Partagez | 
 

 Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Byte
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 16 ans
Sujet: Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé Jeu 27 Fév - 18:24

Byte regarda autour d'elle avec une expression désabusée sur le visage. Elle était arrivée officiellement aujourd'hui à la Wammy's House, et c’était maintenant le soir. Elle avait passé l’après-midi avec divers adultes qui lui avaient expliqué le fonctionnement complet du pensionnat. L'adolescente avait dû se réprimer violemment pour ne pas laisser là toutes ses affaires et s'enfuir en courant. Elle n'avait jamais eu à respecter autant de règles de toute sa vie. Elle savait déjà qu'elle allait devenir totalement dingue ici. En plus, elle n'avait même pas sa propre chambre ! Elle s'y était attendu mais ce n’était pas pour autant que ça ne la désappointait pas.

Elle avait deux valises. Une contenant ses vêtements, une autre ses bouquins d'informatiques et son ordinateur. Elle parcourut ce qui serait désormais sa seule pièce privée - si on pouvait appeler une colocation un lieu privé - pour les prochaines années à venir, la mâchoire contractée par la contrariété. Elle ignora savamment toutes les preuves de l'existence de sa colocataire et rentra résolument, claquant la porte au nez de l'adulte qui l'avait accompagnée sans la moindre gêne. Elle voulait être un peu toute seule. Elle n'avait pas eu un seul moment à elle depuis la mort de ses parents. Elle avait besoin de pouvoir faire son deuil en paix, bon sang !

Elle s'assit sur le lit, pensive, et tritura un instant la fermeture éclair d'une de ses valises. Finalement, aux bout de longues minutes à rester simplement assise et profiter d’être seule, la jeune fille commença son installation. Bien entendu, la toute première chose qu'elle fit fut de déballer son ordinateur. Elle se sentit beaucoup mieux lorsqu'elle commença à brancher les fils. Elle aurait pu réaliser cette opération les yeux fermés, à force ; une fois ses deux écrans installés (le troisième, décédé lors de l'annonce de la mort de ses parents, avait subi un enterrement en bonne et due forme), elle s'installa enfin sur sa chaise, appuya sur le bouton d'allumage de sa tour, et poussa un soupir d'aise en voyant les lignes du BIOS s'inscrire sous ses yeux de chat. Enfin, elle retrouvait son élément. Après tout, si on la laissait être sur son ordinateur, peut-être que ça ferait l'affaire, ici ? Ce n’était que pour deux ans, au mieux... Personne ne l’empêcherait de se tirer quand elle serait majeure de toute façon, même si elle n'avait pas fini ses études.

Puis son regard se porta sur les affaires de sa voisine, et elle poussa un gros soupir. Non, elle ne pourrait jamais se contenter de vivre sans un endroit bien à elle. Son havre. Avoir un ordinateur ne suffisait pas, même si cela l'avait au moins empêchée de fuguer dans la minute suivant le moment où elle s’était retrouvée seule. Elle savait que sa camarade de chambre avait son âge et était arrivée très récemment aussi. Elle n'avait pas retenu son pseudonyme : elle n'en avait cure, à vrai dire. Elle n'avait de toute façon pas l'intention de lui adresser la parole. Elle n’était pas là pour l'instant mais Byte savait qu'elle ne serait pas surprise en revenant : on lui avait assuré qu'elle avait été mise au courant.

Laissant sa valise de fringues échouée sur le sol et son autre valise éventrée sur le lit dégorgeant de bouquins d'infos et de quelques affaires de toilettes, elle brancha son casque et ouvrit son terminal. Elle se mit immédiatement en devoir de visiter les ordinateurs de ses congénères. Sans rien faire, juste histoire de ne pas perdre la main. Elle avait besoin de s'occuper l'esprit.

Elle nota qu'elle ne pouvait pas accéder à tous. Apparemment, elle n’était pas la seule petit génie de l'informatique dans le pensionnat. Elle récupéra les pseudonymes visibles de ceux-là, avec dans l’idée d'aller discuter avec eux. Puisqu'elle allait être obligée de vivre en communauté, autant cibler directement les gens intéressants... La porte s'ouvrit avec fracas alors qu'elle collait le post-it dans un coin de son écran. Trop absorbée par les notes de Becoming Insane, elle ne s'en rendit pas compte sur le coup.

[J'ai fait expres de ne pas decrire ta partie de la chambre pour que tu puisses l'inventer a ton aise Smile Bon, j'ai un peu abuse sur la description, mais first RP, lancement de perso, toussa toussa quoi ! J'espere que ca te va !]


Dernière édition par Byte le Sam 22 Mar - 4:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebel La révolution est en place !
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H
Double Compte:
Âge: 16
Sujet: Re: Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé Jeu 27 Fév - 20:01

Il était tard, quand Rebel a quitté le cours de sport. Elle était furax, non seulement parce qu'elle avait perdu face à Mello, mais aussi parce qu'elle allait avoir une colocataire. Heureusement qu'elle avait son âge, sinon, elle aurait fait regretter le geste de celui qui l'avait placé avec une gamine et ensuite elle aurait fait sortir directe, celle qui s'était en quelque sorte incrusté. Quand quelque chose l’énerve, elle le fait savoir et c'est donc pour ça qu'il ne faut pas jouer avec le feu.

Elle avait la rage, celle de vaincre Mello. Elle devait se reposer pour l'exploser. De toute façon, elle aurait le temps demain de se reposer. Elle va sécher tous les cours du matin pour se réveiller vers midi et ensuite elle dormirait pour rater ceux de l'après-midi. Elle avait soif de vengeance et c'était cette soif qui lui permettait de réussir à faire certaines choses. Elle prendrait le temps de lui faire goûter toutes sa haine envers celui-ci.
Rebel s'amuserait et l'occuperait pendant un certain temps.

Avec Rebel, il faut se tenir à carreau et si elle fait son sourire narquois quand tu la regardes, tu peux toujours courir après, elle te léchera les bottes jusqu'à ce que tu lui dit pardon, sauf si elle t'a étrangler avant.
Enfin bref, elle n'aimait pas vivre avec d'autres personnes, c'est comme une allergie chez elle ou une sorte de maladie incurable. 

Vu qu'elle était épuisée, elle voulait regarder un combat de judo, mais le problème, c'est que son ordinateur était tombé littéralement en panne et ça, ça l'énerve. Du coup, elle pensait fumer une cigarette, lire un manga ou tout simplement dormir. Sans oublier de se laver, car elle ne dort pas temps qu'elle n'a pas prit son bain du soir et surtout après de gros efforts très sportifs. Elle hésitait à se faire les ongles : mettre des strasses ou des autocollants têtes de mort.

Il ne restait plus que quelques mètres avant d'arriver à sa chambre. Elle se mit à prendre son hélant, puis de courir a fond pour finalement claquée fortement la porte contre le mur. Elle dévisagea la fille assit sur le li voisin pour lui dire : - Hey, toi ? Tu fais quoi dans ma piaule ? !
Rebel n'aimait pas la manière dont on l'avait prévenu. Elle n'avait même pas prit du temps pour ranger sa chambre, car elle était en sport et elle avait tous laissé traîner sur le plancher des vaches (c'est sa manière de dire le sol.)


Dernière édition par Rebel le Sam 1 Mar - 9:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byte
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 16 ans
Sujet: Re: Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé Jeu 27 Fév - 22:22

Si elle n'entendit pas la porte s'ouvrir, elle l'entendit en revanche se claquer ; à vrai dire, même si elle n'avait pas entendu, elle s'en serait rendue compte, car le geste de sa colocataire avait fait trembler les meubles. Byte serra les dents, mit sa musique sur pause, juste à temps pour entendre l'accueil peu gracieux que lui réservait l'adolescente, souleva son casque, le posa lentement sur son bureau, et fit pivoter sa chaise, toujours aussi lentement, pour darder un œil furieux sur la nouvelle arrivante.

- C'est pas ta piaule. C'est notre piaule, bien que ça me désole autant que toi de ne pas être seule. T'es priée d’être plus discrète à l'avenir, s'il te plaît.

Avec cet éclat, elle venait de se souvenir de son pseudonyme : Rebel. Visiblement, il avait été choisi avec discernement, et, furieuse, elle se roula rapidement une cigarette de gestes rageurs. Elle savait qu'elle n'avait pas le droit de fumer et qu'il était stupide de faire ça sous le nez de sa colocataire - qui lui disait qu'elle n'allait pas la dénoncer ? Mais à cet instant précis, elle s'en foutait.

- Et sois assez aimable à l'avenir pour ne pas travailler à l’écroulement de la maison à chaque fois que tu fermes la porte.

Elle croisa les bras, lui accordant l'espace de deux secondes pour lui permettre de répondre avant qu'elle ne se retourne vers son ordi. Un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebel La révolution est en place !
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H
Double Compte:
Âge: 16
Sujet: Re: Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé Jeu 27 Fév - 23:35

Comment ne pas être furieuse, après t'avoir annoncé au dernier moment, alors que ta piaule n'était pas rangé l'arrivée d'une colocataire. Sérieusement, il fallait que ça pour énerver vénère la jeune Rebel.
Ce nom lui colle bien, d'ailleurs, il lui a été imposé, car ''mademoiselle'' jouait le hors la loi, pour quitter la wammy's house.
- C'est pas ta piaule. C'est notre piaule, bien que ça me désole autant que toi de ne pas être seule. T'es priée d’être plus discrète à l'avenir, s'il te plaît.

C'était à ce moment précis que celle-ci alluma un joint. Rebel n'avait aucune raison de la dénoncer, car elle même fumait dans sa propre chambre.  
Parcontre, ce qui mit encore plus Rebel en pétard, c'était cette phrase :
- Et sois assez aimable à l'avenir pour ne pas travailler à l’écroulement de la maison à chaque fois que tu fermes la porte.
et puis quoi encore. Rebel se sentait comme chez elle et pour elle claquait sa porte aussi fort qu'elle ne le pouvait être soit de la colère ou alors de la joie folle, mais dans le cas présent, c'était de la colère pure et dure !
Elle croisa les bras, lui accordant l'espace de deux secondes pour lui permettre de répondre avant qu'elle ne se retourne vers son ordi. Un...

- Bon ! Pour commencer... Tu peux me parler autrement et ensuite ! je vais lire, donc ne me dérange pas... pendant ma lecture.
Qu'elle insolente ! Rebel n'était pas fier, mais il fallait s'énerver. Comme à la base c'était sa piaule, ça le restera.
Elle n'aimait pas la colocation. Rebel était plutôt du genre, renfermer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byte
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 16 ans
Sujet: Re: Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé Ven 28 Fév - 0:54

Byte haussa un sourcil à la phrase de l'ado tourbillonnante. Quoi, sérieusement, c’était tout ? Mais ne pas la déranger, c’était tout ce qu'elle demandait, elle ! Elle voulait seulement être tranquille avec sa musique et sa machine ! Enfin, elle renonça à débattre et se contenta de hausser les épaules avant de se retourner vers ses écrans.

- On est au moins d'accord sur un point : foutre la paix à l'autre.

Elle remit son casque et remit sa musique sans plus de façons. Derrière, la jeune fille n'eut pas de réaction autre que se plonger dans sa lecture. Byte poussa un soupir intérieur de soulagement. Peut-être que cette cohabitation serait finalement plus vivable qu'elle ne l'avait cru dans les premières secondes.

Elle ne fit pas vraiment attention à l'heure a laquelle sa colocataire décida de se coucher. Elle-même éteignit son ordinateur vers trois heures et quelques du matin. Elle se réveilla spontanément vers neuf heures, s’étira, se roula une cigarette, et retourna se poser immédiatement devant son ordinateur, en pyjama et avec une crinière de lion vert vif auréolant son visage. Elle ne savait pas si elle avait cours ; elle n'avait même pas jeté un œil à son emploi du temps. Elle n'avait pas vraiment regardé si Rebel était là mais le ronronnement de l'ordinateur la fit réagir dans son sommeil. Byte l'entendit et la regarda ouvrir les yeux, une expression neutre sur le visage.

Commet cela allait-il se passer ce matin ? La tigresse serait-elle de meilleure humeur ?

- Salut, dit-elle d'une voix plate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebel La révolution est en place !
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H
Double Compte:
Âge: 16
Sujet: Re: Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé Ven 28 Fév - 1:17

C'était le matin et Rebel avait cours, mais comme tout les mardis, elle décidait de faire la grasse matinée.
Elle rêvait très fort et pourtant dans son sommeil, quelque chose faisait du bruit...
C'était en réalité les ordinateur de sa colocataire qui faisait énormément de bruit. Elle ouvrit lentement les yeux, une odeur de cigarette traîner, mais ça semblait ne pas la déranger plus que ça. Elle faisait un rêve merveilleux avant d'être réveiller par ce simple mot, dit d'une voix plate :
- Salut.
Rebel était prête à dire "fout moi la paix, je veux retourner à mon rêve revoir mon prince charment."
Mais à la place, elle s'exclama plus gentiment :
- Salut le lion !
Disait elle ça pour déconner ou alors juste pour se foutre de sa poire. Enfin bref, elle rigola et dit subitement :
- T'es une drôle de fille, toi ! Bah ouais... Tu y reste longtemps sur t'es deux deux PC. Au faite j'me présente moi c'est Rebel.
Elle était encore un peu dans le gaz.
Elle lui demanda :
- C'est quoi ton p'tit nom à toi !
Elle la regarda, puis sourit bêtement :
-T'as l'habite de réveiller les gens avec ton ordi... Moi j'faisait un beau rêve. Celui de mon meilleur ennemi...
Elle disait ça en rougissant. Cachait-elle quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byte
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 16 ans
Sujet: Re: Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé Ven 28 Fév - 13:49

Byte fut soulagée de ne pas être agressée par Rebel. Elle ne savait vraiment pas comment la petite furie allait réagir et s'attendait largement à se faire envoyer sur les roses. La vanne, lancée dans la tension, se voulait de bonne volonté et l'adolescente s’efforça de se détendre, sachant apprécier l'effort. Elle leva une main vers ses cheveux et les effleura, souriant vaguement en réalisant l’état de sa tignasse. Un lion martien, peut-être, pour la couleur, mais finalement l'image n’était pas si mal choisie.

Elle haussa un peu les épaules.

- D’après ce que j'ai compris, tout le monde est un peu bizarre, ici, non ?

Avec un petit sourire, elle ajouta :

- Et je n'ai qu'un seul ordinateur. C'est la tour, ce gros machin, là. C'est juste que j'y ai relié deux écrans, c'est plus confortable pour travailler.

Elle adorait parler d'ordinateurs. Si Rebel le lui avait demandé, elle aurait volontiers passé la journée à lui faire un cours pour que la demoiselle abandonne Windows pour Linux. Elle travaillait activement à convertir le plus grand nombre à sa distribution favorite. Ça ne la dérangeait pas que les gens n'y connaissent rien. Elle pouvait parler de sa passion plus longtemps, comme ça. Bon, par contre, ça énervait généralement les gens pour qui elle alignait ses longues explications, car elle avait une très mauvaise tendance à adopter un ton très condescendant dans ces cas-là. Pourtant, elle ne le faisait vraiment pas exprès, mais c’était ainsi de devoir expliquer quelque chose qui vous semblait si naturel... Pour elle, c’était comme devoir apprendre à compter à un adulte.

- On me l'avait dit, oui. Moi c'est Byte. Avec un y, précisa-t-elle, peu désireuse d’être prise pour un vampire ou un sale roquet. [OUAIS parce que bite, en ANGLAIS, ça veut dire mordre, bande de pervers !] Comme ce qui fait marcher ton ordinateur, justement.

Ses pommettes se colorèrent de rose alors que la jeune fille avouait avoir été réveillée par le bruit de l'ordinateur. Elle l'avait éteint cette nuit pour ne pas la gêner alors qu'elle dormait déjà, mais apparemment, elle aurait eu meilleur jeu de le laisser allumé. Elle daigna esquisser un sourire d'excuse.

- Oh, je suis désolée. D'habitude je ne l’éteins pas, mais là je me suis dit que je ne voulais pas te gêner... C'est bête, tu dormais déjà, j'aurais dû le laisser.

Elle hésita puis se décida à confesser :

- J'ai pas l'habitude de devoir partager mon espace de vie, tu vois. Chez mes parents, j'avais carrément un studio à part dans la maison. Je pouvais faire tout le bruit que je voulais, ils m'entendaient jamais...

Une boule douloureuse se forma dans sa gorge. C’était la première fois qu'elle parlait de ses parents depuis leur accident. Elle s'en voulut brutalement de l'avoir fait pour une parfaite inconnue qu'elle n’appréciait même pas encore. A l'heure actuelle, tout ce dont elle pouvait être sûre, c’était qu'elles pourraient se tolérer.

- T'as de la chance. Moi je ne rêve jamais, remarqua-t-elle, d'une voix recouverte d'un voile de tristesse léger comme un papillon.

Elle n'avait jamais pleuré depuis sa première et unique crise de sanglots, quand elle avait appris leur mort. Mais la boule dans sa gorge avait eu de nombreuses occurrences. A chaque passage, elle était plus douloureuse, seulement Byte n'avait jamais réussi à refaire jaillir ses larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebel La révolution est en place !
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H
Double Compte:
Âge: 16
Sujet: Re: Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé Ven 28 Fév - 14:30

Alors, Byte était son nom ? Dans tous les cas, les noms ici ont tous un rapport avec le caractère des pensionnaires. D'ailleurs, sa nouvelle colocataire, Byte donc, lui parlait un peu de son ordinateur et le sens de son pseudonyme. Rebel savait que celle-ci aurait pu lui en parler toute la journée. Par contre, l'ordinateur pour Rebel, c'était quelque chose de nouveau, car bien qu'elle en avait un, celui-ci est en panne et envoie toujours des messages d'erreur. Rebel était incapable de faire la différence entre Windows et Linux ou encore Google Chrome et Internet explorer, pour elle c'est deux choses qui se ressemblaient, était la même chose. Le monde informatique ne l'intéresse pas, du moins pas autant que Byte.

C'est vrai que Rebel avait avoué être réveillée par le bruit de l'ordinateur de sa congénère. Mais, Rebel pense plus que c'était son rêve qui partait de travers à cause du démarrage et du coup, elle était consciente de se qui ce passer en dehors de son rêve.

Il était vrai que  tout comme Byte, Rebel n'avait pas l'habitude de vivre avec d'autres personnes et ceux, depuis la mort de ses parents. Rebel pensait : ''on est différentes avec quelques points communs''
Mais ce qu'elle ne savait pas s'expliquer par elle même, c'était l'amour qu'elle éprouvait à sa colocataire : Cette petite chose qui nous permet de soulever des montagne ensemble, l'amitié. Rebel prit Byte aussitôt dans ses bras légèrement musclés par le sport et lui dit :
- On est presque pareille... Je n'ai jamais parlé de mes parents depuis mon... Arriver...
Elle commençait a versé des l'arme et ne lâchait pas son ''amie'' :
- Parler de... Parler de mes parents, ça me fait bizarre... D'autant plus... Que j'te connaissait pas...
Rebel câlina sa colocataire, chose qu'elle n'avait pas fait depuis 6 ans au moins, et touchait ses cheveux vert fauve.

Par contre, quelque chose d'étrange était ressentit par Rebel. Quelque chose qu'elle n'avait jamais connu et qu'il lui était pourtant familier. Cette profonde amitié aller commencer et ceux à partir d'aujourd'hui. Rebel se sentait si proche... Elle se disait ''Ensemble, nous allons tout nous raconter : nos peine, notre amoureux...
Toute ces choses qu'elle n'avait jamais connu, elle le vivront toutes les deux.
Ensemble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byte
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 16 ans
Sujet: Re: Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé Sam 1 Mar - 6:52

Byte n’était pas sociable. Pas du tout. Elle avait une excellente raison à ça : ses exigences envers les autres étaient si élevées qu'elle n'avait encore tout simplement rencontré personne qui soit à la hauteur. Oh bien sûr, elle avait quelques contacts via Internet, mais elle ne comptait pas les personnes dont elle ne connaissait ni le nom ni le visage comme des relations sociales. Elle était parfaitement consciente qu'elle ne connaissait qu'un minuscule aspect d'eux.

Parfois, très rarement, des personnes étaient capable de la toucher sentimentalement et de se faire aimer même sans remplir ses critères d'exigence. En vérité, seules deux personnes y étaient parvenues jusqu’à présent, et ces personnes n’étaient plus de ce monde. Ses parents, bien que ne suivant pas ses opinions très arrêtées, l'avaient laissée accomplir sa vie sans l’empêcher de les respecter, malgré tout ce que ça impliquait ; le non-respect des règles et passer sa nuit sur un ordinateur au lieu de passer sa journée au lycée...

Et maintenant ils avaient disparu, et elle se retrouvait dans un pensionnat. Sa vie tout entière serait désormais régie par des règles qu'elle n'avait pas choisies. Pour Byte, ce serait une véritable torture. Même elle ne savait pas encore à quel point. Et comment pouvait-on lui reprocher cet excès d'orgueil quand on savait que la jeune fille avait toujours su se débrouiller seule et à sa guise ? Elle se sentait terriblement infantilisée. Et cela la brisait de ne plus avoir personne ayant confiance en elle pour la laisser organiser sa vie seule.

Ses parents étaient de terribles éducateurs - avec quelqu'un d'un peu plus rebelle, cela aurait probablement été une véritable catastrophe - mais de bons parents, aussi étrange cette phrase puisse-t-elle paraître. Ils ne la laissaient pas gérer sa vie comme elle le voulait parce qu'ils se fichaient d'elle, ils le faisaient car ils avaient une confiance profonde en leur fille. Elle se retrouvait dans un pensionnat soi-disant pour les surdoués et on se sentait quand même obligé de les parquer à l'aide de règles ! Mais s'ils étaient vraiment si intelligents, pourquoi en avaient-il besoin, bon sang ?!

Mais là n’était pas la question. Byte, donc, n’était pas sociable. Par là-même, elle n’était pas tactile. En fait, elle n'avait probablement eu aucun contact humain depuis l’époque où sa mère avait cessé de lui tenir la main pour l'aider à traverser la rue. Aussi sursauta-t-elle violemment quand Rebel bondit de son lit comme un diable pour se jeter sur elle et l'enserrer dans ses bras. Désemparée, incapable de savoir comment réagir, elle leva le seul bras qu'il restait de libre et lui tapota maladroitement les cheveux, deux fois.

Pat. Pat. Tu es une gentille fille.

- Je... Ouais. Je comprends, moi aussi c'est la première fois.

Si son expression était perplexe, l’étincelle qui brillait dans ses yeux de chat était carrément effarée. Elle ne savait pas du tout comment réagir à un élan si soudain d'affection. Néanmoins, la détresse affichée de Rebel la touchait quelque peu, miroir de la sienne. En fait, elle se sentait un peu jalouse de voir qu'elle pouvait l'exprimer aussi facilement. Que ce soit par une compassion brutale et sortie de nulle part, ou en claquant la porte de sa chambre, elle extériorisait, elle, au moins. Byte ne savait pas du tout faire ça. Mais ce dont elle était sûre, c'est que contrairement à ce que la jeune fille pensait, non, elle n’étaient pas du tout pareilles. La douleur de deux adolescentes fraîchement orphelines pouvait-elle suffire à les faire s'entendre ?

Consciente que visiblement, elle ne pourrait pas faire en sorte que sa vie ne soit pas intrinsèquement mêlée  à celle de sa colocataire, elle décida donc, à défaut de savoir réagir physiquement, d'accepter de faire un peu plus connaissance. Elle se dégagea doucement - dix secondes de contact physique était déjà plus qu'elle ne pouvait tolérer habituellement - et lui adressa un sourire un peu de traviole, qui montrait visiblement qu'elle faisait des efforts de bonne volonté.

- Je débarque complètement ici, expliqua-t-elle du bout des lèvres. Je ne connais même pas l'Angleterre. Tu es ici depuis longtemps, toi ?

Satisfaite de cette tentative de sociabilité, elle réussit à afficher un sourire un peu plus franc.

[Fais attention a ne pas confondre ce que tu sais et ce que ton personnage sait. Rebel ne savait pas que c'etait la premiere fois que Byte parlait de ses parents, elle ne le lui a pas dit, elle pouvait juste reperer la tristesse dans sa voix. J'avais completement oublie de te demander, aussi, mais dans ton deuxieme message, tu pourrais changer joint par cigarette s'il te plait ? Byte n'en a pas encore et ca fera contradiction avec mon prochain RP ou elle va en acheter pour la premiere fois depuis son arrivee ^^ Sinon c'est cool, ca va etre rigolo comme lien 8D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebel La révolution est en place !
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H
Double Compte:
Âge: 16
Sujet: Re: Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé Sam 1 Mar - 9:31

Après que Byte c'était dégagé de ses bras, elle lui fit un sourire de traviole, un peux forcer en faite.
Sa colocataire lui demanda :
- Je débarque complètement ici, expliqua-t-elle du bout de ses lèvres. Je ne connais pas l'Angleterre. Tu es ici depuis longtemps, toi ?
Et byte lança un sourire franc. Rebel baissait la tête et rigolait, avant de la relevait et de dire :
- Tu ne te trompe pas la nouvelle ! 
Elle reprit en la regardant droit dans les yeux :
- Moi ! Oui ! ça fait trop longtemps que j'suis ici, quatre longue année !
Elle regarda un peu autour, avant de reprendre une autre phrase :
- Moi non plus j'connaissait pas l'Angleterre. Avant j'habiter la Pologne et après la mort de ma maman, mon père s'est marier avec une autre femme en Angleterre. J'y ai vécu trois ans. (jusqu'à mes 7 ans) 
Elle continua son Histoire avec un grand H :
- Ensuite, j'ai prit un taxi pour aller à l'orphelinat de Varsovie où j'ai vécu cinq ans, avant qu'on viens m'cherchait pour cette Wammy's House, j'avais alors 12 ans.
Rebel se mit à rire :
- Moi, j'faisais tout pour me barrer ! Mais en faite, personne le faisait, alors j'suis encore là !
Rebel se demandait, pourquoi est-ce qu'elle avait prit autant d'affection pour sa colocataire, elle qui ne l'accepter pas au début.

Rebel sortit finalement de son lit, et rangea un peux tout le bazar qui traîner sur le parquet des vache et fit son lit mais avec aucune délicatesse. Elle rangeait tout avec bruit et vitesse. On pouvait la voir courir un peux partout.Elle jettait ses affaires sales aux linges sales, ne pliait pas ses affaires qui venait d'être laver et les entassa dans un tiroir qui ne pouvait plus se refermer, alors elle hurla de rage priant pour qu'il se ferme...
Bref, un peu de ménage lui cassa vite fait les pieds...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byte
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 16 ans
Sujet: Re: Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé Lun 3 Mar - 12:51

Quatre ans. Quatre putains d’années à vivre coincée ici ! Byte eut un léger mouvement de panique à cette idée, avant de se souvenir qu'elle pourrait partir dans deux ans si cela lui chantait. Mais, et si elle ne pouvait pas ? Après tout, ils avaient réussi à interdire à sa tante de l'adopter alors qu'elle avait clairement dit qu'elle était d'accord et qu'elle ne voulait pas aller à la Wammy's House. Qui sait s'ils ne la séquestreraient pas jusqu’à ce qu'elle sache faire exactement ce qu'ils voulaient ? Que cela ne continuerait pas après, condamnée à travailler pour la Wammy's Agency sans avoir aucune liberté de choix ? Un voile de sueur froide la couvrit à cette idée. C'est que c’était foutrement possible...

Reste calme, Byte. Y a des lois quand même. Tu feras bien ce qui te plaît, tu as toujours fait ce que tu voulais. Ce n'est pas eux qui vont t’ôter ta liberté et ton indépendance !

Force était d'admettre que pour l'instant, l’indépendance, c’était très mal parti. Elle serra les dents. Plus les minutes passaient depuis son arrivée hier midi et plus elle était désireuse de s'enfuir sans laisser de traces.

- Tu es polonaise ? s’étonna-t-elle. Ça c'est original. Je suis américaine, moi. Mais ton père est toujours vivant alors ?

Si elle s’était retrouvée à la Wammy's alors qu'elle n'était qu'orpheline de mère, comment Byte pourrait-elle espérer retourner en Amérique chez sa tante un jour ? A la décharge du pensionnat, le fait que Rebel ait fugué de chez son père pour aller d'elle-même dans un orphelinat jouait forcément. Mais l'adolescente restait sidérée par cette organisation. C’était franchement malsain de repérer les gosses surdoués à travers le monde entier pour les séquestrer et les former au métier que vous vouliez une fois qu'ils étaient seuls au monde, non ?!

Rebel se mit sans prévenir à ranger la chambre et Byte se retourna lentement vers son ordinateur, recommençant à taper ses lignes de code. La dernière phrase de sa colocataire dansait dans sa tête. Elle aussi, elle voulait s'en aller, de tout son cœur. Ce n’était que deux petites années, mais elle n’était véritablement pas sûre de pouvoir les supporter. Elle n’était pas totalement inconsciente ; elle savait bien qu'elle ne pourrait sécher éternellement les cours, rester devant son ordinateur et fumer des joints (enfin, si elle en retrouvait un jour) dans sa chambre toute la nuit sans conséquences. Même un idiot finirait par s'en rendre compte un jour, et les adultes de l’établissement étaient censés pouvoir gérer une ribambelle de gamins surdoués et traumatisés, ils étaient donc nécessairement loin d’être idiots.

Byte pinça les lèvres en la voyant ranger si mal. Elle ne pliait même pas son linge propre et le balançait tel quel dans sa commode. Voila ce que c’était de tout préparer pour les gens et de ne pas les laisser se gérer seuls... Sa mère avait arrêté de lui laver ses vêtements quand elle était entrée au collège. Après un mois à porter sans cesse les trois mêmes fringues qui finissaient dans une machine quand elle n'avait plus rien et en laissant le reste entassé par terre dans un coin, même Byte, loin pourtant d’être coquette, s’était mise à gérer sa lessive correctement. Dix minutes plus tard, la tornade (elle allait faire de ce mot le surnom officiel de sa coloc, elle le sentait) était déjà en train de péter un plomb. Bon sang, elle avait le sang chaud...

L'adolescente quitta brusquement son ordinateur, se dirigea vers le tiroir récalcitrant, le retira de la commode et renversa tout le linge sur le lit, prise d'un mélange de pitié et d'agacement. Elle rangea le tiroir et commença derechef à plier les habits de Rebel.

- Comment veux-tu t'y retrouver sans avoir trié tes vêtements ? fit-elle, agacée. Je comprends pas les gens comme ça, et pourtant je suis pas maniaque, t'as vu mon bureau ?!

Elle le désigna d'un signe de tête. Effectivement, un cendrier trônait dessus sans que pour autant toutes les cendres soient dedans - il faisait d'ailleurs une température glaciale dans la chambre car Byte avait laissé la fenêtre ouverte toute la nuit pour éviter les odeurs au maximum - des bouquins d'info traînaient un peu partout par terre et sur son bureau, et des paquets de bonbons, certains vides, débordaient sur son clavier. Néanmoins son armoire était parfaitement triée, les livres qu'elle n’était pas en train de lire rangés, et l'espace du bureau était le seul qu'elle se permettait de laisser dans un état déplorable - elle le salissait tellement vite de toute façon qu'elle aurait dû le nettoyer deux fois par jour pour qu'il reste dans un état à peu près correct. Preuve par l'exemple : il était déjà lamentable alors qu'elle était dessus depuis une nuit.

La phrase s’échappa de sa bouche sans qu'elle l'ait vraiment prémédité.

- Moi aussi je veux me barrer d'ici. Avant de devenir folle, ce qui ne saurait tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebel La révolution est en place !
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H
Double Compte:
Âge: 16
Sujet: Re: Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé Lun 3 Mar - 15:56

La question de byte résonna dans sa tête : ''ton père est toujours vivant alors ?"
Elle lui répondit sur un thon doux : -"Non, malheureusement mon ''p'pa chéri" n'est plus de ce monde. Il est mort avec ma belle-mère."
Elle ne prit pas la question, comme quelque chose de ''Méchant'', mais pour un erreur de la part de sa colocataire. Elle continua à ranger ses affaires telle une tornade.
Mais ensuite, Byte, ne supporta pas la manière de ranger de la brune et elle lui dit qu'il fallait plutôt plier son linge pour tout retrouver rapidement et elle lui montra que le reste de la pièce (c'est-à-dire son côté) était bien ranger hormis son bureau.
Alors elle renversa le linge mal plier de Rebel sur son lit. Rebel lui dit :
-"D'accord... Viens, je t'aide"
Ainsi ensemble, elles rangèrent la porcherie de Rebel (Si on pouvait appeler ça une porcherie, car c'était propre, mais seul le linge déranger le monde)
Ensuite Byte lui dit :
-"Moi aussi je veux me barrer d'ici. Avant de devenir folle, ce qui ne saurait tarder.
Rebel lui dit alors :
-"Moi aussi, mais je préfère rester. 
Elle continua l'aire gainer :
- Il y a un garçon que j'aime et j'aimerai peut-être lui avouer !"
Cette phrase lui à échapper, Byte l'avait t-elle entendu ?
Réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byte
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 16 ans
Sujet: Re: Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé Dim 16 Mar - 1:14

Byte médita la réponse de Rebel. Elle avait perdu coup sur coup sa mère, son père et sa belle-mère. En plus, son père n'avait pas dû quitter ce monde sur une note joyeuse si sa fille avait fugué. Une autre que l'adolescente se serait sans doute posé davantage de questions, pourquoi elle s’était enfuie, ce genre de choses, mais Byte détestait raconter sa vie, et celle des autres ne l’intéressait pas forcément non plus. Elle n'aimait pas les indiscrétions. Aussi laissa-t-elle tomber le sujet et accueillit-elle l'aide de Rebel avec plaisir.

Les jeunes filles, même la petite tornade, restèrent silencieuses le temps de finir de plier le linge. Byte, par habitude certainement, était un peu plus rapide que Rebel, et elles vinrent vite à bout de la pile entassée sur le lit. Byte, en dehors de son ordinateur, avait très peu d'affaires, mais elle se demandait si les orphelins pouvaient accumuler les quantités qu'ils voulaient dans leur chambre. Elle était toujours bloquée sur cette absence de libertés, et se faisait presque un plaisir masochiste à imaginer jusqu’où ils pouvaient aller pour les brider. Mais la quantité de fringues à pouvoir accumuler dans sa chambre était selon elle beaucoup moins traumatisante que la perspective d'avoir des horaires de sortie, de repas, de levers, de couchers à respecter impérativement...

Elle prit conscience qu'elle avait prononcé sa phrase à haute voix seulement lorsque sa colocataire lui répondit. Byte lui lança un regard interloqué. Pourquoi vouloir rester ?

Erf.

L'amour.

Elle dut se retenir de ne pas répondre sur un ton de mépris.

- L'amour, ça m’intéresse pas, trancha-t-elle. Je veux être libre et indépendante. C'est pas en étant amoureuse de quelqu'un que je pourrai le rester, indépendante. La preuve, tu refuses déjà de quitter un endroit que tu détestes simplement à cause de ça...

Elle haussa les épaules.

- Franchement, quelque part, j'admire tous ces gens qui se font chier pour entretenir leur couple et leur bonheur, alors que les probabilités que ça marche à long terme sont si faibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebel La révolution est en place !
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H
Double Compte:
Âge: 16
Sujet: Re: Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé Ven 21 Mar - 14:45

Aux mots de Byte, Rebel fut interloqué presque... choqué. C'est vrai qu'elle en avait rien à battre de la wammy's house. Elle se disait en arrivant à celle-ci "Moi, Rebel je serais la révolte et tout basculera !", mais elle ne fut jamais dégager de la Wammy's House. A vrai dire, elle y était mieux que dans n'importe qu'elle orphelinat ou pensionna qu'elle avait connu jusqu'à présent, mais Byte lui ouvrit grand les yeux et elle reçut comme un coup de couteau dans la gorge et dans ses yeux, brillait comme une étoile reflétant tout ce qu'elle avait connu.

L'adolescente au cheveux verts vit ce que Rebel pouvait ressentir, et elle était presque confuse, bien qu'elle était si sûr d'elle en s'exclamant ainsi. Rebel prit un ton plus sombre pour répondre à Byte :

- Tu dois avoir raison... Je suis la révolte et pour temps, personne ne m'a viré !

Sur ce dernier mot, elle reprit comme du poil de la bête et se redressa sec.

- Tu crois que j'vais laisser abattre Byte ! Après tout ! On fait s'qu'on d'sa life ! Non ?

Debout devant Byte, les deux se regardèrent fièrement. Elles savait qu'elles allaient parfaitement bien s'entendre. Leurs deux regards et leurs sourire narquois, se faisaient face. Rien ne pouvait les dérangé dans cette hélant de colère. Les deux ensemble... Euh... Non ! Ce ne son pas des jumelles visiblement, mais de simple colocataire qui allait avoir une vie un peu farfelu à la Wammy's House.

Elle continuèrent ensemble le simple rangement jusqu'à le finir complètement.

Rebel sourit de nouveau à Byte :

- Toi, j'te kiffe ! Mais grave my bro !

Elle passe sec son bras autour du coup de Byte et lui sourit plus fort encore, alors que Byte fut prise bien au chaud sous le bras de la révolte. Mais qu'elle mouche l'avait piqué ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byte
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 16 ans
Sujet: Re: Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé Sam 22 Mar - 4:29

Byte ne sut pas trop comment interpréter la réaction de Rebel - est-ce qu'elle se rangeait à son avis sur l'amour ou sur la Wammy's House ? L'informaticienne n'était pas très bien certaine d'avoir suivi le cheminement intérieur de sa colocataire, m'enfin, celle-ci avait l'air plutôt contente, alors elle se contenta de supposer qu'elle avait dit les bons mots. Hell yeah, peut-être qu'elle allait faire une bonne ALTER finalement, hin hin hin.

En tout cas, elle avait du moins réussi à faire en sorte que Rebel plie ses vêtements correctement, et à en juger par la tenue froissée que l'adolescente portait actuellement, elle pouvait raisonnablement penser avoir accompli un exploit. Rebel entoura ses épaules de son bras et Byte se crispa à nouveau : bon, cette fille était beaucoup trop tactile, il allait falloir un jour lui expliquer que la développeuse ne supportait pas qu'on la touche. Mais à part ça, il n'y aurait sans doute pas de raison que ça se passe trop mal. Quelque part, ça rassurait quand même un peu Byte. Même si elle se demandait quel genre de surdoué pouvait bien dire J'te kiffe bro en restant crédible.

Forcément, elle connaissait pas encore Lola.

Elle eut un petit sourire gêné, et prit les vêtements pour les ranger dans le tiroir.

- Bah, c'était rien, ravie d'avoir pu t'aider. Je vais retourner bosser. Puis regarder mon emploi du temps histoire de savoir quels cours j'ai loupé. Mais bon, si t'as un truc à dire...

Elle se dégagea doucement de l'étreinte de Rebel et se réinstalla devant son ordinateur, calant son casque sur les oreilles. Juste avant de remettre la musique, elle ajouta :

- Au fait, j'ai d'assez bonnes baffles et des gigas de musique sur l'ordi. Si tu veux en profiter, hésite pas.

Ouf. Putain, finalement, c'était pas trop une torture d'être sociable. Byte se surprit même à caresser l'idée de tenter une incursion dans la salle commune ce soir...

[Terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't rain on my parade | PV Rebel | Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche de Rain Maniko
» MILLA ? set fire to the rain
» AZS ? Nobody, not even the rain has such small hands
» Présentation de Blue Rain
» Heavy Rain [mission]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: 1er Etage :: ♔ Dortoirs :: Dortoirs ♀ :: Chambre n°12 : Rebel & Byte-