Partagez | 
 

 « Better pass boldly into that other world, in the full glory of some passion, than fade and wither dismally with age. » [PV Near]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mello
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H
Double Compte:
Âge: 16 ans
Sujet: « Better pass boldly into that other world, in the full glory of some passion, than fade and wither dismally with age. » [PV Near] Dim 15 Déc - 22:02

James Joyces est un romancier et poète irlandais, né en 1882 et mort en 1941. Ses origines irlandaises ont une grande importance dans son œuvre puisque, bien qu’expatrié, cette dernière est majoritairement ancrée à Dublin, voir par exemple Les Gens de Dublin (1914), Ulysse (1922).

Mello hausse un sourcil agacé à ces banalités qu’il connaît déjà sur le bout des doigts. Il parcourt et tourne promptement les pages de son cours, tentant de retrouver dans les lignes soigneusement tracées les analyses d’Ulysse et de Finnegans Wake – s’empresser d’aller à l’utile, toujours, ne jamais s’attarder sur les détails futiles ; ainsi vont les études ; ainsi va la vie ; c’est d’une tristesse, d’une tristesse... Il secoue la tête, maudissant Matt et sa foutue grande gueule – qu’y a-t-il de triste à poursuivre la victoire ?

Il hait cette bibliothèque.

Trop silencieuse, trop morte – les bip bips incessants des consoles de son meilleur ami, chœur électronique accompagnant ses longues nuits d’études, lui manquent.

Le silence, le vide, sont les pires ennemis de l’esprit. Ils lui accordent bien trop de liberté dans le cours de ses pensées, l’amènent à la douloureuse conscience d’une réalité qu’il vaut mieux ne pas percevoir.

Il est bon de foncer.

De fuir.

Exaspéré, le blondinet se redresse et balaye de son regard la salle – cherchant presque désespérément une tignasse de cheveux blancs, curieux de voir à quel point il l’a amoché. Un rictus narquois ourle ses lèvres ténues à ce souvenir.

Il faut au moins lui reconnaître, à cette petite merde, que les ecchymoses s'accordent terriblement bien avec sa peau. Mosaïque de violacé, de bleuté, de jaunâtre sur la lactescence maladive de son épiderme ; comme si Mello y avait tracé le funeste testament de sa haine. Cruels tatouages de violence sur la pâle douceur.

« Tch, occupe-toi plutôt de ton contrôle de demain, abruti, s’ordonne-t-il sèchement. »

L’Histoire telle qu’elle est abordée dans Finnegans Wake s’inspire très fortement de la théorie cyclique de Vico selon laquelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Near
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 14 / 22
Sujet: Re: « Better pass boldly into that other world, in the full glory of some passion, than fade and wither dismally with age. » [PV Near] Sam 11 Jan - 16:38

[coucou love désolée pour le retard, c'est que je suis toute émoustillée de RP avec Mello ça me fout la pression et tout t'as vu. *v*/// ]

« Pendant de nombreuses années, la violence a représenté un phénomène en grande partie ignorée par la sociologie. Elle a été traitée de manière résiduelle, considéré comme un degré élevé de conflit, ou bien comme un instrument auquel on recourt plus ou moins rationnellement, ou encore comme l’héritage d’un monde historiquement révolu. Des auteurs célèbres comme N. Elias (1969) et M. Foucault (1975), chacun de manière différente, nous ont proposé une interprétation de la modernité entendue comme époque dans laquelle les forces “irrationnelles” de la violence sont expurgées de la vie quotidienne et de l’exercice du pouvoir.»

Ses petits doigts tapotaient rapidement sur les touches noires du clavier d'un des ordinateurs du fond de la bibliothèque, sa joue posée sur son genou replié, ses orteils s'agitant un peu dans le vide sur le bord de sa chaise. Un autre écran relié à l'ordinateur sur lequel il travaillait lui permettait de lire plusieurs articles à la fois, d'en récupérer uniquement l'essentiel, de reformuler certaines phrases, modifier une syntaxe qui ne lui plaisait pas, vérifier ses sources, et parvenir à écrire un devoir qui satisferait les enseignants. Ce travail ne lui demandait pas d'effort surnaturel. Il avait lu une quantité raisonnable des livres de cette bibliothèque, et sa mémoire visuelle ne lui faisait que rarement défaut.

Un amas de lettres, de chiffres, et d'idées.
Synthétisées à l'extrême, parfois. L'albinos avait l'esprit rationnel, et l'utilisation des mots dans leur beauté artistique lui échappait.

Il marqua une petite pause, juste le temps de jeter un oeil à son environnement pour vérifier qu'aucun danger immédiat ne s'approchait de lui ; il aimait la solitude. Ce calme profond qui envahissait une bibliothèque poussiéreuse lorsque les orphelins profitaient encore de leur sommeil. De plus, les blessures sur son visage, qui lui brûlaient encore la peau, n'avaient fait qu'intensifier son mépris pour le risque.

Le risque, blond, vêtu de noir, assis à un bureau à quelques mètres seulement de lui, trop occupé à travailler pour remarquer sa présence, semblait brûler trop fort pour être capable de perdre son temps en réflexions superficielles sur la littérature. L'albinos garda son regard profond fixé, vide, sur son bourreau, et reposa finalement son attention sur ses écrans.

Mello pouvait se targuer de l'avoir inspiré pour ce devoir, à défaut d'avoir réussi à le réduire au silence.

« L’acharnement sur le corps de la victime et la créativité dans l’invention de pratiques de manipulation du corps afin d’infliger une douleur prolongée ne sont pas des éléments étrangers à l’interprétation du fait. On peut proposer de nombreux autres exemples concernant la manière dont la torture travaille sur le corps de manière non fortuite (Scarry 1985). La mort est, pour ainsi dire, un dommage collatéral de l’action violente. »

♔ ♔ ♔





The universe works on a math equation
that never even ever really even ends in the end
Infinity spirals out creation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/965492/Kaori-same
Mello
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H
Double Compte:
Âge: 16 ans
Sujet: Re: « Better pass boldly into that other world, in the full glory of some passion, than fade and wither dismally with age. » [PV Near] Sam 11 Jan - 22:02

Non, décidément, Mello n’y arrive pas.

L’envie de bouger, de frapper, de dévaster se fait bien trop pressante pour qu’il parvienne à porter un quelconque intérêt à – un reniflement de dédain lui échappe sans qu’il ne le remarque – James Joyces et ses conneries de bouquins visiblement écrits après quelques généreuses doses de LSD.

« J’emmerde James Joyce, et Finnegans Wake, et tout le bordel qui va avec..., bougonne-t-il à voix basse. En quoi ça va m’aider à résoudre des enquêtes, cette merde ? »

Parce qu’il est toujours plus aisé de reprocher son incapacité à se concentrer à l’inintérêt du sujet qu’à la proximité d’un certain albinos – auquel il ferait bien bouffer son ordinateur. Ce n’est cependant pas avec cette intention qu’il se glisse silencieusement derrière l’intéressé, se penchant juste assez pour lire quelques lignes de son travail sans faire remarquer sa présence.

La violence, hm ?

Les lèvres fines du blondinet se tordent en un sourire goguenard et il se retient à grand’peine de rire, trouvant l’ironie de cette situation pour le moins amusante. De quoi presque retrouver sa bonne humeur – sauf qu’il s’agit de Near.

« Une démonstration de violence, pour perfectionner ton devoir, ça te tente ? »

Tout juste un murmure que seul son rival entend ; un murmure doux, doucereux à la vérité, une tendre déclaration de haine qu’il lui chuchote à l’oreille tandis que quelques mèches blondes chatouillent sa joue blafarde.

La mort, un dommage collatéral de l’action violente ? Le monde gagnerait en beauté aux yeux de l’éternel second si les responsables de la Wammy’s House partageaient cette vision des choses – ‘‘Near, mort ? Mais c’est un dommage collatéral ça les gars !’’, s’imagine-t-il protester face aux accusations.

Et cette fois-ci, il rit sans même prétendre s’en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Near
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 14 / 22
Sujet: Re: « Better pass boldly into that other world, in the full glory of some passion, than fade and wither dismally with age. » [PV Near] Dim 12 Jan - 0:42

original soundtrack ;


Il ne s'autorisait plus aucune distraction à partir du moment où son regard se reconcentrait sur la lumière blanchâtre de l'écran qui lui brûlait la rétine dans la pénombre de la bibliothèque. Les pupilles dilatées, ses iris sombres vagabondaient de l'écran de droite à celui de gauche, et il marquait simplement une pause de temps à autres pour que ses doigts puissent entortiller une petite mèche de cheveux. La sensation presque irritante de frottement contre sa peau, agréable et détestable à la fois, était devenue quasiment indispensable à son processus de réflexion.

La sensation des cheveux blonds contre sa joue, au contraire, soudaine, lui arracha un infime frémissement. Cette sensation là ne lui permettait pas de se concentrer. Elle était... Insupportable. Insupportable effleurement, insupportable proximité. Cependant, même si l'odeur et la présence dérangeantes de l'éternel second près de lui lui rappelaient quelques mauvais souvenirs dont les marques sur son visage témoignaient, il n'était pas question de lui montrer la moindre faille.

Mello : « Une démonstration de violence, pour perfectionner ton devoir, ça te tente ? »

Son rire résonna dans la pièce comme une énième menace, encore une vaine tentative de pousser Near à bout et essayer de le voir se mettre en colère ou fondre en larmes, peut-être. Il existait une beauté dans l'acharnement vain de Mello.

Near : « Ca ne sera pas nécessaire. Tu t'es déjà surpassé hier. »

Il ne prit pas la peine d'adresser un regard au blond, et se contenta de cliquer sur une autre page internet couverte de lignes et de lignes d'extraits de volumes qui ne se trouvaient pas dans la bibliothèque.

Near : « Mais je te remercie de te préoccuper de la qualité de mon devoir. »

♔ ♔ ♔





The universe works on a math equation
that never even ever really even ends in the end
Infinity spirals out creation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/965492/Kaori-same
Mello
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H
Double Compte:
Âge: 16 ans
Sujet: Re: « Better pass boldly into that other world, in the full glory of some passion, than fade and wither dismally with age. » [PV Near] Dim 12 Jan - 21:03

Les réponses froides et concises de Near titillent dangereusement la Colère en Mello – celle-là même qu’il ressent toujours, toujours, enfouie au fond de lui comme un secret honteux, comme le butin accumulée de toute une vie de déception, de désillusion...

Un funeste trésor. Everything that shines ain’t always gonna be gold.

Son corps tout entier se crispe sous l’impérieuse influence de sa fureur, et pourtant il ferme les yeux, inspire profondément, parcourt d’une main tremblante son carré de cheveux blonds – dont il désordonne les mèches plus qu’il ne les remet en place.

« Il n’y a pas de quoi, voyons, rétorque-t-il finalement d’une voix doucereuse, c’est tout naturel pour moi de m’assurer que mon rival reste toujours digne de ce nom. »

Et puis, peut-être lui-même exaspéré par cette factice et dégoûtante démonstration d’amabilité, il agrippe la tignasse neigeuse de son interlocuteur et tire violemment sa tête en arrière, l’astreignant ainsi à lui faire face – à l’envers.

« Ne t’ai-je pas déjà dit plusieurs fois de me regarder dans les yeux quand je te parle ?, siffle-t-il avec une amertume corrosive – de celles qui vous brûlent jusqu’à l’âme. »

Sa raison lui ordonne d’arrêter ce bordel, de retourner s’assoir à sa table et de réviser son contrôle sur James Joyce comme tout bon élève digne de ce nom devrait le faire actuellement ; mais depuis quand Mello écoute sa raison ?

...

Exactement.

« D’ailleurs, Near – il crache son nom avec le plus grand dégoût, tel un arrière-goût répugnant qui lui donnerait envie de vomir –, pourquoi la violence ? Pourquoi ce choix ? Serait-ce ton inconscient qui te parle ? »

Le blond ricane alors sèchement, rire acerbe et méprisant qui caresse l’oreille de l’albinos de la même manière qu’un revolver savamment dissimulé sous un voile de soie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Near
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 14 / 22
Sujet: Re: « Better pass boldly into that other world, in the full glory of some passion, than fade and wither dismally with age. » [PV Near] Dim 2 Fév - 21:34

"Jupiter, qui ne voulait pas que votre vie fut triste et langoureuse, vous a donné plus de passions que de raison. Il a emprisonné la raison dans un petit coin de la tête, et livré le reste du corps aux secousses des passions. Il a opposé à la première deux ennemies impitoyables, la colère qui a son siège dans le centre de la vie, et la concupiscence qui domine les parties inférieures. Que peut faire la raison contre ces deux forces réunies ? La conduite des hommes vous l'apprend. Elle ne peut que crier et donner des leçons qu'on n'écoute pas. Les sujets révoltés crient plus fort que leur maître, jusqu'à ce que, épuisé lui-même, il leur lâche la bride."

Erasmus

    Near n'a pas besoin de regarder Mello pour savoir que derrière lui, tout son être brûle d'envies dévorantes mues par cette violence qu'avec des mots vides et neutres il essaye de décrire depuis quelques heures. Ces mots peuvent-ils seulement exprimer la fournaise qui brûlait dans la poitrine de son rival ? Cette rage qu'il lui témoignait à chaque fois que l'occasion lui était donnée, cette rage que le plus jeune, le visage attiré vers l'arrière par une poigne ferme, ne comprend pas... La philosophie et la science neurologique elles-mêmes ne lui permettaient que d'esquisser un aperçu vague et peu précis de cette violence. Le blond ne devait pas se rendre compte de l'intérêt scientifique qu'il présentait, alors qu'il tentait d'une voix suave et désagréable de lui faire peur.

    Mello : « D’ailleurs, Near, pourquoi la violence ? Pourquoi ce choix ? Serait-ce ton inconscient qui te parle ?  »

    Ses prunelles argentées, rondes, aux pupilles dilatées par le manque de lumière, se posent donc sur le visage orné d'un sourire mauvais de son tortionnaire. Son regard vert d'eau a quelque chose de fou, illuminé ainsi par les écrans. C'est le silence qui répond d'abord à sa question, pendant de longues, très longues secondes. La position dans laquelle le petit albinos se trouve commence légèrement à endolorir sa nuque, mais il ne fera pas de commentaire.

    Near : « J'y ai beaucoup réfléchi. Le sujet me paraissait approprié. Je n'avais que rarement eu l'occasion jusque là de pouvoir étudier le phénomène de si près. Tu fais d'ailleurs partie des spécimens les plus fascinants. »

    Un compliment ou une insulte sarcastique ? Un délicat mélange des deux, la force brute ne peut être contrée que par la parole, l'arme de ceux dont la Nature n'aurait fait qu'une bouchée à l'état sauvage. La société de faibles analysée par Nietzsche avait permis aux enfants comme Near de ne pas succomber à la brutalité des forts... Jusqu'ici. Qui savait jusqu'où était capable d'aller le démoniaque jeune homme qui avait fait de lui son ennemi mortel ? Quelques coups de poings n'étaient probablement que le début.

    Near : « Mais tu avais l'air occupé. Tu ferais mieux de retourner travailler. Tu me fais mal. »

♔ ♔ ♔





The universe works on a math equation
that never even ever really even ends in the end
Infinity spirals out creation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/965492/Kaori-same
Mello
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H
Double Compte:
Âge: 16 ans
Sujet: Re: « Better pass boldly into that other world, in the full glory of some passion, than fade and wither dismally with age. » [PV Near] Ven 7 Fév - 20:30

« Tu fais d’ailleurs partie des spécimens les plus fascinants. »

Putain.

Mello ne sait pas comment réagir à cette affirmation. Vraiment. Pour la première fois depuis bien longtemps, quelqu’un parvient à le faire taire, à lui faire perdre tous ses mots ; lui qui, pourtant, les maîtrise au point de posséder une verve bien à lui, une verve violente dans son élégance, menaçante dans ses magnifiques complexités linguistique – une verve Mello.

« Espèce... espèce d’enfoiré !, crache-t-il finalement, tirant plus brutalement sur les cheveux de Near. Tu oses me réduire au statut de spécimen pour ensuite m’ordonner de retourner travailler ?! Pour qui tu te prends au juste, enflure ?! »

Son âme, perpétuellement enragée – la colère, sa seconde nature, l’essence de son être, le sang qui coule dans ses veines palpitantes –, lui murmure enfin des paroles à gorger de haine entre ses lèvres fines ; les tremblements inhérents aux furieux tourments de son esprit ne tardent plus à agiter les membres de son corps. Et les actions à exécuter lui paraissent soudainement évidentes – il y a presque quelque chose d’automatique dans la manière dont il succombe aux pulsions de ses passions, comme s’il se soumettait à une entité supérieure et omnipotente.

Sans laisser le temps à son rival de protester, il lâche ses cheveux et lui saisit le poignet. Debout, lui ordonne-t-il sèchement alors qu’il l’astreint lui-même à se lever puis à le suivre – sous les regards inquiets mais à peine surpris de quelques autres orphelins, une œillade froide suffit à les convaincre de rester en dehors de ça – jusqu’à un coin sombre, abandonné de la bibliothèque.

« Un spécimen, Near, c’est ça ?, grogne le blond tandis qu’il pousse l’autre contre un mur. En tant que spécimen, je me permets donc de réitérer ma proposition : une démonstration de violence ? »

D’une démarche féline, comminatoire – chaque craquement du parquet, à chacun de ses pas, crie une douleur de moins en moins éloignée de l’instant présent –, Mello se rapproche de l’albinos. Tout juste quelques centimètres entre eux deux. Les ecchymoses sur l’épiderme lactescent de son vis-à-vis lui semblent plus vives, une macabre floraison de couleurs sinistres. Et vraiment, c’est beau. Tellement beau que la dextre du Polonais vient caresser, du bout des doigts, l’un des hématomes s’étalant sur la joue pâle de Near.

« Allez, Near, la souffrance te va si bien..., chuchote-t-il d’une voix sombre mais amusée. »

Amusé de jouer quelques moments encore ce petit rôle de jeune homme magnanime – terriblement cruel dans sa cauteleuse hypocrisie – qui attend la permission de sa victime pour le frapper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Near
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 14 / 22
Sujet: Re: « Better pass boldly into that other world, in the full glory of some passion, than fade and wither dismally with age. » [PV Near] Mar 11 Mar - 9:52

La tête penchée de force vers l'arrière, l'albinos garde ses immenses prunelles argentées plantées sur son rival auto-proclamé aussi longtemps qu'il lui impose : lutter n'aurait pas de sens, il commence à avoir l'habitude des manies de Mello qui ne peut se calmer que lorsque sa propre conscience finit par lui intimer qu'il dépasse les limites.
Il n'y a rien d'autre à faire pour Near que l'observer et analyser presque contre son gré la moindre de ses expressions faciales, en recherchant avec une application toute naturelle ce que le jeune homme comptait faire lorsque son tour viendrait.

Parce qu'ils jouaient aux échecs dès qu'ils se parlaient, chaque mot ou chaque geste était une stratégie, et jusqu'ici le blond n'avait pas réussi à mettre sa némésis en échec. Tout juste ressemblait-il à un débutant acharnant ses coups sans réfléchir, dans le but de terminer la partie le plus vite possible, avec panache. Pas de temps pour la médiocrité de la lenteur.
Pour lui, leur guerre sera blitz ou ne sera pas.

Near était tout son contraire ; il n'était pas pressé. La déraison, la passion et l'impatience n'imposaient pas sur le petit génie leur pouvoir malsain. Pas toujours. Elles contrôlaient cependant Mello, le manipulant à leur gré. Near n'avait pas encore été mis en échec, mais jouer avait un opposant aussi imprévisible lui plaisait plus que de raison.

Near : "..."

Personne ne lui viendra en aide en le voyant être levé de force, personne n'osera faire face à Mello dans le simple but de lui éviter des souffrances inutiles. Lorsque son dos touche le mur, que la présence de l'autre garçon devient vraiment envahissante, que tous ses muscles se contractent contre son gré parce qu'il n'a pas envie de cette proximité et que ses blessures picorent encore sa peau ecchymosée d'une douleur qui le déconcentre, il sait qu'il est acculé. Mais il n'appelera personne à l'aide.

Mello : « Allez, Near, la souffrance te va si bien... »

Near : « La souffrance ne me plaît pas. Ne me fais pas perdre mon temps...»

Mello a poussé Near dans ses retranchements, contre la bande, sans espoir de fuite. De la curiosité l'étreint. Le souhait de ne pas souffrir. Le désir de ne pas perdre de précieuses heures sous la violence du blond. Et derrière ces sentiments rationnels... De la peur.  

Le Roi est bloqué sur la corniche du plateau de jeu et tout ce qu'il peut faire c'est regarder le Fou dans les yeux.

♔ ♔ ♔





The universe works on a math equation
that never even ever really even ends in the end
Infinity spirals out creation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/965492/Kaori-same
Mello
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H
Double Compte:
Âge: 16 ans
Sujet: Re: « Better pass boldly into that other world, in the full glory of some passion, than fade and wither dismally with age. » [PV Near] Jeu 13 Mar - 21:16

« Mais tu te fous de moi, Near ? Tu crois que je me préoccupe de ce qui te plaît ou pas, ou du temps que je te fais perdre ? »

Même dans une telle situation, l’albinos ne ploie pas face à la colère dévastatrice de Mello. C’est rageant et exaltant à la fois – la rage l’exalte, l’exaltation l’enrage, paradoxal cercle vicieux des passions en une âme tourmentée –, enfin quelqu’un ose lui tenir tête, enfin quelqu’un mérite qu’il lui accorde un peu de son temps, un peu de sa fureur.
Il hait Near, bien sûr, mais Dieu que la vie l’ennuierait s’il n’existait pas de petite boule blanche pour le pousser toujours à se dépasser, à se transcender – et Dieu seul sait ce qu’il fera une fois la victoire atteinte.

Peu importe.

Gagner c’est tout ce qui compte.

Violemment il enfonce son poing serré dans le ventre de son rival, un sourire carnassier tordant dangereusement ses lèvres fines. Un frisson de joie malsaine lui parcourt l’épiderme à l’idée vague mais satisfaisante de la douleur qu’il inflige à Near – parce qu’au final, il n’a que les insultes, les coups, la douleur pour l’obliger à le voir, à le considérer, à se rendre compte qu’il existe et qu’il le hait.

« Alors, Near ? Tu rapporteras ça comment dans ton devoir ?, jubile-t-il moqueusement. Quelle analyse proposes-tu de ce geste de violence ? – du revers de la main il lui assène une gifle fulgurante dont le claquement brise le silence de la bibliothèque – Et de celui-là, hein ?! »

Plus de sourire sur ses lèvres, plus de pétillement narquois dans le bleu électrique de ses yeux ; l’ire à présent pleinement vécue crispe les traits de sa bouille d’ange, assombrit ses yeux, perturbe le rythme de sa respiration qui se fait presque haletant. Comme si l’on prenait violemment, soudainement possession de son être ; qu’il ne se contrôlait plus, ni ses mouvements ni ses pensées, rien. C’est ce qui se passe, non ?

Oui, c’est ça.

Rien de plus que le réceptacle damné de toute la colère du monde.

« Avec tout ça, je parie que ton devoir sera brillant, comme toujours. Sauf que cette fois-ci – il l’attrape par le menton et lui relève la tête de façon à ce qu’il ne puisse éviter son regard –, c’est moi qu’il faudra remercier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: « Better pass boldly into that other world, in the full glory of some passion, than fade and wither dismally with age. » [PV Near]

Revenir en haut Aller en bas
 

« Better pass boldly into that other world, in the full glory of some passion, than fade and wither dismally with age. » [PV Near]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Rez-de-Chaussée :: ♔ Bibliothèque-