Partagez | 
 

 A s t o n

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aston
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: seize ans / vingt-quatre ans
Sujet: A s t o n Sam 5 Oct - 23:34

See my feet
Spinning out again


Aston ■ Tempel Afton


âge : seize ans.
date de naissance : quinze février.
qi : cent soixante-dix-neuf.
sexe : féminin.
origine : anglaise.
ancienneté : trois semaines.
manie : mordre la peau à l'intérieur de sa bouche, juste sous la lèvre inférieure.
cheveux : bruns.
yeux : gris.
peau : blanche.
taille : cent soixante-six centimètres.
tatouage/piercing : un trou au lobe de chaque oreille, classique.
corpulence : ferme.

how's the guilty put themselves to work


Définissez-vous en une phrase.

    ■ Non.


Vous offrirez quoi à Noël à votre meilleur ennemi ?

    ■ Un poisson rouge.


Parmi ces livres ci-dessous, lequel serait le plus susceptible d'être votre livre de chevet ?

    ■ Harry Potter de J.K Rowling.


Ce que vous devez impérativement arrêter de dire. Sérieusement.

    ■ « Plus vite ! Hé que ça saute ! Allez ! Merde ! »


La petite manie dont vous vous passerez bien ?

    ■ N'avoir aucune notion du temps.


Il y a forcément quelque chose que vous auriez dû faire depuis longtemps et n'avez toujours pas fait.

    ■ M'excuser auprès de la personne que j'ai insulté il y a trois semaine. Peut-être. On verra.


I'm obsessed with the way that you try
To end up to miss a step

magnanime ■ disciplinée ■ observatrice ■ indépendante ■ ambitieuse ■ honnête
indifférente ■ têtue ■ impulsive ■ impatiente ■ égoïste ■ arrogante

S'il y a une chose que je déteste plus que tout au monde, c'est la concurrence. Sauf quand je l'écrase à plate couture. La concurrence, ça englobe plein de choses que j’exècre. Les autres, déjà. La concurrence, en soi, c'est autrui. Ça n'a jamais été moi. Je suis parfaitement à l'aise à l'intérieur de moi-même, merci bien. Peut-être mon Sur-Moi est-il un peu moins développé que la moyenne, mais après tout, rien de moins naturel que les conventions, non? Je ne sais jamais comment réagir, interagir avec mon prochain, alors généralement ça finit – et commence – mal. Je sais très bien que j'ai l'apparence d'une fille froide et qui met une distance entre elle et le reste du monde. La vérité est à peine plus éloignée que ça. Je n'ai jamais vraiment eu d'amis, pas du tout même, mais ce n'est pas que je n'en veux pas. C'est juste que je ne vois pas l'intérêt de faire l'effort pour en avoir.

La concurrence. Rien que le mot me fait gerber. Il ne peut pas y avoir de concurrence, seulement moi au-dessus des autres. Je ne tolère pas l'échec, et je ne tolère pas de perdre. Je suis mauvaise joueuse, pas parce que je ne digère pas de perdre, mais parce que je ne me considère pas comme une joueuse. Il y a moi et le reste du monde, nous n'évoluons même pas dans le même monde.

J'ai découvert tard ce chiffre, ce quotient intellectuel. Honnêtement, je n'y crois même pas à moitié. Il y a tellement de tests, tellement de variables, il y a forcément un moment où ça foire. Qui est-on pour déterminer l'intelligence de quelqu'un? Rien que des semblables qui jugent des semblables et il y en a qui arrivent encore à se dire modestes! Je hais la concurrence, elle pousse à l'hypocrisie. Évidemment, le gagnant serre la main au perdant, et ce, même s'il n'en éprouve aucune envie, ce, même si le gagnant a gagné pour des raisons logiques et le perdant, perdu pour des raisons également terriblement logiques. “Tu gagneras la prochaine fois.” Quelle blague.

Ce que j'aime le plus, c'est me battre, et passer du temps au stand de tir. Et la danse classique. Et c'est affolant comme la danse classique me sert pour les deux premières choses. Si ça se savait... Je me défends plutôt bien, mais la danse classique m'a enseignée l'esquive et l'agilité. Un grand saut au-dessus d'une haie barbelée, un écart latéral entre deux jambes masculines, se relever et c'est gagné. Les épaules deviennent plus souples et le recul plus facile à appréhender. On travaille beaucoup la respiration aussi. J'aime anticiper. Les coups, les trajectoires, les pas. Je suis bonne à ça, je suis bonne pour deviner, et réagir. Je ne veux pas me laisser surprendre, alors j'analyse toujours toutes les situations, et je me prépare à chacun d'entre elle.

Je ne me laisse pas surprendre. Alors, à ce moment-là, vous comprenez pourquoi la concurrence me déplaît. Sans surprise, pas de concurrence. Quand on est sûr de l'emporter, par de concurrence. Je déteste la concurrence, parce que la concurrence consister à laisser une chance aux faibles. Pardon, pas une chance, un espoir vain.

how can you be so proud ?


J'ai jamais eu beaucoup de concurrence. J'étais le gros poisson dans la petite mare – et ça me convenait parfaitement. J'avais les meilleures notes, les plus beaux compliments, le plus d'applaudissements. Je ne vivais, je n'avais jamais vécu que pour ça: être admirée, plaire. Je délaissais les domaines où je me montrais médiocre, ou moyenne et passais des heures et des heures à améliorer mes résultats là où j'excellais déjà. J'ai toujours eu du mal à communiquer. Je n'arrive pas à m'exprimer correctement, les mots restent dans ma tête. Peut-être est-ce parce que j'ai toujours habité dans un quartier modeste, avec une population à peine au-dessus de la moyenne. Je devais m'adapter ou rien. J'ai toujours utilisé leurs expressions, leurs phrases, leur argot. Mais dans ma tête, tout est différent.

Sur le bord de la route, la carcasse. Masse informe de tôle pliée et de squelette métallique. Multiples fractures ouvertes, traumatisme crânien, perte de sensibilité, peaux arrachées, os brisés. Les bouts se sont envolés jusque sur l'autre voie, ont provoqué d'autres accidents, et les ambulanciers ont du mal à savoir qui soigner, à savoir qui vivra si on le soigne et qui est déjà perdu. Déjà loin. On privilégie les jeunes, les enfants, les parents, on laisse cet handicapé au fauteuil replié. Qui est responsable de ce gâchis, de ce lancer de dominos mortel? Qui doit-on sauver? Et les ambulanciers circulent au milieu des corps, anges blancs aux pouvoirs quasi-divins.

Afton est pas venue ce matin. Je sais qu'elle est pas au lycée, il y a longtemps qu'elle a arrêté d'aller se faire chier en cours. Ses parents ont trouvé un arrangement avec la principale. De toute façon, une gosse comme Afe, on la laisse pas partir. Je sais pas pourquoi elle est pas là, en fait. Il me semble pas qu'elle m'ait dit quoi que ce soit. Ça lui arrive jamais de se pointer en retard ici. Jamais, pas une seule putain de fois. Voilà, je commence à paniquer. On sait pas ce qu'il se passe dans sa cervelle à elle, un jour elle est contente et un jour elle me crie dessus que ça l'emmerde de se battre contre personne. Comme si j'étais personne. Des fois elle dit que la danse classique, c'est pas un truc de pédé, mais que se battre dans un carré à la con contre personne, ça c'est pour les tapettes. Qui osent pas affronter la vraie vie. Elle comprend pas que personne ne peut se battre contre elle, parce qu'il n'y qu'un seule personne à avoir sa carrure, et ce gars, Paul, ce serait injuste de le mettre dans le ring face à elle. Ce serait tellement injuste. Où est-ce qu'elle est, putain?

C'est Grand-Mère qui a poussé Papa et Maman à prendre rendez-vous chez un spécialiste. Elle n'est pas plus intelligente qu'eux, mais elle ne pense pas non plus que le reste du monde est forcément à son niveau. Elle est plus ouverte, moins bête. Maman n'a pas arrêté de me considérer comme sa fille mal élevée, qui ne range pas sa chambre, qui ne fait aucun effort à la maison. J'avais abandonné l'idée de lui plaire un jour. Nous ne boxons pas dans la même catégorie. Je ne lui en voulais pas. Elle était une femme au foyer, qui pensait que les études ne faisaient pas tout, qu'il y avait le comportement aussi. Et je savais que j'avais quelques problèmes de ce côté-là. J'en ai toujours.

Mitch attrape Afton par le bras. Je ferme les yeux, passe une main sur mon visage. Je ne veux pas voir ça. Je ne veux plus jamais voir ça. Évidemment, Afton se dégage. Je vois sur son visage qu'elle a envie de lui crier mille choses, mais comme toujours, ses mots restent bloqués dans sa gorge. Ma petite fille... Mitch secoue Afton par les épaules. Il déteste son manque de réaction dans les situations comme celles-ci, il déteste qu'elle mette tant de temps à agir, à agir faiblement. Afton se dégage encore, et elle le laisse la rattraper, je sais qu'elle le laisse, parce qu'elle pourrait très bien mettre Mitch à terre et le tuer, ici. Elle pourrait partir et nous ne pourrions jamais plus la revoir. C'est ce qui nous effraie, Mitch et moi, quand nous en parlons. Notre fille est devenue incontrôlable, et j'ai si peur de la perdre, si peur. Nous ne la comprenons plus depuis si longtemps, et je sais qu'elle le sait, mais, bon Dieu! c'est notre petite fille, c'est notre petite Afie...

Afton ne supporte pas la perte de sa grand-mère. Après tout, elle vivait à la maison avec nous, elle était plus que de la famille, elle était le centre de notre noyau. Elle nous rapprochait, elle faisait le lien entre nous tous. Elle était le scotch qui tenait après tous ces rafistolages. Le scotch a cédé et j'ai trouvé Afie derrière le chêne, de la drogue entre les doigts. Je ne peux pas la laisser faire ça, tout le monde dit qu'elle a un tel potentiel, immense, qu'elle pourrait faire tout ce qu'elle veut, et plus. Elle a des privilèges partout, tout le monde la veut. Nous n'avons aucun frais d'étude, rien, grâce à Afie. Je ne veux pas qu'elle ruine sa vie, juste parce que la mort a emporté sa grand-mère. Elle qui est si intelligente, si forte, elle semble avoir oublié que parfois, la vie reprend ce qu'elle a donné, que c'est un juste échange de bons procédés. Elle a dit qu'elle marcherait, qu'elle prendrait le bus, qu'elle a besoin de réfléchir. Je sais qu'elle ne rentrera pas tout de suite à la maison. Je sais qu'elle ira voir Luke, ce type effrayant qui l'entraîne. Au moins, je sais qu'il ne lui donnerait jamais de drogues. Je ne sais pas comment elle s'est procurée ça, mais Isabelle dit qu'au lycée, aujourd'hui, n'importe qui peut en avoir. C'est si effrayant, d'élever une adolescente de nos jours... Il ne faut pas oublier de lui dire que nous l'aimons, Isabelle le répète souvent.

Papa possède une Aston Martin. C'est son cadeau, son trésor. Nous ne roulons pas sur l'or, mais un jour, Maman a dit: “fais-toi plaisir, allez, Mitch, fais-toi plaisir”. Papa écoute toujours Maman, c'est comme ça qu'il sait ce qui est bien ou mal. Il n'a pas besoin de réfléchir, quand Maman dit pleure, c'est triste et quand elle dit rit, c'est marrant. Je déteste cette voiture, ce n'est pas une voiture, c'est un objet de collection. Pourquoi l'a-t-il sortie juste pour ce jour, juste aujourd'hui? Est-ce si beau, la mort de Grand-Mère? Est-ce si excitant qu'il faut conduire une jolie voiture? Il n'a aucun tact. Grand-Mère détestait les voitures, elle allait partout à pieds, c'était ce qu'elle faisait, ce qu'on aurait du faire pour son dernier jour sur terre. Désormais, Papa roule sur elle, c'est si irrespectueux.

On a retrouvé les passagers de la voiture n°1 – la voiture responsable du crash de toutes les autres. La femme, qui ne conduisait pas, s'appelait Isabelle Tempel, elle a été retrouvée à cent mètres de la voiture, des morceaux de pare-brise sur le front et la ceinture de sécurité autour du cou. Elle est morte par strangulation, presque immédiatement après l'impact. L'homme, le conducteur, s'appelait Mitchell Tempel. La parapluie posé sur le siège arrière s'est empalé dans son siège et a transpercé son abdomen. Les ambulanciers, les médecins sont arrivés alors qu'il vivait encore, mais il est mort de l'extraction du parapluie. Trop de sang. Leur fille, Afton Tempel a été appelée à la morgue, pour reconnaître les corps. Elle a vomi plusieurs fois, sur les pieds du médecin légiste, et dans le lavabo des toilettes communs. Isabelle et Mitchell Tempel rentraient de l'enterrement de Madeleine Barris, la mère d'Isabelle. Un problème de liquide de frein.

J'ai du repasser un test, pour le Q.I. J'ai chialé presque tout le long, à cause de Grand-Mère. De toute façon, c'était presque pour la forme. Je comprenais parfaitement ce qui m'arrivait. Après tout, c'était ce qui arrive aux orphelins doués, n'est-ce pas? On voit ça dans tous les films, bons ou mauvais, le surdoué est traqué par le FBI et quand il se retrouve sans parents, sans famille, le FBI l'embarque et lui donne une mission qui lui prendra trente ans de sa vie. Le FBI, c'est en Amérique, ici, c'est encore plus secret, Wammy quelque chose, un établissement qui prendre les orphelins alors même qu'ils ne sont pas majeurs, plus c'est long mieux la doctrine rentre. Mais ça marche, étant donné que j'ai accepté. Certains sont là depuis des années, je suis là depuis des jours. On nous occupe, mais c'est encore beaucoup trop scolaire pour moi, trop d'autorité, trop de faux-semblants, je hais cet endroit, mais je n'ai nulle part où aller. Ici c'est toujours mieux qu'un foyer, ou une famille d'accueil.

J'ai tout appris. La mort des parents d'Afe, son départ, tout. J'ai tout appris, seulement, je l'ai pas appris d'elle. Les journaux, d'abord, pour l'accident, son statut d'orpheline. Son départ est arrivé par la poste, une lettre brève où elle me disait merci pour les cours de néant, et qu'elle quittait la ville, qu'elle devait assumer d'être orpheline jusqu'au bout, être seule au monde ça passait par couper les ponts et toutes ces merdes. Je la rechercherai pas. Parce que je sais qu'un jour, elle reviendra. C'est comme ça que ça se passe, n'est-ce pas? Les filles reviennent toujours.

“Aston” Comme cette putain de voiture. “Je faisais du MMA, ça compte?” Oublié la danse classique. Et pour Grand-Mère, je n'ai pas besoin de rappel. Tous les jours, dans ma tête je me souviens. Mon Q.I., c'est ma Grand-Mère. Au nom des parents, de Luke et de sainte Grand-Mère, je deviens un suppôt.

Dans leurs yeux des dollars

pseudonyme : heu... Sulli?
âge : dix-huit ans.
sexe : féminin.
avatar : fdasuarez, sur deviantart.
découverte du forum : un top-site.
est-ce votre premier forum rp ? non.


Dernière édition par Aston le Dim 6 Oct - 17:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreamy
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H/A
Double Compte:
Âge: 15 ans/23 ans
Sujet: Re: A s t o n Dim 6 Oct - 7:05

Bienvenue parmi nous Magna !

Ton personnage est un Shape ! Merci de lui trouver une spécialité sportive, tu as une liste de propositions pour t'aider dans le Botin !

Le pseudo de ton perso doit commencer obligatoirement par la première lettre de son nom ou de son prénom. Il faudra donc changer l'un des deux :3

Ensuite, dix-huit ans, ça me paraît un peu vieux pour la wh*, c'est un orphelinat, il n’accueille donc logiquement que des enfants/ados. Après, si tu veux absolument faire une adulte, tu peux l'inscrire à la Wammy's Agency ;)

Dernièrement, la manie de Magna est déjà prise par Near, ce serait mieux que tu en change s'il te plait ~ (mon dieu mais c'est que je deviens polie °_°)

Voilà, c'est tout....pour le moment.

Bon courage ! o/

Edit : On ne voit pas ton avatar, l'un des hébergeurs doit être en train de nous lâcher :/

♔ ♔ ♔

AU MON DIEU UNE CITROUILLE ZAVEZ VU CA UNE CITROUILLE LOL CA C'EST TROP COOL OLOLOL ET DE LA NEIGE, DE LA NEIGE PARTOUT YAY BEST DAY OF MY LIFE EVER PATATO

WTF ? (Where's The Food ?)


Minus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aston
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: seize ans / vingt-quatre ans
Sujet: Re: A s t o n Dim 6 Oct - 13:33

D'abord, merci!

Je donnerai la spé d'Aston quand je serai validée ou whatever? OU JE L'INCLUS DANS L'HISTOIRE?

J'ai changé ça et l'âge – mais pardonnnn ça ne m'arrive jamais (mensonge) de m'embrouiller, j'étais beaucoup trop défoncée hier

Et pour l'avatar c'était juste moi qui avait foiré, mea culpa haha.

Promis, y aura plus d'erreur

EDIT: du coup il faudrait me changer mon pseudo, please ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreamy
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H/A
Double Compte:
Âge: 15 ans/23 ans
Sujet: Re: A s t o n Dim 6 Oct - 13:48

TU PEUX TRÈS BIEN INCLURE LA SPE DANS L'HISTOIRE OUI ! (pardon >u>) Tu peux aussi nous la préciser lors de ta validation, au choix.

Et c'est pas grave, t'as le "droit" de t'embrouiller les pinceaux, c'est pour ça que nous (les modos) on existe, pour guider les nouveaux ;3 (et puis si tout le monde savais déjà tout faire comme il faut dès son inscription sur le fo', on servirais plus un rien)(ce serais triste)(surtout pour moi)

Et je te change ton pseudo de suite ~

♔ ♔ ♔

AU MON DIEU UNE CITROUILLE ZAVEZ VU CA UNE CITROUILLE LOL CA C'EST TROP COOL OLOLOL ET DE LA NEIGE, DE LA NEIGE PARTOUT YAY BEST DAY OF MY LIFE EVER PATATO

WTF ? (Where's The Food ?)


Minus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Near
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 14 / 22
Sujet: Re: A s t o n Dim 6 Oct - 16:40

Bienvenue parmi nous jeune enfant j'espère que tu te sentiras à l'aise dans l'asile de fous ♥

Bonne continuation pour la fiche !

♔ ♔ ♔





The universe works on a math equation
that never even ever really even ends in the end
Infinity spirals out creation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/965492/Kaori-same
Aston
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: seize ans / vingt-quatre ans
Sujet: Re: A s t o n Dim 6 Oct - 17:59

VOILÀ J'AI FINI ♥

ah et la spé d'Aston, du coup, c'est le MMA, mixed martial arts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreamy
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H/A
Double Compte:
Âge: 15 ans/23 ans
Sujet: Re: A s t o n Dim 6 Oct - 18:09

Je ne vois rien qui cloche, tu es VALIDÉE !

Amuse toi bien ~

♔ ♔ ♔

AU MON DIEU UNE CITROUILLE ZAVEZ VU CA UNE CITROUILLE LOL CA C'EST TROP COOL OLOLOL ET DE LA NEIGE, DE LA NEIGE PARTOUT YAY BEST DAY OF MY LIFE EVER PATATO

WTF ? (Where's The Food ?)


Minus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: A s t o n

Revenir en haut Aller en bas
 

A s t o n

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Prologue :: ► Fiches de Présentation :: Orphelins validés :: Shapes-