Partagez | 
 

 Lancelot • Méfiez-vous des cons, ils peuvent allez très loin de ce qu'on pense.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Sujet: Lancelot • Méfiez-vous des cons, ils peuvent allez très loin de ce qu'on pense. Jeu 27 Sep - 19:00


THERE ARE ME AND ME.

Lucas DuLac âgé de dix-sept ans, né le onze février, il a pour surnom le chevalier du lac ou gros con. D'origine français, il ne comprend de ce qu'on lui dit et il a six mois d'ancienneté pour 186 de QI.
THE WAY YOU LOOK AT ME. & THIS IS HOW I SEE THE WORLD.


Couleur des cheveux : noir.
Couleur de la peau : blanche.
Tatouage/Piercing ? : Aucune.
Couleur des yeux : une variante de vert/bleu.
Taille en centimètres : 187 cm.
Corpulence: mince.

Définissez vous en une phrase.
Je suis un.

Vous offrirez quoi à Noël à votre meilleur ennemi ?
Une corde.

Parmi ces livres ci-dessous, lequel serait le plus susceptible d'être votre livre de chevet ?
H2G2 : The Hitchhiker's Guide to the Galaxy de Douglas Adams.

Ce que vous devez impérativement arrêter de dire. Sérieusement.
« Le si n'aime pas le ré pour la centième fois ! »

La petite manie dont vous vous passerez bien ?
N'avoir aucune notion du temps.

Il y a forcément quelque chose que vous auriez dû faire depuis longtemps et n'avez toujours pas fait.
Ranger ma chambre si je trouve un jour le temps.




WHERE IS MY MIND ?



« - Lancelot, pour la énième fois, dans le livre tu dois les I-MA-GI-NÉS !
- Les imaginés ? mais il y a pas de dessin, j'y comprends rien au livre...
- Tu me prends l'chou là ! FAIS UN EFFORT !
- Pourquoi un chou ? il est dans le livre ? »

Facepalm du prof d'histoire et rigolade général en classe.
Il fixe son professeur qui au bord de la crise de nerf, on pourrait dire qu'il le faisait exprès pour faire rire ses camarades mais qu'on le connait, il est réellement très con. Il perds le fil de la conversation quand l'interlocuteur utilise des mots trop compliqués et soutenus qu'il désespère à cacher par des phrases tels ; "Si tu le dis." Il mélange les expressions imagés ce qui peut sortir parfois de son contexte et rendre la discussion plutôt difficile à suivre. Hop, trois heures de colle en face de Slave avec motif ; "fait rire la classe inutilement", mais ça il a l'habitude.

« - Quand même, ils sont onze. J'ai calculé sur les dans les deux heures qui précèdent le coucher du soleil, vous en êtes à une moyenne de 8,422. »

Lancelot quand il s'agit des chiffres, c'est un pur génie, c'est qui lui a permis faire son entrée à la Wammy. Il ne comprends pas les gens qui n'arrive pas à compter, faire des équations, à soustraire à partir de dix-milles, c'est aussi pour cela qui s'entend très bien avec les autres riddles, qu'il peut parler d'aise de la physique et des mathématiques.

« - J'ai inventé une nouvelle technique de combat qui consiste à se battre avec du gazon pour combattre des énormes insectes vénéneux. »

Lancelot est parano et très imaginatif. Il a la certitude que des monstres, les extra-terrestres existent vraiment pour venir nous envahir, il gâche son temps à inventé des tas de techniques bizarroïdes qui croit infaillible et ainsi protéger la Wammy. Son rêve c'est de chasser les dragons, il n'hésite pas à en parler au plus petit que lui pour créer ses propres chevaliers de la table ronde, chose pas aisé quand on ne connaît rien à la chevalerie mais il y croit et ça le rend affreusement attendrisant croyant peut-être qu'il a un syndrome de peter pan ce genre de chose.

« - Je comprends pas, par-là c'est le nord mais si je me retourne, le nord devient le sud... »

Il n'a aussi aucun sens de l'orientation, surtout en promenade en forêt où il a mit toute la nuit à retrouver la Wammys. Une boussole ? déjà tenté, il été encore plus perturbé et n'osera pas faire un pas de plus sans qu'il panique de voir l'aiguille changer.

« - Si jamais je trouve la personne qui m'a piqué mon épée (en plastique) je lui enfonce mes deux doigts dans leur yeux jusqu'à l'goble frontal ! »

Ca arrive, mais Lancelot peut se mettre en colère et dans ses cas-là il réagit comme une brute sans cervelle et cognera fort. Son épée, elle est précieuse et personne doit la toucher sous peine d'avoir la mâchoire défoncée. Sans son épée, il troque ses sourires niaiseux avec des regards froids et furieux jusqu'à ce qui trouve le propriétaire, il serait impossible de frapper un enfant (surtout Straw, parce qu'il a peur de Slave en fait...) si il aurait touché à son précieux bien. Il lui tapotera la tête et sans ira comme si de rien été, en retrouvant son sourire à la con.

Pour finir, Lancelot est un grand enfant doué pour les maths mais qui a une peur irrationnelle d'être abandonné, alors il s'attaque désespérément à tous ceux qu'il aime et n'hésite pas à les coller, à les chouchouter, et embrasser sur le front les plus petits. Il se dit très pur pour conserver sa virginité pour sa/son "Geunièvre"...

DERRIÈRE L'ORDI

Je m'appelle Molly, j'ai 21 ans (bouhouhou vieillesse T_T) et je suis chômeeeeusse Very Happy j'attend avoir un boulot pour reprendre mes études *tousse*... J'étais Dirty mais il ne m'a pas inspiré comme je l'espéré, et j'espère que Lancelot me conviendra mieux. Lancelot est le sosie de Mec aux cheveux noir random.


WE ARE BORN LIKE THIS !



« - Hé, Germaine viens voir ça ! »

Monsieur et Madame DuLac vivent tranquillement sur Aubeterre sur Dronne dans le Loir-et-Cher. Michel et Germaine DuLac ont plus de trente ans de mariage mais ils n'ont jamais eu d'enfant, préférant garder leur ferme et nourrir leur bête qu'ils chérissent comme leur propre enfant. Aujourd'hui, Michel monte sur son tracteur pour labourer son champs mais son étonnement fut grand quand il entendit des pleurs de nourrisson, intrigué il descendit du tracteur pour aller voir d'où provenait ses cris. Un nouveau-né est soigneusement couver dans un panier en bois et enroulé dans une couverture en laine. Ce qui était encore le plus étonnant, c'était que ce bébé était posé dans un cercle de culture, les mêmes dessins qui apparaissent en une nuit mystérieusement dans les champs avec une symétrie parfaite. Comment est-il apparu ? Les extraterrestres ? L'oeuvre du Diable ? Mystère.

D'autant plus que le petit garçon regardent ses parents -ou ses grands parents- avec des grands yeux marrons et qu'il n'était pas envisageable que ce gamin est l'oeuvre d'un mal mais celui d'un divin. C'est pour cela qu'ils ont nommés cet adorable poupons "Lucas" qui signifie "lumière" en hébreux.

▲▲▲

Lucas a beaucoup trop grandi dépassant tous ses petits camarades ce qui valait pour surnom "la grande perche" et personne ne jouait avec la grande perche mais tout le monde le prenait en sport pour le basket ball. Comme toutes les grandes perches looser, il tombe amoureux de la plus belle fille de l'école -ou du moins pour lui c'était la plus belle fille- et accessoirement sa voisine d'en face, Emma. Dans sa tête, tout le monde rêvait d'être Emma. Parce qu'elle avait de belles tresses et aussi parce que ses tâches de rousseur étaient super craquantes, oui Lucas a un faible pour les rousses et les tâches de rousseur.

Du coup, il y avait des jours comme ça, des jours où Lucas sautait de son lit, enfilait ses vêtements pour ensuite engloutir un petit déjeuner conséquent. Ces journées d’ultra hyperactivité étaient fort heureusement peu fréquentes. Mais ça arrivait. Et ce matin de mai en faisait partie. Ses habits enfilés, le jeune garçon engloutit les soixante dix mètres qui séparaient sa chambre du salon en quelques microsecondes. Son père ayant certainement entendu arriver la tempête, tenait son journal tendu devant lui, la tête légèrement entrée dans ses épaules. Le garçon s’installait en face de son père et étalait méthodiquement ses tartines, son bol de céréales, son verre de lait et sa pomme devant lui.

Ses tartines dévorées, son bol récuré jusqu’au moindre pétale de céréales et son verre de lait vidé, le petit Lucas déposa ses affaires dans la cuisine puis s’engouffra dans le vestibule. Aujourd’hui serait une longue journée : espionnage de la voisine puis, entrainement aux techniques de combat. Le petit gars enfila son manteau sous le regard réprobateur de sa mère. Surement parce qu'elle pense qu'il va encore faire ses jeux de combats bizarre. Ca doit être surement le cercle de culture qui lui a fait quelque chose . Le jeune homme cria à ses parents qu’il rentrerait pour souper puis, quitta la maison, le nez en l’air. En regardant le ciel, il espérait trouver une idée pour faire chavirer le cœur de la voisine. Et s’il lui offrait un cadeau ?

« Qu’est-ce que tu fiches ici ? »

Lucas sursauta. Cette voix, il la connaissait. Il détourna brusquement sa tête, jusqu’alors confortablement installée dans les feuillages et jeta un coup d’œil à la jeune fille. Comme chaque matin, il s’était installé derrière les buissons de la maison de la jolie voisine pour l’espionner. Sauf que cette fois, elle l’avait vu. .

« T’as intérêt à avoir un bon motif. Sinon, je te casse la gueule et je décore les buissons avec ton cerveau. »
« Je… Je… Je regardais juste les arbres. Ils sont beaux et… Euh… Tu sais quoi ? Je vais m’entrainer parce que… Parce que demain, je vais à la Wammy House ! Je… Ca t’impressionne, hein ? »
« Non. »
« Ahahaha. Euh… Oh et tu sais quoi ? Regarde ce que je me suis fait ! »

Avec toute la délicatesse qui lui était connu, le petit gars souleva le bas de son pantalon et laissa entrevoir une blessure énorme qui recouvrait entièrement son genou. L’épaisse croûte qui s’y était formée, faisait la fierté du garçon ; ainsi il l’exhibait et expliquait dans quelles conditions palpitantes elle était apparue. Bien sûr, la grande perche racontait cette histoire à toute personne lui donnant un tant soit peu d’attention. Il était donc normal que la belle voisine ne sache rien du drame de la croûte puisqu’elle se foutait royalement de sa misérable existence.

« T’as vu, elle est grosse hein ? Ca faisait un peu mal y’a quelques jours mais là ça va mieux. Je me suis fait ça, pendant une bataille avec des araignées géantes ! Tu veux toucher ? »
« Lâche-moi avec ta croûte. En plus elle est moche. »
« Ben non, on s’en fiche pas… Tu as vu sa taille ? Je suis sûre que tu n’en as jamais vu des pareils ! »
« Tu m’emmerdes… Euh… Truc. Pis je suis sûre que tu t’es même pas battu ! »
« Si si, je te jure, je me suis battu… La poubelle est tombée sur moi alors… Je me suis débattu… »
« … Ah ouais, quand même. C’est... Cool. »

La jolie voisine détourna ensuite les talons sans la moindre salutation. Mais le gamin s'en fichait : Emma l’avait trouvée cool. Emma Lefebrve craquait pour lui, c'était clair et net.

uc



Dernière édition par Lancelot le Sam 8 Juin - 20:41, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ginger
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge:
Sujet: Re: Lancelot • Méfiez-vous des cons, ils peuvent allez très loin de ce qu'on pense. Sam 29 Sep - 10:58

Bonjour et rebienvenue parmi nous !!
Ton Lancelot est un Riddle (on ne s'en doutez pas ahahaha/meurt). J'aime beaucoup le caractère et j'ai hâte de voir ce que ça va donner, bref bonne continuation ma grande Very Happy

♔ ♔ ♔

Avatars par Sissi d'amouuuuuur<3
Ginger/Ember pour l'image 8D

LUCK AND INTUITION PLAY THE CARDS WITH THE SPADE TO START,
AND AFTER SHE'S BEEN HOOKED I'LL PLAY THE ONE THAT'S ON HER HEART,
Poker Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: Lancelot • Méfiez-vous des cons, ils peuvent allez très loin de ce qu'on pense. Sam 29 Sep - 11:16

Ah que coucou et re-bienvenue ! o/

Penses à indiquer le QI de ton bébé.

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: Lancelot • Méfiez-vous des cons, ils peuvent allez très loin de ce qu'on pense. Sam 13 Oct - 11:00

Fiche toujours en cours ?

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: Lancelot • Méfiez-vous des cons, ils peuvent allez très loin de ce qu'on pense. Sam 13 Oct - 21:35

Toujours en cours, j'ai juste des problèmes d'ordi
tapé sur un téléphone portable c'est dur ;_;
Revenir en haut Aller en bas
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: Lancelot • Méfiez-vous des cons, ils peuvent allez très loin de ce qu'on pense. Lun 22 Oct - 19:57

Okay je mets en attente alors. : D

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hammer
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H & A
Double Compte:
Âge: 17 ans /25 ans
Sujet: Re: Lancelot • Méfiez-vous des cons, ils peuvent allez très loin de ce qu'on pense. Lun 14 Jan - 12:23

Des nouvelles ?

♔ ♔ ♔



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Lancelot • Méfiez-vous des cons, ils peuvent allez très loin de ce qu'on pense.

Revenir en haut Aller en bas
 

Lancelot • Méfiez-vous des cons, ils peuvent allez très loin de ce qu'on pense.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bill Clinton fighting Corruption: Méfiez-vous de son accolade qui dit tout
» Règle n°3 : méfiez-vous des toilettes ? le 24/02 vers 14h58
» Méfiez-vous du loup qui dort... {Louis-Victor de Mortemart}
» [Athénaïs de Montespan] Méfiez vous des ombres noires d'une capitale endormie...
» Rendez-vous au fond de la forêt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Prologue :: ► Fiches de Présentation :: archives-