Partagez | 
 

 DIRTY • Pourtant, il est pas très sale. >.> [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Sujet: DIRTY • Pourtant, il est pas très sale. >.> [100%] Lun 31 Oct - 15:16

I d e n t i t y






PSEUDONYME : Dirty
NOM : Kaufmann
PRÉNOM(S) : Dirk
QI: 187
DATE DE NAISSANCE : 25 / 12
ÂGE : 14 ans
SEXE : M ❒ F
ORIGINE : Allemand
ANCIENNETÉ : Quelques mois.



Couleur des cheveux : Turquoise / Vert salade
Couleur de la peau : Blanc comme le cul de Mush...
Tatouage/Piercing ? : Aucun
Couleur des yeux : Émeraude
Taille en centimètres : 1m67
Corpulence: Frêle, mince.



Silencieux
Blasé
Intériorise
Légèrement peureux
Appliqué

Assez lent
Pudique
Timide
Attentif
Manque de tact
    Ce qui se passe dans la tête de Dirty.. C'est une excellente question. Parce qu'il est passé maître dans l'art de dissimuler ses pensées, et qu'il est très difficile de savoir ce qu'il pense vraiment, quelles que soient les circonstances. Son visage n'exprime que peu de choses, en dehors des yeux, et il semble parfois porter un masque uniforme et invariable. Comme il refuse catégoriquement de parler pour ne rien dire, le fait est que contrairement à beaucoup de gens de son âge, il parle très peu. Uniquement lorsque c'est irrévocablement nécessaire. Il sait que deux êtres peuvent se passer du langage, dans l'absolu, pour qu'il se passe des choses intéressantes entre eux. Il est même convaincue que certaines choses intéressantes ne peuvent avoir lieu que si le langage est exclu. En compensation, il fait passer beaucoup de choses avec ses yeux, qui parlent pour lui, quand ce n'est pas le reste de son corps. Et les rares fois où il prend la parole, il fait mouche et touche juste. Chacune des choses qu'il dit est pertinente, mesurée, et bien souvent écoutée avec attention, et retenue. Ce qu'il dit est parfois sans appel, et n'attend pas de réponse. Catégorique. Franc. Réfléchit. Il est très difficile, voire impossible de répliquer lorsqu'il lance une pique. Et plus difficile encore de savoir s'il était alors sérieux, ou s'il plaisantait.

    Dirk est également un jeune homme généreux, et sincère. Prêt à presque n’importe quoi pourvu qu’il vous rende le sourire, il a tendance à se faire passer après tout le monde, voire à ne pas tenir compte de ses propres besoins. Il a le coeur sur la main, et tout ce qui lui appartient vous appartient aussi. Il trouve normal de partager tout ce qu’il possède avec qui le souhaite. C’est sans doute la raison pour laquelle on l’a souvent pris pour un simplet, et qu’on a souvent cherché à abuser de sa gentillesse de manière éhontée. Face à la tristesse, Dirty ne pleure jamais, du moins en public, mais ses yeux sont capables d’exprimer une palette étonnante de nuances de tristesse. Lorsqu’il est triste, il s’arrête généralement de parler, car les mots lui manquent toujours pour s’exprimer, et il laisse son corps ou son visage le faire. Alors on peut presque sentir son âme pleurer. Discret, il l’est sur bien des points. Notemment sa vie privée, son "don", et son histoire. S’il répond à certaines questions jugées comme indiscrètes par le commun des mortels, et sans la moindre hésitation, il en taira d’autres, à leurs yeux beaucoup moins essentielles, dès qu’elles touchent de près ou de loin à son père.

    Face à la colère d’autrui, Dirty réagit presque toujours de la même façon: il est surpris. Surpris, parce qu’il comprend rarement ce qu’il peut avoir fait pour déclancher pareille émotion. Et puis, ensuite, il s’en veut généralement beaucoup, même s’il n’est pas convaincu de sa part de responsabilité. Il a tendance à culpabiliser pour tout et n’importe quoi, ce qui rend le fait d’abuser de lui encore plus facile. Parmi les choses qui peuvent le mettre en colère, il y a le fait qu’on le prenne pour plus bête qu’il ne l’est, ou encore le fait qu’on tente de profiter de la gentillesse de quelqu’un d’autre que lui. Alors, il fera preuve d’une froideur excessive, comme s'il se défendait inconsciemment.

    Il s'entend bien avec tout le monde, à priori. Très perspicace, il lui suffit de quelques minutes de conversation avec quelqu'un pour comprendre des tas de choses sur cette personne, et il se trompe rarement. On n'a pas besoin de lui dire les choses, non plus. Il les comprend tout seule, très vite. Même si il ne dit rien et qu'il ne le montre pas. Il est plutôt rare que quelque chose lui échappe, et s'il ne s'en vante pas, il fait rarement semblant du contraire. Mais il ne fait jamais de méchanceté gratuite, et garde ses opinions désobligeantes pour lui-même. De plus, il ne repousse jamais une personne sur des à priori, et comme il a tendance à apprécier les défauts des autres avant d'en apprécier les qualités... Il se fait facilement accepter, sans parvenir à s'intégrer totalement à un groupe, parce qu'il y a toujours quelque chose qui fait qu'il est à part, et qu'il ne rentre pas dans le moule.

    Lorsqu'on y parvient, pourtant, il fait un excellent confident. Comme il parle peu, il sait très bien écouter et observer. Et les rares conseils qu'il se permet de prodiguer sont pertinents. Discret, il ne répète jamais rien à personne, et ne parle de toutes façons pas des autres quand ils ont le dos tourné. Ce qui se dit dans une conversation avec lui ne concerne que lui et la personne en question. Par contre, si c'est dans ses moyens, il ira, et sans vous le demander, voir les personnes concernées par votre problème, pour essayer de vous aider, sans pour autant vous dire qu'il l'a fait, parce qu'il n'attend pas spécialement de reconnaissance. Par contre, il supportera très mal que vous vous mêliez de ses affaires à lui.

    Il n'est ni jaloux, ni possessif, en tout cas pas avec ses amis. Si il devait, par malheur, tomber amoureux, ça donnerait peut-être autre chose. Oui, parce qu'au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, Dirty va mal. Très mal. Il n'est pas heureux du tout. Un jeune homme qui intrigue, qui fascine, qui attire. Mais qui est un sacré défi. Éternellement solitaire, immense douleur à forme humaine, désespérée. Peut-être au fond ne vaut-il mieux pas connaître ce qu'il cache derrière son visage de blasé de la vie. Celui qu'on regarde inexorablement de loin, mais dont on ne sera jamais proche, et qu'on ne pourra jamais se vanter de connaître.



    Définissez vous en une phrase.

    1. Je suis un.


    Vous offrirez quoi à Noël à votre meilleur ennemi ?
    1. Une bataille navale.


    Parmi ces livres ci-dessous, lequel serait le plus susceptible d'être votre livre de chevet ?

    1. H2G2 : The Hitchhiker's Guide to the Galaxy de Douglas Adams.


    Ce que vous devez impérativement arrêter de dire. Sérieusement.

    1. « D'un point de vu biologique... »


    La petite manie dont vous vous passerez bien ?

    1. N'avoir aucune notion du temps.


    Il y a forcément quelque chose que vous auriez dû faire depuis longtemps et n'avez toujours pas fait.

    1. Ranger ma chambre si je trouve un jour le temps.




Dernière édition par Dirty le Mar 27 Déc - 17:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: DIRTY • Pourtant, il est pas très sale. >.> [100%] Lun 31 Oct - 15:16

H i s t o i r e





On peut toujours espérer entrer un jour dans la famille.


« Les derniers examens sont bons, Maya. »

Le docteur Haufmann venait d’entrer dans la chambre de sa patiente sans frapper, parlant d’une voix douce, tout à fait inofficielle, et l’appelant par son prénom. Il faut dire qu’ils se voyaient tous les jours depuis près de deux ans à présent, et qu’elle était jeune. Très jeune. Beaucoup trop jeune pour vivre ce qui était en train de lui arriver. Bien trop jeune pour mourir. C’était ce qui avait poussé le jeune médecin à se pencher sur son cas, plutôt désespéré. Victime d’une tare congénitale, la jeune fille ne devait pas atteindre sa vingt-deuxième année. Grâce au jeune homme de vingt-six ans qui avait remué ciel et terre, multiplié examens et opérations pendant deux longues années, et qui venait d’entrer dans sa chambre, c’était chose faite. Depuis deux jours.

« Tu vois, tu avais raison de te battre, tu es tirée d’affaire ! »

L’enthousiasme du médecin ne semblait pas atteindre la demoiselle. Elle était assise dans son lit, les genoux remontés, les bras croisés sur sa poitrine. Son visage était tourné vers la fenêtre, ses yeux bleus-gris captivés par la lumière du jour, et Haufmann ne pouvait voir d’elle que sa longue chevelure dorée. Elle gardait résolument le silence, et refusait de céder à la liesse qui aurait probablement dû l’habiter, ne serait-ce que pour saluer le mal que son sauveur s’était donné pour elle. Elle refusait de croire à ces paroles réconfortantes, qui l’avaient accompagnée des mois durant, auparavant, auquel elle avait cru alors, sans savoir qu’elle ferait une rechute. Elle ne voulait plus de faux-espoirs. Le médecin s’approcha de son lit, et alla se placer entre elle et la fenêtre. Elle posa enfin ses yeux, emplis d’une tristesse sans raisonnable mesure, sur le visage de celui qui s’était donné corps et âme pour lui permettre de fêter son anniversaire.

« Maya, je me suis battu avec toi pour que tu restes en vie, et je me battrai encore. Mon combat contre ta mort sera sans fin, et sans repos, s’il le faut. Mais nous venons de gagner une bataille, ne veux-tu pas m’accorder un sourire ? Me montrer que je ne me démène pas pour rien... S’il te plait. »

Il s’était agenouillé près du lit, et avait saisi sa petite main blanche. La jeune fille, peu surprise par ce geste familier, la lui laissa sans broncher. Il avait raison... Ils venaient de gagner une bataille. Elle avait atteint sa dix-septième année. Ce n’était pas rien. Ensemble, ils avaient fait reculer la mort. Peut-être y parviendraient-ils encore ? Elle esquissa un faible sourire. Sans forces, mais plein de conviction, et débordant de reconnaissance. Il suffit à illuminer le visage du jeune médecin. Elle venait d’avoir seize ans, et lui en avait dix de plus bien tassés, pourtant elle faisait battre son coeur comme personne ne l’avait jamais fait avant elle.

« Tu es prête à partir ? »

Maya était debout, face à la fenêtre. Une fois de plus, ses yeux se perdaient dans les nuages, et son esprit vagabondait sans elle, puisqu’elle était prisonnière de son corps malade. Sa silhouette fragile et ses cheveux blonds lui donnaient l’air d’un ange. Le docteur Haufmann la rejoignit près de la fenêtre, et posa un genou sur le sol. Ses doigts attrapèrent les petites mais blanches de sa patiente, qui surprise, détacha les yeux du ciel pour lui accorder toute son attention.

« Maya, je ne veux jamais te quitter. Qui veillera sur toi, une fois que tu seras partie ? Je suis aussi heureux que fâché de t’avoir guérie, si cela doit t’éloigner de moi. Entends comme je suis égoïste... Je suis égoïste, et impatient, et sans doute un peu fou... Mais c’est l’amour que j’ai pour toi, qui tend à la folie. Maya... Voudrais-tu... Voudrais-tu devenir ma femme ? »

Les joues de la demoiselle prirent des couleurs. Troublée, elle baissa la tête, cachant son visage dans sa chevelure, qui tombait comme un rideau ondulé autour de sa tête. Sa voix, douce et timide, se fit entendre pour la première fois depuis longtemps.

« Oui... »

*
* *

Dis, Papa, tu m'aimes ?


Il déteste cette partie de l'histoire, quand on lui demande à le raconter, il se met à trembler et cherche à vous faire changer de sujet. Il a grandit dans le quartier de Ohmeden, une ville paumée d'Allemagne, dont sa majorité à être enfermé dans un placard pour échapper aux coups de son père alcoolique et violent. Sa mère est morte lorsqu'il est né, son père trop déprimé devenait alcoolique se défoule donc sur son fils.

La neige tombe j'ai passé ma vie dans l'ombre, les années passent je vis toujours dans l'impasse et l'angoisse de ce qui nous a réunit. Je n'oublie pas ces mains qui frappent sur mon corps, mon corps qui se glace, mes derniers instant chez les vivants, je ne vis plus, il m'a volé ma vie. Je suis devenue un mort vivant, un cadavre froid, amer, meurtri par la vie, qui cherche en vain des réponses au pourquoi la violence sur un enfant existe? Comment les gens peuvent tolérer une telle chose ? Je voudrais qu'on me dise, comment mon propre père a t-il pu m'imposer tout ces jeux de torture qui m'ont tué a l'intérieur, tous les marques sur mon corps....

Cette raclée qui vous couvre les jambes et le dos de bleus au point de ne plus pouvoir s’asseoir en classe.
Cette raclée qui est d’une telle violence qu’a la fin vous ne sentez plus les coups.
Cette raclée qui vous empêche de faire de la gym en short comme les copains ou bien cette raclée qui vous fait honte et vous exclu des douches après le sport.

Cette raclée qui permet à l’homme d’assouvir son besoin guerrier devant ses employés afin de montrer sa supériorité et son autorité.
Cette raclée qui vous empêche d’essayer des vêtements en magasin de peur que l’on découvre la couleur de vos jambes, ce mélange subtil de bleu et de jaune savamment entretenu quotidiennement.
J’en ai usé des ceintures et des boucles métalliques, j’en ai traversé des portes de placard, humilié comme un chien qui s’est fait prendre par une meute.


A l'école il n'a pas eu d'amis, il restait seul et on le trouvait bizarre parce qu'il était toujours habillé chaudement, c'est à dire gros pull et pantalon même en été, juste pour cacher ses blessures aux yeux de ses camarades. Quand l'institutrice le gronde d'enlever ses habits pour la piscine, il pleurait et criait et restait finalement sur le banc à regarder ou lire un livre de maths pendant que ses camarades nageaient. Puis il revient assez tôt de l'école pour faire le ménage, faire la vaisselle, la lessive et le repas du soir sans quoi il aura droit à des coups et puis c'est seulement le soir où tout les enfants dorment qu'il fait ses devoirs et apprend ses leçons.

Ce ne fut qu'à quatorze ans, il y a trois mois, qu'il fugua du jour au lendemain. Trois jour de traque mais il fut retrouvé à la frontière franco-allemande et fut l’objet d'une analyse psychiatrique, c'est un génie et fut finalement placé à la Wammy House loin de son père.



Dernière édition par Dirty le Lun 26 Déc - 15:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: DIRTY • Pourtant, il est pas très sale. >.> [100%] Mar 1 Nov - 21:13

    Bonjour ou bonsoir et surtout bienvenue à la WH ! o/

    C'est une très jolie fiche, d'abord. Puis Dirty est un RIDDLE.

    Finalement bonne continuation. o/

    alea jacta est

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: DIRTY • Pourtant, il est pas très sale. >.> [100%] Mer 9 Nov - 10:09

    Bonjour, la fiche est-elle toujours en cours ?

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: DIRTY • Pourtant, il est pas très sale. >.> [100%] Jeu 10 Nov - 14:12

Oui elle est en cours, j'ai du mal avec l'histoire donc je risque de pondre un truc pas très joli ,__,
Revenir en haut Aller en bas
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: DIRTY • Pourtant, il est pas très sale. >.> [100%] Dim 27 Nov - 21:50

    Bonjour, la fiche est-elle toujours en cours ?

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: DIRTY • Pourtant, il est pas très sale. >.> [100%] Dim 4 Déc - 11:46

    Bonjour, la fiche est archivée mais peut être débloquée par un MP.

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: DIRTY • Pourtant, il est pas très sale. >.> [100%] Dim 25 Déc - 23:07

Je m'excuse du gros gros gros gros gros gros gros gros retard de la fiche, je n'ai pas eu d'ordinateur durant un long moment (il a décidé de me lâcher), puis il y a eu les vacances et tout pleins d'autres promblème que je n'ai pas pu vous prévenir à l'avance ,__, !

Je souhaiterai finir cette fiche au plus vite, parce que je me suis attaché à Dirty >w>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: DIRTY • Pourtant, il est pas très sale. >.> [100%] Dim 25 Déc - 23:28

Bon retour sur WH !
Fiche déplacée !
Tu peux désormais la reprendre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: DIRTY • Pourtant, il est pas très sale. >.> [100%] Lun 26 Déc - 15:03

finit, court, nul mais j'en ai raz-le-bol de cette fiche >___>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: DIRTY • Pourtant, il est pas très sale. >.> [100%] Mer 28 Déc - 12:13

Bienvenue parmi nous o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: DIRTY • Pourtant, il est pas très sale. >.> [100%]

Revenir en haut Aller en bas
 

DIRTY • Pourtant, il est pas très sale. >.> [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mission D] Ramasser, nettoyer et ranger
» (Cirilla) Il en faut peu pour être heureux Vraiment très peu pour être heureux ?
» Pour une occasion très spéciale !
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Des animaux très curieux .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Prologue :: ► Fiches de Présentation :: archives-