Partagez | 
 

 Vakua - Nothing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vakua
avatar
Sujet: Vakua - Nothing Lun 10 Mar - 18:35

I'M READY TO GO.


   Vakua ■ Elyas Vakens

   
   
âge : 17 ans.
   date de naissance : 21 octobre.
   qi : 186.
   sexe : masculin.
   origine : neo-zélandais.
   ancienneté : viens de faire son entrée.
   manie : fixer les gens dans les yeux sans prononcer le moindre mot.
cheveux : noir.
   yeux : hétérochromatique donc la couleur navigue entre le marron et le bleu, une couleur qui donne parfois l'illusion d'une teinte mauve. Son oeil gauche est plus clair.
   peau : blanche.
   taille : 1m81.
   tatouage/piercing : un tatouage qu'il ne montre presque jamais sur l'épaule gauche.
   corpulence : assez mince.

   
you're gonna go far, kid.


   
Choisir une seule et unique réponse à chacune des questions ci-dessous ; un membre du staff viendra ensuite vous communiquer votre classe.
   
Définissez-vous en une phrase.
   

    ■ Non.


   Vous offrirez quoi à Noël à votre meilleur ennemi ?
   

    ■ Une corde.


   Parmi ces livres ci-dessous, lequel serait le plus susceptible d'être votre livre de chevet ?
   

    ■ Finnegans Wake de James Joyce.


   Ce que vous devez impérativement arrêter de dire. Sérieusement.
   

    ■ « Le si n'aime pas le ré pour la centième fois ! »


   La petite manie dont vous vous passerez bien ?
   

    ■ Caser des citations partout.


   Il y a forcément quelque chose que vous auriez dû faire depuis longtemps et n'avez toujours pas fait.
   

    ■ Faire mes devoirs. Mais je les ai jamais fait, commencer maintenant serait pas judicieux pour ma réputation.


   

   
it's time to begin, isn't it ?

   
perfectionniste ■ déterminé ■ silencieux ■ calme ■ franc ■ autonome
   maniaque ■ froid ■ distant ■ cassant ■ personnel ■ solitaire
   
L'on dit qu'une personne se définie premièrement par ce qu'elle est au fond de son âme, au fond de son coeur. Qu'elle ne peut-être et demeurer pour un physique et que seul un mentale peut maintenir la vie. Cela est bien vrai, mais que c'est surtout une excuse donné aux faibles qui n'ont point le physique et la force de se battre. C'est une chose que Vakua pense, l'esprit prévaux au physique, mais qu'au jours d'aujourd'hui, c'est malheureusement une excuse que ce donne certain pour ne pas faire face à de tristes vérités. L'intelligence se reflète dans le regard de celui qui a compris que la connaissance est maitresse du pouvoir, et qu'elle ne peut-être connu par tous. Le pouvoir est par ailleurs une force de l'esprit, et c'est sur ce point que Vakua rejoint tout les êtres de ce monde, seul l'esprit peut demeurer. Vakua descend d'une noblesse oubliée, mais loin des apparence, il détient depuis sa naissance une force que d'autre n'ont pas. Son esprit est une armes et un chef d'oeuvre de complexité, c'est une oeuvre d'art que peu peuvent comprendre. Oui, il est loin d'être commun, il est un génie, un génie contenue et refoulé dans des banalités cérébrales, un génie s'endormant, s'enlisant dans le défis d'une existence éphémère et sans espoir de conquête. Il a bien des défauts, mais rare sont ceux qui refusent de reconnaitre la vivacité et l'efficacité de son esprit. En effet depuis sa plus tendre enfance, il fut en avance sur ceux de son âge, assimilant plus rapidement les connaissances, résolvant les problèmes les plus complexes, il était doué avec ce qui rebuté les autres, doués pour les énigmes que l'enseignement supérieur pouvait lui proposer. Doués, mais turbulent, terriblement et ce jusqu'à son entrée au collège. À l'époque, son intellect ne fut pas considéré comme supérieur, non, disons que la simplicité voulu à trouver un diagnostique plus simple, plus dans la normalité. Hyperactif pour les médecins, premier de classe pour ses professeurs, le conflit qui se créa autour de ses capacités finit par le détruire, lui qui était si vivant, devint peu à peu transparent, silencieux, cinglant. Des capacités intellectuelles qui n'auraient pas été forcément exploité si, au final, il n'avait pas eu l'ambition, le désir d'assouvir le travail ralentit de ses méninges.

Ainsi, et par la force des choses, Vakua se referma sur lui-même, ne parlant, ni ne communiquant avec ceux qu'il ne jugeait pas à son niveau. Séchant les cours pour se promulgué ses propres enseignements, il devint autodidacte. Lecteur hors paire, il sut mettre en route la mécanique bien huilé des rouages de son esprit et ce au détriment d'une vie sociale équilibré. Les années le forgèrent sans doute plus opaque et imperméable qu'il ne l'aurait lui-même voulu, mais jamais il ne regretta un seul instant d'avoir privilégier son esprit à son avenir en société. Il se savait capable de soulever des montagnes par la simple force de son esprit. Fou ? Non, il ne se pensait pas non plus doté d'un quelconque pouvoir, il savait simplement que quelque soit le problème qu'on lui opposerait, il y aurait toujours une solution. Sa véritable maison devint alors un vieux libraire chez qui il apprit tant. Il avait renier les siens dans un sens, vouant sa vie à ce que les livres pouvaient lui apprendre. Ne reculant jamais devant un obstacle, il se confronta à de nombreuses langues, mortes ou vivantes, trouvant un sens au coeur des écrits les plus complexes et ne regardant jamais en arrière. Ce qui fit sa force fut bel et bien de savoir se fier à son esprit, de savoir se faire confiance mais surtout, de maitriser tout les domaines de la vie. Exit l'image de l'intello au physique ingrat ne sachant agir en société, si Vakua s'isolait, c'était simplement par envie, par choix et non par dépit. Le monde ne lui fait pas peur, seul l'ignorance et la stupidité le font fuir.

   
'cause they'll be a day when you're standing in the hall of fame


   Vous savez ce qu'il y a de terrible à naitre premier ? C'est de savoir que toutes les attentions dont vous êtes témoin, tous l'amour que l'on vous donne pourra un jour disparaitre, vous être retirer au profit d'un autre. Oui, en fait être le premier d'une famille revient à être le premier chiot que l'on vous offre à noël. Il est petit, avide d'amour, mignon et l'on aime le montrer à tout son entourage, mais ça ne reste qu'un chiot, un animal qui finira par grandir et perdre de sa superbe. Et l'on sait tous ce qui arrive à un chiot lorsqu'il devient vieux chien, on le remplace par un nouveau plus mignon, mais moins fidèle, moins attaché. C'est ce qui est arrivé. J'ai passé les premières années de ma vie comme l'enfant prodige, l'enfant que l'on menait partout et que l'on émerveillait à chaque instant. La suite, ne fut plus aussi belle, concurrencé par quelqu'un que je ne devais pas détester. Délaissé, l'on finit par m'oublier dans un sens, ignorant les évidences, ignorant le fait que celui qui n'avait plus d'intérêt à leurs yeux, ne l'était pourtant pas pour le monde, pour les autres. Alors, celui qui avait toujours essayé de séduire ses parents, d'attirer à nouveau leurs attentions, finit par abandonner, finit par tourner le dos à ses propres motivations. Je perdais mon temps.

Je devins ce qu'il avait désiré, un fantôme, une personne dont ils n'aurait plus à s'occuper. Je n'étais pas spécialement ambitieux, j'étais juste intarissable. Compenser, c'était peut-être l'idée, mais dans le fond, le réconfort et le mérite que je ressentais en me plongeant dans la lecture d'ouvrage, dans l'apprentissage d'une culture m'était plus bénéfique. Ma vie jusqu'à mon adolescence n'est pas d'une grande importance, en réalité, ce qu'il faut retenir est bel et bien que je suis né, j'ai grandi, et j'ai appris. Le reste, ce ne sont que des détails, rien de plus. Certes, pour certain, savoir que je suis né en Nouvelle Zelande et que je suis né avec une cuillère en argent dans la bouche pouvait en intéresser certains, mais l'argent n'eut jamais la moindre valeur à mes yeux. L'intérêt de mon enfant se trouve dans ma rencontre insolite et salvatrice avec cet homme et sa boutique. La découverte d'une connaissance ancestrale et d'ouvrage vieillissant. Oui, ma vie n'a en soit rien d'exceptionnelle, elle est comme toute les autres, elle a un début, un milieu et aura sans doute une fin. Je me sais supérieur, supérieur à bien des gens, mais je ne le montre pas, car le commun ne comprendrait pas.

Alors oui, mon histoire se limite à la lecture d'ouvrage et ce quelque soit les langues, mon histoire se résume à la séparation entre mon enfance, mon passé et mon présent. Pourtant, elle ne continua pas comme je l'aurais souhaité. J'aurais désiré pouvoir continuer des heures, des jours, des semaines ou des années à lire dans ce lit, à sentir la poussière et l'humidité caractéristique au passé de ses livres. J'aurais voulu pouvoir continuer éternellement. Mais mes parents me privèrent du peu d'humanité que j'avais trouvé en ces lieux. Oui, eux et le reste de ma famille réussirent à mourir avant l'heure, disparaissant de ma vie sans pour autant y provoquer la moindre vague, du moins au début. Je n'avais plus rien en commun avec eux, je ne vivais pas avec eux, leurs morts ne pouvaient m'atteindre. Mais en disparaissant, je perdais tout tuteur légale et finalement la réalité de la vie me reprit. J'étais trop différent, trop élitiste pour les autres membres de cette famille et c'est sans même y réfléchir que je passais de génie à orphelin. Le problème à cette situation ? Je n'avais plus accès à ce qui me faisait vibrer, à ce qui me faisait vivre, je n'avais plus accès à mon monde. J'allais étouffer. La haine que je ressentis en finissant mes journées dans un lieu exempte de connaissance fut grande et sans pareille. Pourtant, lorsque la vie vous ferme une porte, elle vous ouvre une fenêtre et cette fenêtre… Elle se présenta sous les trait d'un établissement, plus adapté. Noyer dans une masse de connaissance et de connaisseur ne me dérangeait pas, j'en voyais d'ailleurs tout les avantages du monde.

Alors je me séparais à de ce qui avait été mon passé, mon identité pour devenir un autre. J'avais déjà tiré un trait sur ma vie, mais là, j'avais le droit de le faire. On me laissa alors choisir une spécialité, une priorité dans l'émergence de mes connaissances. Les langues mortes ? Oui, j'avais une passion pour le passé, mais surtout pour ce qui avait été à l'origine de nos propres civilisation. Et puis, en soit, apprendre ce que certain considéraient comme passé m'arrangeait. Oui, j'avais su rebondir, et si mon passé n'avait plus d'importance à présent, je ne le pleurais pas.


   
i got sunshine in my bag.

   
pseudonyme : Kiwi.
   âge : 22 ans
   sexe : F
   avatar : Lelouch Code Geass
   découverte du forum : Merci Byte (Je vais te tuer Smile)
   est-ce votre premier forum rp ? Absolument pas


Dernière édition par Vakua le Mar 18 Mar - 10:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreamy
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H/A
Double Compte:
Âge: 15 ans/23 ans
Sujet: Re: Vakua - Nothing Lun 10 Mar - 19:13

Bienvenue Vakua !

Ton personnage se trouve être dans la classe des Words ! N'oublie pas de lui trouver une spécialité (que tu pourras spécifier dans l'histoire ou la donner directement à la suite de ce post). Si tu n'as pas d'idées, tu peux toujours consulter le botin.

Sur ce, bon courage pour la suite o/

♔ ♔ ♔

AU MON DIEU UNE CITROUILLE ZAVEZ VU CA UNE CITROUILLE LOL CA C'EST TROP COOL OLOLOL ET DE LA NEIGE, DE LA NEIGE PARTOUT YAY BEST DAY OF MY LIFE EVER PATATO

WTF ? (Where's The Food ?)


Minus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vakua
avatar
Sujet: Re: Vakua - Nothing Sam 15 Mar - 22:49

Juste pour prévenir que je vais prendre du retard, donc serait-il possible d'avoir un délais supplémentaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempest
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 15 ans
Sujet: Re: Vakua - Nothing Dim 16 Mar - 10:10

Oui bien sûr ne t'inquiète pas, prends ton temps ! Le rp doit rester un plaisir et pas une corvée après tout. :33

♔ ♔ ♔

A quoi bon les audaces, me voilà remplacé
J'ai bien ma carapace mais ma gueule est cernée
On s'emmerde une fois désemmusé
Conduis-moi au sommet des rêves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hammer
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H & A
Double Compte:
Âge: 17 ans /25 ans
Sujet: Re: Vakua - Nothing Jeu 27 Mar - 13:44

Fiche toujours en cours ?

♔ ♔ ♔



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vakua
avatar
Sujet: Re: Vakua - Nothing Jeu 27 Mar - 13:51

Oui, juste plus accès à l'ordinateur et travaillant de nuit cette semaine, j'ai pas le temps de corriger mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hammer
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H & A
Double Compte:
Âge: 17 ans /25 ans
Sujet: Re: Vakua - Nothing Jeu 27 Mar - 15:56

Pas de souci je mets ta fiche en attente. 8D

♔ ♔ ♔



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Vakua - Nothing

Revenir en haut Aller en bas
 

Vakua - Nothing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Prologue :: ► Fiches de Présentation :: registres en attente-