Partagez | 
 

 ICARE — wacky antics

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Sujet: ICARE — wacky antics Mer 5 Déc - 22:52


Icare

Ton père t'as dit que quand tu es née, tu ressemblais à une fleur après la rosée matinale. Personnellement, après avoir subit quelques cours de biologie et la vidéo de ta naissance, tu te serais comparée à une sorte de tumeur gesticulante. Le côté floral vient donc en second par contre tu dois remercier ta mère pour le premier nom, apparemment elle était une fan de Batman; le côté poison en moins tu t'appelles juste IVY DAISY NAIL.



Consider this your first lesson in showmanship.




La première fois, tu n'as pas eu le choix; il parait que ta mère biologique a eu une grande influence sur tes prénoms, et même si tu as le nom de famille de ton père tu te nommes Ivy Daisy Nail; mais la deuxième fois tu as eu le choix, bien qu'il ait été fait de manière plutôt naturelle pour toi. Tu n'as pas réfléchi, tu as été spontanée, à vrai dire tu parlais juste et tu as émis laissa entendre que tu devenait Icare; bien qu'il ne s'agissait là que d'une hypothèse et que ses effets aient été mal évalués. Tu as vu le jour la première fois le 17 mars il y a environ quinze ans. C'est aussi la troisième année où tu es admise à la Wammy's House pour ton QI de 187 points. Tu es anglaise et tu as la fâcheuse manie de tirer les cartes de tarot alors que tu réfléchis.



Notre anglaise a les cheveux blonds coupé en un carré assez court; quelque part aux alentours de ses oreilles. Elle a aussi la peau claire, comme son père et, selon les photos, ses grands parents, et n' a pas de piercing autre que sur les lobes de ses oreilles bien qu'il lui arrive de penser à se faire percer le cartilage ou d'autres endroits selon ses fantaisies actuelles. Il se trouve qu'elle a d'étranges yeux violets, ce qui ne semble pas naturel, et qu'elle mesure 159 centimètres pour une quarantaine de kilos, ce qui la complexe souvent.







créativeattentionnéedrôlerelativement pondéréeloyaleautonome
procrastinatricenaïve étourdiesarcastiquemanque de confiance en soidispersée

Ivy n'a jamais été méchante, oh non ce n'est pas son genre. Elle aime beaucoup écouter les gens et les faire rire. Mais il faut avouer qu'elle ça la fait beaucoup rire de lancer des piques dans un humour un peu limite; ce n'est pas méchant pour elle. Sur le coup c'est drôle même. Mais cela n'arrive que quand elle est plus ou moins concentrée sur une conversation. En général elle est complétement dispersée, elle essaie parfois de faire comprendre ses dires pas des histoires, des mythes, des apologues; réels ou inventés cela ne change rien mais parfois elle part tellement loin qu'il est presque impossible de la faire revenir dans la conversation d'origine. Elle parle, parle parle, elle invente un monde différent et on peut — en faisant bien attention — se rendre compte que ses personnages ont généralement une racine humaine, si ça se trouve elle parle même de vous. Elle aime beaucoup donner des conseils sous cette forme, mais parfois c'est juste des paroles en l'air, un univers qui se crée derrière sa tignasse blonde et qu'elle vous demande d'écouter. Icare n'a pas beaucoup confiance en elle-même, c'est pour ça que c'est vraiment glorifiant pour elle d'être écoutée, elle éprouve une grande reconnaissance à quiconque écoute l'une de ses histoires en entier et elle est limite au bords des larmes lorsqu'on y comprend quelque chose.

Cependant, elle a beaucoup de mal à discerner les mensonges de la réalité. Elle le sait, elle essaie de le corriger, d'être plus méfiante. Mais ça en devient presque drôle, elle se méfie souvent de ce qui est vrai et les mensonges passent toujours aussi inaperçus à ses yeux. Cela lui a déjà causé des problèmes dans le passé, et malheureusement on ne peut qu'en conclure que ça sera toujours le cas dans le futur de notre petite étourdie, surtout dans un endroit regroupant les plus grands génies du monde.

Mais elle a de la chance, ils ne la voient pas comme une menace pour leur avenir car malgré son QI très élevé, la demoiselle est une procrastinatrice de première avec un penchant pour l'inaction; prenons par exemple ses devoirs. Elle les fait généralement au dernier moment et ne fourni que la quantité minimum de travail pour atteindre la moyenne. Pourquoi voudrait-elle plus ? Elle n'était pas du genre à se reposer sur ses lauriers — si vous l'écoutez elle vous dira même qu'elle n'a rien de spécial et qu'elle n'est pas un génie — mais plutôt du genre à choisir la facilité.



If tea can't fix it, it's a serious problem..





Rise with the moon, go to bed with the sun.


Définissez-vous en une phrase.
    Non.

Vous offririez quoi à Noël à votre meilleur ennemi ?
    Un poisson rouge.

Parmi ces livres ci-dessous, lequel serait le plus susceptible d'être votre livre de chevet ?
    Harry Potter de J.K Rowling.

Ce que vous devriez impérativement arrêter de dire. Sérieusement.

    « Le si n'aime pas le ré pour la centième fois ! »

La petite manie dont vous vous passeriez bien ?
    N'avoir aucune notion du temps.

Il y a forcément quelque chose que vous auriez dû faire depuis longtemps et n'avez toujours pas fait.
    Faire mes devoirs. Mais je les ai jamais fait, commencer maintenant serait pas judicieux pour ma réputation.









“Cher journal. Je ne sais pas pourquoi j'écris; papa pense que c'est une bonne idée. Tu sais, papa il est architecte, lui aussi il a un cahier, mais lui il dessine dedans. Je n'aime pas le cahier de papa, les dessins ont très peu de sens pour moi, je vois des collines, des horizons, mais lui voit des bâtiments, des prisons. Mais je l'aime beaucoup, il fait toujours tout passer après moi, ça me fait parfois oublier qu'on est tous les deux comme Robinson et Mercredi. Seuls sur notre ile déserte à contempler la mer. Dis moi journal, tu aimes la mer ? Évidemment que tu dois aimer la mer, tu es inanimé. Je te crée et change tes gouts. Tu es une trace écrite de ma pensée. Papa il dit que je pense trop, que je raconte trop d'histoire que j'oublie trop vite, que je devrais les écrire. J'ai pas envie, elle perde de leur naturel et la semaine d'après j'en aurai surement honte.”

Ce jour-là, Ivy Nail fêtait ses 5 ans. C'était une enfant précoce qui apprit à lire et écrire très tôt, harcelant son père pour plus de livres. Celui-ci accédait avec grand plaisir à ses requêtes. Étant architecte, l'homme gagnait sa vie très correctement et adorait prendre soin de sa fille qu'il mettait au dessus de tout. Après avoir perdu sa femme, elle était la seule chose qu'il lui restait et il comptait bien en profiter. Ils vécurent heureux tous les deux, et ils comptaient bien le rester.

“Cher journal, aujourd'hui je pense que papa a fait une grosse bourde. Il semble un peu étrange et je ne sais pas ce qu'il a. Il est peut-être stressé à cause de son travail; je vais faire à manger ce soir comme ça il se sentira mieux. J'ai lu une recette intéressante à base d'agrume. Et puis je vais faire du thé; si le thé ne résout pas ses problèmes, je ne peux rien faire de plus.”

Ivy avait alors douze ans; elle aimait toujours autant lire (si ce n'était plus), mais elle avait aussi commencé à faire un peu de sport sur les conseils de sa bibliothécaire qui avait réussi à lui faire croire qu'elle n'allait bientôt plus avoir la force de lever ses livres. Son père l'avait aidé à choisir un sport : la danse classique. C'est féminin la danse classique, son père adorait la voir comme sa petite princesse; et selon lui les princesses faisaient de la danse classique. Mais elle aimait ça, alors ce n'était pas grave. Elle avait aussi quelques amis, des amis qui la trouvaient bizarres mais qui l'aimaient bien quand même; elle restait moins avec son père mais elle ne l'aimait pas moins.

“Cher journal, cela fait maintenant cinq jours que je suis toute seule à la maison. Papa n'est toujours pas rentrée, j'espère qu'il va bien. Il m'a laissée un mot me disant de ne pas m'inquiéter et de ne pas appeler la police de peur qu'elle m'emmène en foyer. Il voulait aussi que je ne rate pas la danse cette semaine, ni la classique ni le rock (je dois avouer que j'ai vraiment insister, Papa n'aime pas l'idée de voir sa "princesse" danser avec des garçons...) malgré tout, Papa choisit toujours de me faire passer avant lui mais j'ai peur qu'il lui soit arrivé quelque chose; demain j'appelle la police.”

Le lendemain, la jeune fille alla à l'école comme d'habitude. En rentrant elle ne vit pas son père et fit donc comme elle s'était promis, elle appela la police et expliqua calmement la situation. Les policiers étaient quelques peu décontenancés et firent appeler les services de l'enfance qui décidèrent de la placer en faisant quelques recherches superficielles sur son père. Ils découvrirent que celui-ci était endetté, sa société avait fait faillite mais il décida de ne rien dire à sa fille afin de ne pas changer son style de vie; maintenant elle ne pouvait se sentir que quelque peu coupable.

ASSISTANTE SOCIALE : Tu ne devrais pas te sentir coupable ma petite; ce n'est pas de ta faute.

La blondinette commença à tirer les cartes sur la table devant elle.

IVY : XXI, le monde. Vous connaissez l'histoire de Dédale et Icare ? Dédale était un grand savant, il a inventé un labyrinthe de génie. Beaucoup s'y sont perdus vous savez ? Soit ils éraient jusqu'à ce que mort s'en suivent, soit ils tombaient nez à nez avec le minotaure. C'est vraiment pas de bol n'est-ce pas ?

La jeune fille laissa échapper un petit rire et elle tira une seconde carte.

IVY : X, la roue de la fortune. Avant d'avoir crée ce labyrinthe, on peut dire que Dédale a fortement participé à la création du minotaure... Mais il ne pouvait pas contrarier les dieux; et les dieux avaient décidé de punir Minos.

Une troisième carte vint s'aligner avec les autres sur la table.

IVY : XIII, la mort. Pour se sauver et sauver son fils de la vengeance du roi, Dedale conçu des ailes en cire et en plume. Il avertit bien Icare "Ne t'approche pas trop près de la mer ! Ne va pas près du soleil !" Mais c'est tentant; l'Homme n'avait pas d'avion à cette époque. Vous vous imaginez pouvoir voler comme un oiseau ? Icare finit par réagir comme un oiseau et il voulu s'approcher un maximum du soleil...

La jeune fille ajouta la dernière carte.

IVY : XX, le jugement. C'est bête hein ? Mais là aussi, si Icare est une victime on ne parle plus dans le mythe de ce qui est arrivé à Dedale. Dedale est sage, il a dû suivre ses propres conseils et vivre vieux et peut-être même heureux. Mais on n'en sait rien.

La jeune fille posa son paquet à côté des quatre cartes retournées.

IVY : Supposons que je sois Icare; qu'est-il arrivé à Dedale madame ?

L'assistante sociale ne répondit pas, elle se leva et laissa place à un autre homme. Il n'avait rien à voir avec l'autre femme, elle avait presque envie de se méfier de lui; mais qu'avait-elle à perdre, ses ailes avaient déjà fondues. Maintenant elle devait juste choisir entre l'océan et la terre ferme pour s'écraser. L'homme lui fit passer des tests, pour tester son quotient intellectuel. Certains de ses professeurs l'avaient déjà conseillé à son père mais il eut toujours refusé.

A la fin du test, on lui donna pas les résultats, on lui dit de choisir un nouveau nom, on lui dit juste qu'elle allait aller à la Wammy's House; une sorte d'orphelinat pour surdoués. Quelle idée étrange. Le cadre lui donnait des frissons, il fallait dire que c'était la première fois qu'elle était séparée de son père aussi longtemps. L'adaptation fut longue, au début elle préférait rester seule à lire des livres qu'elle avait déjà lu et à écrire des entrées codées dans son journal, de peur qu'on lui prenne et le lise.

Par la suite, elle s'ouvrit petit à petit aux autres, décidant que passer son adolescence seule c'était digne d'un navet commercial, les paillettes et les litres de khôl en moins. Mais il fallait avouer qu'elle n'était pas très populaire, c'était amusant; tout le monde s'imaginait qu'avec un nom pareil, elle devait être un homme. Elle était étrange parmi les étranges; elle faisait partie de la masse et cela ne la dérangeait pas vraiment.



If it does not end well it's not over.





To extend our reach to the stars above.


Hello; moi on NE ME SURNOMME PAS BEAUCOUP; je suis née le 15 JUILLET 95 et j'ai 17 ANS. Je suis accessoirement une JEUNE FILLE et j'utiliserai ROSE LALONDE DE HOMESTUCK pour mon avatar. Si je suis ici, C'EST ENTIEREMENT LA FAUTE DE ROCKET et je ne lui ai pas du tout fait de spéciale dédicace avec mes icônes. De plus;CE N'EST PAS MON PREMIER FORUM DE RP. Un dernier mot ? libérons les patates au lieu de les bouffer elles ne s'en porteront que mieux.





Dernière édition par Icare le Ven 8 Mar - 19:34, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rocket
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House only.
Double Compte:
Âge: 16 ans.
Sujet: Re: ICARE — wacky antics Mer 5 Déc - 23:01

TU T'ES LAISSÉE CONVAINCRE ET INFLUENCER TELLEMENT FACILEMENT.
hehehe.

Bienvenue Icaaaaaaaare, ta mission si tu l'acceptes est de finir ta présentation avant moi. (ne t'inquiète pas ça ne va pas être difficile.)
J'espère que Icare est pas si flemmarde que ça d'ailleurs parce que le questionnaire la place dans les Shapes. :>

Bon courage pour ta fiche ! ♥

♔ ♔ ♔

I MENTALLY MURDER PEOPLE I DON'T LIKE.

you fall in love with the most unexpected person at the most unexpected time:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: ICARE — wacky antics Jeu 6 Déc - 13:59

Ah que coucou et bienvenue ! o/

Ta fiche est entre de bonnes mains, mais je tiens juste à préciser que l'Alexandria's Genesis est un mythe, lancé par une fanfic sur Daria j'crois, un truc du genre. Toutefois les yeux violets "existent", il s'agit d'une teinte particulière de bleu (un peu comme Liz Taylor, j'ai une pote qui avait ça petite mais maintenant sont bleus ses yeux).

Enfin bref on s'en fout, je veux que ton perso ait les yeux violets.

Bonne continuation !

*bruissement de cape après étalage de science à la con*

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: ICARE — wacky antics Jeu 6 Déc - 22:35

    Oh mon dieu tumblr m'aurait donc menti ?
    Merci de cet accueil très chaleureux et Koko l'a voulu; j'ai fini (take that gurl)
Revenir en haut Aller en bas
Rocket
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House only.
Double Compte:
Âge: 16 ans.
Sujet: Re: ICARE — wacky antics Jeu 13 Déc - 19:46

(« Et puis je vais faire du thé; si le thé ne résout pas ses problèmes, je ne peux rien faire de plus. » yes good.)

Donc j'ai décidé d'arrêter de te faire attendre méchamment parce que je suis une gentille personne, comme tu le sais très bien.
Et puis tu sais très bien aussi que j'aime beaucoup Icare et ta présentation est parfaite à part quelques fautes d'inattention et des fois de syntaxe qui m'ont fait relire la phrase deux fois (ou alors c'est parce qu'il est 9:40 alors je suis pas en hyper forme). Si j'étais cruelle je te demanderais de recommencer tu vois, mais comme je suis gentille je me contenterais de te demander la spécialité sportive d'Icare ? C'est vrai que j'ai oublié de te dire de le préciser dans mon post précédent, désolée.


(le double post, c'est pour les losers)

Je pourrais t'embêter plus longtemps en te disant que j'ai pas trouvé où t'as dit qu'elle fait du rock acrobatique mais vu que j'ai trouvé pour la danse classique ça me va.

Tu es validée, amuse toi bien à la WH ! 8D

♔ ♔ ♔

I MENTALLY MURDER PEOPLE I DON'T LIKE.

you fall in love with the most unexpected person at the most unexpected time:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: ICARE — wacky antics

Revenir en haut Aller en bas
 

ICARE — wacky antics

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Edition Icare] Les errants d'Ukiyo
» Les plumes d'Icare.
» Editions Icare : Les Terres Suspendues
» Icare ~ Ou comment se recréer un perso quand on fait des insomnies et qu'on ecoute trop de Eminem...
» Apprends-moi à voler [PV Iris et Icare]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Prologue :: ► Fiches de Présentation :: archives-