour qu’il leur emboite le pas, impatiente de découvrir les trésors qui se cachaient sous le sapin ; car, tous les ans depuis qu’elle était ici, elle savait que quelqu’un au moins avait pensé à eux et leur avait offert de merveilleux présent. Qu’ils passent tous noël ensemble, comblés d’un ou parfois plusieurs cadeaux féériques.
    Lorsqu’elle arriva, sa petite main toujours perdue dans celle si grande et si chaleureuse de Green, la salle était déjà bondée ; du haut de sa petite taille, elle ne pouvait qu’apercevoir le sommet de la montagne de présent qui se trouvait là. Mais, bien trop riquiqui pour plus, elle allait devoir patienter ou alors ruser, et se faufiler dans la file pour se rapprocher ; parfois, il y avait quelques avantages à être de taille ridicule ; parfois non.
    Mais, optimiste, elle se glissa contre Gea, attendant patiemment leur tour dans la chaleur de son étreinte ; elle doutait qu’on puisse lui faire plus merveilleux cadeau que la présence rassurante et intime qui se trouvait à présent à ses côtés. Son anniversaire à peine passé dix jours plus tôt, déjà noël et toujours rayonnante de bonheur et de candeur.

    Enfin, elle fut assez près pour distinguer son nom sur un paquet ; à regret, elle délaissa son ami et s’empara avec délicatesse du précieux colis. Tout d’abord elle trouva que la forme était étrange et ne devina son contenu qu’une fois le papier au sol, délivrant sous ses yeux son étrange présent : un balais et des serpillières.
    Sceptique, elle leva un sourcil interrogateur puis observa ses compagnons, prêtant l’oreille aux dires des râleurs les plus proches ; il semblait que personne aux alentours n’ait reçu un cadeau qui puisse lui convenir ou lui correspondre. Alors, il semblait évident qu’il s’agissait là d’une bête erreur ; après tout, L était un homme occupé, il était déjà très aimable de sa part de penser à eux et de leur faire parvenir tous ces présents ! Et puis, ce serait peut-être amusant de retrouver à qui ce cadeau était alors destiné.
    Elle fut tenter de refaire le paquet mais elle n’avait pas de scotch sous la main et avait un peu froissé le papier, aussi abandonna-t-elle cette idée presque immédiatement. Elle fit le tour de la salle de ses grands yeux bleus, s’attardant parfois sur une personne ou une autre, une amie ou un frère, mais personne ne semblait correspondre.
    La réponse était pourtant évidente, elle ne le compris que lorsqu’elle vit l’homme de ménage à son extrême opposé, en train de grimacer devant ce qu’il avait dans les mains. Elle fut alors certaine – peut-être à tort – de la destination du présent qui portait son nom et se fraya un passage dans la foule à grand renfort de « excusez-moi » jusqu’à se retrouver à côté de lui et de lui tendre le nécessaire à nettoyer.

    « Je pense que ceci est pour toi, alors je te les rends ; je sais que cette fête ne doit pas t'être très familière mais on est toujours heureux de recevoir des cadeaux, n'est-ce pas ? Alors, Joyeux noël, Playmobil »

    Elle lui fit un sourire entendu, léger et doux, les yeux rayonnant comme un soleil de printemps, oubliant un bref instant tous leurs différents ; après tout, il n’était peut-être pas un adepte de cette fête mais il était très impoli de refuser un cadeau. Et puis elle aurait été vraiment attristée qu’il n’en veuille pas.
    Après tout, quoi de mieux qu’un cadeau pratique dans sa vie de tous les jours ?
    Et maintenant, il fallait attendre de voir si quelqu’un avait trouvé son cadeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Lun 19 Déc - 23:56

    Panzer n’avait rien contre Noël. Nourrissant cette fâcheuse tendance à se prendre pour un éternel enfant, il patientait chaque année. Toutefois, sa lucidité de jeune homme de 17 ans lui conférait chaque fois un sentiment de déception. Les cadeaux qu’on lui amenait n’étaient jamais à la hauteur de ses espérances. Oui, c’était simplement ça. C’était lamentable peut-être, mais primordial pour lui. Ainsi, il s’attendait toujours à découvrir un uniforme complet du parfait officier fasciste, ou une version de mein Kampf illustré, ou des photos d’une certaine personne qu’on ne citera pas mais qui se reconnaîtra (et si ces personnes sont plusieurs et bah … tant mieux). Toutefois, et heureusement d’ailleurs, ça n’était jamais ça qu’il recevait. D’une part parce que c’était trop cher, d’autre part parce que c’était tout bonnement amoral. Mais, emporté dans la magie de cette fête pour enfants, Panzer perdait presque toute logique. Il restait ce petit monstre aux idéaux infondés ; seulement, il parvenait à se fondre davantage dans la masse d’orphelins qui dévalaient les dortoirs pour se rendre au pied du sapin.

    Si ça n’avait tenu qu’à lui, Panzer aurait tout simplement commandé le sapin. Il était gigantesque. Il se sentait encore plus minable que d’habitude. Il s’était senti si petit et si insignifiant, la veille même, lorsqu’il était passé dans la salle, tombant sur Slave et Playmobil, en plein transport de l’imposant arbre. Ils avaient paru le bouger sans aucune peine ! De ce fait, avant de se coucher, il avait tenté en vain de soulever son lit, s’attirant un regard blasé et interrogateur de Rimbaud, tandis que Mushroom somnolait déjà suffisamment, assommé par les stupéfiants. Désappointé, il n’avait prononcé aucun discours en allemand et s’était couché sans un mot, rêvant déjà aux cadeaux qu’il n’aurait jamais.

    Toutefois, au petit matin, il avait accompagné les autres dans la salle commune. Armé d’un pistolet à eau rempli de neige fondu, emmitouflé dans une robe de chambre aussi noire que ses cheveux, il s’était frayé un chemin vers les cadeaux, menaçant les plus audacieux de les arroser un peu, pour les réveiller. Comme tous les autres, il eut du mal à trouver le paquet béni sur lequel aurait été écrit son pseudonyme. Avec l’aide de Thumbelina, il tomba finalement sur son paquet, qui n’était pas bien imposant. Ça ne pouvait donc pas être l’uniforme ou l’ouvrage interdit … un brassard rouge peut-être ? Ou des lacets blancs ? A moins que ce ne soient les précieuses photos ? Il l’ouvrit lentement, le sourcil rehaussé, interloqué. C’était, à première vue, une petite boîte en plastique transparente. A en juger par le bruit et les formes sombres à l’intérieur, elle contenait quelque chose. Il l’ouvrit. De la terre, des cadavres de ver … et des champignons. Des dizaines et des dizaines de petits champignons.


    Il y avait erreur sur la personne, là. Ses lèvres se tordirent, à mesure qu’il tentait de remettre son cerveau en marche. Il se gratta frénétiquement le dessus de sa lèvre. Pour un amateur de bonne cuisine ? Fatal ? … Les champignons, ça n’était pas spécialement pour la cuisine française ? Qui faisait partie de cette fichue France, ici ? … Arpège ? ou Blake, peut-être. Ça commençait à faire du monde sur la liste. Machinalement, il porta les champignons à son visage, pour les sentir. Pas d’odeur. Non … de la drogue ? Pas de doute, il n’était pas Expert pour rien. Il eut un rictus sarcastique lorsqu’il se rendit compte que la moitié des orphelins se droguait. Mais, au point d’en faire un cadeau, il fallait que ce soit un shooté de première. Il y avait le médicamenteux qui traînait sans cesse avec le juif. Et Mushroom. Bon, le choix était fait. L’allemand le trouva rapidement, un peu mort, dans un coin de la salle, sans doute encore sous les effets de sa prise d’hier soir. C’était aussi limpide que le cristal de la nuit portant le même nom.

    -« Fröhliches Weihnachten, junkie. » déclara Panzer presqu’à mi-voix, tandis qu’il lui déposait la culture de champignons hallucinogènes.

    En contemplant la tête du Shape, il se dit qu’il avait bien fait de ne pas les garder … Bien. Maintenant, il s’agissait de trouver SON cadeau.
Revenir en haut Aller en bas
End
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 17
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 0:18



Snow > tu t'es trompée de personne 8D recommence ♥ (pardon je viens casser mais c'est le jeu x3 : D) (j'avoue qu'on pouvait vraiment croire que c'était pour Playmobil...)
Panzer > + 500 £ o/

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blake avatar

Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 0:46

just easy as a b c
THAT'S HOW YOU MAKE IT RIGHT.


Non franchement. Noël c'est bien, ouais, Noël c'est bien. A condition de faire la fête toute la soirée du 24, et de pouvoir faire la grasse matinée tout le 25, genre jusqu'à allez, 15/16h. Donc là, être réveillé par une blonde encore en pyjama à une heure inconnue alors que tu t'es enfin endormi depuis environ une heure, deux heures grand maximum ─ on ne te refait pas, si tu ne joues pas à Pokemon la nuit une fois dans ton lit tu dors mal ─, non vraiment non, ça va pas. C'est pas un chouette Noël, ça.

Pffff, et puis regarde les, elle et Green, ils sont tellement niais, aaaaah, quelle horreur. T'es déjà pas particulièrement réceptif face à ce genre de chose quand t'es de bonne humeur, alors si tu es de mauvaise humeur, mon dieu, ça te donne des envies de meurtre. Et tu es de mauvaise humeur, vu que tu es toujours de mauvaise humeur quand on te réveille. Surtout si tu n'as dormi que deux heures. Bordel. Tu vas fumer une clope pour te calmer, hein, et tant pis si ça fait râler les tourtereaux. Tu vas les enfumer tiens, ça va t'amuser. … Ça devrait être interdit quand même, d'être de mauvaise humeur le jour de Noël.

Enfin, maintenant faut que tu les suives jusqu'au sapin hein, pfff. Tu t'es même pas encore habillé, mais tu récupères un t-shirt quand même, un au hasard, avec écrit POKEMON » en gros au centre parce que de toute manière, tout tes t-shirt sont des t-shirt Pokémon, et tu les suis en râlant, restant derrière et gardant même un peu tes distances parce que bon voilà quoi. En plus si ton cadeau n'est pas un truc sur les Pokémon que tu n'as pas déjà, t'en vois même pas la peine. Et ça te fait chier de faire le déplacement pour un cadeau quoi, ils pourraient vous les apporter directement quand même ! Bonjour, Blake, râleur professionnel, pour vous desservir. Et puis en plus, il est où cet abruti de Shiney, hein ?

Et puis en plus c'est chiant y'a plein de monde devant les cadeaux. Et puis en plus c'est chiant parce que une fois que t'as enfin récupéré celui avec ton nom écrit dessus, tu comprends pas pourquoi il semble avoir la forme d'un. Livre. Et puis quand tu l'ouvres, tu comprends encore moins.

    « WTF. »

Voilà, c'est sorti tout seul, et t'as même failli lâcher l'ouvrage en reculant. Un livre. C'est un livre. Mais pas n'importe quel livre. Un livre pour devenir mince. What is the phuque. Tu n'as pas besoin de devenir mince quand même, t'es loin d'être gros, toi. Gros. … Attendez, gros. Tu connais quelqu'un de gros ─ enfin, enrobé pour être poli mais t'en a rien à faire de la politesse. Le problème c'est que. Euh. T'es pas sûr d'avoir de très bonnes relations avec cette personne pour lui donner ce livre sans te faire défoncer au passage ? Sérieux tu le sens mal là. Oh putain que tu le sens mal.

Vous parlez d'un Noël, tiens.

Mais bon t'es pas non plus un froussard ─ enfin, ça dépend des conditions et tout ─, donc tu vas aller braver l'adversité à la recherche de. Comment il s'appelle déjà ? Ah ouais, Fatal. Tu vas faire face à ton destin, là, maintenant, tout de suite. Et au pire, t'as confiance en tes jambes.

    « Hé, Fatal. »

T'as quand même un peu peur. Tu tiens à la vie quoi, merde.

    « Je crois que c'est pour toi. »

Et tu lui tends le livre, évidement du côté où l'on voit marqué en gros « Devenir mince en un mois. »

Le compte à rebours avant la fin de ta vie est lancé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginger
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge:
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 9:41

Noël. Aujourd'hui c'était Noël. Ginger s'enfouit un peu plus profondément sous ses couvertures, le coeur serré en songeant qu'encore une fois elle passerait Noël sans ses parents. Elle repensa à New-York sous la neige. Le matin de Noël à la maison, chez elle. Gabrielle se rappelait du sapin de Noël, garnit de décorations, juste près de la fenêtre du salon, une petite montagne de cadeau à son pied. Elle se souvenait de ce moment où son coeur battait la chamade en voyant les paquets multicolores, de ses yeux émerveillés devant les présents après le déballage. Elle se souvenait de sa mère qui la filmait, qui pour une fois ne se montrait pas méchante et cesser de la rabaisser parce qu'elle ne dansait pas bien. D'ailleurs c'était à Noël qu'elle avait reçu ses premiers chaussons de danse ainsi que son tutu. Oh comme elle se rappelait de ce Noël où elle avait dansé pour son gala. Gabrielle n'avait que douze ans et elle rayonnait de joie à l'idée de danser Casse-Noisette. Il y avait aussi eu ce Noël où son père et elle avait entreprit de faire des gâteaux avant de s'avouer vaincu devant le champs de ruine qu'était la cuisine ainsi que l'état peut satisfaisant de leurs cookies. Maman avait rigolé en les voyant et elle les avait mangé en câjolant Gabrielle. Oh Ginger n'avait jamais trop aimé sa mère, parce qu'elle n'avait jamais cessé, même peu avant sa mort, de lui reprocher son incompétence dans la danse. Mais en dehors de ça ? Elle avait aimé sa mère et elle l'aimait toujours, comme elle aimait son père. Et Dieu qu'ils lui manquaient. Les deux ans, les deux anniversaires, les deux Noël sans eux étaient marqués dans son esprit au fer rouge. La danseuse inspira, tentant de refouler ses larmes. Non elle n'aimait pas Noël.

Snow ouvrit les rideaux et les volets de la chambre, faisant rentrer des flocons de neige et frissonner par la même occasion la jeune fille qui s'enfouit un peu plus sous ses couvertures. Au bout de quelques minutes, Ginger sortit du lit, les cheveux en bataille et une petite moue sur son visage. Elle souhaita malgré tout un joyeux Noël à Pure, un maigre sourire sur son visage et enfila un pull pardessus son pyjama. Et la jeune fille sortie de sa chambre, traînant ses pantoufles, l'air morose. Elle n'avait même pas envie de parler à Ember, son amoureux, son copain...car oui on pouvait dire qu'ils étaient ensemble. Après tout Ember lui avait dit qu'il l'aimait ? Ginger n'était sure de rien au fond, elle savait qu'elle l'aimait et pensait que c'était réciproque mais elle ne savait pas comment définir leur relation. Elle n'en avait pas parlé à ses amis ou du moins à demi-mots mais il ne fallait pas être un idiot pour voir le changement de réaction de la danseuse envers le shape. Enfin étrangement elle s'en moquait aujourd'hui, tout cela lui paraissait futile et une fois n'est pas commune elle avait envie de manger. Manger jusqu'à sans faire vomir pour évacuer ce blue qui la possédait en ce jour radieux pour la plupart des orphelins. Ou peut être que son appétit revenait grâce aux pilules qu'Ember lui avait donné. Enfin bref.

Ginger entra dans le common room et se dirigea vers le sapin, cherchant son cadeau. Ce fut Luke qui lui tendit son paquet où l'on pouvait voir une étiquette avec son pseudonyme dessus. Avec un petit merci timide, l'américaine entreprit d'ouvrir son cadeau. Elle déchira le papier qui sembla faire écho aux autres enveloppes de Noël qui subissaient le même sort et son cadeau lui apparut dans toute sa splendeur. Et Gabrielle ne put s'empêcher d'ouvrir des yeux ronds en le voyant.

Lolita. Un livre. Un livre où l'on pouvait lire le titre "Lolita" en lettres rouge. Pourquoi ? Pourquoi avait-elle reçu ce cadeau ? Elle ne connaissait pas du tout ce livre et en le feuilletant elle se rendit compte que ce n'était même pas du tout le genre de roman qu'elle affectionnait. Gabrielle fit une moue dubitative. Elle ne comprenait décidément pas du tout pourquoi le détective L lui avait fait ce cadeau. Non vraiment pas. Soudain l'explication fusa dans la pièce, colportait par les murmures d'autres orphelins qui semblaient dans le même cas qu'elle. Ce n'était pas à elle mais à quelqu'un d'autre qu'elle devait l'offrir. Visiblement le détective voulait que ses orphelins fassent travailler leurs méninges pour retrouver le destinataire. Ginger mâchonna ses lèvres réfléchissant à la personne susceptible d'apprécier un tel présent. Arpège ? Si c'était elle, Gabrielle lui enverrait le roman à la tête. Elle ne l'aimait pas et n'acceptait pas l'idée de lui offrir un cadeau le jour de Noël. Dainty ? C'était bien le genre de fille à aimer les romans bizarres où la débauche pointait le bout de son nez à chaque page. Mmmmh non peut être pas mais de tout évidence ce livre devait être offert à une fille qui n'était pas pure et chaste ou plutôt qui assumait une certaine frivolité...enfin non elle n'allait pas le donner à Pure ou Waterlily ! Et encore moins à Abbey, doyenne de l'oprhelinat et aussi la femme de ménage qui n'était même pas là aujourd'hui car elle avait eu la chance de passer Noël avec le reste de sa famile. Bref donc c'était un cadeau qui ne convenait ni à Pure, ni à Waterlily, ni à Peekaboo, ni à Straw est encore moins à un garçon !!! Elle se creusa un peu plus la tête, fermant les yeux à demis....non décidément c'était toujours une fille pulpeuse voir nympho qui apparaissait dans son esprit entrain de lire ce livre. Pendant une fraction deux secondes elle songea à Divine, son professeur principale...mais son esprit la ramena encore une fois à Dainty. C'était bien son genre puis non.

Exaspérée, Ginger marcha un petit peu, regardant la tête des différents orphelins qui peuplaient le common room soudain ses yeux se posèrent alors sur...Lula. Lula. Lula, Ginger eût alors une sorte d'intuition : c'était sans doute à Lula qu'il fallait qu'elle donne le cadeau. Non ce n'était pas à Dainty, puis Dainty ne devait pas passer son temps à lire ou si oui, cela devait être des romans encore plus trashs ou bref...depuis que Ginger avait croisé la silhouette et la tignasse rousse de l'italienne dans la masse d'orphelins, ils lui semblaient évident que c'était à Lula qu'elle devait offrir Lolita. Au mieux elle avait juste et elle pouvait recevoir son cadeau avant de s'éclipser discrètement pour manger, danser, se faire vomir ou passer un moment timide mais agréable avec ses rares amis et au piiiiiiiiiire elle devrait encore ses creuser les méninges.

La jeune brune inspira et se dirigea d'un pas qui se voulait sur vers Lula. Une fois devant elle, Ginger essaya de lui sourire, petit échec car celui-ci ressemblait plus à une petite grimace, elle inspira et lui tendit le livre.

« Tiens Lula. Je crois que c'est ton cadeau. »

Ginger sourit de nouveau un petit sourire et m'étant une mèche derrière son oreille tout en mâchonnant encore ses pauvres lèvres, elle lança :

« Joyeux Noël...et salut.»

Gênée par sa réponse stupide et totalement inutile, Ginger prit la poudre d'escampette, cherchant maintenant parmi les orphelins qui allait lui offrir son cadeau.

♔ ♔ ♔

Avatars par Sissi d'amouuuuuur<3
Ginger/Ember pour l'image 8D

LUCK AND INTUITION PLAY THE CARDS WITH THE SPADE TO START,
AND AFTER SHE'S BEEN HOOKED I'LL PLAY THE ONE THAT'S ON HER HEART,
Poker Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 13:00

    Noël. C'était une fête comme une autre en réalité, que pouvait-il en faire de Noël ? C'est pas comme s'il aimait spécialement cette fête mais... c'était le jour où il passait son temps dans la Common Room pour voir les autres orphelins, histoire de ne pas se sentir seul. Certes, Monroe était là mais du monde, il fallait qu'il en voit. Mais... bizarrement... aujourd'hui était différent. Il avait neigé et dieu savait qu'il aimait la neige ! Mais ce n'est pas pour autant qu'il allait s'aventurer dehors pour goûter le froid glacial de cette journée. Il était tôt, naturellement, de toute façon à Noël il se levait rarement tard, même si c'était un jour ordinaire. Toujours en pyjama, il s'étirait, croisant des personnes, souhaitant joyeux noël et là... en entrant dans la Common Room et en regardant le sapin... pleins de cadeaux jonchaient le sol ! Pourtant, généralement, ils n'avaient rien, c'était incroyable ! Alors il se frottait les yeux. Crazy avait oublié de mettre ses lentilles aujourd'hui mais il arrivait à voir tout ce qu'il y avait devant lui, bien que ce soit un minimum flou.
    Il avançait à pas de loup, lentement et surtout silencieusement. Les cadeaux, il y en avait par dizaines et... connement il se disait qu'il n'en aurait pas. Lunettes en main (oui parce que la flemme de mettre des lentilles ne va pas avec la flemme d'attraper ses lunettes de vue), il se les mettait sur le nez, baillant une énième fois avant de chercher avec espoir le cadeau qui lui était désigné. Il poussait Snow sans grande délicatesse pour passer et il ne s'en voulait pas vraiment sur le moment - sa meilleure amie, d'après lui, ne grognerait pas devant une légère bousculade - et il se plantait devant quelques cadeaux. Le blond s'agenouillait, regardait autour de lui et PAF ! Comme une claque. Il y avait bien un cadeau pour lui. Alors il le prit avec douceur, avançait son oreille et le secouait. Ca sonnait un peu creux et quelque chose semblait frapper lorsqu'il le secouait. Il avait beau avec une forme rectangulaire, il était presque certain à cause des râles des autres orphelins que ce n'était pas le sien. Enfin, c'était quand même un cadeau à son nom ! Alors avec suspens, il l'ouvrit doucement et avec précaution. Sauf que... en effet... ce n'était sûrement pas à lui.
    Une batte de baseball. Sérieusement ? Par logique, ça ne pouvait être qu'à Dew. Il aime le baseball, fait du baseball avec lui... attrapons la logique et allons voir Dew. Tant pis s'il se trompait mais il était certain qu'il n'avait pas tord. Alors il tapotait l'épaule du brun, le retournait presque en fait et.. il tendit - avec la boite - la batte neuve et luisante.

    - Tiens, Dew. C'est pour toi il me semble. Joyeux noël.

    Et il se retournait après lui avoir déposé la boite dans les mains en se disant que, tant pis s'il n'avait pas de cadeaux et que c'était quand même fun d'avoir un espoir et de le rendre à son pote. Et puis, c'était peut-être mieux de rester sans rien. Il avait pas de cadeau, c'est tout. Il préférait s'en persuader à la place d'avoir un nouvel espoir vain et bête. Allez, Conrad, c'est Noël, les orphelins cherchent leurs cadeaux alors éclate toi à voir leurs déceptions et leur joie lorsqu'il retrouvent leur présent ! En attendant, il regardait un peu la neige puis... les autres adolescents. Dew, Hurricane, Panzer, Aurore, Arpège, bref ! Il y en a trop pour tous les citer.


(c'est court mais en ce moment je manque d'inspiration. malgré tout, j'voulais trop y participer xD)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 13:55


    Slave et Noël, ça ne faisait pas vraiment bon ménage. C'était une fête anglaise à la noix, il n'avait rien à faire là-dedans. Surtout que, franchement, lui et les cadeaux... Il n'était pas vraiment doué. Ainsi, jusqu'à aujourd'hui, Slave n'avait que très peu fêté Noël. En fait, ce n'était qu'avec Sasha qu'il avait jamais fêté Noël. Soit deux fois. Ils organisaient un grand repas (pour deux) et s'échangeaient des cadeaux qu'ils connaissaient déjà à l'avance. De toute manière, ils passaient leur temps à s'offrir des choses et l'argent de Slave était quasiment celui de Sasha. Le coréen ne comptait plus tout ce que Sasha lui avait rapporté de ses escapades, tout comme il ne se souvenait plus de nombre de robes, de peluches ou de jouets qu'il avait offert à la petite fille.
    Mais cette année, c'était différent. Ils n'étaient plus seuls dans un appartement au cœur de Londres. Ils étaient dans un orphelinat rempli de mômes bruyants au beau milieu de nulle part. Et que ces hurluberlus ne faisaient pas les choses à moitié. Slave avait du, en tant que surveillant et homme de forte carrure, participer activement aux préparatifs. Ainsi, il avait du transporter et décorer l'immense sapin qui décorait la Salle Commune avec son compère Playmobil. Tous les deux d'une mauvaise humeur écrasante, ils avaient passé leur temps à maudire et se plaindre de cette fête « impie », « ennuyeuse », « païenne », « chiante », « carrément inutile » et « beaucoup trop bruyante », tout cela mêlé à quelques insultes bien senties en arabe ou en coréen tout cela sous le regard d'enfants émerveillés comme Straw ou encore Panzer, qui avait eu droit à une grimace bien sentie du surveillant.
    Et puis la veille de Noël était arrivée avec un festin dont Slave avait allégrement abusé et une soirée qu'il avait passé à arpenter l'école à la recherche de couples ou de délinquants désobéissants au couvre-feu ou cherchant à effectuer une fête clandestine. Il n'arrêta que lorsque, à la place de délinquants débauchés, il trouva sa chère Sasha qui avait, semble-t-il, décidé d'attraper le Père Noël sur le vif afin de se faire embaucher comme lutin à plein temps. Après quelques minutes de débat entre le frère et la soeur, Slave avait soupiré et avait soulevé Sasha de terre pour l'emmener de force dans la chambre du géant. Il était minuit et il était temps qu'elle se couche. Si quelqu'un le vit emporter l'enfant ? Il n'en avait aucune idée, mais il avait l'obscurité pour lui.

    Le lendemain, très tôt, il avait été réveillé par une enfant qui lui sautait dessus pour le réveiller parce c'est Noël. Et alors ? On s'en branle de Noël ! Jour de congé, jour de sieste, va t'amuser et laisse-moi dormir. Mais non, malgré les arguments/grognements de Woo, la petite Straw était déterminée à sortir son grand frère du lit à l'aube pour aller voir les cadeaux de Papi Noël.
    A moitié réveillé, d'humeur massacrante, en sur-vêtements et pas coiffé, Slave était encore plus effrayant que d'habitude tandis qu'ils se dirigeaient vers la Common Room. Il s'était installé sur un fauteuil dans un coin, jetant à peine un regard aux élèves autour de lui, tentant plutôt de récupérer un peu de sommeil lorsqu'il fut de nouveau réveillé par Sasha. « Slave Slave ! C'est pour toi ! C'est pour toi ! -Ouais. »
    Un cadeau. Non mais QUI lui aurait offert un cadeau ? Il jeta un regard noir au paquet aux formes colorées, le secoua... Bon, ce n'était pas un livre, c'était déjà ça. Et pendant que la plupart des adolescents déchiraient le papier cadeaux, Slave se mit à soigneusement retirer chacun des scotchs, pour découvrir le présent sans avoir rien déchiré.

    Des élastiques et une robe. Interloqué, le terrifiant géant déroula son cadeau. C'était peut-être pour Sasha ? Mais s'il lui avait déjà fait des couettes, ce n'était pas la coiffure habituelle de la petite fille. Et si elle portait souvent des robes, celle-ci était trop féminine... oui, et elle était trop grande. Hein ? Et bien oui, Slave connait la taille de Sasha et oui cela lui arrive de la coiffer. Vous croyez que c'est qui qui lui a fait sa queue de cheval aujourd'hui, hein ? Et qui lui a offert son chouchou rose, à votre avis ? Comment ça, ça vous semble absurde d'imaginer un Slave en train d'acheter des petites culottes pour sa petite soeur ? Mais voyons, c'était son quotidien jusqu'à l'année dernière !
    Bref, pourquoi se retrouvait-il avec cela ? Une blague de Sasha ? Non. Si la robe était trop grande pour la petite fille, elle était ridiculement impossible à mettre pour le coréen. D'un regard déjà énervé, il jeta un coup d'oeil à la salle. Tout le monde semblait se retrouver avec des cadeaux incongrus. Encore une bourde de cet incapable de Moriarty ? Gééénial. Il fallait donc qu'il retrouve le propriétaire... ou plutôt la propriétaire de ce cadeau. Mais il avait vraiment pas envie de bouger ses fesses, là. Ni même de chercher le sien, en fait. Il n'en voulait pas.
    C'est alors qu'il remarqua deux couettes brunes non loin de lui. Merde, c'était quoi son nom, à elle, déjà ? Merde. Un truc de musique. Ou de littérature. Une connerie grecque non ? Bref, il maitrisait pas ce domaine. Et puis il aimait pas parler aux adolescentes. Il n'aimait pas les adolescentes, en fait. Ni Noël, d'ailleurs. Bref.
    « Hé ! Toi ! Avec les couettes ! C'est à toi ! »
    Il avait aboyé à travers la salle, faisant se retourner quelques personnes souriant à la vue d'un Slave brandissant une adorable petite robe vers une Muse interloquée.
Revenir en haut Aller en bas
Divine
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H & A
Double Compte:
Âge: 28 ans
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 14:15

    { HJ : je copie le coup des couleurs de groupe sur les pseudos, j'aime bien :3 je peux ? }


    Lorsque les orphelins commencèrent à arriver devant le sapin sous lequel étaient entassés leurs cadeaux, la rouquine était déjà levée depuis plusieurs heures, et elle avait fait le tour de la ville en jogging pour se réveiller tranquillement ; la neige avait gonflé ses cheveux d'humidité et elle s'était précipitée dans la douche pour avoir l'air potable lors de l'ouverture des paquets, même si elle n'avait pas vraiment dans l'idée d'en recevoir un. Après tout, Noël était pour les mômes. Son Noël, elle le fêterait dans la soirée, en kidnappant Die potentiellement, et Lucky si elle réussissait à la faire revenir pour la journée. A part ça, elle ne pensait qu'à son chapon et ses macarons de luxe qui l'attendaient.

    La Common Room était bondée. Bondée d'orphelins en pyjama qui râlaient. Décidément, ils méritaient tous une bonne paire de claques ; on leur offre des cadeaux et ils trouvent le moyen de se plaindre ? Comme si L n'avait que ça à faire de s'occuper d'une fête aussi commerciale ?... Mais c'était mal connaître L, et il lui semblait bien avoir entendu dire que ce type était lui-même un grand enfant, et qu'il était le plus à même de comprendre les désirs de tous ces petits chieurs trop gâtés. Elle avait presque envie de leur sourire. Certains fixaient leurs cadeaux, emplis de désarroi, et elle comprit aussitôt lorsqu'elle passa à côté de Blake qui feuilletait un livre sur la minceur. Elle ne put réprimer un ricanement amusé quand elle remarqua Hammer ouvrir un paquet de vêtements qui ne lui allaient pas du tout, ou quand elle vit Lolly, horrifié devant une boîte d'insectes morts. L avait vraiment l'esprit tordu. D'autres élèves lui firent comprendre le but de la manoeuvre, et comme d'autres adultes avaient également un paquet à leur nom, elle fut prise du fol espoir qu'un cadeau l'attendait sagement sous le sapin. Elle donna quelques coups de coudes, dégageant de son chemin Firenze, Rimbaud et Pilgrim, et elle ouvrit des yeux ronds devant son cadeau. Un paquet d'une forme caractéristique, assez énorme. Consciente qu'il n'était pas pour elle, elle réprima ses instincts de petite fille qui lui ordonnaient de l'ouvrir passionnément, et... non, en fait, elle ne réprima rien du tout. Le papier fut réduit à néant et elle ouvrit des yeux ronds devant la guitare neuve magnifique qui brillait sous ses yeux.

    Eh.

    Maintenant il allait falloir trouver à qui cela appartenait.

    La première idée qui lui vint à l'esprit fut de balancer la guitare à un élève random au milieu du groupe et de les laisser se battre pour l'attraper, mais c'était indigne de son statut de professeur.

    Bon. Elle pensait à ses élèves Shape. Nah-... La musique, c'était un truc de filles. De rêveurs. Avec de l'imagination et de la passion. Exit les Experts, du coup, probablement. Elle faisait les cent pas dans la Common Room, réfléchissant à qui pouvait bien appartenir le bel instrument. Pas un des élèves qu'elle côtoyait le plus souvent, en tous cas. Peut-être-... Bon, une fille, soit Alter soit Word. Probablement Word, d'ailleurs, parce que pour faire de la musique il fallait manier l'art du mot. Probablement. Elle n'était pas un génie, elle, elle ne faisait que deviner de façon plus ou moins généralisée (et assez réductrice, il fallait le dire) pour tenter de ne pas perdre. (Quoi ? £500 ? Non, non, l'appât du gain, ce n'est pas son style, non non...).

    Prise d'un élan soudain, espérant fort ne pas se tromper, elle se dirigea à grands pas vers une demoiselle assise un peu plus loin ; son pseudo l'avait aiguillé, et si ce n'était pas à elle qu'appartenait ce cadeau, elle reviendrait à son idée initiale.

    Divine ♥ « Hey, toi là. Arpège. »

    Elle lui sourit joyeusement et lui tendit la guitare.

    Divine ♥ « Tu crois que ça pourrait être à toi ? Il me semble t'avoir entendu faire de la guitare assez souvent, maintenant que j'y pense. J'ai pas envie de te faire un faux espoir, mais je ne vois vraiment pas pour qui d'autre ça pourrait être. »

    Pitié, pas « Moriarty doesn't approve of this ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
End
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 17
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 14:39





Slave et Divine, you failed.

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 14:44

HJ - Évidemment comme j'ai fais la liste des cadeaux j'aurais pas d'argent hein je vous rassure D8


    Ça faisait un bout de temps qu'Almighty était réveillé, en fait c'était lui, avec l'aide de Moriarty qui avait été chargé de déposer tous les petits cadeaux au pied du sapin. Il en avait ramené des brouettes et des brouettes, ce qui n'avait pas été forcément très discret, mais il s'était bien débrouillé. Il ne savait pas bien ce qu'il y avait exactement à l'intérieur de chaque boite colorée, enrobée de ruban, quoi, ce n'était pas lui qui les avait emballés, il n'était absolument pas doué de ses mains et les cadeaux auraient ressemblé à de vieilles choses informes. Bref, il était donc là quand les orphelins arrivèrent pour venir chercher leurs cadeaux, ceux-ci, quand ils virent Almighty ne purent s'empêcher d'hausser les sourcils, ou de rire même... oui oui, Al était déguisé en père Noël.

    Il avait bien fallu que quelqu'un se dévoue après tout, vous imaginez Moriarty...? Bon ok, on peut l'imaginer mais lui n'aurait jamais accepté de porter la barbe blanche et le costume rouge qui étaient désormais à Almighty. Le pire c'est que le professeur de sport ne semblait ni fier de son costume, ni honteux, on aurait presque dit qu'il trouvait ça normal, ou bien qu'il avait oublié qu'il était déguisé. Faut pas abuser non plus, il n'avait pas bien fermé le pull, alors tout son torse était à découvert... il avait trop chaud aussi hein, faut pas lui en vouloir. Il était ridicule, fallait bien le dire, enfin bon, heureusement il n'en avait cure, mais ne pouvait pas rester en place. Quand le directeur lui annonça qu'il avait lui aussi un cadeau Almighty aurait presque pu pleurer de bonheur.

    Il s'avança donc, comme un gamin, vers le grand sapin décoré que Slave et Playmobil avaient joyeusement apporté, coupé, comme des bucherons virils. Enfin les premiers orphelins arrivèrent, Moriarty réprima une petite aux cheveux blonds qui s'était trompée dans le cadeau à donner. Ils commençaient déjà tous à donner le cadeau à d'autres. Almighty arriva dans la foule d'orphelins, il était grand par rapport à eux, et sa tête dépassait du petit groupe. Il entendit parler Allemand, des champignons hein, Moriarty était vraiment celui qui avait décidé des cadeaux ou bien...? Une bagarre se préparait quand Blake donnait son cadeau à Fatal, et Ginger semblait être la plus malheureuse des petites filles. Almighty s'approcha d'elle, et lui tapota la tête.

    ▬ Sois pas malheureuse gamine, t'as une tête de mort vivant, ils aimeraient te voir sourire, surtout aujourd'hui.

    Puis, les mains dans les poches il partit chercher son cadeau, c'est qu'il avait envie de cadeaux Almighty. Il vit Crazy qui offrait une batte de base ball à Dew et Slave qui abordait, pour ne pas dir agressait, Muse. Enfin il découvrit un petit paquet avec son pseudonyme écrit. S'asseyant devant le sapin le jeune homme aux cheveux bleus et à la barbe blanche, entreprit d'ouvrir le paquet, qu'il déchira sauvagement. Des barrettes. Des chouchous. Bon, retrouver à qui c'était. Malheureusement il y avait tant de filles à Wammy's House, ça aurait pu être à n'importe laquelle, surtout qu'il était là depuis peu et qu'il ne connaissait pas tout le monde, il s'arrêta devant chaque orpheline qu'il croisait, la regardait fixement, puis passait à une autre. Juste au moment où il tomba sur une fille aux très longs cheveux... bon, même si ce n'était pas son cadeau au moins ces trucs lui serviraient. Thumbelina, mais lui la surnommait « grands cheveux »

    ▬ Hey grands cheveux, c'est pour toi je crois.


    Il regarda la jeune fille découvrir son cadeau, et se décida à lui mettre une des barrettes dans les cheveux, sourit, avant de repartir.

    Il se demandait maintenant quel était son cadeau, et qui l'avait, bon en attendant il n'avait qu'à... faire chier Divine. Qui était en train de se faire réprimander par Moriarty parce qu'elle s'était trompée de cadeau. Almighty s'approcha d'elle, avec un sourire crétin, les mains dans les poches.

    ▬ Alors la rouquine, tu t'es trompée ? Ça m'étonne pas en même temps hein. Bwahahahaha je connais mieux les orphelins que toi.


    Et il fit une petite danse. Oubliant qu'il était en père Noël évidemment.

Revenir en haut Aller en bas
Near
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 14 / 22
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 15:10




    Habituellement, Near appréciait Noël. L'orphelin attendait ce jour avec un peu plus d'impatience que les autres, sachant qu'en ce jour, il recevrait probablement plus de jouets qu'à son habitude, et au fond de lui, l'enfant qu'il était s'éveillait les matins du 25 décembre. Peu lui importait l'effervescence, l'animation, l'éblouissement des autres, peu lui importait la nourriture abondante et l'amour que cette fête était censée promulguer. Rien d'autre n'avait d'intérêt que le ou les paquets sur lesquels étaient inscrits son nom.

    Cette année, le discours de Moriarty l'avait intrigué. L s'était mêlé directement de Noël et leur demandait de réfléchir à quel orphelin appartenait leur cadeau... Et s'ils y parvenaient, ils recevraient non seulement leur cadeau empaqueté mais aussi une coquette somme d'argent. L'idée lui plaisait. Quelque part dans la foule devait se trouver son cadeau, mais il devrait attendre que quelqu'un le lui apporte ; il préféra donc rester éloigné de tout ce chahut, debout à quelques mètres seulement des paquets cadeaux. La foule d'enfants et d'adultes massée devant l'arbre lui paraissait semblable à une armée d'ennemis qu'il lui faudrait traverser en risquant de se faire pousser, aborder, et écraser. Au loin, les cadeaux qui n'étaient pas encore ouverts brillaient de mille feux sous les lumières clignotantes du sapin décoré de jolies boules dorées et de guirlandes, mais aussi de petits personnages de Noël, et le petit orphelin admirait ces splendeurs qu'il aurait aimé mettre lui-même dans l'arbre, comme deux ans auparavant.

    Mais il restait là, debout, à attendre. Mollement, il s'assit, dans un coin, un robot en plastique dans la main, qu'il entreprit de mettre en pièces pour pouvoir le remonter ensuite. Rien n'y faisait ; aussi froid et distant qu'il paraissait, il restait un enfant, et un enfant curieux qui plus est. Il jeta un oeil à l'assemblée. Un abruti déguisé en Père Noël. Un adulte désagréable harcelant une orpheline brune. Une rousse se jetant sur son cadeau comme un rugbyman sur la ligne de touche. Un orphelin s'approchant d'un autre plus enrobé et semblant avoir l'impression de vivre ses derniers instants. Moriarty qui observait tout ça sans broncher. Near fixa mollement son robot. Puis les cadeaux. Puis son robot. Puis les cadeaux. De longues minutes passèrent ainsi, et il finit par se relever, affrontant la marée humaine courageusement, comme lorsque Pure l'avait forcé à remonter sur le vélo, et il attrapa son cadeau rapidement avant de retourner dans son coin protecteur au fond de la pièce. Sa seule motivation étant de retrouver le propriétaire du cadeau et de faire honneur à ce que L demandait d'eux, aussi simple que cela pouvait être.

    Pourtant, lorsque devant lui s'étalèrent des articles de lingerie fine féminine, le petit albinos resta interdit plusieurs minutes. Des bas, un porte-jarretelles, des petites culottes en dentelle... Il écarta doucement ses doigts et détourna les yeux, une expression sombre sur le visage.

    Il était tombé sur un de ces cadeaux qui ne pouvaient être rendus à leurs propriétaires que grâce à l'aide du hasard absolu. Combien de jeunes femmes à Wammy's House pouvaient avoir besoin de cette lingerie ? Il avait beaucoup entendu parler de Dainty, entre autres. Mais il avait aperçu dans son périple vers le sapin que quelqu'un avait reçu un cadeau qui lui semblait tout destiné.

    Le petit génie resta donc là devant sa lingerie fine, observant les orphelines autour de lui, et il remarqua que la prof de MSIU s'était dirigée, très sûre d'elle, vers une des potentielles propriétaires de la lingerie. Il attendit pour voir ce qu'en dirait Moriarty, et quand il vit qu'elle s'était trompée, il fixa les sous-vêtements.

    … Et attendit.
    Océan ? Lula ? Arpège ? Muse ? Peekaboo ? Virgin ? Non- pas Virgin.
    Il ne connaissait pas les trois quarts des orphelines et il n'avait pas envie de se tromper.

♔ ♔ ♔





The universe works on a math equation
that never even ever really even ends in the end
Infinity spirals out creation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/965492/Kaori-same
Invité
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 15:43

Les jours de neige, y avait toujours un crétin qui criait à tout le monde "LES GARS IL NEIGE OUAIS LES GARS IL NEIGE". Puis la minute d'après, c'était sur Twitter. Et sur ton mur Facebook. Ouais, les jours de neige sur ton mur Facebook tu te retrouvais toujours avec une super série de "T'as vu, il neige !!! ;-D". Et tu devais "aimer" à chaque fois parce que sinon ça allait vexer la personne qui penserais que tu ignores son commentaire hautement philosophique.
Ce gars là, c'était Dew. Quoiqu'il s'en fichait si vous n'aimiez ou ne commentiez pas ses commentaires sur vos murs. Mais avant même que vous n'ayez passé le nez par dessus votre couette, votre portable vibrait déjà, impatient de libérer des messages bourrés de smileys qui menaçaient d'imploser. Dew avait réveillé Hurricane puis quelques autres personnes, le tout dans son pyjama des Yankees. Une fois ce dur labeur effectué, il se décida à rejoindre la salle commune et son vacarme, plus ou moins joyeux.
Les orphelins qui venaient de se lever firent de même quelques minutes plus tard, et une nouvelle version de "La marche des éléphants" se jouait dans les escaliers, parce que la neige on s'en fout, parce qu'on veut les cadeaux. Dans la salle commune, on déchirait le papier, on parlait, on cherchait quelqu'un, on lui donnait un cadeau qui traînait, en râlant un peu. Un petiot lui dit qu'il avait vu le paquet de Dew, avec son nom dessus, la boite là-bas. Mais qu'il y avait eu des erreurs, que c'était pour ça que tout le monde râlait alors que, bah que c'était Noël. Dew lui pata pata la tête et prit la boite avec un sourire. Bon. C'est pas grave, ça allait être drôle de trouver à qui c'était. Il le secoua un moment, regarda à l'intérieur par un petit trou dans le papier, et finit par ouvrir la chose. Des vidéos pornos et des habits orange.

- Huh... hahaha c'est osé mais je peux pas vraiment dire si on s'est trompé.

Il enfila un pull orange flashy et checka les DVDs. C'était un garçon après-tout. Il n'y avait pas que les gros pervers qui regardaient ce genre de choses. A peu près 99% des garçons regardaient du porn. Le 1% restant étaient des menteurs.
Une main sur son épaule le retourna. Crazy. Avec une batte de baseball. La crème de la crème de la batte.

- Tiens, Dew. C'est pour toi il me semble. Joyeux noël.

- Uw-aah.. thank you !


Et il fila, Crazy. La mine un peu tristoune. Dew voulait bien lui donner les DVDs en échange, mais le garçon avait déjà disparu dans la foule. La batte en main, il la reluqua un instant et s’entraîna avec dans un coin, pour éviter de détruire le sapin en confondant les boules de Noël avec des balles de baseball. Après un court moment, il se dit qu'il faudrait maintenant rendre les habits et les DVDs à son destinataire. Perplexe, il s'assit dans un coin en regardant les orphelins échanger leurs cadeaux. Divine interpellait Arpège. Ginger avait rendu son cadeau à Lula. Almighty en Père Noël. Et lui... lui il avait encore dans les mains et sur lui, le cadeau de quelqu'un d'autre. Il délaissa sa batte par terre, checka les DVDs une nouvelle fois. Bukkake, spéciale gros seins, shemales... ça pouvait être beaucoup beaucoup de monde. Tous les garçons, en fait. Il baissa les yeux vers le pull qu'il portait toujours. Puis laissa son regard divaguer parmi la foule.
Une tache orange.

- Disaster !

Qu'il avait crié, comme une révélation. Et il s'était levé de sa chaise pour aller le rejoindre.

- Hey, j'crois que j'ai tes cadeaux ! T'as eu des vidéos et des habits...

Il enleva le pull d'un air un peu embarrassé et lui refila le tout.

- Désolé désolé haha, j'ai cru que c'était pour moi... puis Crazy m'a donné mon cadeau alors... ah tu me prêteras celui-là ?

Qu'il dit en montrant le DVD spécial gros-seins.
Revenir en haut Aller en bas
Angel
avatar

Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 16:09

    When you're still waiting for the snow to fall
    Doesn't really feel like Christmas at all




    Sa période de l'année préférée. De la neige, blanche et pure, des paillettes, des lumières, et de la bonne humeur en veux-tu en voilà.


    Seulement cette année, le petit blond détesta Noël. « It's the most wonderful time of the year », chantait Andy Williams à la radio, d'une voix de crooner, comme s'il y croyait vraiment. Cette année, Noël lui semblait être une fête qui forçait le bonheur et ordonnait aux gens de s'aimer et d'être ensemble. Le blondinet trouva ça démoralisant... et pourtant, il ne pouvait pas s'empêcher au fond de lui de se mêler à la foule, en essayant d'oublier sa mauvaise humeur permanente. Après tout... tant pis, forçons nous à être heureux, ne serait-ce que le temps d'une journée. Quand il était petit, en Irlande, son père jouait du violon et sa mère terminait de préparer l'énormissime repas de Noël, et il gambadait au son de la musique en rêvant à tout ce que le père Noël avait pu lui apporter.
    Aujourd'hui, le sapin lui rappelait à la fois de bons et de mauvais souvenirs, et il tenta d'oublier tout cela en attrapant son cadeau d'un geste rapide, assez amusé par le concept, et il l'ouvrit prestement, un sourire fatigué sur les lèvres, un chapeau de père Noël sur la tête, assis à côté de Straw et Honey.
    Il avait beau être déprimé à l'extrême, chassez le naturel et il revient au galop ; le blondinet avait besoin de s'amuser et d'être heureux, et voir et entendre toutes ces râleries et ces exclamations de surprise dans ce brouhaha ambiant lui redonna foi en l'humanité. Il en était presque venu à oublier à quel point malgré tout il aimait cet orphelinat et les enfants qui l'habitaient. Las d'être malheureux à cause d'End et de Dainty qu'il s'efforçait d'éviter un maximum, le blondinet se concentra sur cette petite idée, cette petite étincelle de joie de vivre dans ce mois déprimant.

    Oh ? Des cigarettes. Tiens donc. Ca pouvait appartenir à tellement de monde. Pourtant, un autre objet accompagnait lesdites clopes : quelque chose de long et massif accompagné d'un mot « pour assommer Shark ».

    Assommer Shark. Le blond ouvrit des yeux ronds et s'imagina en train d'assommer Shark joyeusement, le rouleau à pâtisserie à la main, lui courant après en bondissant. Qui pourrait bien avoir envie d'assommer Shark ?... Ah. Question idiote. C'était le genre a bien aimer se battre, s'il se souvenait bien. En réalité le blondinet n'avait pas osé entamer la conversation avec le requin en question parce qu'il lui faisait un peu peur, mais d'autres à l'orphelinat avaient plus de testostérone dans la peau et avaient besoin autant que Shark d'évacuer ce trop plein de virilité. Qui donc pourrait avoir envie de fumer tout en tabassant quelqu'un... Hmmm.

    Le blond regarda passer Dew devant lui avec une batte à la main et un pull orange sur le dos, et n'essaya pas de comprendre. Il chercha Shark des yeux pour voir qui autour de lui pourrait potentiellement avoir envie de le frapper. Quand soudain la réponse lui apparut, claire comme de l'eau de roche.

    La réponse lui fit froid dans le dos ; il tenait donc les cadeaux dans ses mains en étant presque prêt à se tromper exprès pour ne pas avoir à faire une erreur. Si jamais il avait tort, il passerait non seulement pour un abruti, mais en plus il risquait de se faire détester.

    Il admirait certes Hammer, pour son intelligence et son charisme, mais il ne pouvait pas nier qu'il l'impressionnait quand même pas mal. Il n'avait que deux choix : se tromper exprès jusqu'à ce qu'il soit sûr et certain que le cadeau soit pour Hammer, ou bien aller essayer et risquer de déplaire à ce garçon qu'il respectait. En fait, il préférerait avoir tort. Mais il fallait se montrer brave : après tout, un futur médecin, ça ne pouvait pas être foncièrement méchant.

    Angel : « … Hammer ?... Hm, euh, désolé de te déranger... Mais euh... je crois que c'est pour toi ?... Enfin je ne sais pas si tu fumes... ? ^__^; »

    Avant de lui tendre les cadeaux avec un air joyeux et prier tous les Dieux du ciel et du panthéon celte pour que ça soit la bonne réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasia avatar
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 16:29

    Ce matin Marina Aldaya se réveilla excitée comme une puce !! Elle ouvrit la fenêtre d'un coup, sans la moindre modération pour éclairer sa chambre et admirer au passage le paysage dans sa blancheur immaculée. L'uruguayenne inspira à fond et se retourna pour observer son lieu de résidence à la Wammy's House avec Cancel. Et la pauvre Cancel fut sans ménagement attaquée dans son lit par une Muse surexcitée qui gueulait : "C'est Noël !! Ouhou on va avoir des cadeaux ! C'est Noël !!". Puis sans attendre que son amie se remettent de ses émotions, Muse enfila ses lunettes, un bonnet de Noël et parti joyeusement dans les couloirs, se moquant éperdument de s'exposer aux yeux des autres avec son vieux tee-shirt pyjama montrant un Bambi délavé et son legging exhibant les Sex Pistols. Ses couettes tressautaient joyeusement aux rythmes de ses gestes frénétiques. Elle serra avec force Peekaboo en lui souhaitant un "Joyeux Noël" avant de chantonner gaiement avec elle une musique Disney, puis Muse déboula dans le Common Room en hurlant un :

    -JOYEEEEEEEEUUUUUX NOËL A TOUUUUUUUUUUUUUUUUUS !!

    Ce cri fit retourner de surprise les personnes présentes dans la pièce mais Muse s'en moquait, elle s'avança joyeusement comme si de rien n'était vers le sapin, à la recherche de son cadeau. C'était Noël et pour Muse Noël était merveilleux point. Et honnêtement ce qu'elle voyait dans le Common Room valait le détour. Almighty habillait en Père Noël d'une façon pour le moins ridicule, Mushroom complétement dans les vapes et Divine qui se jetait sur son cadeau comme si ça vie en dépendait. C'est en sifflotant "A la file indienne" que la word ouvrit son précieux cadeau. Le dernier jeux pokémon et une place chez le psy....Non ce cadeau n'était pas pour elle. Muse avait bien envie de gueuler dans la salle pour demander à qui appartenait ce présent mais bon il y avait la place de psy qui faisait tâche et bref...c'était plus marrant de laisser son intuition la guider. Elle déambula dans la pièce regardant à droite et à gauche.

    Divine semblait s'être trompée de destinataire pour le cadeau et se faisait vertement réprimander par Moriarty, Ginger avait offert son cadeau à Lula, Crazy à Dew et Dew à Disaster. Pour certains les cadeaux semblaient être des bons choix et devaient apporter une part de bonheur aux propriétaires...pas comme Fatal et son bouquin. Muse ne put s'empêcher de faire une grimace en songeant à ce qui allait arriver à Blake. Tiens n'était-ce pas à lui qu'elle devait offrir le cadeau ? Oh mais il y avait tellement d'adolescents dans l'orphelinat qui adoraient Pokemon. Mais méritaient-ils tous la place chez le psy ? Bon tant pis elle allait essayer.
    C'est donc avec un grand sourire que Muse donna le cadeau à....June.

    -Tiens June, je pense que c'est pour toi. Le nouveau jeux Pokemon. C'est super non ?! Oh y a une place pour le psy...mais t'es pas obligé d'y aller pis sinon tu peux faire un avion avec le papier. Enfin Joyeux Noël !

    Muse lui sourit et déposa sans gène une bise sur la joue du garçon avant de se retourner brusquement en attendant une voix l'interpellait.

    -Hé ! Toi ! Avec les couettes ! C'est à toi !

    Muse ouvrit des yeux ronds, affichant une mine interloquée alors que Slave lui collait la robe sous le nez. Quelques rires fusèrent dans la salle devant cette situation qui devait sans nul doute être comique pour les autres. Muse rigola nerveusement, tentant de se remettre de cette "agression" puis observa le cadeau que lui montrait Slave.

    -Oh Slave ! J'apprécie ton attention mais non ce n'est pas à moi. Je trouve cette robe très jolie mais ce n'est pas le genre de vêtements que je mets.

    Elle accentua son sourire, tentant de réchauffer l'ambiance oui parce que Slave avait l'air d'une humeur absolument maussade et c'était triste surtout pour Noël. Muse eut alors une idée pour le rendre plus joyeux : elle enleva le bonnet de Noël qui couvrait sa tête et le déposa sur celle de Slave.

    -On est Noël aujourd'hui : alors fait moi un beau sourire.

    Muse tu veux te faire tuer ?


HRPG : Giiih c'est un peu décousu pardon D:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Divine
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H & A
Double Compte:
Âge: 28 ans
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 17:22

    { Comment je squatte l'event avec mes persos... j'ai honte pardon }



    Moriarty n'avait pas approuvé son choix.

    Diantre. Pourtant, il lui semblait bien que ça ne pouvait pas être autrement ; étaient-ils à ce point nombreux à Wammy's House à vouloir des instruments de musique pour Noël ? La rouquine encaissa la remarque moqueuse du directeur en ricanant un peu, mais peu lui importait d'avoir raté pour ce coup là. Elle réussirait au suivant. Il suffisait d'observer soigneusement qui regardait la guitare d'un air gourmand. Elle commença par s'excuser auprès d'Arpège ( « Désolée gamine, j'espère que ton véritable cadeau vaudra mieux que celui-là ») et elle s'éloigna de la masse d'un pas décidé, la guitare sur l'épaule. Quand soudain, le mal(e) en personne apparut.

    Il était déguisé en Père Noël et il avait l'air encore plus stupide que d'habitude. Les cheveux bleus et la barbe blanche, carrément mal mise en plus, avec une chemise débile et un chapeau rouge à pompom blanc. Elle le dévisagea avec amusement et dédain.


    Al ▬ Alors la rouquine, tu t'es trompée ? Ça m'étonne pas en même temps hein. Bwahahahaha je connais mieux les orphelins que toi.

    Quoi ? Avait-elle bien entendu ? Décidément, elle pensait pourtant lui avoir bien fait comprendre le jour de leur première rencontre sur le stade de sport qu'ici, c'était elle le chef incontesté. Il ne semblait pas avoir bien compris la situation.

    Divine« Je te conseille d'aller te faire voir, espèce de …. de..... »

    Elle le toisa, de haut en bas.

    Divine « De quoi d'ailleurs ? »

    La rouquine aurait voulu ajouter « tu ressembles tellement à rien que mon imagination ne sait pas quoi trouver pour te qualifier », mais elle se contenta de grogner, agacée par la petite danse stupide du père Noël aux cheveux bleus.
    Elle abaissa la guitare et soupira, consciente qu'elle avait quand même échoué, et qu'elle n'avait pas la moindre idée d'à qui pouvait appartenir son cadeau. Et puis elle attendait toujours le sien avec l'impatience d'un gamin de 8 ans. Autour d'eux, les jeunes s'amusaient follement. Muse semblait particulièrement aux anges.

    Divine« Au lieu de faire le con, tafiole de Noël, tu pourrais pas m'aider à trouver à qui c'est ? Je suis persuadée qu'il s'agit d'un ou d'une Word, mais ce n'était pas Arpège. Forcément que tu connais ces freluquets de Words mieux que moi, moi j'enseigne la beauté du sport à des élèves dignes de la comprendre ! »

    Le ton de sa voix dépassait de quelques décibels ceux de la foule mais peu lui importait ; elle voulait trouver le propriétaire de cette guitare, et elle le trouverait.

    Words. Words... Elle observa la foule.
    Oh.
    Lui là. Le machin blond. Elle l'avait déjà aperçu en cours et il lui semblait bien que c'était une sacré tête de mule. Elle aimait bien les têtes de mule. Peut-être même bien que c'était celui-là même qu'elle avait vu jouer de la guitare, quelques jours auparavant. Évidemment, elle ne s'était pas attardée sur son visage ou sur la mélodie qu'il jouait, aussi jolie soit-elle, trop occupée à courir à travers l'orphelinat pour vaquer à ses occupations, mais il lui semblait bien qu'il pouvait être le propriétaire de cet instrument.

    Dance.

    Elle agita la guitare vers lui pour l'appeler ;

    Divine ♥ « Oy ! Dance ? C'est à toi ça tu penses ? »

    Elle jeta ensuite un oeil vers Moriarty ; si cette fois elle se trompait encore, Almighty allait se moquer d'elle éperdument, et même si lui-même avait l'air follement stupide dans son costume, elle n'aurait plus qu'à le cogner pour le faire taire. Et cogner quelqu'un le jour de Noël, c'est pas joli joli quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
End
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 17
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 17:27



Muse, not sure if want.

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 18:29

Playmobil s’était vraiment demandé ce qu’il faisait ici. Comme il s’était si peu senti à sa place ! Oh, il se faisait des idées tout seul, car personne ne s’était amusé à enfoncer le clou sur le fait qu’il n’était pas de cette religion. Et que c’était certainement le premier Noël qu’il passait réellement. D’un autre côté, tout au fond de lui, ça lui laissait une impression étrange, pas si désagréable que ça. Un sentiment d’enfant qui vivait le même évènement. Tous les orphelins en avaient tant parlé, que ce soit en bien ou en mal. De ce fait, il s’était imaginé des tas de choses qui pouvaient se produire. Il n’avait posé que peu de questions : une première fois à Abbey qui s’était lancée dans un discours sur la chrétienté, puis à Slave, qui s’était contenté de grommeler en lui balançant le sapin dans les bras. Les deux étrangers l’avaient transporté d’un air maussade, en bon chien de garde et rat d’égout qu’ils étaient. C’était peut-être la première fois que l’arabe vivait ça ; néanmoins, il n’avait pas saisi l’intérêt de faire des cadeaux à toute cette bande de gamins braillards et pervers. Il les considérait déjà suffisamment gâté tout au long de l’année. La preuve, la veille, alors qu’il installait le sapin gigantesque avec le surveillant, il avait croisé la silhouette impeccable de Ginger, avait senti le regard lourd de questions de Panzer, tiré à quatre épingles, et avait reconnu le rire sonore de Disaster, certainement en pleine folie. Ces gosses ne manquaient de rien, et pourtant, on se sentait de réserver un jour dans l’année pour leur en offrir encore plus.

On passera cet épisode malheureux que fut celui de l’après dîner. Ou orgie, comme l’avait considéré l’homme de ménage. Il avait tout bonnement passé la nuit à nettoyer la salle à manger sans dessus dessous. Parfois, des parfums d’alcool lui étaient montées jusqu’aux narines et il n’avait préféré pas savoir ce que les jeunes étaient parvenus à introduire dans leur boisson. Il se contenta de balayer frénétiquement, en compagnie d’Abbey. Ils n’achevèrent qu’au petit matin, et, lorsqu’il remontait dans sa chambre, Almighty et Moriarty pénétraient la salle commune pour déposer les paquets. Pendant d’infimes secondes, il était prêt à proposer son aide, mais se ravisa bien vite, en sentant les poches sous ses yeux. Ça ne lui servit pas à grand-chose au final, puisqu’il s’assoupit une demi-heure, avant que les premiers pas précipités d’enfant ne parviennent à ses oreilles. Encore dans sa combinaison kaki, dont il avait noué le haut autour de sa taille, il enfonça sa casquette sur ses yeux et redescendit, en proie, non pas à de la réflexion, mais à une profonde envie de dormir.

Il s’engouffra à son tour dans la salle pleine à craquer d’orphelins. Il se réjouit en cet instant d’avoir une grande taille. Il pouvait embrasser une bonne partie de la pièce d’un seul regard … Petite pensée pour Panzer et sa taille de langoustine. Ça, c’est fait. Il ne bouge plus, s’affalant dos à un mur, observant les petits orphelins, les mains derrière le dos. La tête baissée, la visière de sa casquette l’empêchait de les voir, lui conférant un peu d’obscurité pour …


-« … alors, joyeux Noël, Playmobil. »

… dormir.
Il prit la peine de relever la tête. Après tout, c’était Snow, l’une des seules pensionnaires qui ne semblait pas avoir peur de lui et de ses allures de djihad. Elle avait l’air si fraîche, même le matin et dans cette tenue qui n’était pas des plus descentes. Elle tenait en moins un balai déballé et des serpillières. Une erreur dans son cadeau ? Mais avait-on seulement offert des cadeaux au personnel ? Il tenta de se rappeler ce qu’il avait entendu des professeurs, au sujet des cadeaux. Car, apparemment, Snow s’était trompée. Comment le lui dire sans être trop brusque. Intense réflexion de Playmobil, la casquette sur les yeux. Il secoua un peu la tête de gauche à droite, une sorte d’air dépité sur la face. Relevant son couvre-chef, il se plia littéralement en deux pour être à sa hauteur et murmura :


-« Je ne crois pas qu’on aurait autant dépensé pour moi. Ce balai est de bonne qualité, et on a même rajouté des serpillières. Tu devrais plutôt aller voir si l’un de tes camarades ne serait pas du genre maniaque. »

Il avait tenté à plusieurs reprises de corriger son fort accent pakistanais, en vain. Il se redressa, lui adressant un regard qu’il ne voulait pas hostile, sans doute en guise de « joyeux noël » à la sauce Playmobil. Cette fête le dépassait totalement. Mais, à entendre les gémissements des adolescents, il se rendit compte que beaucoup, si ce n’est tous, n’avait pas le bon cadeau. Ils allaient être malins à devoir chercher le vrai propriétaire. Prenant congé de Snow, il s’avança dans la pièce. Et là, à ses pieds, un paquet à son nom. Il l’ouvrit, discrètement : des piercings. Par la barbe de Mahomet. C’était une blague ? Sans doute. En tout cas, il ne l’appréciait que moyennement. De ce fait, il s’empressa de trouver à qui il pourrait le refiler. Son faciès s’assombrit lorsqu’il se rendit compte qu’il avait l’embarras du choix. Encore un peu plus agacé, il resta planté au milieu des orphelins.

L’un d’entre eux passa juste à côté de lui. Il le saisit par le col et le ramena à lui, manquant de lui faire perdre l’équilibre. Sans même prêter attention à ses lèvres et à ses oreilles, il demanda, l’œil méchamment bovin et la mâchoire crispée :


-« Dis-moi, gamin, c’est toi qui commande des épingles nocives à l’homme de noël ? »

… Non, Playmobil ne savait pas dire « père noël ». Non, il ne pouvait pas prendre un ton plus aimable. Et non, June n’avait aucun moyen de s’échapper. Et puis, tout le monde sait que June est un keupon, m’voyez ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 18:39




Straw n'a que de merveilleux souvenirs de Noël. Lorsqu'elle vivait avec ses parents, c'était déjà pour elle la plus belle période de l'année. Les gens se saluaient dans la rue, les vitrines brillaient de mille feux, il fallait décorer la sapin et la maison, l'air sentait bon la dinde, la marron et les bonbons, la neige tombait du ciel et on pouvait s'amuser à manger les flocons en restant la bouche ouverte, la langue tirée, le visage tournée vers les cieux. Comme elle passait toujours Noël chez sa mère, des dizaines de traiteurs se concertaient pour décider du repas, et une immense réception était donnée. Sasha adorait ça, voire tous ces gens sourire, rire, danser. Evidemment, elle ne soupçonnait et ne soupçonne toujours pas l'horrible hypocrisie qui faisait partie du monde de sa mère.
Mais surtout, surtout, surtout, et avant tout, c'est le Père-Noël, qui fait de Noël un moment si magique. Elle l'attend, tous les 24 décembre. Et elle s'endort à chaque fois sur le canapé. Ainsi, elle n'a jamais pu le rencontrer. Et puis, les Noël avec Slave sont les meilleurs de tous. Lorsqu'ils habitaient ensemble, à Londres, ils préparaient le repas ensemble. Straw montrait à Woo comment faire ceci, comment faire cela, et il s'exécutait en souriant. Ils s'offraient enfin des cadeaux, en mangeant Elle a ensuite passé un ou deux Noël à la Wammy's House, et c'est tout autant merveilleux.

La petite blonde est déterminée, cette année, elle va le voir, ce Santa Claus, ou Sentah Kloss, elle ne sait pas trop bien. Bref, elle attend dans le couloir, avec un thermos de café, prête à veiller toute la nuit jusqu'à ce qu'il arrive. Elle a la ferme intention de lui demander une requête. Car Straw a un rêve enfoui : elle veut être lutin du Père-Noël. A la vue de sa petite taille, il ne peut refuser. Et puis, il est bien trop gentil pour dire non à sa demander. Elle est sur-excitée, elle va ENFIN rencontrer son idole de toujours.
Soudain, la blondinette entend du bruit dans le couloir. Woo débarque en lui demandait de rentrer dans sa chambre. IMPOSSIBLE, pas si près du but. Elle proteste, mais il refuse de la laisser seule à une heure aussi tardive, le règlement l'interdit. Puis, c'est grâce à sa force et son immense taille qu'il la prend sous son bras et l'emmène dans sa chambre. Straw tombe alors de fatigue, et ne se réveille que le lendemain.
La petite se réveille comme une fleur, au petit matin. Elle fait un bond et se précipite à la fenêtre. Il a neigé au dessus de la Wammy's House, et l'orphelinat est recouvert d'un épais voile blanc.

    ▬ AAAAAAAAAAAAH ! Woo, debout, debout, debout, c'est Noël, Woo ! VITE ! Le Père-Noël est passé ! MAIS LEVE TOOOOI ! Viiiiiiiiiiite.


L'enfant tire son grand-frère du lit par la main et court dans l’orphelinat. Elle croise Rainbow sur lequel elle saute littéralement pour lui souhaiter un joyeux Noël. En passant, tout le monde lui ébouriffe les cheveux, et Straw ne peut s'empêcher de sourire. La magie du moment est tellement prenante. Plus elle se rapproche de la Common Room, plus il y a d'orphelins. En effet, aux pieds du sapin se trouvent des paquets cadeaux de toutes les couleurs. Les yeux de Sasha brillent, et elle se rue sur la pile de présents pour trouver son nom. Enfin, elle voit dans un coin les quatre lettres qui composent son pseudonyme. Elle se jette sur le paquet et déchire l'emballage. Ok. Stop. On se calme. Une teinture pour cheveux bleus. Automatiquement elle se tourne vers Slave, les yeux humides. Pourquoi le Père-Noël lui a apporté ça ? Elle avait demandé des jouets, des poupées et des peluches. Elle ne comprend pas. Puis, s'approchant alors de son grand-frère pour pleurnicher sur son cadeau étrange, elle s'aperçoit qu'il a eu une robe avec deux élastiques. Tout le monde est dans ce cas là. Tout le monde a reçut le cadeau de quelqu'un d'autre. C'est comme un jeu ! Il suffit de trouver quelqu'un ayant les cheveux bleus ! Elle balaye la salle de son regard émeraude. Cela peut-être Stereo, mais Straw voit soudain Almighty, taquiner Divine. Oui, ce doit être pour lui. Avec sa démarche enfantin, Sasha s'approche du professeur de sport et sourit.

    ▬ Tiens monsieur Almighty, je crois que la Papa Noël s'est trompé, et il m'a donné ton cadeau ! Joyeux Noël.


La petite tend la teinture pour cheveux au jeune homme, toujours en souriant. Une pensée vient soudain à son esprit. Et si jamais elle n'avait pas de cadeaux, ou que la personne ayant le sien décide de le garder. Elle va donc voir Woo pour lui faire par de ses inquiétudes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 18:46

Il faisait encore nuit quand il se leva, douloureusement, l'esprit encore profondément empêtré dans ses draps. Le pire c'est qu'il ne pouvait jamais, contrairement aux orphelins, se balader en pyjama le matin de Noël. Parce qu'il était une figure d'autorité, et d'une figure d'autorité ne portait pas de t-shirt avec des pingouins. Même le jour de Noël. Depuis des années, il devait sortir de sa chambre en étant habillé de façon à ce qu'on ne le vanne pas. Pas de tongs par dessus de chaussettes Miffy, pas de gros pulls difformes, pas de couvertures sur le dos. On ne le voyait pas, mais il faisait des efforts, Tears. Des efforts qui influençaient sur son idée du confort.
En traînant des pieds, il enfila un jean et un t-shirt blanc. La neige tombait à sa fenêtre. Sa vue seule lui donna froid, et il enfila un gilet gris avant se descendre pour aider à la préparation. Almighty, tellement motivé que s'en était touchant, et Moriarty étaient déjà en train de déposer les cadeaux au pied du sapin. Pour sa part, il prépara le buffet de petit-déjeuné, disposant les biscuits et des thermos de chocolat chaud sur la longue table. Il remarqua que sur un rebord de fenêtre, de petits orphelins avaient, la veille, déposés un verre de lait et une part de savane pour le père Noël. A moitié endormi, le surveillant vida la moitié du lait sur une plante à côté, et croqua dans la part de savane pour laisser une trace de dents bien visible. Il mâchouilla mollement le gâteau et décora un peu la table.
Passant devant le sapin, il s’aperçut alors qu'il y avait son nom sur un cadeau. C'était une enveloppe. Il en resta abasourdi un instant, avant de reprendre son mouvement et de monter réveiller quelques orphelins. Et alors que les petits monstres se réveillèrent les uns les autres, Tears restait là, en haut de l'escalier, à dire "On ne court pas", "Attention aux marches"... l'esprit tout occupé à ce qu'il avait vu. Une enveloppe renfermait en soi beaucoup plus de mystère que n'importe quel énorme paquet. Ça devait être une lettre. Passivement accoudé contre la rampe de l'escalier, les mains dans ses manches de son sweat et la lèvre inférieure avalée sous ses dents de devant, il désespérait de savoir ce que ça disait. Ce n'était pas tellement de la frustration. La frustration était le manque de quelque chose qu'on pensait mérité. Il ne pensait pas mériter quoique ce soit. Mais le manque était là. Il avait envie de savoir.
Quand la majorité des orphelins étaient descendus, il s'autorisa à faire de même, mais une fois devant le sapin il du attendre qu'il y ait moins de monde. Seulement, il était trop mort d'impatience, et il demanda à un enfant de lui ramener l'enveloppe à son nom. Ce qu'il n'avait pas prévu, ce que l'enfant en profita pour ouvrir l'enveloppe et loucher dedans, avant de le regard d'un œil totalement horrifié. Sans comprendre, le surveillant lui prit la chose des mains, et sortit de lui-même le contenu de l'enveloppe.
Une photo. Une photo de Pure en sous-vêtements.
Il enfonça le papier dans l'enveloppe d'un geste brusque, les joues rouges, confus. Et balbutia à l'enfant que... d'oublier, c'était une erreur, oublie, va jouer avec tes camarades. Rapidement, il plia la chose en quatre et l'enfonça dans la poche de son jean, en jetant des regards anxieux alentours. Il y avait un problème. Il devait y avoir un problème. Ou alors c'était une farce. C'était de très, très mauvais goût.
Soucieux, il sursautait légèrement dès qu'on venait lui parler et décida de s'éloigner de la foule. De s'éloigner des auteurs de cette farce qui cherchaient sûrement à voir sa réaction. Il fallait qu'il soit naturel. Il ne fallait pas qu'ils croient que ça l'avait perturbé.
Exilé vers un coin de buffet petit-déjeuné, il trempait des biscottes dans son chocolat en se rongeant convulsivement les ongles. Les yeux fixés sur le sol, il n'avait aucune envie de croiser le regard de Pure, mais ne pouvait s'empêcher de se demander s'il devait aller le lui dire, qu'un élève avait photoshopé une image d'elle. Peut-être qu'elle avait une idée du coupable. Il grignota un bout de biscuit. Non, elle n'était sans doute pas au courant, et il n'avait pas envie de lui apprendre ce qu'on faisait derrière son dos.
Personne ne devait être au courant.
Il allait se débarrasser de cette photo.
Un brouhaha se faisait entendre dans la pièce, ou alors il ne le remarqua que maintenant. Les orphelins faisaient la moue en déballant leurs cadeaux, et chacun se mit à chercher le vrai possesseur de ce qu'ils avaient entre leurs mains. Une agitation toute nouvelle se créa. Après réflexion, il se dit que cette photo était sûrement à l'intention Vice. Mais par respect pour Pure, il ne pouvait pas le laisser entrer en possession de cela sans son autorisation.
D'ailleurs, Vice ou pas, ça ne changeait rien.

A qui que soit adressé ce cadeau, il ne laisserait personne l'avoir.
Le surveillant s'approcha alors du feu de cheminé, et y jeta l'enveloppe.

Puis la culpabilité lui noua les entrailles, et il courut dans sa chambre chercher de quoi remplacer un cadeau qui se trouvait à présent manquant. Il ouvrit son armoire dans la panique et emballa dans du papier journal le premier t-shirt qui lui passa sous la main. Après avoir écrit "Vice" au marqueur dessus, il alla placer le paquet sous le sapin.
C'était son précieux t-shirt, celui avec les pingouins imprimés dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 19:11



    Noël. A vrai dire Die ne savait pas bien si cette fête le dégoûtait ou pas, ce qu'il savait c'est qu'elle lui avait permis de passer de bons moments, et juste pour ça il était bien content que le fils de Dieu soit né. Il y a bien longtemps il passait un réveillon à la con seul avec sa grand mère, qui certes, préparait de délicieux repas, mais qui était un peu trop sénile pour se rendre vraiment compte pourquoi elle faisait ce repas, si spécial. Petit Daniel avait ensuite vu naître bébé Jill, et là, soudainement, les Noël avaient été plus agréables. Il se rappelait qu'ils avaient toujours été tous les deux, seule famille, emmitouflés sous des couettes et dégustant une buche de Noël bon marché.

    A l'arrivée à Wammy's House tout cela avait changé. Et Noël lui rappelait encore une fois qu'il n'avait plus tout ça. Il préférait largement sa vie d'avant, tout était plus simple, mais il avait besoin de ce poste, pour gagner sa vie, et il resterait le temps qu'Honey serait là.

    Déprimant tout ça.

    Die n'avait pas passé la nuit à WH. Il possédait un appartement pour lui tout seul, à Winchester, loin de l'orphelinat de fous. Il avait bien sûr invité Honey à rester avec lui, comme chaque année, pas question de laisser pourrir la tradition pour quelques orphelins à la con. Ils avaient passé une bonne soirée, discuté, regardé un film, il l'avait emmenée au restaurant, l'avait embrassée discrètement sur le coin des lèvres quand elle commençait à s'endormir dans ses bras. Il avait donc dormi dans son grand lit... et évidemment qu'il ne s'est rien passé bande de pervers.

    Le matin le brun donna ses cadeaux à Honey, il y en avait 5. Tous plus chers les uns que les autres. Après les embrassades, les remerciements, ils finirent tout de même par sortir du luxueux appartement, pour se rendre à WH. Tsk. Il serait bien resté chez lui au chaud, tranquillement, les jours de congé n'existaient pas dans ce fucking pays ? Pourtant Moriarty avait bien insisté pour que tout le monde soit là. Ç'avait été la condition pour qu'il garde Honey avec lui pour la nuit de Noël. Ptain. Bon, Die et la blondinette arrivèrent en retard mais ils arrivèrent quand même. Il transportait avec lui quelques cadeaux dans un sac, il quitta Honey à regret pour se diriger vers le sapin, toujours emmitouflé dans son manteau, alors que les autres étaient en petite culotte et en t shirt, super. Mais il avait la flemme de monter jusqu'à sa chambre. Il y avait foule, ils se pressaient tous pour aller voir leurs cadeaux, comme des gamins. Et le jeu de Moriarty et de L était stupide, probablement que le vieux Roger y était pour quelque chose, histoire de faire souffrir un peu les orphelins. On a pas envie de jouer à Noël, merde, on a envie d'avoir ses cadeaux.

    Il soupira.

    Son cadeau était un t shirt rayé et une couronne. Tiens, il ne savait pas pour qui c'était mais il allait le donner à Honey.

    Il mit le paquet dans son sac, se dirigea vers Divine qui discutait avec le grand con aux cheveux bleus, comment il s'appelait ? Un truc bien grosbill. Ouais. Il lui jeta un regard mauvais, il ne l'aimait pas, et partit faire la bise à Divine avant de lui donner son cadeau. Il lui avait offert un foulard, assez cher fallait le dire, mais bref.

    ▬Tu me remercieras d'une façon ou d'une autre d'accord ? Et non je fais pas ça parce que je t'apprécie, soyons bien clairs, je me sentais obligé.

    Die était de mauvais poil ce matin là, bah ouais, on lui faisait passer un Noël pourri, ce n'était pas Noël, c'était le festival des emos. Il quitta Divine comme un voleur, et partit chercher Tears dans la foule. Enfin il le trouva, il l'observa, le blond descendait des escaliers avec un paquet qu'il plaça sous le sapin. Le brun fila droit vers lui, se posta à côté du paquet, le prit, regarda le nom.

    ▬Vice.

    ▬ Je ne savais pas que tu étais tombé amoureux de lui. Enfin bon. Chacun ses goûts.

    ▬ Qu'est ce que t'as fabriqué Tears, c'est louche.

    ▬ Bon je m'en fous, tiens, je voulais te donner ça d'accord.

    Die tendit un paquet à Tears, la mine renfrognée, il n'aimait pas faire de cadeaux, ça bousillait son image.

    Dedans, une jolie laisse pour promener Flokjes.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 20:12

    J'aurais aimé que Noël n'existe jamais.

    C'est ce qu'il se disait depuis qu'il avait quitté son père. Sans lui, il n'aimait plus cette fête. Son adoration était tombée en flèche et ses cadeaux, il se les offraient lui-même quand il avait l'argent et la foi d'aller en acheter. L'année dernière, il ne s'était rien acheté. Cette année non plus il ne comptait pas se prendre grand chose si ce n'est de la nourriture. Il comptait faire un copieux repas. Il en faisant tous les ans de toute façon, des bons repas. Entre l'agneau et la dinde, il avait de quoi faire. En fait, il n'arrivait pas encore à se décider sur ce qu'il allait faire cette année. En tout cas, il avait fait de belles provisions. Il n'avait qu'à piocher dans le congélateur de son appartement.
    En parlant de son appartement, il n'avait pas dormi là bas cette nuit. Non, il avait dormi dans l'orphelinat et plus précisément dans la Common Room. Comme un loir, il n'avait rien entendu pendant son sommeil et même pas quand les cadeaux furent déposés au pied du sapin. Il ne s'était pas mis en pyjama, il était habillé et fichtrement décoiffé... Ce que c'était rare de le voir ainsi débraillé ! Même ses vêtements manquaient de classe. Disons qu'il y avait quelque chose qui le chiffonnait dans son couple depuis leur dispute. Mais bon, il n'y pouvait rien et se comportait relativement normalement. Sauf aujourd'hui, physiquement parlant je veux dire.
    Ce qui l'avait réveillé c'était le premier orphelin à venir ouvrir ses cadeaux. Il ne préférait pas identifier qui c'était mais cela fut suivit d'un immense vacarmes car le nombre de gosses augmentait chaque minutes. Alors il s'était levé de son canapé pour aller plus loin, regardant la masse de personnes. D'accord. Apparemment personne ne s'était attendu à ça. Ceci dit, orphelin ou pas, zieuter s'il avait un cadeau n'était pas interdit. Et il en avait un. Mais avant, il fila jusqu'à la porte de la chambre de Tears. Il n'était plus là, il l'avait vu déposer quelque chose sous le sapin. Devant cette porte il y déposa une boite. C'était son cadeau mais il n'osait pas le donner devant tout le monde. C'est bête, certes, mais il était comme ça. De toute façon, ce n'était qu'un collier en argent. Bon, d'accord, il y avait aussi un pendentif avec mais passons, ce n'est pas important. Il retournait dans la Common Room en se frottant les mains. Il avait froid. Take a toujours été quelqu'un de frileux. Et, posant ses yeux sur Tears et Die qui, soit dit en passant, lui offrait quelque chose devant tout le monde, il se dirigeait vers son propre cadeau, la rage et la jalousie visible sur son visage. Bien que la boite fut anormalement petite, il l'ouvrit et découvrait... quelque chose qui n'était sûrement pas pour lui. Koukou j'ai eu des préservatifs et du vernis rouge pour noël ! Non, c'était clair que ce n'était pas à lui. Il fixait le contenu puis se redressait, cherchant Dainty du regard. Il estimait que ça ne pouvait être qu'à elle. Du vernis rouge... il l'avait vu en porter. Et il avait entendu des discussions sur elle et sa bizarre réputation. Après l'avoir trouvée, il fila vers elle, donnant un léger coup de pied à Die et s'excusant faussement - c'est clair qu'il était totalement voulu - et lui tendit la boite avec un certain dégoût.

    - Ça ne peut être qu'à toi, ça. Le vernis rouge c'est ton truc.

    Aucune allusion sur les préservatifs car c'était totalement déplacé et qu'on ne parle pas comme ça aux orphelins, aussi nymphomanes soient-ils. Il ne les avaient jamais jugés ni quoique ce soit. Il ne parlait pas non plus derrière leur dos et ne cherchait pas à les offenser. Il prenait les nymphomanes comme des personnes en simple manque d'amour. Il l'était, avant. Mais bref, s'il s'était trompé, il se ferait réprimander et chercherait de nouveau. Pour le moment, il retournait sur le canapé et regardait le bazar aux alentours. Il regardait surtout que tout se passe bien, que personne ne s'engueule ou ne se fasse mal. En fait, il regardait surtout Straw qu'il adorait embêter et, bien sûr, le méchant chien de garde qu'était Slave. Mais aujourd'hui, c'était Noël et il n'embêtait pas pendant cette période. Du 24 au 2, il n'embêtait personne. Mais, en tout cas, il se rapprochait d'elle. Elle qui était fourrée avec Slave, comme d'habitude. Mais il lui ébouriffait anormalement les cheveux, "gentil" si on peut dire.

    - Tu sais quoi, Straw ? Si personne ne te donne ton cadeau, je t'offre une sucette parce que t'as été gentille cette année.

    Okay. Il pétait peut-être un plomb cette année. Et il risquait un oeil sur Slave, un peu méfiant. A tous les coups, il allait se retrouver à la protéger tellement Take est chiant d'habitude. C'est vrai. On pourrait croire que dans cette sucette, il aurait mis du poivre. Il en était capable. Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, c'est Noël.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 20:37

    Noël ! C’est Noël. La fête que tous les enfants et non enfants attendent avec impatience chaque année. Parce que voilà, Noël c’est la naissance de Jésus mais tout le monde s’en tamponne le tampon.
    Il neige, c’est chiant c’est blanc c’est tout froid. C’est froid, on se gèle les couilles et du coup y’a tout qui rétrécit, ça ce n’est qu’un petit détail.
    Mais c’est trop cool, parce qu’on a des cadeaux. C’est bon j’suis un gosse j’aime les cadeaux j’assume.
    Et en plus y’a le sapin. Décoré de boules de noël. De boules. Même si au final, à Wammy’s, pas de sapin. Je ne sais pas ce qui est le meilleur. Qu’il n’y ait pas de sapin ou pas de boules qui décorent le sapin ?
    Bref, on est content donc lors du réveillon de noël, on se piche comme des porcs. Enfin moi, ça a pas beaucoup changé. Hier, j’étais fait comme un rat, dans tous les sens du terme. C’était le réveillon, alors je me suis fait plaisir. J’étais pas vraiment tout seul, à être mort, de toute façon, y’avait Arpège avec moi. Haha, Arpège. Quelle bonne soirée. J’ai pris une grosse dose hier soir, et je m’en suis pas remis avant que les gens commencent à gueuler dès le matin, comme quoi il y a avait des cadeaux et tout. Au mot « cadeau », j’ai tout de suite tilté. Bon, j’ai pas pu me lever comme une flèche pour aller chercher mon cadeau. J’ai fait comme une chenille, à ramper en dehors de mon lit jusqu’à la salle de bain et je me suis débarbouillé le visage en mode vitesse maximale. J’avais toujours la gueule d’hier soir, certes. Gueule de champignon, oui, qu’on soit bien d’accord. Avec les cernes qui descendent jusqu’au seins et tout, si si c’est possible. Je suis resté en pyjama parce que j’aime bien mon pyjama. C’est un pyjama avec plein de couleurs façon psychédélique et j’y ai dessiné des champignons au marqueur noir, fidèle à moi même. De haut en bas, comme ça, j’ai fait en sorte que quand on me voit en pyjama, les autres aient mal à la tête, c’est fourbe.
    Déceptiiiion. Pourquoi. Mais bon dieu. Pourquoi avais-je reçu des sacs poubelle ? J’ai failli hurler de peur, en voyant la masse noire. J’ai cru que c’était un zombie limite. J’ai eu peur, j’ai pas crié mais j’ai eu très très peur. Et quand j’ai enfin deviné ce que c’était, j’ai beaucoup rigolé. Peut être qu’il m’avait donné des sacs poubelle que je rentre dedans pour qu’on me jette dans la mer ? J’en sais rien, j’ai longtemps réfléchis. J’ai tripoté mon pyjama. Assis en tailleur dans un coin de la salle commune, je méditais sur ce cadeau, les autres auraient pu me croire mort, tellement je suis resté statique et immobile. En réfléchissant bien à quoi pouvait me servir cette merde, j’ai eu la bonne idée de regarder les autres. J’ai eu un déclic. Nos cadeaux ont été échangé. Comment ont ils osé faire ça ? Surtout que je m’attendais pas vraiment à ce qu’on m’offre des sacs poubelle. J’ai médité longtemps. Très longtemps. Jusqu’à que quelqu’un vienne me voir.
    C’était Panzer. Je l’ai regardé, je l’ai fixé, je l’ai observé. Il avait pas l’air très content. Ah non, j’oubliais, il a toujours cette tête là. « Fröhliches Weihnachten, junkie. »
    « Tu m’as traité de chenille ou je rêve là ?! » ; En fait, j’ai juste envie de lui dire JE PARLE PAS TA LANGUE ESPECE DE SEMOULE. Mais je l’ai pas fait, pourquoi ? Parce que évidemment, il était venu m’apporter mon cadeau. Le mien, mon mien, mon à moi. J’ai halluciné. Pas halluciné comme d’habitude hein, mais halluciné au sens figuré. Genre j’ai cru rêver quand il m’a déposé devant mes yeux, une boîte transparente. Et j’ai tout de suite compris ce que c’était. Des champignons. Des champignooooooons. Cette fois là, j’ai vraiment hurlé, parce que voilà, c’est pas tous les jours que je peux recevoir des champignons hallucinogènes (qui avaient l’air fraîches et de très bonne qualité) en cadeau de noël. J’ai donc regardé Panzer le fou, et je ne lui ai pas sauté au cou. Hem. Je l’ai remercié convenablement, en lui mordant le nez avec délicatesse et je suis parti.
    Parti parce que je savais désormais à qui appartenait le cadeau qui ne m’était pas destiné. Mais je le connaissais pas en fait. Comment j’ai deviné ? Ben en fait, quand j’ai vu Fatal qui approchait Panzer avec une gueule de déterré, je me suis dit : QUEL DECHET CELUI LA.
    Déchet. Déchet. A mettre dans un sac poubelle.
    Qui est la bonne de Wammy’s déjà ?
    J’sais pas. Je le connais pas trop. Mais je sais qu’il exite, qu’il nettoie les crasses que font les élèves ici. Le pauvre, il doit en baver quand même, inconsciemment. Je laisse toujours des traces de moi quand je passe quelque part. Et donc je suis parti à sa recherche.
    Au passage, j’ai pris un sac poubelle et j’ai enfoncé dans la tête d’un des élèves. Je sais pas trop c’est qui, mais je l’ai quand même fait. Bref. Et c’est là que j’ai vu la perche. Il était grand, très grand. Avait une casquette. Je l’ai approché, j’ai tenté de voir son visage. OH UN BEURRE. Je me suis approché par derrière, et j’ai enfoncé un sac poubelle sur la tête de Playmobil. J’ai lancé les autres en hurlant de rire avec en prime un « AHAHAHAHAHA ». Ce cadeau était fait pour lui, ou pas, mais il avait une tête de bonne.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 21:48


Noël. Noël. C'est Noël. Tu as toujours aimé Noël. En plus il neige. Tu aimes encore plus Noël quand il neige. Les flocons qui tombent du ciel, le sol recouvert de poudreuse, les arbres devenus blancs ; quand il neige, tu t'es toujours dit que le paysage ressemblait à un gâteau géant, recouvert de sucre glace. Ça donne faim. Ça donne envie de se jeter dans la neige, aussi, faire des dessins dedans, comme si tu décorais un grand gâteau avant de l'offrir à quelqu'un. Oh, oui, t'as envie de faire un gâteau, maintenant, et de l'offrir à. A. Euh. A n'importe qui.

Mais plutôt que rester planté devant la fenêtre, le nez collé contre le vitre, tu ferais mieux de descendre parce que tu sais qu'aujourd'hui il y a un sapin et qu'il y aura sûrement des cadeaux à ses pieds. Oui oui oui, et peut-être que tu en auras un toi aussi ! Mais, qu'est-ce que ça pourrait être ? Comme tu n'as pas fait ta liste au Père Noël cette année tu n'as pas d'idées de ce qu'il a pu t’amener. Mais tu as été sage cette année, enfin tu crois, alors tu devrais en avoir, non ? Bah, le meilleur moyen de savoir, c'est d'aller voir directement, après tout.

Tu hésites un peu à réveiller Shiney, parce que t'as peur de sa réaction si jamais tu le réveilles, mais tu serais triste si jamais il dormait trop longtemps et ratait le moment d'ouvertures des cadeaux ! Du coup ben, tu essayes de le réveiller en douceur, mais après tu ne le forces pas à te suivre, parce que tu as vraiment trop hâte. Tellement que tu passes devant la chambre de Green sans t'y arrêter ─ peut-être à cause du potentiel facteur « Snow » qui t'as léééégèrement fait prendre tes distances avec ton meilleur ami, histoire de ne pas être envahissant, tout ça ─, mais tu prends quand même la peine de faire un détour par le côté des filles pour récupérer Aurore parce que t'as pas non plus envie d'être tout seul. C'est triste, d'être tout seul, t'aimes pas, être tout seul.

La montagne de cadeaux est immense ─ et le sapin, n'en parlons pas ─ mais d'un autre côté, il faut bien suffisamment de cadeaux pour pouvoir satisfaire toutes les personnes qui passent Noël à l'orphelinat. Rien que un cadeau par personne, ça fait tout de même une pile relativement conséquente, surtout si en plus on compte les adultes. Mais du coup, à la vision de cette pile, tu es tellement excité que tu tires sur le bras d'Aurore, en lui disant d'accélérer, de se dépêcher, et finalement son bras glisse entre tes mains et tu te jettes sur la pile, bousculant et te faisant bousculer au passage, manquant de tomber droit sur les paquets, mais tu arrives à rester approximativement debout et à trouver, après quelques recherches, le paquet portant ton nom. Il est assez petit, ne fait pas de bruit, et tu fronces les sourcils et t'éloignant des paquets et de la foule autour, tu te décides finalement à l'ouvrir.

Un cd. Un cd de musique celtique. C'est parce que tu es Irlandais, qu'on t'as offert ça ? Ou alors, c'est une erreur. Le brouahaha autour de toi ne parle presque que de ça, quand tu arrives à vaguement le comprendre. Des erreurs, des cadeaux donnés à quelqu'un alors que leur destinataire est quelqu'un d'autre. Donc, tu dois trouver à qui était censé être offert le cd ? Sûrement à un autre Irlandais. Qui peut bien être Irlandais, ici ? Tu vas avoir besoin d'aide. Et puis, elle est où, Aurore ? Tu l'as perdue toi, du coup, elle est passée où, tu as be- Oh tiens Muse. Mais c'est pas elle que tu cherchais.

    « Tiens June, je pense que c'est pour toi. Le nouveau jeux Pokemon. C'est super non ?! Oh y a une place pour le psy...mais t'es pas obligé d'y aller pis sinon tu peux faire un avion avec le papier. Enfin Joyeux Noël ! »

Hein ? Tu la regardes avec des yeux ronds et emplis de surprise ; elle t'as mis le jeu dans les mains et est directement partie. Mais. Mais. Mais tu l'as déjà, ce jeu, ça peut pas être pour toi, si ? Non hein, et puis pourquoi une place chez le psy après tout. Il faut que tu la rattrapes. Et c'est ce que tu fais. … Même si, comme elle est avec Slave, t'as un peu envie de te cacher derrière elle. Il fait peur, le monsieur.

    « Muuuuuuse. C'était gentil mais je pense que ça n'est pas pour moi, j'ai déjà ce jeu. »

Tu ne prends pas la peine de mentionner le billet pour le psy ─ rien que l'idée d'aller voir un psy te fait peur, tu n'as aucune raisons d'aller voir un psy voyons.

    « Mais merci quand même, et Joyeux Noël à toi ! »

Un grand sourire, et tu lui rends les cadeaux. Tu te permets même un « Joyeux Noël ! » destiné à Slave et t'enfuis presque immédiatement après. Bon, ça, c'est fait. Maintenant il te reste encore à trouver Aurore et l'irlandais(e ?) à qui donner ton ca- qu'est-ce que ?

    « Dis-moi, gamin, c’est toi qui commande des épingles nocives à l’homme de noël ? »

Pourquoi il te tient par le col le monsieur ? Tu as fait une bêtise ? Et puis de quelles épingles nocives il parle ? Tu regardes ce qu'il tient, chouinant légèrement, tenant ton col histoire qu'il ne soit pas appuyé contre ta gorge. Des piercings ?

    « N-Non monsieur ! Mais je je. Y'a des gens ils enfin ils en ont. Euh je. Shark ? Et euh. Enfin, ou. Mikan ? Je crois. »

Tu n'oses même pas bouger, tu as peur de comment l'adulte pourrait réagir. Pourquoi tu ne croises que des adultes qui font peur, toi, aujourd'hui ? C'est Noël, pourtant ! Et puis du coup pour l'instant tu peux pas chercher la personne à qui tu dois donner ce cd.

Y'a-t-il un irlandais dans la salle ?

Tu ne vois que des gens que tu reconnais vaguement, et d'autres qui te font peur. Comme là, un peu plus loin, pas très loin devant vous, euh. Comment il s'appelle, lui ? Hammer, non ? Oui, quelque chose du genre. Avec Angel, si tu ne te trompe pas. … Angel ? Il serait pas irlandais lui aussi, par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
Snow avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H
Double Compte:
Âge: 18 ans
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling Mar 20 Déc - 21:59


    -« Je ne crois pas qu’on aurait autant dépensé pour moi. Ce balai est de bonne qualité, et on a même rajouté des serpillières. Tu devrais plutôt aller voir si l’un de tes camarades ne serait pas du genre maniaque. »

    Son visage se décomposa progressivement ; elle ne comprenait pas pourquoi il se dévalorisait autant et elle aurait voulu que ce balais et ces serpillères lui soient utiles, lui fasses plaisir. Cependant elle nota avec attention ce qu’il ajouta pour conclure et le regarda s’éloigner sans un mot de plus, l’abandonnant seule à l’écart de la pièce, maigrichonne petite blondinette en tenue légère. Elle soupira et observa les objets qui se trouvaient entre ses mains, soucieuse. Elle avait échoué à trouver dès le premier essai la personne à qui ce cadeau était réellement dédié.
    Mais qu’à cela ne tienne, elle n’allait pas abandonner de si tôt ! Prenant son courage à deux mains, elle releva la tête et observa les visages et silhouettes des personnes qui se trouvaient proches d’elle mais rien ne lui vint, ni intuition ni vérité évidente ; elle grimaça devant son incapacité à résoudre cette énigme puis décida de se promener en tendant l’oreille et en observant les autres.
    Moriarty semblait réprimander tous ceux qui se trompaient et les renvoyait sur une autre piste. Elle n’était donc pas la seule pour qui trouver le destinataire du paquet n’était pas aussi évident qu’elle l’avait pensé. Egoïstement, ça la rassura un peu et elle se remit à flâner de-ci de-là, croisant secrètement les doigts pour que le hasard lui donne un petit coup de pouce.

    Elle aperçu Green, un étrange bonnet dont elle ne connaissait pas le nom dans les mains et l’imagina avec sur la tête ; elle eut un sourire amusé à cette image, persuadée que ça ne lui irait absolument pas ; bien sûr elle croisa aussi d’autres personnes, connaissances, amis, qui semblaient avoir quelques difficultés ou encore en plein échange, parfois cordial, parfois froid et distant… Tout le monde ne pouvait s’entendre même le jour de noël et certains semblait tout de même faire des efforts dans le bon sens.
    Elle observa Blake, visiblement en mauvaise posture avec Fatal ; passant près d’eux, elle eut juste le temps de lire le titre du livre et compris pourquoi le brun était tendu. Mais il n’était pas l’auteur du présent, Fatal était loin d’être un imbécile… Du moins l’espérait-elle. Au pire, le dresseur pokemon courrait vite !

    Elle déambula ainsi une dizaine de minutes dans la salle bondée puis elle finit par s’asseoir dans l’un des fauteuils, poussés contre le mur à l’occasion et se remit à observer de loin en soupirant. Décidément cette recherche ne lui semblait vraiment pas évidente. Connaissait-elle quelqu’un de tellement maniaque qu’un balais et des serpillères allaient ravir ?! Là, sur le moment, son cerveau restait vide.
    Et puis, elle aperçu du coin de l’œil une chevelure éclatante et le coin d’une robe se balançant sur des fines jambes ; levant la tête elle aperçu l’adolescente, impeccablement coiffée, impeccablement habillée, bien trop propre sur elle pour que cette attitude soit naturel.
    Elle l’entendit se plaindre de la poussière qui s’était déposée sur les paquets pendant la nuit et tempêter contre le tapis d’aiguille qui entourait le sapin. C’était Virgin ; elle ne la connaissait pas vraiment malgré ses nombreuses années passées à errer dans les couloirs mais le balai et les serpillères semblaient tout à fait correspondre à une personne comme elle.

    Alors, retrouvant toute sa vigueur, elle se dirigea vers elle en l’interpellant doucement.

    « Virgin !... » Elle lui fit l’un de ses jolis sourire de fille bien élevée puis elle lui tendit le cadeau « je crois que c’est pour toi en fait. Je te souhaite un joyeux noël ! »

    Peut-être résulterait-il de cette rencontre une nouvelle amitié ? Ou peut-être pas car Snow lui laissa les objets avec délicatesses puis, contente d’avoir trouvé la personne à qui ils étaient destinés, elle s’enfonça de nouveau dans la foule, indécise sur la personne avec qui elle voulait passer le reste de la journée.
    Evidément, Green était en tête de liste et puis elle avait son cadeau personnel à lui offrir, petit mais précieux dans la poche de sa robe de chambre, mais elle ne voulait pas le coller et lui gâcher le plaisir de trouver seul le destinataire du présent qu’il avait ouvert.
    Alors, de nouveau, elle alla s’installer confortablement dans son fauteuil et observa la salle animée de l’ivresse des fêtes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: EVENT ▬ Merry Christmas Darling

Revenir en haut Aller en bas
 

EVENT ▬ Merry Christmas Darling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Merry Christmas!!
» END - Merry Christmas : Le miracle de noël ? [Chuchu]
» We wish you a merry christmas ! [EVENT]
» [EVENT] Merry Christmas!
» Merry Christmas or not ? Roxanne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Prologue :: ► Time Travel :: I Double Dare You — Défis et Mini Events-