Partagez | 
 

 You want a potato?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Sujet: You want a potato? Sam 16 Juin - 11:12

identité
there are me and me. (Quel titre égocentrique ma foi.)

PSEUDONYME: Valerio
NOM : Viretti
PRÉNOM(S) : Ferro
QI: 178
DATE DE NAISSANCE : 13 / 06
ÂGE : 18 ans
SEXE : ✔ M ❒ F
ORIGINE : Italienne
ANCIENNETÉ : Deux ans
MANIE : marmonner des trucs incompréhensibles la tête dans son chapeau


physique
the way you look at me. (layke a BG)

Couleur des cheveux : Noirs
Couleur de la peau : Assez pâle, plutôt contradictoire avec ses origines...
Tatouage/Piercing ? : NEVER
Couleur des yeux : Verts
Taille en centimètres : Il ne connait pas la taille précise, mais il est assez grand.
Corpulence : Sa corpulence ne l'arrange pas. En effet, il est assez mince -il a surtout les jambes très fines-, donc, cela ne fait que lui donner encore plus l'aspect d'une grande personne.
Mais bon... La photo vous dira tout -ou presque...

PS : Désolée, le physique ne m'inspire jamais vraiment, du coup je n'ai pas rédigé.


identité
where is my mind ? (Inezi toylet off course!)

Qualités :
Honnête
Affectueux
Impliqué
Expressif
Inventif
Serviable

    Défauts :
    Lunatique
    Entêté
    Susceptible
    Gamin
    Compliqué
    Agaçant

...Voici une question assez longue à répondre... Par où commencer? Ferro a un caractère assez... Complexe -enfin, pour des gens tels que l'élite de la Wammy-House, peut-être pas. Tout d'abord, il a une humeur assez... Non pas exécrable, rassurez-vous! Mais elle est assez trèschangeante. En effet, il peut rire d'une chose et pleurer de cette même chose quelques minutes plus tard. Ou alors il peut être très serviable et tout d'un coup devenir une brute -à sa façon, car vu sa corpulence... Parfois, il y a des raisons à ce changement soudain, souvent quand on l'insulte -car oui, il est assez susceptible, mais comme beaucoup de gens, remarque- ou alors quand on... On... On rien du tout en fait! Il peut changer d'humeur comme ça, sans raison! Seul lui la sait en fait. Il est comme ça, il faut s'y faire -bien sur, c'est parfois assez dur, pour cela qu'il a un peu de mal avec les relations humaines au premier abord. Aussi, il faut savoir que ses émotions sont toujours... Extrêmes. Avec lui, il est dur d'avoir un juste milieu, sauf quand il fait quelque chose où il doit se concentrer : alors là, il est très sérieux, très calme. Sa grande patience l'aide dans ces moments là... D'ailleurs, j'aime autant vous prévenir... Quand il fait quelque chose... Ne l'aidez surtout pas. Il ne supporterai pas! Selon lui, si on l'aide, il aura l'impression d'être un nul, qui a foiré tout ce qu'il faisait, que le résultat, même si l'aide est minime, ne sera pas de lui... Donc vous comprendrez que si il vous demande de l'aide pour quoi que se soit, un jour, c'est une preuve qu'il a une extrême confiance en vous, un point positif. Ou alors, c'est qu'il est désespéré, qu'il vous appelle criant et en pleurant... Mais bon... A la Wammy-House, c'est chacun pour sa peau, non? Que le meilleur gagne après tout! Comment il voit cette compétition? Très bien. En fait, il a une extrême confiance... En lui-même -ne vous en faites pas, il reste toujours modeste. Il sait qu'il n'est pas forcément le "meilleur" ici, mais il va tout faire pour l'être. Cette confiance en lui-même, d'ailleurs, fait de lui un être qui ose. Il ose dire ce qu'il pense aux gens -tout en gardant plus ou moins une diplomatie selon son humeur-, il ose aussi foncer tête baissée dans n'importe quelle situation, qu'on le suive ou non. C'est son choix, c'est le leur.
Et si maintenant, nous parlions de ses goûts? Déjà, il aime beaucoup la végétation, les fleurs, les arbres... Enfin vous avez compris. Il appelle cela un "art primaire" car cela n'a pas été fait par des mains humaines -oui, tant qu'on est dans le sujet... J'aime autant vous prévenir, il lui arrive souvent d'inventer des mots ou des expressions pour "faciliter les choses". Ses préférées étant "Pomme de tête", une autre façon de dire vulgairement le mot "patate", ou alors une insulte qui tue : "espèce de frite pas frite"... Comme vous pouvez le voir, il adore tout ce qui touche aux féculents... Aussi, rien à voir, mais il aime s'habiller d'une façon parfois... Extravagante. "Parce que c'est joli" qu'il vous dira. Aussi, il aime chanter. Mais vraiment. Une vraie passion limite... Enfin ne nous attardons pas trop sur le sujet, ce serait trop long... Après, pour ce qu'il n'aime pas... Et bien, en contradiction avec son caractère de grand enfant, il n'aime pas ce qui est sucré -et amère. Et puis vu qu'il est susceptible, il n'aime pas les insultes, bien évidemment. Enfin, vous savez hein! Il n'est pas qu'un sale mioche de 18 ans insupportable qui boude pour rien! Si il a une grand confiance en vous... Alors là... Il vous aimera tellement qu'il vous collera sans arrêt, ne cessera de vous complimenter -et de façon honnête, bien sur!... Bref. Ça, c'est Ferro en grandes lignes.
[/color]


classe
this is how i see the world. (IT'S A SMALL, SMALL WORLD~)

Choisir une seule et unique réponse à chacune des questions ci-dessous en la mettant en gras et/ou dans une couleur voyante. Cette zone sera par la suite éditée par un membre du staff qui vous communiquera ainsi votre classe.


Définissez vous en une phrase.
  1. Non.
  2. Dans un souci d'objectivité, je pense qu'il faudrait poser la question à mes amis...
  3. Anthropologiquement parlant ou bien ?
  4. Sérieusement, t'as pas quelque chose d'autre à faire que me demander ça ?
  5. Je suis un. (Il n'y a rien de plus explicite)


Vous offrirez quoi à Noël à votre meilleur ennemi ?
  1. Une bataille navale ("Car ce jeu est super chouette!".
  2. Les hauts de Hurle-vent.
  3. Le DVD d'Ed Wood par Tim Burton.
  4. Un poisson rouge.
  5. Une corde.


Parmi ces livres ci-dessous, lequel serait le plus susceptible d'être votre livre de chevet ?
  1. Finnegans Wake de James Joyce.
  2. H2G2 : The Hitchhiker's Guide to the Galaxy de Douglas Adams. (Discoveryland!)
  3. Totem et Tabou de Sigmund Freud.
  4. Harry Potter de J.K Rowling.
  5. Les 120 journées de Sodome du Marquis de Sade.


Ce que vous devez impérativement arrêter de dire. Sérieusement.
  1. « Le si n'aime pas le ré pour la centième fois ! »
  2. « Ton niveau s'élève à la dérivée d'une constante. »
  3. « Plus vite ! Hé que ça saute ! Allez ! Merde ! »
  4. « D'un point de vu biologique... »
  5. « Je comprends ce que tu ressens... »


La petite manie dont vous vous passerez bien ?
  1. Câliner tout le monde.
  2. N'avoir aucune notion du temps.
  3. Faire des private jokes.
  4. Accro au high five.
  5. Caser des citations partout.


Il y a forcément quelque chose que vous auriez dû faire depuis longtemps et n'avez toujours pas fait.

  1. Faire mes devoirs. Mais je les ai jamais fait, commencer maintenant serait pas judicieux pour ma réputation.

  2. M'excuser au près de la personne que j'ai insulté il y a trois semaine. Peut-être. On verra.

  3. Quelque chose que je dois faire ? Euh. Non non, j'ai fini ma classification, ma maquette de l'ADN, tout est bon. Non ?

  4. Ranger ma chambre si je trouve un jour le temps.

  5. Lécher les bottes du professeur pour m'accorder un délai supplémentaire si j'ai pas la flemme...



histoire
we are born like this ! (Unfortunately...)

« Cette histoire est assez longue, je préfère vous la raconter moi-même. Mon histoire. Elle est aussi assez ennuyeuse, donc si vous préférez retourner à vos occupations diverses plutôt que de m’écouter, je comprendrais, même si c’est pas très sympa… Enfin bref. »

« J’ai eu une naissance des plus normales. Une situation familiale des plus normales. Une mère, un père -dont j’ai hérité des yeux- un frère ainé… Ah, Dante… Enfin, plus jeune, il préférait se faire appeler Valerio, c’était son… Pseudonyme, en quelques sortes ; c‘est compliqué… Je l’admirais. Je l’aimais beaucoup… Enfin, comme beaucoup de petits frères, diriez-vous. C’est lui qui m’apprit plein de choses, qui me consolait quand je n’allais pas bien -cela arrivait souvent d’ailleurs, car à cause de ma personnalité, je ne m’entendais pas vraiment avec les personnes de mon âge, mais ce n’est pas très important. Bref. Il était très important pour moi. Lui, il était ce genre de personne forte, toujours prête à se battre pour défendre ses idées, montrer sa supériorité… Tout mon opposé, quoi. Je me déteste rien qu’à penser à cette époque, un sale pleurnichard, peureux, stupide… Qui en plus n’avait même pas de personnalité propre. Je tentais de copier mon père, inventeur ; il n’était pas très connu, mais je l’admirais lui aussi. Tous ces plans, ces constructions… Cela me fascinait. Des fois même je voulais l’aider. Je n’étais pas très manuel -voir pas du tout- mais je l’aidait pour corriger deux trois de ces plans par exemple, sur des mesures. Enfin… Un truc de logique, quoi. »

« Aussi, je m’inspirais de mon frère. Lui, il adorait la comédie. Il savait jouer un personnage doux et affectueux puis devenir un homme égoïste et orgueilleux en quelques secondes à peine… C’était impressionnant… Je trouvais ça impressionnant, en tout cas. Je voulais tellement savoir faire ça, moi aussi… Il m’apprit deux trois trucs là-dessus, mais pas grand-chose. D’un coté, c’est normal, il n’allait pas m’avouer tout ses secrets sur son grand jeu d’acteur. J’avais beau essayer, la comédie n’était pas faite pour moi. Je me débrouillais, mais je ne serais jamais aussi convainquant que mon frère… Cependant, il m’a apprit à poser ma voix. Cela me permit de faire quelque chose de tout à fait différent… Chanter. C’est drôle, mais je ne pensais pas que j’étais capable de faire ça à l‘époque. Je ne sais même pas d’où m’est venu cette envie. Enfin… Je me souviens quand même de « comment » c‘est arrivé. J’écoutais une musique que je connaissais bien. Et là, je me suis mit à interpréter, comprendre, analyser les paroles, tout ça en les chantant… C’est bizarre dit comme ça, et pourtant, je le ressentais de cette façon. Après, c’était impossible de m’arrêter, tout le temps, je chantais, parfois même je fredonnais des airs que j’inventais, comme ça. Je m’étais trouvé une passion. Une véritable passion. Le chant. Bien sur, ce n’était pas pour autant que je n’aimais plus aider mon père dans ses bricoles. Au contraire. J’aimais les deux. Ces passions, au moins, me permettaient beaucoup de choses, même à m’affirmer, à mieux comprendre ma personnalité. Mais bon, vous savez très bien ce que cela fait, du moins je l’espère pour vous… »

« J’étais heureux, mes parents étaient fiers de moi. J’étais ce genre d’enfant chouchouté, le petit bout de chou qu’on aimait, dont on s’inquiétait au moindre problème ; enfin, ce genre de sale môme pourri gâté. C’était surement comme ça que le voyait mon frère d’ailleurs, vu qu’il devenait de plus en plus froid avec moi. Mais bon. A l’époque je ne comprenait pas, j’étais juste trop heureux pour comprendre. Je ne voyait pas qu’à cause de moi, il manquait d’amour familial, qu’il était presque délaissé malgré ses talents. Pour moi, mon seul problème à cette époque, c’était lui ; il était devenu un grand méchant pour le pauvre petit bichon que j’étais. Surtout quand il m’avait dit une fois quelque chose qui ressemblait à « Arrêtes de me faire de l’ombre, tu n’es qu’un sale mioche inutile, tu ne sauras jamais faire ce dont moi je suis capable. Tout ce que tu as à présent, il n’y a que moi qui ais le droit de l’avoir. » ; maintenant que je réfléchis à tout cela, je comprend le sens de ses mots, je comprend à quel point j’ai pu lui faire du mal… Mais à cette époque non, je comprenait juste qu’il était méchant, donc je me plaignais à mes parents qui me consolaient, et l’engueulaient… Enfin bref… Ça me fait de la peine de penser à cela. »

« Un jour, - ou plutôt une nuit- ce fut le drame. J’ai perdu mes parents. Sans me rendre compte de rien, je dormais. Mais soudain, un son me sortit de mon sommeil. Un son strident. Cela ressemblait à un cri. Ça m’a tellement surpris que je me réveillai en sursaut… Encore un cri. Des cris. Je pensais reconnaitre ces voix… Mes parents? Ne comprenant pas, les jambes tremblantes, je me dirigeais, lentement mais surement, vers l’origine de ces bruits. Plus j’avançais, plus l’odeur me semblait désagréable, et l’air irrespirable. J’arrivai dans la cuisine. Là, devant moi, se dressait de grandes flammes. Je voyais aussi des formes que mon subconscient ne voulait surement pas analyser à ce moment là… Des objets aussi, une bouteille d’un produit, étendu par terre, une chaise renversée, d’autres objets brulés devenus méconnaissables. Cette fois, c’était moi qui poussai un cri.
- « Ferro! » entendis-je, alors que j’étais entre la panique et le vertige.
J’apercevait une forme, une forme s’approchant de moi. C’était Dante. Sans que j’eus le temps de dire quoi que se soit, il me prit la main et commença à courir. J’essayais tant bien que mal de courir aussi, malgré mes jambes qui tremblaient. Ce fut grâce à notre petite taille et à l’agilité de mon frère que nous avions réussi à sortir de la maison sans trop de problèmes. Heureusement qu’il était là. Il m’avait sauvé la vie. Une fois dehors, face à notre maison condamnée, je compris qu’on était hors de danger. L’air frais de la nuit nous purifiait les poumons -malgré l‘odeur désagréable qui semblait persister. La fraicheur du soir, le ciel étoilé, tout était à présent plus calme. Et pourtant, j’ai éclaté en sanglots. Je n’arrivais pas à y croire. Nous avions tout perdu. Notre maison, mais surtout nos parents… J’essayais de dire quelque chose à mon frère, mais ce n’était pas la peine, cela ressemblait à des cris, des bégaiements. Rien de très compréhensible. Dante, pour me rassurer, me serra dans ses bras. Il tentait de me dire que ce n’était rien, qu’on allait trouver une solution, mais je sentais que sa voix déraillait, que ses mots étaient de plus en plus lourds, jusqu’à ce qu’il éclata en sanglots aussi. On était devenus des enfants sans rien, sans famille, des orphelins. »

« Heureusement pour nous, une bonne âme nous a aperçu. On lui expliqua notre problème. Sans perdre la moindre minute, cette personne nous amena directement à l’orphelinat le plus proche. Si nos parents étaient là, ils nous aurait surement dit de ne pas faire confiance aux inconnus, mais ils n’étaient pas là, ils… ha, ha. Bref. On attendit un bon moment que quelqu’un vienne nous ouvrir. La personne qui vint était très aimable, il nous accueillit sans broncher. Peu après, l’humble personne qui nous aida était partie. »

« Le temps passait et je ne me sentais pas trop mal dans cet orphelinat, c’était un peu comme un cercle de personnes, entre amis et famille. C’était agréable. Dante ne s’y déplaisait pas non plus. Au contraire, il affichait ses talents et amusait la galerie. Je le laissait faire, nous n’allons pas nous battre pour savoir qui était le meilleur, puisque nos talents étaient différents ; et puis, personnellement, cela n‘a jamais été mon but. Lui, il amusait ses amis par son jeu. Moi, je chantais pour faire sourire les miens. On avait nos amis, notre « famille », nous étions presque séparés loin de l’autre -bien sur, on se parlait toujours, mais rarement- ce n‘était pas plus mal au fond, puisque l‘on s‘entendait bien ainsi. Ce qui était positif, pour ma part, était que je prenait bien plus confiance en moi, j’étais plus facilement de bonne humeur, mais des fois il m’arrivait de retomber dans une tristesse ou même une haine incompréhensible. Enfin, j’étais lunatique, comme je le suis maintenant quoi. Bref, la vie s’écoulait normalement, où l’on accueillait avec joie, où l’on disait adieu avec peine. »

« Cependant, je n’arrivais pas à être tranquille. Quelque chose me turlupinait : la mort de nos parents. Était-elle accidentelle? Ou bien quelqu’un l’aurait causé? Si c’était le cas, qui ferait une chose pareille?… Je ne me souviens que de quelques détails, cette bouteille blanche posée par terre -vu l’odeur ce jour là, cela devait être du white spirite-, ces formes qui, après réflexion devaient être mes pauvres parents, en proie à leur morts ; ces objets surement noircis, surement victimes ou sources du feu ; et cette chaise… Elle n’était pas à sa place habituelle. Mes parents l’auraient-ils poussés pour se frayer un chemin, mais sans succès? Aurait-elle servi à quoi que ce soit dans l’affaire? Aurait-elle percuté un meuble qui aurait fait tomber la bouteille de white spirite?… Non, la bouteille n’était pas dans ce meuble… Enfin, je crois? Je ne sais plus! Plus ça allait, plus je m’embrouillait!… Décidément, c’était la grande énigme de ma vie, elle surpassait tous les plans de mon père et demandait une logique irrévocable… Je devais me poser. Y réfléchir, mais calmement. Je savais que je finirais par trouver l’origine, la raison de cette mort…»

« Plus le temps s’écoulait, plus les ombres du mystère se dissipaient. Petit à petit, les indices devenaient clairs. Je comprenais ce qui était arrivé, ce qui nous était arrivé. Et, un jour -je devais avoir 15 ans à ce moment là-, tout était devenu clair. Il n’y avait pas d’autres solutions possibles, aucun doute possible. Je devais en parler à mon frère, et vite, lui mettre au courant de la situation, de ma réflexion. Mais pour cela, je devait attendre qu’il soit seul, ne pas le déranger pendant qu’il est avec sa… Nouvelle famille… »

« Un soir, je le vit, seul, aller en direction de sa chambre. En courant, je m’approchai de lui. Il n’eut pas le temps de demander quoi que se soit que je lui serrai le poignet.
- « Pourquoi as-tu assassiné nos parents?! »
Dante, d’abord surpris puis énervé, se mit à me dire :
- « Qu’est-ce que tu racontes? Je ne ferais jamais une chose pareille!
-  Ne me mens pas. Je peux te prouver ce que je dis.
- Eh bien, je t’écoute. Soupira-t-il, agacé, comme si je me trompais en l’accusant.
- Au départ, je pensais à un accident, à notre père qui aurait du utiliser le white spirite sur une de ses inventions et il y aurait eu un problème avec du feu, mais tu es d’accord que cette raison n’a pas de sens quand on y réfléchit bien. Mais voilà ce qui s’est vraiment passé. Etant donné que tu étais petit à l’époque, tu as prit une chaise pour choper en haut du meuble les allumettes. Aussi, tu as prit des objets inflammables tels que des serviettes ou quoi que se soit pour faire un feu. Mais voyant qu’il ne marchait pas assez pour bruler la pièce, tu as prit le white spirite pour étendre ton feu. J’aurais certes pu penser que c’était une autre personne de petite taille, mais je ne vois pas qui d’autre, surtout que le produit était très légèrement répandu sur ton haut ce jour là, comme si tu l’aurais utilisé mais qu’il aurait dérapé. Ensuite, tu as crié, pour appeler nos parents, pour qu’ils viennent à l’encontre de leur mort. Je t’avouerais que je n’avais pas reconnu ta voix, sur le coup, mais c’était car j’étais surpris à ce moment là, de plus j’étais encore somnolant. Et puis, tu savais que tu étais assez agile pour pouvoir t’enfuir sans trop de problèmes et que ce n’était pas le cas de nos parents… »
Chaque fois que je narrais une preuve, l’angoisse et la panique s’affichait sur son visage. Il ne tenta pas de se couvrir par son incroyable jeu d’acteur. Il ne nia pas et se contenta de baisser la tête.
- « Je te le répète, pourquoi as-tu fait ça? Disais-je, déterminé.
- C’est pourtant simple, non? Ils ne me donnaient plus ce dont un enfant avait le plus besoin : des encouragements. Ils étaient tellement fascinés par ta petite personne que je n’existait presque plus. Je n’étais que le grand méchant frère ainé. Je tentais de leur faire comprendre ce que je ressentais. Cela ne servait à rien. Alors un soir je n’ai pas réfléchi. Et voilà ou cela nous a mené. Mais à ce moment là, je ne pensais pas à ce que cela amènerait, je n’avais surtout pas conscience de ce qu’était réellement la mort… C‘est stupide, un enfant. Je pense que tu le sais autant que moi. Finit-il, sous un ton ironique. »
Il était dépité, presque honteux de lui-même. Mais je savais qu’il était honnête, qu’il s’en voulait pour ce qu’il avait fait ; c’était sans doute pour cela qu’il me parlait de moins en moins, qu’il cherchait une autre « famille » dans cette nouvelle vie à l‘internat, sans non plus être très loin de moi… A mon tour, je ne sus pas quoi lui dire, je me sentais presque coupable de tout cet incident… Hésitant, je lui demandai quand même :
- « Je veux savoir… Si je te causais tant de soucis, pourquoi m’as-tu sauvé la vie? »
Dante semblait plutôt surpris sur le coup. Il répondit, feignant un sourire :
- « Pour deux bonnes raisons. La première est que je me rendis compte, en voyant nos parents, de la bêtise que j’ai faite. Je pouvais au moins changer quelque chose avec toi. Et puis… Tu sais Ferro, malgré tout, je t’aime beaucoup, tu es mon petit frère après tout. »
… Je ne m’attendais pas à cette réponse sur le coup. J’étais assez heureux de l’entendre dire ça. À ce moment là, en un flash, je me rappelai des moments où il me consolait, m’apprenait plein de choses, même pendant l’époque où il était froid avec moi, il y avait des moments où l’on s’était amusé, ensemble. A l’orphelinat aussi, on partageait quand même des choses… Il me fallut qu’une phrase de sa part pour me rendre compte de tout cela. A ce moment là, je ne pus m’empêcher de lui sourire. Je lui répondis :
- « Cette conversation restera entre nous. Je ne dirais rien sur ce qui s’est passé. Je sais que tu n’étais pas conscient de ce que tu faisais. Et puis… Moi aussi, je t’aime beaucoup, Dante… Grand frère. »
A ce moment là, il me serra dans ses bras. Je le serrai aussi. Nous étions entre les larmes et la joie, un sentiment assez étrange, ambigu, tout comme notre relation… »

« Nous nous étions tous dit. Nous nous connaissions parfaitement. Nous avons vécu un an de pur bonheur fraternel.
Un jour, malheureusement, nos chemins devaient se séparer, définitivement. Lui, il était devenu assez âgé pour créer sa propre route, trouver des écoles de théâtre qui lui permettraient de réaliser son rêve. Moi, j’étais un surdoué. On m’a fait des tests, et on me donna le nom d’un internat où je serais avec des gens de mon « niveau » : Wammy-house. Je me disais que ce n’était pas plus mal. Un internat, une nouvelle famille mais avec une compétition acharnée, pour être le meilleur. Et encore, le mot est bas. Je ne me suis jamais vraiment battu pour cela, mais il y a un début à tout. Le seul problème était que… Je devais parler anglais, et ça… J’aurais du mal…
Une fois arrivé, le directeur me demanda de choisir un pseudonyme. Le premier qui me passa par la tête fut Valerio. Ce vieux surnom… Il est obsolète pour Dante à présent, un simple nom de scène qu’il s’était inventé étant petit… Et pourtant, c’Est-ce petit surnom qui me permit de faire en sorte qu’il soit toujours plus ou moins là, qui fit en sorte que je pense à lui tous les jours… Ce type assez étrange qui me sert de frère, que j‘admire, que je déteste et que j‘adore ; comme un grand frère, quoi. »
(A voir selon la classe)


HRP
wave your hands. (KIKOOOOO O3O)


    SURNOM(S) : Yuzu. Mais bon. Cela ne vous servira à rien car vous allez plus souvent m’appeler par le surnom de mon perso j'imagine! Huhuhu~
    DATE DE NAISSANCE : 30 / 08 / 95 (azy je voulais pas qu'on me reconnaisse c'est dans l'huile NOW!)
    ÂGE : Cette année j'en ai 16 (VIVE LE CHIFFRE SISSE!)
    SEXE : Female û__u.
    AVATAR : Once-Ler, avec juste un changement dans la couleur des yeux. (juste l'avatar, comme vous l'avez compris)
    DÉCOUVERTE DU FORUM : Un jour, banal, il y a quelques mois maintenant, une amie à moi me dit "Va sur ce fo il est super chouette!!!" Et c'est que quelques mois plus tard que je trouvai ENFIN le courage de m'inscrire... BUUUUUH *sors les mouchoirs*
    EST-CE VOTRE PREMIER FORUM RP ? Nopie!


Dernière édition par Valerio le Lun 16 Juil - 15:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: You want a potato? Sam 16 Juin - 13:41

Alors alors je vois que personne ne s'occupe de toi donc je le ferai ce soir t'en fais pas !

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: You want a potato? Sam 16 Juin - 16:06

Merci beaucoup c'est gentil!!! J'avais eu peur un moment la fiche s'est supprimé D: heureusement j'avais tout copié/collé hehe! A ce soir alors!
Revenir en haut Aller en bas
Hammer
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H & A
Double Compte:
Âge: 17 ans /25 ans
Sujet: Re: You want a potato? Sam 16 Juin - 18:48

Alors je vais me charger de corriger ton code. :3 Commençons toutefois par corriger un peu ta fiche.

Tu as oublié les traits de caractères à définir avant le caractère. C'est important, vois-tu cela permet à tes partenaires de RPs de vaguement comprendre ton personnage en un seul coup d'oeil.

Ton personnage est un vrai RIDDLE. D'ailleurs son caractère est vraiment pas mal, bien axé sur le côté surdoué. J'aime.

alea jacta est

Je te laisse continuer et je me charge du code ! o/

Bonne continuation !


EDIT : Et voilà bébé 8D

♔ ♔ ♔



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hammer
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H & A
Double Compte:
Âge: 17 ans /25 ans
Sujet: Re: You want a potato? Sam 16 Juin - 19:17


♔ ♔ ♔



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: You want a potato? Sam 16 Juin - 20:31

Merci beaucoup pour la fiche j'ai eu peur!!! Voilà j'ai mis les qualités et les défauts, il ne manque plus que l'histoire! (Je risque de mettre du temps à la rédiger avec le bac et tout ça... Navrée)

Oh cool j'aime bien cette classe! (elles sont toutes assez chouettes en fait)! Oh wow tu trouves? Merci j'aurais pas cru hehe!

Merci pour le code encore!

OMG MERCI!!! Il est super chouette cet avatar OMG!!!!! Merci je t'avouerais que j'avais la flemme d'en faire un tout bien graphé etc etc...

Merci à vous deux pour l'accueil!!! <3<3<3 Je vais faire mon histoire au plus vite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Divine
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H & A
Double Compte:
Âge: 28 ans
Sujet: Re: You want a potato? Mer 20 Juin - 21:58

Juste un message inutile de l'admin (Near) pour te dire que

ONCELERRRR

Voilà bienvenue et bon courage pour l'histoire :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hammer
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H & A
Double Compte:
Âge: 17 ans /25 ans
Sujet: Re: You want a potato? Mer 20 Juin - 23:10

Ah et euh oui un pseudo plus mots serait peut-être mieux. Après je vais pas en faire un fromage.

Et pour infos Pure et Hammer son mes doubles comptes. :3

♔ ♔ ♔



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: You want a potato? Jeu 21 Juin - 1:15

Divine/Near>>> OWIIIII THE ONCE-LER <3<3<3<3<3<3 EGHGFDHIUEZHJGFBZ!!!!!!! Merci! J'ai déjà deux trois idées, faudra juste que je mette le tout sur clavier hehe!... C'est moi ou ton avatar c'est Jessica Rabbit!? OvO <3

Hammer>>> Oh okay! Je vais y réfléchir alors... FERRERRO HAHAHAHAHA *se pend* Nan sérieux xD! Je vais chercher huhu èwé!
... Oh wow.... Les personnages ont l'air tellement opposés!!! Omg j'ai été surprise là xD!!! OH WOW!!! Epic win!!!
Revenir en haut Aller en bas
Ginger
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge:
Sujet: Re: You want a potato? Mer 27 Juin - 9:12

Bonjour, où en est ta fiche :3 ??

♔ ♔ ♔

Avatars par Sissi d'amouuuuuur<3
Ginger/Ember pour l'image 8D

LUCK AND INTUITION PLAY THE CARDS WITH THE SPADE TO START,
AND AFTER SHE'S BEEN HOOKED I'LL PLAY THE ONE THAT'S ON HER HEART,
Poker Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: You want a potato? Mer 27 Juin - 16:14

Bonjour! Il me manque plus que l'histoire en fait. Je ne l'ai pas encore rédigée à cause des exams, mais je les finis demain donc pas de soucis :3! Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Hammer
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H & A
Double Compte:
Âge: 17 ans /25 ans
Sujet: Re: You want a potato? Jeu 12 Juil - 12:26

Fiche toujours en cours ? 8D

♔ ♔ ♔



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: You want a potato? Lun 16 Juil - 15:38

Fiche finie chef! *au garde à vous xD*
Revenir en haut Aller en bas
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: You want a potato? Lun 16 Juil - 19:52

Ah que recoucou !

Alors alors. Il ya quelques petites fautes dans ton histoire, par exemple à la première personne quand tu mets des "t" en terminaison. :3 Genre :"je voyait, je pensait, etc" Il faudrait mettre des "s". Si tu as du mal à voir, je te conseille Bonpatron, un correcteur gratuit à condition de copier/coller par petits morceaux et relativement efficace.

L'histoire me paraît plausible, ormis certains points.

En cas de mort violente, une enquête est automatiquement ouverte. Dans la mesure où les parents des deux garçons sont morts brûlés vifs, je pense que ça aurait été fait et que c'est sans mal que la police aurait désigné Dante comme coupable. Mais admettons que ce ne soit pas le cas, je pense pas que les parents se seraient jetés dans le piège comme des lemmings, quoi. Donc soit Dante leur a jeté un seau d'alcool à brûler ou équivalent, soit euh. Voilà quoi.

Tu penses pouvoir trouver un moyen pour que la mort semble plus logiquement mystérieuse ?

De plus je trouve bizarre que Valerio pardonne à son frère l'assassinat de ses parents, surtout si c'était par pure jalousie et qu'en plus il était le chouchou (il aimait pas ses vieux ou quoi ? Personne kiffe se retrouver seul, non ?).

Il faudrait veiller à rendre le tout plus cohérent, qu'en penses-tu ?

♔ ♔ ♔



Dernière édition par Pure le Lun 16 Juil - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: You want a potato? Lun 16 Juil - 20:02

Oh Sh--- zut en plus je sais cette règle avec les s, j'avais pas fait gaffe D8! Merci!

Tu as raison! Désolée je suis pas très très forte en cohérence >o<'' Je vais arranger tout ça! Je vous tiens au courant, merci :3!
Revenir en haut Aller en bas
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: You want a potato? Mer 25 Juil - 16:01

Fiche toujours en cours ?

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: You want a potato? Lun 30 Juil - 21:45

Toujours en cours et elle avance!
Revenir en haut Aller en bas
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: You want a potato? Lun 6 Aoû - 15:23

Fiche toujours en cours ?

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: You want a potato? Lun 13 Aoû - 23:38

Archivage mais déblocage par MP. :3

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: You want a potato?

Revenir en haut Aller en bas
 

You want a potato?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Prisonniers. [Prevention "Games" Wonderland] 1624.
» Dansons, jusqu'au bout de la nuit ! [PV Nino & Dulcianna]
» Lee Maeum + I have a weird potato face

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Prologue :: ► Fiches de Présentation :: archives-