Partagez | 
 

 Meine ▬ She loves you yeah yeah yeah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Meine
avatar

Sujet: Meine ▬ She loves you yeah yeah yeah Lun 14 Oct - 13:36

oh darling !


MEINE ■ MARLEN FEHRNBACH


âge : vingt-cinq
date de naissance : 06/04
qi si anormal : 164
ancien de wh ? oui
cheveux : blonds
yeux : verts
peau : pâle
taille : cent soixante centimètres
tatouage/piercing : "Deine" sur la gauche de son sein gauche.
corpulence : parfaitement contrôlée.

she loves you yeah yeah yeah


Expert, binôme avec Hammer (toujours en activité), spécialiste majeure poisons chimiques et naturels mineur biologie (love you hammish).


mine mine mine mine mine

jolie ■ parfaite ■ bonne ■ intelligente ■ franche ■ non je déconne
mythomane ■ égoïste ■ possessive ■ paranoïaque ■ cruelle ■ quand elle s'ennuie elle est gentille
Meine est de retour à la Wammy's House. Apparentée à la police scientifique, elle se charge d'analyser l'ADN et les composants chimiques des différentes scènes. Quand la situation s'y prête, elle use avec plaisir de ses compétences exemplaires en armes chimiques et autres poisons.
Meine est de retour à la Wammy's Agency pour retrouver Screen qu'elle sait présente. Screen, la seule femme avec qui elle ait jamais eu une relation de plus de six mois. La seule femme a qui elle n'a jamais arrêté de penser malgré ses exactement dix-sept relations en huit ans. Screen, la femme qu'elle a soudainement quitté un an après leur départ de l'orphelinat alors qu'elles vivaient ensemble et presque heureuses. Vous comprenez, Marlen avait un rêve à réaliser : devenir la mère au foyer hétérosexuelle la plus épanouie du monde.

Inutile de vous décrire le massacre. Abandonnant donc son rêve féerique et enchanté, la voici de retour dans la réalité, bien déterminée à retrouver ce qui lui appartient.
Si Meine est toujours aussi faussement parfaite, manipulatrice, menteuse et possessive, elle est malheureusement pour vous beaucoup moins soumise. Homosexuelle affirmée, elle peut se montrer cruelle avec les hommes cherchant à l'approcher ou les femmes essayant de lui prendre ce qu'elle pense lui revenir de droit. Moins tordue peut-être, elle a tendance à te dire tes quatre vérités quand elle te trouve inutile. Contrairement à l'époque de la Wammy's House elle a très peu de proches, encore moins d'amis. Les seules amantes qu'elle semble réussir à duper viennent de l'extérieur.
Elle est donc revenue, Meine, avec ses formes féminines, ses longs cheveux blonds, ses yeux verts maquillés, sa démarche gracieuse, ses sourires divins. Plus que jamais elle a besoin d'attention, plus que jamais elle se torture dans ses relations amoureuses (ou plutôt SA relation amoureuse à sens unique) qui la plongent dans des états effroyables qui la rendent presque attendrissante.

Au bar du coin, pour la énième fois de la semaine, Meine et Hammer vident ensemble des verres en se plaignant de cette vie de merde et lançant insultes et mauvaises blagues à toutes les têtes ne leur revenant pas.
Au cours de ses journées, elle passera sur ses collègues ses multiples frustrations et chaque échec de reconquête de sa belle entraînera de nouvelles remarques mauvaises.
Meine reste une égoïste petite bourgeoise pourrie gâtée, celle qui compte trois fois par jour le nombre de ses stylos bics au cas où quelqu'un lui en ai pris, même si c'est l'entreprise qui paye. Sa bonté est avare, ses compliments ravalés et sa générosité dégurgitée entourée de bile.
Non vraiment, la jeune allemande ne s'est pas arrangée avec l'âge.

I'm a bitch, in disguise.


John Smith n'a pas vu arriver Marlen Fehrnbach dans sa vie, il était trop tard quand il la remarqua. Il ne se souvient pas exactement comment il l'a rencontrée, à la faculté, dans un bar, dans la rue, à la bibliothèque ? Il se souvient juste de son sourire parfait, de son petit accent allemand, de ses cheveux blonds encore mi-longs et de la douceur avec laquelle il en était tombé amoureux.
Avec Marlen tout était parfait, tout se passait comme prévu et il n'avait même pas besoin d'essayer pour que leur relation soit idéale. Le seul bémol était peut-être son désintérêt sexuel qui rendait leurs rapports peu fréquents mais avec son travail d'avocat particulièrement prenant, il n'avait pas vraiment le temps de s'en préoccuper.

Les années passèrent et sans avoir vraiment l'impression de traverser la moindre difficulté Marlen commença par emménager chez lui, puis ils se fiancèrent, se marièrent, eurent deux filles (Amelia et Jane), déménagèrent dans une belle maison, et puis Marlen finit ses études et décida de se consacrer à la gestion de son foyer.
Il lui fallu six ans pour réaliser dans quoi il s'était véritablement fourré. Au bout de six ans, alors que leurs filles avaient respectivement quatre et deux ans, il réalisa qu'il ne connaissait absolument rien de sa femme. Avec un emploi finalement stabilisé, il eu juste un peu plus de temps à consacrer à sa famille et ses incohérences.
Il découvrit que sa belle-famille allemande, censée être trop bornée pour jamais leur rendre visite, était en vérité inexistante.
Il croisa par hasard une collègue qui aurait dû être une camarade de classe de sa femme au lycée, mais qui lui assura ne l'avoir jamais rencontré.
Il se mit à parler avec sa fille aînée, sensible, émotionnelle. Il découvrit qu'elle savait déjà lire et commençait à utiliser des mots un peu trop compliqués pour son âge. Lorsqu'il proposa qu'elle aille voir un psychologue, il abandonna de lui-même l'idée à l'aide de quelques remarque habiles de Meine.
Qui était-elle ? D'où venait-elle ? Que cachait-elle dans cette maison qu'elle régissait ? Alors que les mensonges s'épaississaient, il se souvenait peu à peu des regards inquiets de sa famille, des tentatives de le raisonner.
Il enquêta finalement sérieusement sur elle, mais un trou béant restait entre ses dix-sept et ses vingt ans. Il essaya mille fois de déjouer le mot de passe de son ordinateur alors qu'elle était à la messe, sans jamais arriver à déjouer la sécurité.

Il essaya, en vain, d'engager une conversation avec sa femme. A chaque fois, il en sortait de plus en plus terrifié par ses capacités de manipulation et à quel point elle l'avait programmé pour ne pas chercher de soucis.
Il finit même par se demander si elle l'aimait.
Durant la même période, leurs rapports sexuels devinrent inexistants.
Il essaya de la tromper, mais au moindre rendez-vous seul avec une femme il la retrouvait en larmes à la maison, s'apitoyant sur elle-même, incroyablement fragile, si facilement pardonnable.

Finalement, il découvrit le test de QI qu'elle avait passé petite. Face au nombre affolant qui y était inscrit, il fut presque rassuré : ce n'était pas lui qui était bête et manipulable, c'était elle qui était bien trop forte pour lui. Durant la même période, soudainement et sans qu'il comprenne pourquoi, il découvrit l'existence de la Wammy's House et la part que sa femme y avait joué. Lorsqu'il vit défiler toutes les capacités qu'elle y avait développé, cet éminent avocat eu la chair de poule.
Il apprit par la même occasion la construction de la Wammy's Agency, qui devait s'achever six mois plus tard. Il se mit donc à attendre patiemment, continuant de jouer le rôle du mari et du père exemplaire, réussissant néanmoins à faire aboutir une ou deux relations adultères.

Et ce qui devait arriver arriva. Une semaine après l'ouverture de la Wammy's Agency, il vit entrer dans sa cuisine la véritable Marlen Fehrnbach, papiers de divorce à la main.
Il garda la maison et les filles, hormis un week-end sur deux où elles iraient avec leur mère. Elle récupéra une bonne partie de son argent, et fit paraître le marché parfaitement équitable. Il ne fut pas complètement dupe, mais laissa faire.


    « Marlen, dis-moi, est-ce que je pourrais avoir la vérité, toute la vérité maintenant ? »
    Elle avait souri, un sourire attendri et plein de pitié avant d'acquiescer.
    « M'as-tu déjà aimé ?
    ▬ Je t'ai beaucoup apprécié et j'ai pu construire avec toi le foyer dont j'ai toujours rêvé. Mais malheureusement cela ne me suffit pas.
    ▬ Pourquoi ?
    ▬ Parce que tu restes un mâle et malgré toutes mes tentatives, cela n'a jamais réussi à m'exciter
    ▬ Tu... aimes donc les femmes ?
    ▬ Oui.
    ▬ Donc tout ceci n'était donc vraiment qu'une mascarade ?
    ▬ Pas complètement. Nos filles resteront toujours nos filles.
    ▬ M'as-tu déjà été fidèle ?
    ▬ Non.
    ▬ … Jamais ?
    ▬ Non.
    ▬ Pourquoi retourner à la Wammy's Agency ?
    ▬ Oh, tu sais donc quelques choses. » Il y avait presque de l'estime dans son regard. « J'y retourne pour retrouver la femme que j'aime. »




blame it on the girls

emploi civil : Maman à mi-temps.
formation : Expert WH en biologie et poisons naturels et chimiques. Master de physique-chimie. Licence d'allemand.
ancienneté à l'agence : deux mois.
poste à l'agence : Analyste dans la police scientifique.


feirungorie

pseudonyme : Sissi, Feirungorie, Margaret.
âge : 20 piges.
sexe : vierge.
avatar : random blondasse bonnasse connasse.
découverte du forum : Arpie.
est-ce votre premier forum rp ? DC de Romeo, Sky et Carthage.

Code et icons à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreamy
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H/A
Double Compte:
Âge: 15 ans/23 ans
Sujet: Re: Meine ▬ She loves you yeah yeah yeah Jeu 17 Oct - 15:59

Je sais pas si je dois attendre que tu mettes tes images ou quoi, mais dans tout les cas, tu es (encore) VALIDÉE !

♔ ♔ ♔

AU MON DIEU UNE CITROUILLE ZAVEZ VU CA UNE CITROUILLE LOL CA C'EST TROP COOL OLOLOL ET DE LA NEIGE, DE LA NEIGE PARTOUT YAY BEST DAY OF MY LIFE EVER PATATO

WTF ? (Where's The Food ?)


Minus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Meine ▬ She loves you yeah yeah yeah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sky ~ Rastaman vibration, yeah, positive ! || Validée.
» Scénario : 07. Partyin’, partyin’ YEAH ! (accordé par le staff)
» Come back, HO YEAH. ? [Finish]
» Un joli pissenlit, pissenlit, lit, lit... [FINISHED OH YEAH BABE]
» « Hey ! Hey ! The Great Makoto Is Here !! Let's Rock Baby ! Yeah !! »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Prologue :: ► Fiches de Présentation :: Agents validés :: Experts-