Partagez | 
 

 Ashley.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Sujet: Ashley. Sam 8 Sep - 17:46

identité
there are me and me.

PSEUDONYME: Ashes
NOM : O'Halloran
PRÉNOM(S) : Ashley Sarah
QI: 190.
DATE DE NAISSANCE : 22 / 10
ÂGE : 16 ans
SEXE (✔) : ❒ M ✔ F
ORIGINE : Anglaise.
ANCIENNETÉ : Un an et demi environ.
MANIE : soupirer en levant les yeux au ciel.
SPÉCIALITÉ : Balistique.


physique
the way you look at me.

Couleur des cheveux : Chatains foncés / Bruns.
Couleur de la peau : Blanche.
Tatouage/Piercing ? : un tatouage en forme de mygale dans le creux du rein droit
Couleur des yeux :
Taille en centimètres : 165 cm
Corpulence: menue.


caractère
where is my mind ?

Indépendante
Courageuse
Franche
Ambitieuse
Loyale
Déterminée
    Égocentrique
    Soupe au lait
    Impatiente
    Méprisante
    Blasée
    Rancunière
Ashley est plutôt difficile à définir, d'autant plus que c'est une jeune femme dont le caractère a nettement évolué.
Par exemple, avant quand elle était avec son frère ou avec ses proches très proches, il était rare qu'elle soit d'humeur maussade, elle était très exubérante, à rire à gorge déployée, le regard pétillant. Alors qu'à la Wammy's House elle est beaucoup plus tendue, distante, très maussade et irascible, et rares sont les gens qui l'ont vue rire.
Elle cerne et classe plutôt rapidement tous les gens qu'elle rencontre, même si son jugement n'est pas toujours définitif. Pour elle, ils ont plus ou moins d'utilité, comme des objets... Pour autant, elle n'est pas asociale. Étrangement, elle possède un certain charisme qui a tendance à attirer les gens et dont elle se servait beaucoup auparavant. Maintenant elle est beaucoup plus solitaire, mais sélectionne toujours avec soin les personne autorisées à entrer dans son cercle social. Les gens quelconques, ceux sans rien d'intéressant à ses yeux ou qui ne peuvent rien lui apporter, n'ont aucune chance de l'approcher.
S'il y a bien une chose dont Ashley ne manque pas, c'est bien de force de caractère... Courageuse, elle ne recule devant rien, et ses colères sont d'autant plus terribles qu'elle sait garder la tête froide en toutes circonstances. Pas pudique pour un sou et plutôt franche, elle n'hésite pas à dire ce qu'elle pense haut et fort, que ce soit « politiquement correct » ou non, sans se soucier le moins du monde des conséquences. Pour elle, aucune ne peut être grave, après ce qui lui est arrivé. Se faire détester par toute l'école ne lui poserait aucun problème, même si cela ne l'arrangerait pas non plus. Par bien des côtés, elle parait indifférente à son environnement, mais ce n'est pas le cas. Elle a bien conscience que tout ce qui se passe autour d'elle a une influence sur ce qu'elle est, d'une manière ou d'une autre. Par exemple, c'est sa vie avant Wammy's House qui l'a rendue aussi indépendante, mais aussi à ce point cynique et caustique. Et peu de gens ont échappé à ses sarcasmes...
Parfois (souvent) elle ressemble à une gamine capricieuse et égoïste. Des restes de son enfance dorée de fille d'ambassadeur... Un autre de ses défauts est de ne pas être très patiente. Elle aime tout avoir immédiatement, et se débrouille toujours pour obtenir gain de cause. Et elle en recule pas devant quelques mensonges pour ce faire... Extrêmement exigeante envers les autres, elle l'est toutefois encore plus face à elle même. Jamais elle ne remet au lendemain, quitte à se coucher très tard il faut que tout ce qu'elle avait prévu pour sa journée soit réalisé.
Côté peurs, il n'y a plus grand chose que Ashley redoute (perdre sa famille, c'est fait), mais suite à ce qui lui est arrivé quand elle avait neuf ans, elle a développé une claustrophobie. Elle déteste les espaces clos et se sentir enfermée, même si elle arrive à en faire abstraction quand la pièce est grande et qu'il y a plus de cinq personnes dedans.

Question intelligence, on qualifierait bien sa mémoire de photographique, si elle ne retenait pas tout aussi facilement ce qu'elle entend. Elle possède également des facultés de compréhension et de déduction impressionnantes, qu'il s'agisse d'analyser un rapport anthropologie ou d'élucider la liaison de sa mère avec le garde du corps. Son sens de l'observation aide sans doute.
Les matières scientifiques ne lui ont jamais posées de réelles difficultés, et ont donc rapidement cessé de l'intéresser. Les maths, la physique – à part quand elle est quantique – les sciences... Elle a eu l'impression d'en avoir fait le tour, et est donc passée à d'autres études et d'autres lectures.
En cours, quand on réussit à l'intéresser c'est une élève attentive, curieuse de tout, et qui ne se repose jamais sur ses acquis.
C'est une jeune femme très rationnelle, sans aucune imagination. Elle ne croit qu'en les faits, et vérifie toujours ses sources plutôt deux fois qu'une. Paradoxalement, elle adore lire et est incollable en ce qui concerne les classiques de la littérature anglaise, française, et russe. Elle s'est récemment mise aux romans polonais. Autant qu'elle le peut, elle lit les auteurs dans leur langue originale. En effet, ses capacités intellectuelles ainsi que la profession de son père ont fait qu'elle parle couramment plusieurs langues et possède des rudiments de nombreuses autres...
Elle n'est par contre pas vraiment fan de sport, et reste imperméable à la plupart des arts.


classe
this is how i see the world.

Choisir une seule et unique réponse à chacune des questions ci-dessous en la mettant en gras et/ou dans une couleur voyante. Cette zone sera par la suite éditée par un membre du staff qui vous communiquera ainsi votre classe.


Définissez vous en une phrase.
  1. Non.
  2. Dans un souci d'objectivité, je pense qu'il faudrait poser la question à mes amis...
  3. Anthropologiquement parlant ou bien ?
  4. Sérieusement, t'as pas quelque chose d'autre à faire que me demander ça ?
  5. Je suis un.


Vous offrirez quoi à Noël à votre meilleur ennemi ?
  1. Une bataille navale.
  2. Les hauts de Hurle-vent.
  3. Le DVD d'Ed Wood par Tim Burton.
  4. Un poisson rouge.
  5. Une corde.


Parmi ces livres ci-dessous, lequel serait le plus susceptible d'être votre livre de chevet ?
  1. Finnegans Wake de James Joyce.
  2. H2G2 : The Hitchhiker's Guide to the Galaxy de Douglas Adams.
  3. Totem et Tabou de Sigmund Freud.
  4. Harry Potter de J.K Rowling.
  5. Les 120 journées de Sodome du Marquis de Sade.


Ce que vous devez impérativement arrêter de dire. Sérieusement.
  1. « Le si n'aime pas le ré pour la centième fois ! »
  2. « Ton niveau s'élève à la dérivée d'une constante. »
  3. « Plus vite ! Hé que ça saute ! Allez ! Merde ! »
  4. « D'un point de vu biologique... »
  5. « Je comprends ce que tu ressens... »


La petite manie dont vous vous passerez bien ?
  1. Câliner tout le monde.
  2. N'avoir aucune notion du temps.
  3. Faire des private jokes.
  4. Accro au high five.
  5. Caser des citations partout.


Il y a forcément quelque chose que vous auriez dû faire depuis longtemps et n'avez toujours pas fait.

  1. Faire mes devoirs. Mais je les ai jamais fait, commencer maintenant serait pas judicieux pour ma réputation.

  2. M'excuser au près de la personne que j'ai insulté il y a trois semaine. Peut-être. On verra.

  3. Quelque chose que je dois faire ? Euh. Non non, j'ai fini ma classification, ma maquette de l'ADN, tout est bon. Non ?

  4. Ranger ma chambre si je trouve un jour le temps.

  5. Lécher les bottes du professeur pour m'accorder un délai supplémentaire si j'ai pas la flemme...



histoire
we are born like this !

Née d'un père ambassadeur du royaume uni, Ashley eut une enfance heureuse. Elle voyageait énormément, mais au moins elle était avec ses parents et surtout son frère, son frère jumeau, Haydan. Ils avaient une relation vraiment fusionnelle, à tel point qu'on ne savait jamais où commençait l'un et où finissait l'autre. Et, même s'ils avaient deux caractères bien distincts, ils prenaient toujours la défense de l'autre en toutes circonstances. Certes, ils se disputaient parfois, mais cela restait rare et ils aboutissaient rapidement à des compromis. Quand à leur relation avec leurs parents... Ils étaient pourris gâtés, et ne s'en plaignaient pas. Leurs parents les aimaient et leur montraient en les couvrant de cadeaux aussi bien que de câlins. Mais comme ils avaient d'autre choses à faire (leur père surtout) ils leurs laissaient pas mal de libertés...
Ashley eut un développement plus rapide que celui de son frère. Elle parla et marcha correctement avant lui, et plus tard quand ils furent en âge d'apprendre vraiment, ils eurent chacun leur précepteur pour qu'ils puissent avancer à leur rythme. Il fut donc rapidement remarqué que la fillette possédait des capacités supérieures à la moyenne. Son frère, du haut de son QI de tout de même 138, lui laissait volontiers la place d'intello de la famille...
La petite famille resta à Berlin la première année de vie des enfants. Puis ils déménagèrent successivement en Autriche, Ukraine, Uruguay, et Pologne. Ce fut dans ce pays que les deux enfants découvrirent le tir à l'arc. Ce sport plut immédiatement à Haydan, et même s'il ne passionna jamais vraiment Ashley, elle le pratiqua régulièrement afin de faire plaisir à son frère et de passer un moment avec lui.
Un an plus tard, ils durent aller en France. Ce séjour n'est vraiment pas un bon souvenir pour Ashley, contrairement aux autres auxquels elle repense avec un sourire nostalgique.

Un jour ordinaire. Ils étaient à Paris de puis près d'un an, et les jumeaux venaient à peine de fêter leurs dix ans. Mais ils avaient déjà obtenu le droit de sortir se balader un peu dans les rues de la capitale française.
Fin d'après midi. Ash attendait son frère devant la porte d'un magasin quelconque quand elle sentit un mouchoir humide sur son nez et sa bouche... Elle eut à peine le temps de remarquer l'odeur de l'éther qu'elle sombrait déjà.
Plus tard. Elle ne savait pas exactement combien de temps elle avait passé inconsciente. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'il faisait sombre, et qu'elle avait mal, très mal... Ses mains étaient entravées au moyen d'une corde, et un bâillon empêchait le moindre son de sortir de sa gorge.
Des larmes coulèrent depuis les yeux de la petite fille, des larmes de colère, de peur, de douleur. Elle commença toutefois à se débattre comme un beau diable, à tenter de hurler malgré le bâillon. A ce moment, un homme qu'elle n'avait pas remarqué auparavant lui assena un grand coup derrière la tête, la faisant tomber sur le sol avec sa chaise et la replongeant dans l'inconscience.
Quand elle se réveilla pour la seconde fois, elle se trouvait dans une sorte de cellule, petite pièce sans fenêtre et sans autre meuble qu'un matelas immonde jeté sur le sol. Mais au moins elle était détachée. La fillette se recroquevilla en position fœtale, et se mit à sangloter bruyamment. Il lui fallut un long moment avant de se relever. Elle avait l'air hagard, son visage n'exprimait plus aucun sentiment. Rapidement, elle fit le tour de la pièce, et tenta de se remémorer ce qu'elle avait vu, ce qu'elle savait de ses ravisseurs.
Il lui fallut un peu plus de 48 heures avant de trouver une faille chez ses ravisseurs lui permettant de s'enfuir. Bon, ce qu'elle ne sait pas c'est que si elle avait attendu trois heures de plus elle aurait été remise en parfait état à ses parents, après qu'ils aient versé une coquette rançon. Cela lui aurait évité la traversée de la moitié de la capitale à pied...
Elle erra donc un bon moment à travers des ruelles comme à travers de grandes artères, le regard vide et la démarche raide. Les gens murmuraient sur son passage, mais étrangement aucun ne s'approcha d'elle, ce dont elle ne se formalisa pas. Même le froid piquant de ce petit matin de printemps ne lui faisait rien.
Une fois arrivée à une centaine de mètres de l'ambassade, un homme tout de bleu vêtu, et portant un képi sur la tête, s'approcha d'elle.
« Tu es perdue, petite ? »
Aussitôt une peur irrationnelle s'empara de la fillette, qui piqua un sprint jusqu'à ce qui était sa maison pour encore un peu moins d'un an. Le policier éberlué la regarda franchir portail et porte, et toute l'ambassade se mettre en effervescence. Car Ashley Sarah O'Halloran était cherchée partout. Ses parents se rongeaient les sangs tout en vérifiant fiévreusement une valise remplie de petites coupures, et son frère était mutique et inconsolable. La jeune fille ne dit pas un mot, monta l'escalier pour rejoindre ses quartiers, et s'enferma dans la salle de bain. Une longue douche brulante plus tard, elle en ressortit en pyjama et se glissa directement dans son lit. Haydan vint la rejoindre, et la questionna avec douceur, mais elle ne répondit rien. Il lui fallait un peu de temps pour digérer.
Le lendemain matin, elle se laissa enlacer par ses parents qui lui répétaient sans arrêt qu'ils étaient inquiets, lui demandaient ce qui lui était arrivée, et comment elle avait fait pour s'en sortir.
Elle finit par accepter de faire le récit de ce triste événement, et de le répéter pour le bénéfice de la police. Et elle ne pleura pas, restant stoïque. Elle sut même leur donner une pléthore de détails supplémentaires les permettant d'appréhender rapidement les coupables, mais après cela elle ne mentionna jamais plus cette histoire. Elle avait déjà commencé à se forger une carapace, et guérit plutôt facilement au contact de sa famille, même si elle garde encore quelques séquelles de cet évènement aujourd'hui. Toutefois, ce fut à cet instant que l'idée de porter une arme et d'apprendre le tir germa dans son esprit.
Mais en attendant qu'elle soit en âge de n'avoir pas le poignet cassé par le recul, elle se contenta de commencer à étudier la balistique, et les O'Halloran attribuèrent à leur progéniture un garde du corps. Vladimir, appelé Vlad par les jumeaux, trente ans. Cela va faire six ans qu'il a trente ans, mais cet âge lui va si bien, pourquoi en changer ? En réalité, Ashley ignore sa date de naissance.

La vie reprit son cours, les pays se succédèrent à nouveau. Amérique du Sud, Asie, Europe de l'Est... Ash garde un merveilleux souvenir de St Petersbourg et de la Russie en général, d'autant plus que cela correspond au moment où elle reçut son automatique 9mm Smith & Wesson et où elle prit ses premières leçons de tir. Ses journées se partageaient entre la bibliothèque de l'ambassade, la bibliothèque nationale, l'opéra et le centre de tir. Le soir elle retrouvait Haydan. Même lorsqu'ils passaient leurs journées dans des lieux différents ils restaient ensemble. Connectés. Mais ils préféraient tout de même être en contact. D'ailleurs, le matin la femme de chambre en trouvait souvent un dans la chambre de l'autre... Rien d'incestueux, je vous rassure. Juste de l'amour fraternel. Un besoin de chaleur mutuel.

La vie continuait, Ashley continuant d'engranger des connaissances diverses, améliorant ses performances de tir, renforçant son lien avec son frère, se détachant peu à peu de ses parents trop peu présents. Paradoxalement, elle commença également à s'intéresser de plus en plus à la politique internationale et aux différents acteurs de celle-ci, y compris bien entendu les ambassadeurs. Mais cela ne la prépara pas à affronter la mort de ses parents... Un coup de malchance. Ils étaient au mauvais endroit au mauvais moment, il fallait bien que cela arrive un jour ou l'autre. Les jumeaux avaient quinze ans, et s'ils n'étaient pas avec leurs parents cet après midi là c'est que Haydan avait trainé sa sœur dans un salon de tatouage, où elle avait fini par elle aussi se laisser tenter. Tous deux furent rapatriés en Angleterre, pays leur étant quasiment étranger, où ils furent laissés à la charge de leurs grands parents paternels – eux leur étant complètement étrangers. Ils n'étaient pas méchants, mais n'avaient pas vraiment prévu de devoir se remettre à éduquer des adolescents, aussi décidèrent-ils rapidement de placer ces deux-là en pension. Et puisqu'ils semblaient si proches, alors qu'il allait être temps pour eux de trouver un parti – non nous ne sommes plus au 18e siècle mais les grands parents sont vieux jeu – il fut décidé de les séparer. C'est ainsi qu'Ashley atterrit à la Wammy's House, tandis que Haydan se trouve dans un pensionnat pour garçons dans le sud de l'Angleterre. Ayant perdu sa famille, ses repères, et étant autant éloignée de son âme – Haydan – Ashley devint Ashes. Réduite en cendres, métaphoriquement.
A l'Orphelinat, elle a longtemps hésité entre deux attitudes, à priori contradictoires. D'abord blasée de tout, finissant son deuil et observant son environnement, elle trouvait tous ces gosses totalement tarés, déconnectés de la réalité, et méprisait l'esprit de compétition ambiant. Mais petit à petit, elle a réalisé les avantages qu'il y aurait à devenir L, ou du moins à se distinguer dans la course pour le remplacer. Elle s'est prise au jeu, et même si elle sait bien qu'elle n'a aucune chance de détrôner Near son ambition lui dicte de continuer.


HRP
wave your hands.


    SURNOM(S) : Ju.
    DATE DE NAISSANCE : 18 / 04 / 1993
    ÂGE : 19 ans, donc ^^
    SEXE (✔) : ❒ M ✔ F
    AVATAR : votre texte
    DÉCOUVERTE DU FORUM : je louche sur ce forum depuis longtemps, sans jamais avoir pris le temps de m'inscrire...
    EST-CE VOTRE PREMIER FORUM RP ? Non, mais ça fait longtemps que je n'ai pas rp...


Dernière édition par Ashes le Dim 2 Juin - 18:32, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: Ashley. Mar 11 Sep - 0:09

Bonjour, bonsoir et surtout : bienvenue ! o/

Désolée pour le temps de réponse, la rentrée nous bouffe le cerveau.

Ton personnage est une EXPERT, veille donc à lui conférer une domaine d'étude spécialisé. Pour mieux comprendre, tu peux consulter la liste des spécialités, disponible dans le Bottin.

En cas de doute ou de question, n'hésite pas à nous contacter ! Bonne continuation ! 8D

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: Ashley. Ven 14 Sep - 14:06

Merci !

Et je viens de poster l'histoire, donc fiche finie... Mais je comprendrais qu'on y demande des rajouts ou modifications =)
Revenir en haut Aller en bas
End
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 17
Sujet: Re: Ashley. Mer 19 Sep - 21:08

Bonjour et Bienvenue sur WH petite Ashes :3
(j'en profite pour m'excuser du retard orz)

Je ne vois rien à ajouter ! Ta fiche est cohérente et bien écrite, donc je te valide sur le champ !

Amuse toi bien parmi nous ♥ Si question n'hésite pas à me demander !

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Ashley.

Revenir en haut Aller en bas
 

Ashley.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une signature pour Ashley Greene =).
» Maryse Vs Kelly Vs Ashley Vs Trish Vs Taylor
» Kelly Kelly Vs Ashley
» Vestiaire d'Ashley Massaro
» Une Ashley dans la ville. [Finiiiiished !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Prologue :: ► Fiches de Présentation :: archives-