Partagez | 
 

 Hide and dea- .. seek. | PV Guard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Sujet: Hide and dea- .. seek. | PV Guard Mer 4 Sep - 20:46

Encrée dans la monotonie, Human ouvre les yeux. Il fait noir dans sa chambre un peu étroite, le soleil ne s’est pas encore décidé à transpercer les volets de ses satanés rayons. Normalement il devrait être cinq heures. Non. C’est même une certitude. Il est cinq heures. Ou peut-être cinq heures et une minute ? Ou deux ? Mais alors, le fait de réfléchir à quelle heure est-il exactement lui fera certainement perdre du temps, et elle ne saura donc pas si sa certitude était certaine ? Elle tourne la tête, la vue encore floutée, il est évidemment cinq heures, impossible qu’elle puisse se tromper là-dessus.
La jeune femme ne s’attarde pas dans son lit, car l’heure lui indique qu’il faut maintenant préparer le café. Ce qui est étonnant dans cet appartement, c’est qu’il n’y a ici que le nécessaire, aucune touche très personnelle ne vient se démarquer du reste, c’est plat, mais pas vide. Il y a toujours ce petit quelque chose, et ici, ce petit quelque chose, ce sont ces sachets de cafés aux odeurs enivrantes, et cet équipement de luxe qui pourrait faire d’elle un vrai barista.
Après deux heures de route, Human arrive enfin en son lieu de travail, l’impatience la gagne, si bien qu’elle passe devant ses collègues en ne leur accordant qu’un simple hochement de tête, elle décide de prendre les escaliers, puisqu’à 8h30, l’ascenseur est souvent bondé. Peut-être que la fainéantise et l’odeur de sueur est mortelle ? Oh, voilà une chose de plus à laquelle notre thanatopracteur devra réfléchir. Bien sûr, 126 marches ne peuvent pas tuer un être humain, d'ailleurs, c’est uniquement le nombre de marches rejoignant le pôle recherche et médical, mais si 126 marches ne tuent pas un humain, peut-être que 136 le peuvent ? 146 ? Pour cela, il faudrait vraiment avoir de graves problèmes de santé, mais la chute peut aussi entraîner un accident et donc probablement la mort ?
Sans s’en apercevoir, elle était arrivé en salle d’embaumement, habituellement son supérieur passe ici à 10h15, voir 10h11 quand  il n’a pas trop de mal à trouver une place sur le parking, mais Human ne l’attend pas particulièrement, elle se mettra au travail avec ou sans ses ordres.
Ici, elle exprime son art sur des défunts parmi tant d’autres, certains y voient simplement des morts alignés, ou rangés, une odeur insupportable et un endroit à éviter, mais Human y voit des corps déformés par des causes de morts, de coups de couteaux qui entachent la beauté du corps, une balle ici, une autre là, ou encore un grave accident de voiture, qui demande plus de temps à réparer les dégâts causés. Après tout, voir un mort beau et même heureux est toujours plus soulageant que voir un mort  horrible et triste.
Un claquement de porte vint briser le silence mortuaire, Human lève les yeux, intriguée. Il n’est pas 10h15, ni 10h11, impossible que son supérieur soit déjà ici, donc. Elle lâche ses pinceaux, découvre sa bouche en glissant son masque à son cou et se tourne vers l’homme plaqué contre la porte.

-Qui êtes-vous ? Oh, peu importe. J’ai besoin de votre avis. Quelque chose cloche avec celui-ci, je n’arrive pas à trouver la teinte qui le ferait paraître presque vivant. C’est plutôt agaçant.

Hélas, seul son travail l’intéresse, ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Guard Guard
avatar

Sujet: Re: Hide and dea- .. seek. | PV Guard Dim 8 Sep - 17:25

Mais quel idée il avait eu ! Pourquoi y avait-il fallu que lui, Guard, la vingtaine, fleuriste en couverture et agent de l'ONG la plus influente de l'Europe, d'aller fouiner dans le bureau de son supérieur hierarchique ? Déjà en elle-même, l'idée que "Daddy" - son superieur gavé de bières à longueur de temps - possède des documents confidentiels sur l'Agence etait d'une idiotie sans bornes. L'idée de s'infiltrer dans le bureau de cet homme en plein jour et juste avant son arrivé était également stupide, mais le summun de la connerie intercontinental avait été de faire tomber le vase chinois trés onéreux sur le sol en marbre três dur et d'entendre le "crasch" sans en croire ses oreilles. Et l'arrivé au pas de course de millitaires avait eu de quoi foutre la frousse au jeune homme. Alors, l'ancien orphelin avait courageusement pris ses jambes à son cou, en rabattant le plus possible son couvre-chef sur ses yeux pour ne pas qu'on le reconnaise. Parce que les services secret sont doué pour faire disparaitre les gens....

« Hey guy ! Stoppez-vous !
- Put*in puta*n p*tain MERDE !! »

Guard se tourna donc à la première occasion pour ne pas obéir à ses potentielles futures bourreaux et se mit à serpenter jusqu'à une porte qu'il ouvrit, croyant à une salle vide que personne n'utilisait. Sauf que la salle contenait... Human.

«-Qui êtes-vous ? Oh, peu importe. J’ai besoin de votre avis. Quelque chose cloche avec celui-ci, je n’arrive pas à trouver la teinte qui le ferait paraître presque vivant. C’est plutôt agaçant.
- Heu.... »

Le cerveau de Guard effectua un zoom arrière sur la situation. Une blonde três maigre et avec un masque médical était en train de lui demander si il avait un avis sur un cadavre, alors qu"il ne voulait que se dissimuler dans une pièce vide. L'Homme porta alors son regard sur le cadavre et blémit. Un cadavre frais à deux mètres de lui. Il se jeta vers l"évier et fit fonctionner à l'envers son système digestif, trop nauséeux pour faire autre chose. Une fois que l'estomac de Guard eut fini de lui rapeller de manière douloureuse et inesthetique son repas d'hier, l'homme releva sa tête et essuya ses lèvres, ses mains gantées tremblante comme si il avait bu dix litres de Vodka. "Tant pis, se dit-il avec sagesse' je passerais pour un alcoolique."
Il se tourna ensuite vers la jeune femme et annona quelques choses qui était tout simplement ridicule et qui allait sans doute le faire passer pour un rustre.

« Euh... O-ou suis-je ? »

Il tournait soigneusement le dos aux morts et fixait la thanatologue, rouge écarlate de gène. Peut-être qu'elle allait le dénoncer aux gardes ? Il reprit la parole en ajoutant, toujours aussi peu sur de lui:

« Dites... E-est ce que je peux me cacher i-ici quelques minutes ? »

Il maudit sa maladresse viscérale et ferma les yeux pour ne pas entendre la réponse de la demoiselle -car avec un tel boulot, et un si jeune age, elle ne pouvait pas être marié, non ? - qui lui faisait si peur. Comment allait-elle accueillir le maladroit Agent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: Hide and dea- .. seek. | PV Guard Dim 22 Sep - 17:52

Un simple regard sur ce pauvre homme mort et son interlocuteur vomit ses tripes. Human s’y attendait, c’est souvent comme ça avec les stagiaires, et elle se plaît souvent à imaginer la réaction qu’ils auraient si le défunt ouvrait les yeux ou bougeait un membre, ce qui peut parfaitement arriver. Elle hésitait à lui proposer un mouchoir, voire deux, mais apparemment sa manche faisait l’affaire …
Il fit face, le visage blanc comme un linge, c’était comme  observer un homme en fin de vie, sauf que lui n’était pas sur le point de mourir, bien au contraire.

«  Euh… O-Ou suis-je ? »

Ou était-il ? C’était pourtant évident, il faisait froid, il y avait une cinquantaine de casiers ( sûrement remplis de morts ) l’air était étouffant, et Human était là, devant son patient, une palette de poudre à la main et un masque autour du cou. Quelle étrange question.

- Dans la salle de thanatopraxie, évidemment.

Human entreprit de reprendre son travail là où elle l’avait laissé, ignorant la gêne de l’homme qui avait fait irruption ici, car de toute façon, s’il avait quelque chose à dire, il le dirait. Peut-être était-ce pour l’informer que son patron ne viendrait pas ? Pas étonnant, il n’avait pas la passion du travail, juste celle de gagner de l’argent en se tournant les pouces.

« Dites... E-est ce que je peux me cacher i-ici quelques minutes ? »

Elle leva le menton, intriguée. N’importe qui trouverait cette question suspecte. D’ailleurs il n’y a même pas à la trouver suspecte, elle l’était, purement et simplement. Cet homme lui demandait de l’impliquer indirectement dans une histoire qui pourrait se répercuter sur son travail. Son travail qui est la seule chose lui tenant vraiment à cœur. Mais après tout, qui penserait qu’un espion -ou quel que soit le grade et l’intention de cet homme- se cacherait dans une morgue ? Et qu’obtiendrait-elle pour  l’avoir dénoncé ? Sûrement pas grand-chose, peut-être même un mépris plus fort encore qu’actuellement de la part de ses collègues. Pour une fois –ou presque-, elle répondit sans trop réfléchir.

- Vous pouvez toujours vous blottir dans les bras d’un de ces agents décédés, recouvert par un drap blanc ou enfermé dans un de ces casiers. Cette salle n’est pas le meilleur endroit pour se cacher, hormis ce casier où l’on range les blouses. Faites … comme chez vous.

Elle pointa du doigt le casier en question, espérant simplement ne pas regretter son choix et s’imaginant déjà de multiples scènes où elle serait renvoyée pour avoir caché cet homme.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Guard Guard
avatar

Sujet: Re: Hide and dea- .. seek. | PV Guard Sam 28 Sep - 9:57

Guard venait de découvrir le nom de cet endroit où la blonde et lui se trouvait : la salle de Thanatopraxie. C'était bien entendu la jeune femme qui venait de le lui indiquer, et le jeune homme songea en son fort intérieur que cet étrange endroit remplie de corps sans vie et parfois attrocement mutilée était quelques choses d'écoeurant. Le métier de la jeune femme lui paraissait très lourd à supporter et il l'ajouta en son for intérieur à la liste des professions qu'il ne voudrait jamais faire. Ce qui tombait relativement bien puisqu'on ne lui demandait pas de l'exercer. La vie est bien faite, n'est-ce pas ?

Pendant sa courte réflexion intérieur, il n'avait guêre plus fait attention à la demoiselle, qui avait recommencer à s'occuper du corp interte et froid d'un mort. Pas besoin de réfléchir à ce que ressentait Guard devant ce spectacle glauque : son visage décomposé et son regard fuyant exprimaient à eux seuls ce qu'il ressentait : pour lui, maquiller un mort ressemblait à une blague de mauvais goût. Peut-être à cause de l'assasinat de sa mère, mais la mort lui avait toujours semblé hideuse et horrible. Maquiller un cadavre revenait à - selon lui - une fille laide qui s'encrouterait sous des couches de maquillage.

Soudain ! Un bruit de pas dans les couloirs fit réagir Guard qui se chercha du regard une cachette avant d'entendre les parôles de la jeune femme:

« - Vous pouvez toujours vous blottir dans les bras d’un de ces agents décédés, recouvert par un drap blanc ou enfermé dans un de ces casiers. Cette salle n’est pas le meilleur endroit pour se cacher, hormis ce casier où l’on range les blouses. Faites … comme chez vous.
- M-merci ! »

Un sourire illumina le visage du jeune homme avant qu'il ne se jette dans le fameux casier à blouse blanche et qu'il ne referme la porte sur lui. Une seconde de plus et l'homme qui venait d'entrer dans la pièce l'aurait aperçu.

***

L'homme qui venait d'entrer dans la salle de Thanatopraxie était un colosse de deux mètre de haut, et presque autant de largeur d'épaule. Sur son crâne chauve aux lunettes de soleil et à l'oreillette miniaturisé dans l'oreille droite se trouvait une expression méfiante de l'homme paranoìque et maniaque de la gachette qui avait fait de ses deux défauts sa vie. Le brassard jaune fluo dépareillant son costume noir et coupé de manière strict indiquait qu'il travaillait dans la "Sécurité." Et le 45mm qui pendait au bout de son bras musclé témoignait qu'il n'était pas un enfant de coeur. Bref, ce monsieur - appelons-le Whasingthon - inspirait la crainte à tous ceux qui le voyait dans son accoutrement de cliché de vilain méchant vigile.

Mais même un gros baraqué pouvait se sentir mal en présence de Human et de ses compgnons... Silencieux et Immobile. "Checkant" la salle d'un ample regard, il s'attarda sur les potentielles bosses sous la couverture - était-ce des agents espions russes infiltrés ou des cadavres ? - avant de demander d'une voix qui aurait déclencher la peur chez un barbare des plaines.

« Sécurité de l'immeuble. Nous cherchons un homme doté d'un chapeau ridicule et d'ume grande veste noire. Nous avons des raisons de penser que cet homme est dangereux. »

Whasington avait ce don de certaine personne qui savent faire resentir les italiques à l'oral. Venant de sa bouche, on aurait même pu croire que Guard était dangereux pour le président des états-unis même.

***

Le noir. La crainte. L'Ombre. La porte fermée du placard des blouses blanches ne permettait à l'homme qui y était caché que d'entendre les bruits de conversation entre Human et le gros baraqué sans en comprendre le sens. Est-ce qu'elle le dénonçait ? Les yeux équarquillés sur du vide, l'agent le plus trouillard de la création sentait sa panique attendre des sommets. Ses dents claquaient, il tremblait comme un fou et était à deux doigts de la crise cardiaque. Le temps semblait duré des heures. Seuls l'ouverture de ce monde minuscule, froid et noir où il se dissimulait pourrait appaisé sa crainte et lui donner la réponse à ses questions.

[Hrp: Si tu veux que Whasington face quelques choses, ne te gêne pas ! :3 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Hide and dea- .. seek. | PV Guard

Revenir en haut Aller en bas
 

Hide and dea- .. seek. | PV Guard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hide & Seek {Kyle}
» Death Guard contre Crimson Fist de Tarkand
» The cave you fear to enter holds the treasure you seek. (23/07, 16h00)
» Louisiana National Guard troops head to Haiti
» Bonne fête, Hide-hime. [Pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Wammy's Agency :: ♔ Pôle recherche et Médical :: Laboratoire-