Partagez | 
 

 Les post-it, ça sauve la vie » LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Sujet: Les post-it, ça sauve la vie » LIBRE Lun 10 Juin - 1:12

post-it
free
»O
ù ça, vous dites ? Attendez, je note. Oui .. uhm, uhm .. très bien, je vous rappelle bientôt.

Les téléphones claquaient, les souris cliquaient, les mots s’échangeaient.

» Wammy’s Agence j’écoute ?

Et les appels se multipliaient. Alors que la foule se faufilait, s’entrecroisait et se choquait parfois, le mal de tête de la jeune femme augmenta. C’est en coinçant son cellulaire entre l’oreille et l’épaule, en massant ses tempes d’une main et en tenant son crayon de l’autre que Wild continuait à travailler malgré la petite fatigue qui pointait. Par heureux hasard, miracle ou intervention du destin, son regard croisa celui du café noir qui l’attendait au bord de son bureau. Elle tendit le bras.

» Ah, mais tout le monde veut parler aux patrons, vous savez.

Laissa plusieurs gorgés brûler sa langue et couler le long de sa gorge, oubliant au passage quelques gouttes clandestines couler sur son menton.

» Malheureusement ils n’ont pas le temps, c’est pour ça que nous sommes là.

Elle essuya la boisson avec un reste de mouchoir, et soupira.

» Très bien, laissez un message, je vais le lui transmettre.

Elle prit entre ses doigts le petit carré jaune dont elle faisait une consommation au budget qui devait certainement dépasser celui des salaires, et nota ce qu’on lui dictait avant d’étouffer une brève phrase d’au revoir et de raccrocher. Sa tempe n’allait pas mieux, mais qu’importe. C’était ce qu’elle aimait, elle le savait. Même si elle avait prit du temps pour le réaliser, pour s’y habituer. Cette activité constante, cette énergie bouillante, ce dynamisme grouillant .. y passer la journée, s’y épuiser pour rester toute la nuit à récupérer. Et le mieux, c’était que le lendemain, cela recommençait. Elle remonta les manches de sa chemise blanche et ébouriffa encore plus sa tignasse rousse. Se leva de son siège et regarda autour d’elle, quelques notes à la main qui fallait envoyer, sans qu’elle ait le temps de bouger.

» EH, BLONDIE !

Son appel passa complètement inaperçu sous le tumulte de l’étage. Elle sortit la tête de son box et attrapa le bras du premier venu qui lui passa sous la main, sans réellement prêté attention à son interlocuteur, comme chacun le faisait ici pour des raisons de survie.

» Excuse’, t’aurais pas vu la petite stagiaire ?
wild ©
Revenir en haut Aller en bas
Divine
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H & A
Double Compte:
Âge: 28 ans
Sujet: Re: Les post-it, ça sauve la vie » LIBRE Mer 2 Oct - 21:09






"
En dépit des annonces périodiques lancées par les marchands d'ordinateurs, les vieux démons s'accrochent puisqu'on compte encore aujourd'hui moins de bureaux sans papier que de forêts sans arbres.

"



L'open space.

Pour Divine, ces bureaux ouverts aux quatres vents, grouillant de dossiers qui s'entassaient à l'infini, de post-its épars, de tasses à café vides, de stylos grignotés, de trombones éparpillés et tordus, ces ordinateurs qui réchauffaient la pièce, avec les écrans de veille de Windows version 2015 qui clignotaient quand le propriétaire de l'ordinateur était parti trop longtemps pour sa pause café.. Tout ça la rendait folle.

Pour elle, c'était l'enfer. L'Enfer, avec une majuscule, un lieu de travail acharné et sédentaire, où tout le budget de l'entreprise disparaissait dans les papiers et les bourrages d'imprimante, où les commérages fusaient, où les gens débarquaient tous les jours à la même heure pour repartir tous les jours à la même heure s'enfermer dans les trains de banlieues puis les métros londoniens étouffants...

Du coup, la rousse énergique n'y passait qu'en cas d'extrême nécessité. En fait, elle ne connaissait qu'à peine cet étage dans le bâtiment, et elle s'en voulait atrocement d'avoir oublié de mettre à jour ses renseignements administratifs par courrier. La voilà qui fut obligée d'y aller en personne, et elle était complètement paumée, disons le honnêtement.

Elle s'apprêtait à péter un câble et hurler au premier péquenot qui passait qu'elle cherchait le bureau A205 mais que dans ce couloir il n'y avait que les chiffres impairs et que le couloir des chiffres pairs s'arrêtait brusquement au A203... Quand elle sentit soudain quelqu'un l'interrompre ; une main sortie d'une des cages appelées box venait de s'emparer d'elle, et une jeune femme aussi rousse qu'elle lui posa une question absurde.

Divine - ........ Est-ce que j'ai une tête à connaître les stagiaires ? Est-ce que j'ai une tête à être déjà venue ici ? Est-ce que j'aI UNE GUEULE DE SECRETAIRE MOI MADAME ?!!!!

Bon. Dans tous les cas, se faire interrompre ne l'avait pas calmée pour un sou.

Divine - ... Je suis perdue. J'ai jamais foutu les pieds dans ce bureau et pour être honnête je m'en passais très bien jusqu'à maintenant.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les post-it, ça sauve la vie » LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveau gn post-apocalyptique!
» La femme de chambre poursuit le NY Post pour diffamation
» Dreamers bring ideas, projects to post-quake Haiti
» Sauve moi de moi, je te sauverai de toi... [Théo-logie]
» Quiconque sauve une vie sauve le monde entier [Kate]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Wammy's Agency :: ♔ Open Space-