Partagez | 
 

 Le petits chaperons rouges et le pédophile } pv Pure & Crime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
End
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 17
Sujet: Le petits chaperons rouges et le pédophile } pv Pure & Crime Lun 3 Oct - 19:19



    Peut-être qu'il faut remonter au début de cette histoire, pour mieux comprendre comment, mais bordel, comment End et Pure avaient réussi à se foutre dans une merde pas possible incluant un pédophile, des boucles de ceinture et une peau de banane trop mûre.

    Il faut dire que End, sa passion secrète c'était de collectionner les boucles de ceinture, parce que de 1, ça fait classe, de 2 parce que ça fait classe. Et même si ça coutait la peau du cul, bah il s'en foutait, il claquait son fric dans des trucs qui, finalement, n'avaient aucune importance. Oh, comme ses parents auraient aimé qu'il utilise leur héritage pour s'acheter des bouquins de maths, ou de matières dont on arriverait jamais à prononcer le nom. Mais bon, ils étaient morts. Et End avait cessé d'être un nerd pour passer au niveau supérieur, ou inférieur ça dépend des avis. Bref, oui, il adorait les boucles de ceinture et en avait un bon paquet dans sa chambre. Cette dernière décida un beau jour d'être visitée par la douce Pure, qui trouva là une véritable caverne aux merveilles, il y avait un bordel pas possible, après tout ça faisait plus de cinq ans que le grand garçon vivait à Wammy's House, il avait eu le temps d'en accumuler des choses. Comme on achète du pain, End achète des boucles de ceinture et se fut ravi quand il découvrit que Pure était encline à avoir la même passion que lui. La douce avait les yeux qui s'illuminaient dés qu'elle tomba sur une d'entre elle dont le motif mélangeait des vespa et des flingues de cow boy. Et, pendant plusieurs jours on ne vit Pure qu'avec des boucles à la ceinture qu'elle s'empressait de montrer à ses amis. Les deux compères spéculaient sur l'importance de boucles de ceinture dans la vie, et il fut décidé d'aller dans un magasin spécialisé, un jour.
    Ce jour arriva plus vite que prévu, que les adolescents de notre génération sont habitués à avoir tout ce qu'ils veulent dans la minute, et Pure et End n'échappant pas à la règle ils se mirent en route pour le paradis, alias the Black Store, wha wha trop trop goth emo qui se la racle trop... Mais ce qu'ils savaient c'était qu'ils pourraient acheter des boucles de ceinture et le reste n'avait aucune importance.

    End trouvait que le train roulait trop lentement. Même le bus qui les avait emmené à la gare avait roulé trop longtemps. Et même ses pieds avançaient trop lentement, tout est trop lent quand on attend quelque chose, vous ne l'avez jamais remarqué ? Oh le trajet entre Londres et Winchester n'était pas si long, et puis End en profita vaguement pour discuter avec la douce Pure.

    « Bon on en parle à personne, sinon y'aura un petit malin de faucheur qui viendra nous voler nos boucles. S'ils savent qu'on a fait tout ce chemin pour des boucles ils voudront nous les prendre, je les connais. »

    « T'as rien dit à personne hein. »


    Le truc c'est que oui. Personne n'avait su où End et Pure allait cette journée là. Et c'est peut-être ce qui allait les perdre. Le train arriva enfin en gare et les deux adolescents sortirent dans la sublime capitale. End l'avait déjà visitée plusieurs fois, il n'empêche qu'il aimait bien y retourner de temps en temps. Certes ça ne vaudrait jamais l'Irlande, en tout cas pour lui, mais il y avait quelque chose. La petite Alter et le Shape décidèrent de visiter un peu quelques trucs avant de partir à la chasse aux boucles de ceinture, ils avaient le temps. Ils déjeunèrent, puis gambadèrent comme des idiots dans les différents quartiers de la capitale.

    End prit Pure par l'épaule et lui sourit.

    « Il est temps d'aller dans la caverne aux merveilles princesse. »


    Aussitôt il sortit un plan très moche qu'il avait dessiné à l'arrache le jour d'avant. Il fallait prendre le métro, s'arrêter à un arrêt qui était tellement peu connu que parfois il ne figurait pas sur les plans, puis slalomer entre plusieurs rues. End et Pure, totalement euphoriques se mirent en route, mais il y avait quelque chose de bizarre, au fur et à mesure qu'ils avançaient il y avait de moins en moins de monde. Le brun le remarqua vaguement mais n'en avait que faire, il n'avait pas peur d'être seul, il n'avait pas peur des possibles agressions, il n'avait peur de rien, comme se le doit un bon adolescent.

    Jusqu'à, ce qu'au bout de plusieurs ruelles traversées, de plus en plus glauques, après avoir croisé de louches individus, des immeubles inhabités, des animaux morts sur le sol, et une peau de banane totalement noire, End et Pure arrivèrent à leur destination. Et leur destination n'existait pas, ils étaient perdus.

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: Le petits chaperons rouges et le pédophile } pv Pure & Crime Ven 28 Oct - 15:14

    carry dresses like a kid for fun
    licks her lips like they're something other


    Pure était une adolescente qui se cherchait encore. Passée la période emo, il fallait vite se remettre en quête d'un style vestimentaire. Ainsi quand elle regardait passer ses condisciples, assisse tranquillement sur le muret proche de la sortie de la cafétérias, elle donnait des notes. Sur ses genoux une serviette ouverte protégeait son pantalon des miettes de madeleines, madeleines qui constituaient en fait le système de notation.

    Arpège passa. Cette fille était un canon, on pouvait pas faire sa mauvaise langue en prétendant le contraire mais le style chalala la musique c'est ma vie ne plaisait pas à Pure, c'était bien trop assimilable aux hippies. Dieu nous garde des hippies. Trois madeleines. Quand Peekaboo passa elle cracha de rire quelques miettes grasses en s'imaginant les cheveux à nouveaux longs et colorés. Encore sur la Riddle cela ne choquait pas plus que ça, peut-être parce que son attitude allait de paire avec ses vêtements bigarrés. Pure aurait juste l'air d'un clown. Deux madeleines, alors.

    La jeune fille soupira, quelque peu déconfite par ses maigres idées. Alors qu'elle enfournait avidement sa dernière madeleine, ce connard d'Hammer jetait son plateau de cafétéria dans la poubelle même. Comme à son habitude il était flanqué de celui que tout le monde s'accordait à décrire comme un pitbull. Shark, une moue boudeuse traversa simplement la cour, fauchant d'un coup de pied un détritus ou le tibia d'un mec qui "le regardait mal". Pure resta interdite, la bouche pleine, les joues stupidement gonflées, à détailler Hammer des pieds à la tête. Le boiteux portait une chemise froissée, un pantalon à pinces éliminé ainsi que, révélation, une paire de Derby en daim brut. L'Expert dû sentir son regard parce que bien vite il tourna ses yeux gris vers elle. Son visage ne subit pas la moindre variation mais Pure put clairement lire sur ses lèvres : retard (attardée en anglais dans le texte). Puis il leva un sourcil, s'alluma une clope et partit.

    C'est des jours plus tard, contemplant le fruit de terribles heures de shopping accompagnée de Snow, qui avait tenté au passage de lui faire s'acheter des robes, hérésie, que Pure avait trouvé son bonheur. Ainsi elle s'abîmait dans le miroir, avisant de ses nouvelles fripes. Elle ne faisait pas tellement attention au haut, simple t-shirt blanc à col baillant, plutôt au pantalon pincé à l'avant, mais surtout aux chaussures, prunelles de ses yeux.

    Elle se demandait qui elle aurait laissé périr dans un incendie. Vice ou les chaussures ? Puis elle se souvint que Vice lui avait posé un lapin il y a deux semaines et son choix fut simple.

    Pure s'adressa un sourire de crowner puis se baissa pour caresser le cuir doux de ses nouvelles amies. Puis, se redressant, elle remarqua qu'il manquait quelque chose. En effet, elle avait la tenue, se faisait à l'attitude mais il restait à accessoiriser le tout. A court d'idée, elle laissa tomber, sortit, ne croisa, à son grand dam, personne et ne put donc pas frimer dans sa nouvelle tenue.

    Alors qu'elle traînassait dans le couloir principal, elle s'assit sur le radiateur éteint, sous la fenêtre, et contempla une partie de baseball en cours. Elle avait toujours trouver le cricket plus intéressant mais terriblement moins sexy. L'adolescente gonflait et dégonflait les joues, démontrant d'un ennui grandissant et finit par émettre un terrible son de flatulence quand elle remarqua que End jouait la partie. Alors qu'il faisait tournoyer à vide la batte en bois, elle eut une illumination, son regard se fixant son entrejambe.

    Faites pas les timorées les lectrices, vous savez bien que Pure ne peut pas voler End à Angel. Toutefois elle avait bel et bien en tête de lui soutirer quelques informations. Cela se résuma tout simplement, au dîner, à une Alter les yeux hallucinés qui traversa telle une locomotive folle le hall de l'orphelinat pour sauter au dos du garçon. Pendant quelques secondes elle eut peur de s'être trompée et d'avoir amoureusement sauté au cou de Lazy mais le regard amical dont elle fut l'objet la rassura.

    Et les voilà partit pour Londres, à la recherche de boucles de ceinture destinées à compléter les nouvelles tenues de Pure et agrandir la collection de End. Le voyage en train se passa bien. Le voyage en bus se passa. Le voyage jusqu'à la boutique fut un calvaire.

    Tout le monde sait que se retrouver à Londres est terriblement facile : chaque arrêt de bus, il y en a tous les deux mètres ou presque, affiche un plan avec votre destination et une liste de bus s'y rendant, suivit de l'emplacement de chaque arrêt concerné. Toutefois, arrivé dans un quartier totalement inconnu, les deux compères n'étaient tombés que sur deux arrêt. L'un d'entre eux était un abri à SDF et l'autre, quelqu'un avait vomi/déféqué/mis le feu au plan en question.

    Pure considérait le plan de la main de End comme responsable de leur problème. Ainsi, pendant que le garçon demandait son chemin et se prenait un vent monumental, elle en fit un bateau en pliage qu'elle déposa docilement dans le caniveau gorgé d'eau. Elle exécuta le salut militaire l'air grave tandis qu'il s'éloignait pour sa première navigation. C'est quand elle vit son ami courir après qu'elle se dit qu'elle avait peut-être fait une connerie.

    Finalement et définitivement perdus, les adolescents cherchaient simplement à rejoindre le vrai centre ville. Ils se retrouvèrent on ne sait comment dans une ruelle ou, vraisemblablement observa Pure, Jack The Ripper avait tué ses prostitués.

    Alors qu'une vague dispute commençait à naître, la jeune fille se sentit observée. Elle avait bel et bien raison : à quelques mètres d'eux, un homme entre trente et trente-cinq ans, en imperméable large, coiffé d'une chapka en cuir, ganté de cuir également, des lunettes épaisses déformant ses yeux, les fixait, la bouche entrouverte.

    Jamais un aussi long frisson ne l'avait parcouru. Elle sentit ses fesses se contracter sous la peur et agrippa douloureusement le bras de End. Elle lâcha un : alert, alert.

    Entraînant le garçon à sa suite ils s'éloignèrent rapidement. Pure sentit son sac s'accrocher à une benne mais se dégagea d'un coup d'épaule. Hors de portée de l'inconnu, ils se détendirent, s'apprêtèrent à rire, quand, soudain, au détour d'une rue sombre, il était encore là.

    — C'est un pédo on va mourir il va nous violer il va nous découper et nous mettre dans un sac poubelle je veux pas je veux pas.

    Recrue Pure de la WH, tu fais honneur au sang froid de ses membres.

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
End
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 17
Sujet: Re: Le petits chaperons rouges et le pédophile } pv Pure & Crime Mer 9 Nov - 23:31


    Sérieusement, comment avaient-ils pu arriver là ? Et le plan ne semblait pas vouloir répondre à cette question si bien qu'End commença à s'énerver tout seul. Il cherchait des yeux les noms des rues mais la plupart des panneaux avaient été tagués, ou parfois arrachés...comment ? Mystère. Et d'ailleurs il ne voulait pas savoir. Et r le brun les entrainait toujours un peu plus loin, oh, il s'attendait sûrement à voir un chemin tout tracé vers la sortie, fléché, avec un hamburger en récompense à la fin. Petit à petit il abandonna l'idée, et ne demanda à Dieu qu'à lui apporter un magasin ouvert. Ou une personne vivante. Un pigeon peut-être ? UN FUCKING INDICE qui lui indiquerait que cette partie de la ville était encore un minimum fréquentable. Mais rien. Il n'y avait strictement rien, personne, pas la moindre présence vivante. Et ça commençait à réellement foutre les jetons. Enfin, pas à End, End n'a peur de rien voyons, ça serait casser le mythe, même pas des vagues corbeaux qui passaient parfois au dessus de leurs têtes, même pas des portes closes qui semblaient ne pas avoir été ouvertes depuis des années, même pas des panneaux tordus et des poubelles cramées, même pas des déchets qui inondaient les caniveaux, même pas de... cette tâche de sang séchée... et de ce type qui les suivait depuis un petit moment... et … du fait qu'ils étaient absolument seuls..... et... c'est le moment de paniquer.

    Sérieusement, on leur avait foutu une mauvaise blague ? Ça commençait à ressembler – tristement – à un épisode d'une quelconque série apocalyptique. Comme si tout le monde avait décidé de fuir la ville à cause de... d'une raison bien particulière. Lion échappé d'un zoo ? Virus propagé, zone contaminée ? Tueur en liberté ? Tornade en approche ? End commençait sérieusement à se demander si ce n'était pas ça. Et le pire c'était qu'il avait embarqué la pauvre petite Pure avec lui. Elle ne méritait pas ça, et ça serait sa faute s'il lui arrivait quelque chose. Bordel End, ça va, il se passe rien pour l'instant, c'est pas du tout comme si t'étais perdu presque tout seul, tu ne sais pas où, sans rien pour te défendre, et même, BORDEL sans réseau ?

    Je rêve ou y'a pas de réseau dans ce foutu trou à la con ?

    Désolé Pure de t'avoir emmené ici, mais ce plan de merde, tain, à force de rester entre les murs de la Wammy's tu finis par plus rien connaître d'autre.

    Whoao, tu vas me dire où faut aller putain de plan ?

    Oui, oui, End attendait que le plan lui réponde, très logique, faut dire qu'on a le droit de commencer à péter les fusibles dans un endroit pareil. Mais bon, c'est pas ce qui allait arranger la chose. Ce qui commençait à tous nous préoccuper était ce type... qui suivait nos deux chers petits chaperons rouges, et ce depuis un bon moment.

    Alert, Alert

    End ouvrit en grand le seul oeil qui lui restait, et sans qu'il ne comprenne pourquoi la brune l'entraina un peu plus loin. Oh, il n'avait pas vu le loup, trop occupé à veiller sur son petit pot de beurre, et heureusement que cette fois ci, le petit chaperon rouge était accompagné... même si... il était accompagné d'un autre petit chaperon rouge. Bon le premier était un petit chaperon rouge avec des muscles, un pénis, un cache-oeil, des poils et un air méchant mais c'était tout de même un petit chaperon rouge. Quant à l'autre c'était... un vrai petit ange qui pourrait vraiment avoir mal si le loup décidait des les rattraper.

    Quoi ? Un mec qui nous suivait ?

    Ils s'étaient éloignés assez rapidement, et constatant que l'inconnu n'était plus là, End et Pure s'imaginèrent tout de suite ce qui aurait pu se passer si le type les avait rattrapés.

    T'imagines ? Il nous aurait découpé en rondelles. Ou il nous aurait jeté dans une benne à ordure avant de nous violer. Il aurait fait de nous de la chair à pâté et aurait nourrit les chats du quartier avec.

    C'était très drôle. Jusqu'au moment où les deux adolescents virent apparaître une silhouette noire au loin. C'était la même qui les avait suivis durant tout ce temps. Et ce type n'aurait jamais pu passer par le chemin qu'ils avaient pris, naturellement j'entends, vu le détour qu'ils avaient emprunté.


    C'est un pédo on va mourir il va nous violer il va nous découper et nous mettre dans un sac poubelle je veux pas je veux pas.

    La tête de End à ce moment devait ressembler à ça : D8

    Mais le borgne gardait un semblant de calme et d'impassibilité malgré tout. En tout cas il essayait. Après tout, il savait se battre. Attends, et si le mec avait un couteau, ou un flingue. Et qu'il les forçait à faire des choses. Ah bordel, dans quelle merde s'étaient-ils fourrés.

    Non mais non, Pure, attends, on va continuer à marcher ok, d'un pas rapide, il va bien finir par abandonner, et si ça se trouve il veut juste nous demander son chemin... et... BORDEL IL COURT, VIENS, FUIS.

    End attrapa la main de Pure et commença à avancer d'un pas pressé, se retournant frénétiquement, mais la silhouette commençait à se rapprocher dangereusement, si bien qu'il fallut commencer à courir.

    Les deux adolescents, main dans la main s'enfoncèrent de plus en plus dans la jungle de la ville, ne croisant absolument personne, bordel. Après quelques minutes de course, ils tombèrent sur une ruelle très sombre et très étroite.

    Viens, on va se cacher là dedans !

    End invita Pure à s'engouffrer dans la ruelle, et il fit de même, collé au mur, on pouvait entendre les pas du pédophile s'approcher de plus en plus. Il y avait une poubelle dans la ruelle, avec beaucoup de courage End décida de regarder, et de fouiller dedans, il trouva une raquette de tennis vieille et cassée. Il la prit bien en main et attendit. Le son des pas se fit de plus en plus bruyant signe que le pédophile arrivait, et serait à leur hauteur dans quelques secondes.

    Regarde bien Pure, comment je joue au tennis.

    Et PAF, il tapa.

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: Le petits chaperons rouges et le pédophile } pv Pure & Crime Sam 7 Juil - 22:14

Pure avait très envie de lever un pouce, comme à la récrée, pour qu'ils arrêtent de courir. Contrairement à son ami elle n'avait jamais été faite pour la course et avait même tendance à l'asthme. C'est donc avec les yeux presque jaillissant de leur orbite qu'elle se plaqua contre le mur de la ruelle. Chose qu'elle regretta presque immédiatement en sentant son t-shirt adhérer légèrement au dit mur. Elle lâcha un gnih plaintif en agrippant de sa main libre le devant de son t-shirt plus si blanc que ça. Pure les voyait distinctement se faire enlever par le type en imperméable, puis elle imagina End se battre et peut-être même perdre son seul oeil. Mais contre tout attente, un plan germait dans son esprit, après tout elle n'avait pas été admise à la Wammy's House pour rien. Ainsi elle...

— Regarde bien Pure, comment je joue au tennis.

Sa main se crispa dans une position parfaitement ridicule tandis que le son du choc lui fit ouvrir la bouche. Elle cru également s'entendre marmonner un mais mais mais mais. Toutefois elle fut certaine du bruit qu'elle lâcha quand elle contempla l'officier se courber en deux, les mains sur le nez, les lettres blanches de détachant clairement sur son gilet bleu noir.

— Partir ?

En temps normal, une personne intelligente comme elle était supposée l'être, se serait excusée et aurait expliqué la situation. Mais dans la panique, elle réagissait pas stimuli et non par réflexion. Elle entraîna donc End dans sa fuite. Mais ce faisant ils quittaient encore plus la civilisation, s'enfonçant dans les banlieues résidentielles glauques, puis, finalement, arrivant dans la jungle des buildings de béton armé. Ils étaient seuls, elle espérait les avoir sauvés.

— Désolée j'ai la main moi-

Il était là et tendait le bras vers eux.

HRP — Je lance la mode des RPs courts.

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Le petits chaperons rouges et le pédophile } pv Pure & Crime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le petits chaperons rouges et le pédophile } pv Pure & Crime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Strongest
» sos petits caniches toys doivent etre euthanasiés !!! HELP !
» Les petits santons ;-)
» SOS 125 à 130 petits chiens entassés dans une maison(08)
» Les petits cailloux d'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Ailleurs :: ♔ Winchester / Londres-