Partagez | 
 

 Devenons ce que le futur nous à promis - [PV Santa Claus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rachelle Bad Girl
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 12
Sujet: Devenons ce que le futur nous à promis - [PV Santa Claus] Mer 4 Juin - 10:06



Mes pensées s'adresse à n'importe qui...

Les rayons du soleil, doux et délicats, vint frapper les paupières de la jeune Rachelle. La petite bailla et s'étira dans son lit, avec une de ses peluches dans les bras. Elle y resta un bon instant, allonger et regardant par la fenêtre. Regardant aussi les oiseaux passer et chanter.
Elle finit par se redresser avec les cheveux en vrac et sortit ses petits pieds des draps. Elle se leva et se déplaça vers un miroir qui se trouvait sur un des murs de sa chambre. Elle prit une petite brosse à cheveux et fredonna un air mélodieux tout en se coiffant. Elle attacha ses cheveux en arrière, grâce à une pince et elle prit sa trousse de toilette pour se préparer.
Elle déambula dans les couloirs pour enfin atteindre la salle de bain.
Au bout d'une quarantaine de minutes, elle en ressortit, propre et correctement habillé d'une robe et d'un bandeau blancs.
Elle retourna dans sa chambre pour ranger sa robe de nuit, ses pantoufles et sa trousse de toilette. En y passant elle récupéra des petites ballerines blanches qu'elle glissa délicatement à ses pieds.
Son petit ventre gargouilla. Elle devait prendre des forces avant de commencer une journée assez tranquille et puis on ne disait pas « le petit-déjeuner et le repas le plus important de la journée » ?
Son ventre gargouilla de nouveau. Elle descendit rapidement parce qu'elle avait faim. Elle prit son ourson en peluche favoris, un bloc-note à dessins, une trousse. Le tout, qu'elle glissa soigneusement dans une sacoche. Elle ouvrit la porte avec une grande délicatesse et elle se déplaça dans les couloirs. Elle ne courra pas, mais elle marchait plus rapidement. En arrivant devant les escaliers, elle les traversa doucement. Oui, elle avait les pieds plats et c'était bien cela qui pouvait l'entraîner dans une chute, parce qu'elle n'avait pas beaucoup d'équilibre. Alors, pour ne pas tomber, elle se colla à la rampe, descendant les marches une à une.
En bas, elle se retourna vers la porte du réfectoire. Peu de monde s'y trouver. Enfin, elle reconnaissait des visages, car c'était pratiquement tous les orphelins qu'elle avait dessinés dans la common room, un soir ou beaucoup de monde c'était réuni.
Seul une personne qu'elle n'avait encore vue : un petit blond d'environ le même âge qu'elle et à la chevelure presque semblable à la sienne. Il était là, à une table. Elle retint son visage pour pouvoir le dessiner lui aussi. Cette petite avait la manie de dessiner les gens de mémoire pour les « analyser ». Cela peut paraître étrange, certes, mais ainsi, elle connaissait pratiquement tous les orphelins de la Wammy's House.
Elle prit enfin un plateau, son regard se plonge dans celui du jeune garçon, car elle continua de le regarder puis finit par détourner le regard qui se posa finalement sur des clémentines.
De plus elle en prit deux. Elle est assez gourmande sur ce fruit.
Elle prit tout ce dont elle avait besoin et s'installa seul à une table.
Une fois avoir finit de manger, elle rapporta son plateau et prit ses affaires. Vu le soleil, elle allait maintenant se détendre dehors. Elle quitta le réfectoire puis elle sortit dans les jardins. Le soleil brillait toujours aussi fort et presque aucun nuage ne caressait l’horizon. Un temps idéal pour dessiner.
Elle s'installa à l'ombre, sous un arbre, pour ne pas rester trop exposé au soleil et elle sortit ses affaires de dessins ainsi que sa peluche qu'elle installa tout près d'elle. Elle ne savait pas quoi dessiner exactement. Puis un flash dans son esprit. Elle prit son crayon et elle commença à dessiner le jeune blond qu'elle avait croisé dans les réfectoires.
Mais le problème, c'est qu'elle ne l'avait seulement que regardait dans les yeux. Enfin, elle s'y était plongé, mais du coup, elle ne savait plus à quoi exactement il ressemblait.
Elle réfléchit une bonne vingtaine de minutes et finit par l’apercevoir au loin. Elle prit un crayon de papier pour le dessiner de vu. Soudain il s'approcha et alla vers elle. Mais elle si timide arriverait elle à lui répondre si il venait pour parler et lui demander ce qu'elle faisait, là, toute seule ?

Les blonds ont la Kawaii atitud !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC_dOSBIkFEl2VWZ3syNXUyg
Santa Claus
avatar

Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte: //
Âge: 12 ans 1/2
Sujet: Re: Devenons ce que le futur nous à promis - [PV Santa Claus] Dim 8 Juin - 22:19

Devenons ce que le futur nous a promis...
I saw what you do, and I say "Hello !"

Encore, en somme, une belle journée qui s’annonce. En bon optimiste, je ne dirais jamais que quelque jour que ce soit commençant bien ne pouvait que se terminer mal. Après tout, le soleil nous faisait son plus beau sourire et les cours n’avaient pas lieu d’être – on était dimanche. C’était bel et bien ce qu’on pouvait appeler une journée où juin rimait avec « rêve ». Oui, je sais que ce n’est qu’une expression et que je ne gagnerais pas le concours d’écriture lyrique avec ça, mais un peu d’imagination et de poésie, que diable ! … ? Comment ça, ce que je dis n’est pas en accord avec moi-même ? Mais pas du tout ! J’ai beau être un piètre artiste, je ne suis pas amer, moi, et je suis le premier à admirer ceux qui savent entendre leur muse. C’est bien pour cela que je n’ai que mépris pour ces grosses brutes de Shape. Enfin, ça, ça se comprend, non ? Je suis sûr que beaucoup d’autres personnes sont de mon avis ! Et pas seulement des filles… enfin, je me comprends.
Je ne vais pas me mettre à gâcher ce début de journée en méditant « sérieusement » sur les différentes gens aux différents degrés d’insupportabilité (j’aime les néologismes) au sein de l’orphelinat. Ce serait partir sur de mauvaises bases avec notre ami l’astre solaire… et on ne veut pas se mettre à dos une telle étoile, n’est-ce pas ? Allons, ne répondez pas, je sais bien que vous êtes d’accord. Ça peut être, disons… dangereux. J’esquisse un petit sourire. Oui, c’est exactement ce que j’ai fait alors que je mangeais – mes habitudes réglées et difficiles à altérer, je m’étais levé tôt sans aucune raison particulière. Je sais que je n’ai pas l’air d’un lève-tôt, mais bon, les apparences sont trompeuses et c’est comme ça.
Mon regard se promenait sans trop d’attention sur les quelques personnes qui s’étaient réveillées en même temps, si ce n’est plus tôt, que moi. Il n’y avait pas de mes grands amis, ce qui ne m’étonnait pas, et pas vraiment de jeunes de mon âge… ce qui, non plus, ne me surprenait pas. En vérité, il n’y avait nul enfant dans la douzaine d’années… ah. Si. Une jeune fille qui venait à l’instant de planter son regard bleu océan dans le mien. Je soutins cette « fixette » sans trop comprendre le pourquoi du comment. Puis elle s’éclipsa – du moins ses yeux le firent, car son corps se dirigea lui vers la nourriture. C’est alors que je remarquais, il faut que je sois encore endormi pour ne pas l’avoir vu plus tôt, ce qui faisait l’originalité de la préadolescente. Au dessus de sa chevelure couleur soleil se dressait, tel un papillon, un nœud tout blanc. Mes lèvres se tordirent en un rictus amusé à son attention, même si elle ne me regardait plus. Elle était mignonne, hihi. Je me disais, c’était presque injuste, parce qu’elle était certainement également très intelligente, bien plus que moi en tout cas. Mais bon, je n’étais pas cas à penser cela vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Je détournais alors le regard pour retourner à mon petit-déjeuner.

J’eus tôt fait de terminer mes biscuits (avec des pépites de chocolat, ce sont les meilleurs, et puis, trempés dans du lait, mmh…) et regardai par la fenêtre, nonchalamment accoudé à la table. J’avais vu juste, le soleil nous faisait fête. J’allais poser mon plateau, ne regardant ce que je faisais que d’un seul œil. Oui, c’était bien ce que je pensais ; un temps idéal pour s’amuser et même bronzer. Par contre, je suis un rebelle, moi, je ne mets pas de crème solaire. Même si je suis blond, je résiste bien à la chaleur, moi, hé oui. J’ai mes qualités…
Et donc, sitôt ma tâche accomplie sans chute aucune, je sortis sur-le-champ du bâtiment qui se révélait presque lugubre en comparaison du soleil qui tapait fort dehors. Faisant doucement craquer mes articulations en marchant, poussant un soupir d’aise, je décidai sans trop réfléchir de me diriger vers les jardins de la Wammy’s House. Aussitôt dit, aussitôt fait, et qui vis-je alors, installée sous un arbre, ayant bien installé à ses côtés une adorable peluche ? Oui, tout à fait, la jeune fille d’il y a quelques minutes, au réfectoire ! Avec son petit – pardon, grand, même géant je dirais – nœud immaculé. à vrai dire, ce n’était pas à proprement parler une surprise, je m’y attendais un peu. Quoi de mieux que cet endroit pour faire n’importe quelle activité cool, hein ? Et d’ailleurs… que faisait-elle ? Je m’approchais pour mieux voir. Il semblerait alors… qu’elle dessinait. Des étoiles s’allumèrent dans mes yeux quand, absolument pas gêné, je me glissais derrière son dos et me rendait compte, qu’avec un talent certain, elle traçait les traits de quelqu’un. Ouah !

« Hé ! Dis donc… t’as un sacré coup de crayon, toi ! Tu t’appelles comment ? En tout cas, ton modèle, c’est un Santa Claus sauvage ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachelle Bad Girl
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 12
Sujet: Re: Devenons ce que le futur nous à promis - [PV Santa Claus] Jeu 12 Juin - 10:53



On se reflète parfaitement...

Quand Rachelle sentit le jeune garçon passait derrière elle, elle sursauta. Non, elle n'avait pas eu peur. Elle était juste surprise que le blondinet vint subitement lui parler, impressionné parce qu'elle dessiné :

« Hé ! Dis donc… t’as un sacré coup de crayon, toi ! Tu t’appelles comment ? En tout cas, ton modèle, c’est un Santa Claus sauvage ! »

Il avait une manière amusante de saluer le petit ange de la Wammy's House. Rachelle, un peu timide, finit par sourire et ses petites joues toutes pâles prirent une autre couleur. Un rose... Un rose pâle qui venait ajouter une touche de sentiment sur ses joue, comme si cette couleur venait comblais le blanc d'une toile d’artiste. C'était pour la toute première fois qu'elle souriait ainsi.
La jeune fille, n'osa plus dire mot. Pendant un moment, le silence fit une apparition avant qu'elle se mit subitement à rire :

« Moi c'est Rachelle ! Enchanté Santa Claus... Je te remercie... hihihi ! »

Jamais, elle ne s'était présenter aussi vite depuis son arrivée à la Wammy's House. C'était peut être parce que les deux jeunes avaient le même âge et qu'elle se sentait étrangement plus à l'aise avec lui. Elle même ne le savait pas.
Si on pouvait décrire le jeune Santa Claus et sans exagération, c'était le miroir parfait de la jeune blonde, comme si deux jumeaux sa faisait face. La seul différence c'est qu'il soit un garçon et elle une fille. Il avait l'air doux et si gentil. Rachelle reprit en main un crayon et tout en lui adressant un sourire, toujours aussi beau que le précédent, elle ajouta :

« J'étais justement en train de te dessiner... Tu sais, je ne t'ai encore jamais vu ! Moi qui pensé avoir dessiné tout le monde. J'ai dû me tromper... hihihi ! »

Elle était d'humeur bavarde étrangement. Étrange ? Oui, en effet !
Elle ne parlait pratiquement jamais, préférant le parfum doux et fragile de la solitude. Oui, jamais elle n'avait voulu s'approcher des autres aillant trop peur de leurs causer des ennuis. C'était pour cette simple petite raison qu'elle se tenait le plus souvent à l'écart des autres enfants, qu'ils soient de son âge ou non. Mais est-ce que Santa Claus avait le don de faire parler les gens ? De les faire rirent ? De les faire rougir ?
Même la jeune Alter ignorait tout ça. Elle savait qu'il allait certainement bien s'entendre et pourquoi pas, même, devenir son ami. C'était ce qu'elle venait « d'analyser » en tout cas.
Toujours en souriant devant son nouvel ami, si lui aussi la considérée ainsi, elle continuait de faire voyager son crayon de papier sur la feuille, qui commençait à se remplir d'un dessin très réaliste : « Un Santa Claus sauvage »
Comme l'avait si bien dit le jeune blondinet.
Vu qu'elle voyageait beaucoup dans l'orphelinat, elle s'amusait à dessiner les autres orphelins de manière à les « analyser », tout en restant assez discrète. Drôle de manière de faire, n'est-ce pas ?
Elle les avait tous dessinés ou presque, vu qu'elle n'avait encore jamais dessiné Santa Claus qui est d'ailleurs sa ressemblance parfaite.
Maintenant qu'il était là, près d'elle, elle pouvait mieux le dessiner.
Elle s'approcha plus près de lui, collant presque son front près du sien, plongeant son regard bleu saphir dans son regard vert émeraude.
Le scrutant dans les moindres détails. Elle rougit et sourit.
Le silence revint s'installer, seul les oiseaux venaient le combler.

Les blonds ont la Kawaii atitud !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC_dOSBIkFEl2VWZ3syNXUyg
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Devenons ce que le futur nous à promis - [PV Santa Claus]

Revenir en haut Aller en bas
 

Devenons ce que le futur nous à promis - [PV Santa Claus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'est nous l'futur, c'est nous les ringards de demain »
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» liste partielle du futur gouvernement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Extérieur :: ♔ Jardins-