Partagez | 
 

 Rainbow ▬ Peinture ta vie [Finit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Sujet: Rainbow ▬ Peinture ta vie [Finit] Mar 11 Oct - 21:26

Identité

PSEUDONYME : Rainbow
NOM : Flynn
PRÉNOM(S) : Rafaël
QI: 163
DATE DE NAISSANCE : 16 / 04
ÂGE : Onze ans.
SEXE (✔) : ✔ M ❒ F
ORIGINE : Irlandaise mais né en Angleterre
ANCIENNETÉ : Sept ans


Physique

Couleur des cheveux : Roux
Couleur de la peau : Pâle
Tatouage/Piercing ? : Aucun
Couleur des yeux : Vert aux reflets jaunes
Taille en centimètres : 153 centimètre
Corpulence: 40 kilogrammes



Caractère

Optimiste
Sportif
Joueur
Innocent
Curieux
    Hyperactif
    Chiant
    Con
    Turbulent
    Inattentif
    Vous l’avez sûrement tous déjà vu. Que ce soit lu faisant une course dans les couloirs ou encore lui, dans le fond de la classe, à se parler à lui-même et rigolant comme un pauvre con. Vous l’avez sûrement tous déjà vu, faisant un peu n’importe quoi n’importe où dans l’orphelinat, faisant le fanfaron pour en faire rire quelques uns. Bah lui, c’est Rafaël. Celui qui tente d’avoir l’air intéressant, celui qui n’arrive pas à tenir en place plus de cinq minutes. Le roux aime bien bouger. En fait, ce n’est pas qu’il aime ça, mais il ne peut pas faire autrement. Il est de ce qu’on appelle un hyperactif, avec un léger déficit d’attention. Donc il bouge beaucoup, souvent, en déplaçant beaucoup d’air. En plus, il est de ces gamins qui recherchent l’attention, et lui, c’est par le rire. Il tente souvent de vous faire rire, avec quelques acrobaties foireuses ou quelques blagues que seul lui trouvera marrante. Mais il est tellement chou quand il vous la raconte que vous serez porté à rire, mais si la blague en elle-même n’est pas drôle. Rafaël ne tient pas sur une chaise de classe. Trop sage, trop calme. Incapable. Il est toujours à se lever, s’assoir, jouant avec ses stylos billes, parfois faisant quelques pas autour de son bureau, comme ça. C’est insoutenable pour lui, être assis calmement.

    Rafaël c’est celui qui va fouiner un peu partout. C’est celui qui, même s’il déteste rester assis à écouté le professeur, aime bien apprendre. Mais il préfère apprendre de lui-même. Il préfère fouiller un peu pour trouver des réponses à ses questions que de demander directement avec quelqu’un qui pourrait détenir la réponse. Il apprend mieux ainsi. Et il se donne des défis. Le rouquin aime les défis. Peut-être même un peu trop. C’est ce qui le pousse à faire bon nombre de conneries. Mais c’est surtout ce qui le pousse à se dépasser, à repousser toujours plus ses limites. Et ce soit dans le domaine académique et intellectuel ou dans le domaine des sports. Rafaël aime faire ce qu’il considérait comme impossible. Se surpasser, toujours, tout le temps. Sortir de sa zone de confort pour progresser, c’est de cette façon qu’agit le roux. Faut se l’avouer, le mot limite ne fait pas parti de son vocabulaire. C’est bien pour cela qui va vous pousser à bout, vous harcelez pour quelque chose, sans comprendre qu’à un certain moment, vous allez sûrement vous mettre à gueuler. Rafaël est curieux, soif d’apprendre. Il aime se dépasser, sans vraiment prendre conscience du mot limite.

    Ce petit gamin, c’est celui que vous allez voir sur le terrain de sport. Celui que vous allez voir à la piscine. Celui que vous allez voir dans le gymnase. Le petit rouquin, qui est hyperactif, à besoin de vider le trop plein d’énergie qui bouillonne en lui. Et le sport, c’est ce qu’il permet d’extérioriser cette énergie qu’il maintient tant bien que mal. Il pratique un peu de tous les sports qu’un enfant de son âge pourrait pratiquer, surtout de la course ou du vélo. Il fait aussi plusieurs sports d’équipes, mais généralement, il est rembarrer par les plus vieux. Faut se l’avouer, qui aurait envie d’un petit con qui s’amuse à foutre la merde un peu partout ? Pas beaucoup de personnes. Pas qu’il ait mauvaise réputation, non. Il a juste la réputation de faire n’importe quoi n’importe où, pour attirer le regard, l’attention. Il sait être sérieux quand il le faut, mais c’est assez rare. La vie est bien plus sympa quand on ne reste pas sérieux, les sourcils froncés et les lèvres pincés. Du moins, de l’avis du gamin. Il préfère de loin s’amuser, en profiter avant de devenir grand. Il n’envie pas du tous les adultes, qui croulent sous les responsabilités et semblent sombrer dans le pessimisme. Rafaël est d’un optimisme phénoménal et d’une joie de vivre entrainante. Il a conscience qu’un jour, il sera lui aussi adulte. Mais il profite au max de son enfance. S’il y a bien une chose qu’il a apprit dans sa courte existence, c’est de prendre la vie comme elle vient d’en profiter au maximum, peu importe ce qu’il se passe.



Classe

    Choisir une seule et unique réponse à chacune des questions ci-dessous en supprimant les réponses inutiles. Cette zone sera par la suite éditée par un membre du staff qui vous communiquera ainsi votre classe.


    Définissez vous en une phrase.
    • Non. Je n'en ai pas envie. C'est chiant et inutile. Mais si toi, tu me parlais de toi ?


    Vous offrirez quoi à Noël à votre meilleur ennemi ?
    • Un poisson rouge. C'est chouette les poissons rouges. Ils te regardent avec de gros yeux.


    Parmi ces livres ci-dessous, lequel serait le plus susceptible d'être votre livre de chevet ?
    • Harry Potter de J.K Rowling. Parce qu'un jour, moi aussi je serai un sorcier et je volerais avec un balais.


    Ce que vous devez impérativement arrêter de dire. Sérieusement.
    • « Plus vite ! Hé que ça saute ! Allez ! Merde ! ». Même moi je cours plus vite que toi, flemmard.


    La petite manie dont vous vous passerez bien ?
    • N'avoir aucune notion du temps. C'est pas de ma faute si je me soucis peu du temps. Il passe et on y peut rien, alors pourquoi s'y attarder ?


    Il y a forcément quelque chose que vous auriez dû faire depuis longtemps et n'avez toujours pas fait.
    • Faire mes devoirs. Mais je les ai jamais fait, commencer maintenant serait pas judicieux pour ma réputation. Ouai, rester assis à faire des devoirs... je préfère courir. Ou faire le con.


Histoire


    Le petit était dans l’embrassure de la porte, regardant la gentille jolie demoiselle qui était assise dans son salon. Elle zappait les chaines, l’air de s’ennuyer. Rafaël regardait la télévision, ne voulant pas la déranger. Il restait immobile, retenant presque son souffle. Il ne savait pas trop pourquoi, mais il avait un mauvais pressentiment. Mais qui se fierait à sa mauvaise impression ? Lui, petit rouquin d’à peine quatre ans. Il resta donc muet, attendant que la gentille demoiselle qui lui servait de baby-sitter se retourne et le remarque. Ce qui se fit attendre. Plusieurs minutes passèrent alors qu’il regardait la télévision sans grandes convictions. Il n’écoutait que vaguement les propos du monsieur dans l’écran. Les nouvelles de vingt-trois heures. D’autres minutes s’écoulèrent. Sans crier gare, il vit sa baby-sitter se lever avec empressement et se diriger vers la porte, les yeux gorgés de larmes. Elle remarqua Rafaël, qui la regardait avec de grands yeux où on lisait parfaitement l’incompréhension. Sa baby-sitter se laissa tomber au sol, attirant Rafaël dans ses bras, marmonnant des « ne t’en fais pas » ou encore des « je suis tellement désolée ».

    Quelques instants plus tard, on pouvait entendre clairement le bruit de voiture se stationnant rapidement devant la maison. Des hommes en uniforme pénétrèrent dans l’entrée sans plus de cérémonie et retrouvèrent une jeune adolescente en larme et un petit rouquin, qui ne savait pas ce qui se passait. La baby-sitter fut amenée à l’écart de l’enfant alors qu’un des policiers s’occupait de lui. Il avait prit une voix enfantine, comme si Rafaël était trop con pour comprendre si on ne lui parlait pas d’une voix d’enfant. Les adultes prennent général les enfants pour des cons. Des êtres innocents qui ne comprennent rien. Mais c’est faux. Les enfants comprennent. Et même s’ils ne saisissent pas tous vos mots, ils sont capables de savoir si c’est bien ou mal, méchant ou gentil. Rafaël l’écouta parler. Il avait compris. Mort. Ses parents étaient morts. Quelques larmes roulèrent sur ses joues. Il savait ce que cela voulait signifier, mais étant beaucoup trop jeune, il comprenait peut par contre la gravité de la situation. En fait, pas qu’il ne comprenait pas, mais il trouvait que c’était impossible, ses parents ne pouvaient pas être mort, pas aussi bêtement. Il avait encore besoin d’eux. Seul un « non », fort et clair franchit les lèvres de Rafaël avant qu’il éclate en sanglot. Voilà pourquoi sa baby-sitter pleurait. Voilà pourquoi elle lui avait semblait si triste, si désolée.

    Le rouquin avait été amener par les policiers. Il entendait des vagues murmures, la tête loin, ailleurs. Il n’avait pas envie non plus de comprendre ce que les grands disaient. Il avait par contre saisit que ses parents avaient eu un accident. Un saoul au volant les avait percuté violemment. L’enfant avait été placé chez sa grand-mère, le temps que les procédures judiciaires se mettent en marche. Il n’y avait rien concernant qui prendrait en charge l’enfant, si mort des parents il y avait. On aurait pu l’envoyer chez sa grand-mère, où il était resté une semaine durant, mais celle-ci avait quelques troubles de santé, qui risquait d’empirer avec le temps. Et autre elle, il avait une tante, du côté de son père. Celle habitait en Amérique, de l’autre côté de l’océan et c’est à peine si le rouquin avait eu vent d’elle. Il ne restait plus qu’une solution. L’adoption. Cela déchirait le cœur de sa grand-mère, mais les médecins l’avaient déclaré inapte à s’occuper de l’enfant. Et un orphelinat c’était offert de le prendre en charge. C’était un peu loin, à quelques heures d’où il vivait avant, mais ils assuraient le confort de l’enfant. La Wammy’s House. Le juge ne s’y opposa pas, de toute façon, l’enfant était jeune. Il saurait s’adapter. Il fut envoyer à la Wammy’s House, sans qu’il puisse s’y opposer. De toute façon, comment aurait-il put ?

    Les années passèrent, l’enfant grandit. Il ne c’était pas recroqueviller sur lui-même à son arriver, ayant préféré faire passer sa tristesse et sa douleur en tentant de socialiser avec les autres. Car de toute façon, eux, comme lui, avaient vécu des histoires semblables. Pratiquement dès son arriver, on pouvait reconnaitre le rouquin d’aujourd’hui. Il faisait un peu n’importe quoi, s’amusant à faire rire les autres. Mieux vaut rire que pleurer se répétait-il. Il pratiquait aussi avec attention plusieurs sports, y dépensant son trop plein d’énergie. Avez-vous déjà vu des mômes s’entrainer au basket-ball avec des paniers rétrécit pour leur petite taille ? C’est tout simplement adorable. Mais le rouquin préférait le course, les marathons, tout ce qui se rapportait à ça, préférant les sports seuls qu’en équipe. La vie se faisait tranquille, il souriait, riait. Mais il n’avait jamais oublié. C’était faux de croire que s’il était aussi enthousiasme, le sourire coller aux lèvres, c’était qu’il avait oublié. Il se disait simplement que ses parents préféraient le voir rire plutôt que de pleurer, le voir s’amuser plutôt que de s’ennuyer, le voir avec pleins d’amis plutôt que seul. Il continuait sa vie, souriant malgré les épreuves. C’est toujours plus marrant ainsi. On lui attribua le surnom Rainbow. À cause de son caractère coloré et surtout, parce que malgré la pluie, le mauvais temps qui pouvait s'abattre sur lui, il gardait le sourire, agissait comme un rayon de soleil, créant ainsi un arc-en-ciel.



HRP.
SURNOM(S) : Welzy
DATE DE NAISSANCE : 17 / 07 / 1996
ÂGE : 15 ans.
SEXE (✔) : ❒ M ✔ F
AVATAR : Image Random
DÉCOUVERTE DU FORUM : Partenaire
EST-CE VOTRE PREMIER FORUM RP ? Pas du tout.


Dernière édition par Rainbow le Sam 15 Oct - 21:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
End
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 17
Sujet: Re: Rainbow ▬ Peinture ta vie [Finit] Jeu 13 Oct - 20:23

Bonjour et Bienvenue sur Wammy's House : )

Alors alors, Rainbow est donc une Shape ! J'espère que cela te convient.

Allez, question administration lancer de dés effectué.

Et bon courage pour finir ta fiche ! QUi est déjà toute choue.

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: Rainbow ▬ Peinture ta vie [Finit] Sam 15 Oct - 16:44

    Voilà. Fiche finit. J'espère qu'elle est okay (:

    Et oui, Shape me va tout à fait, c'était bien le groupe que j'espérais.
Revenir en haut Aller en bas
End
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 17
Sujet: Re: Rainbow ▬ Peinture ta vie [Finit] Lun 17 Oct - 10:04

Validé petit Rainbow ♥

Amuse-toi bien !

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Rainbow ▬ Peinture ta vie [Finit]

Revenir en haut Aller en bas
 

Rainbow ▬ Peinture ta vie [Finit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pots de peinture
» Peinture rapide de 6 truks
» Enlever la peinture
» Refonte de la gamme de peinture GW
» Technique peinture diluée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Complément :: ♔ Corbeille-