Partagez | 
 

 Fou Cavalier... 1, 2, 3 - Chess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Sujet: Fou Cavalier... 1, 2, 3 - Chess Ven 5 Aoû - 17:01

Identité

PSEUDONYME : Chess
NOM : Schmidt
PRÉNOM(S) : Chloe
QI: 180
DATE DE NAISSANCE : 29 novembre
ÂGE : 16 ans
SEXE : ❒ M ✔ F
ORIGINE : Allemande
ANCIENNETÉ : Six mois


Physique

Couleur des cheveux : Noir ébène
Couleur de la peau : Blanche
Tatouage/Piercing ? : Aucun pour le moment
Couleur des yeux : Bleus foncés
Taille en centimètres : 161
Corpulence: Mince aux formes jeunes



Caractère

Discrète.
C’est le genre de fille qu’on voit du coin du regard mais dont on n’accorde pas suffisamment d’attention. On sait qu’elle est là, mais elle se fait petite. Elle n’aime pas être le centre des regards, des pensées ou de la conversation. On pourrait penser qu'elle manque de conversation mais ce n'est pas le cas. Trop d’attention est un mauvais signe, elle en a presque peur. On pourrait l'assimiler à une forme de timidité.

Prévoyante.
Chess prévoit ses coups longtemps à l’avance. Elle prévoit son emploi du temps dans ses pensées et cherche à chaque instant les possibilités qu’elle peut avoir, et les conséquences de celles-ci sur le long terme.
Un exemple concret : Elle fait les boutiques pour trouver un vêtement en particulier, prévoit les magasins, essaye de les classer selon les prix, et calcule son itinéraire.
Elle n’aime pas le hasard, il n’est pas régi par des lois mathématiques.

Placide.
Chess est anti-compétition. Si quelqu’un se mesure à elle, elle ne verra pas le besoin de gagner. Pour elle tout combat est une simple expérience dont le seul bénéfice est la connaissance. Elle a déjà essayé ce chemin, mais n'aime pas ce qu'il provoque en elle. Selon elle, la compétition rend les gens agressifs, égocentriques, et rompt toute idée de liens. Autant dire qu’elle n’aime pas l’ambiance de l’orphelinat.

Honnête.
Toute vérité n’est pas forcément bonne à dire. Pourtant, s’il faut le dire, elle le dira. Surtout qu’elle considère que ce sont parfois de bonnes occasions pour échanger des points de vue, et donc, d’apprendre plus de choses. Son honnêteté peut s’assimiler à une sorte de confiance. Elle n'est pas seulement honnête avec les autres, elle est honnête envers elle-même (sauf lorsqu'il s'agit du sexe opposé évidemment... Là c'est un vrai dilemme), ce qui fait d’elle une personne de confiance.

Curieuse.
Chess aime analyser et comprendre les problèmes, c’est la même chose pour les hommes. Elle fera tout pour vous comprendre, vos gestes, vos paroles, votre façon de penser. Elle aimera poser des questions, même si elles peuvent paraître indiscrètes. Mais pas de panique. Elle ne partage pas ses informations.
Renfermée.
Chess n’est pas réellement sociable. Elle ne va pas vers les autres. Elle peut écouter les conversations, mais elle n’y prend pas part si on ne l’y invite pas. Elle a pris l’habitude d’être souvent méprisée ou considérée comme ennuyante par les autres à cause de ses passions et manies, et pour ne pas le subir, elle a décidé de ne plus faire les premiers pas. Passé le cap de la rencontre en revanche, Chess pourrait devenir une très bonne amie, sympathique et souriante.

Immature.
Sous ses airs un peu froids, Chess a encore des goûts enfantins. Sa peluche fétiche par exemple, ou bien la manière dont elle s’habille qui lui donne souvent deux ans de moins. Ses raisonnements dans la vie courante le sont aussi. Même si elle essaye de prévoir les conséquences de ses actes, ses façons de penser ne sont pas forcément celles d’adultes, ainsi elle n’est pas toujours capable de tout anticiper.

Changeante.
Autant elle peut être souriante et amusante un instant, l’instant d’après elle peut complètement se fermer, ne plus écouter, et devenir froide et sévère. Elle n’est pas lunatique, ce n’est pas comme si ce phénomène arrivait n’importe quand. Ce changement ne s’opère que lorsqu’elle se concentre sur quelque chose, un exercice, ou bien autre chose. Elle déteste être dérangée en pleine concentration et le fera savoir à quiconque essaiera.

Ironique.
L’ironie est de loin son style préféré. Surtout lorsqu’elle annonce des choses qui lui paraissent complètement évidentes, mais qui ne le sont pas souvent pour son interlocuteur. Ce doit être probablement la seule façon qu’elle ait trouvée pour faire de l’humour, et non pas pour se sentir supérieure. A ne pas prendre au premier degré donc.

Perfectionniste.
Chess essaye de bien faire les choses. Mais parfois elle fait des erreurs. Alors elle essaye encore et encore jusqu’à ce que l’erreur disparaisse. Elle sait pertinemment que la perfection n’est pas de ce monde, pourtant elle ne peut s’empêcher d’essayer.
Cependant ce n’est pas qu’avec elle-même. Elle insupporte ceux qui n’essayent pas. Ceux qui abandonnent trop vite. Ceux qui se complaisent dans l’erreur sans jamais la corriger.
En résumé :
Chess est gentille, mais exigeante et piquante. Elle n’est pas tournée vers les autres pourtant ferait une bonne amie. Elle attend simplement qu’on lui tende la main.



Classe

    RIDDLE


    Définissez vous en une phrase.
    • Je suis un.


    Vous offrirez quoi à Noël à votre meilleur ennemi ?
    • Une bataille navale.
      Mais je tiens à préciser que c'est uniquement si j'y suis obligée...


    Parmi ces livres ci-dessous, lequel serait le plus susceptible d'être votre livre de chevet ?
    • Totem et Tabou de Sigmund Freud.


    Ce que vous devez impérativement arrêter de dire. Sérieusement.
    • « Ton niveau s'élève à la dérivée d'une constante. »


    La petite manie dont vous vous passerez bien ?
    • Faire des private jokes.


    Il y a forcément quelque chose que vous auriez dû faire depuis longtemps et n'avez toujours pas fait.
    • Quelque chose que je dois faire ? Euh. Non non, j'ai fini ma classification, ma maquette de l'ADN, tout est bon. Non ?


Histoire


J’étais arrivée aux portes de ce qui me semblait être un immense terrain. Aussi immense qu’un campus étudiant, tout semblait dégager prestige, grandeur, et donnait évidemment envie d’entrer, de fouiner, d’explorer, de s’immerger complètement dans ce monde.
Cet orphelinat ne faisait pas orphelinat. Il faisait bien plus pensionnat, mais à une échelle plus grande qu’accoutumée. Enfin, je pouvais bien essayer de le tourner sous différents angles, c’était la première fois que je pénétrais un domaine aussi grand, et j’avais du mal à croire que j’allais y rester pour un bon moment de ma vie.
Je franchis la porte des bureaux sans m’en rendre réellement compte. Mes yeux s’arrêtaient sur chaque détail des pièces que je pouvais voir, satisfaisant ma curiosité naturelle. Je pris place pour finaliser mon inscription, et mon esprit ne put s’empêcher de repenser à cette succession d’évènements qui m’avaient menée là, à cet endroit.

Ma vie a été globalement pauvre, financièrement parlant. Jamais, je n’aurais pu m’inscrire dans un tel endroit de ma propre volonté ou celles de ms parents adoptifs. Heureusement que c’était un orphelinat et non une pension.
La chance aurait été que j’ai vécu ici depuis mes premiers gazouillements. Mais je n’avais pas eu cette chance. Déjà, il aurait fallu que je naisse au Royaume-Uni, plus particulièrement dans la banlieue de Londres, dans le Winchester. Cependant ce n’était pas du tout le cas. Je venais de bien plus loin, à quelques centaines de kilomètres de là. Hambourg, Allemagne.
Je me souviens de ces sorties organisées sur le port les jours de week-end par l’orphelinat. C’était le seul voyage que l’orphelinat pouvait s’offrir, car il était possible d’y aller à pied.
Ah oui, d’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été orpheline. Je ne peux pas me souvenir du visage de mon père et de ma mère (quoiqu’un psy aurait pu faire sortir ceux de ma mère). Et pour cause ! Lorsque je fus assez vieille pour comprendre, on m’a expliqué que ma mère m’avait « confiée » (abandonnée) à l’orphelinat lorsque j’avais huit mois. Elle avait quinze ans à l’époque, et aucun moyen pour m’élever. Je suppose que mes grands-parents ne voulaient pas de moi non plus. A moins qu’elle ait vécu dans un foyer aux conditions de vie difficiles ? Je ne pourrais jamais le savoir. Il y a un âge minimum à avoir lorsqu’on veut se lancer à la poursuite de ses parents. De toute façon je n’en avais aucune envie, puisqu’elle m’avait abandonnée.
Mon père ? Je n’en ai pas parlé ? On ne savait pas qui il était. Personne n’avait voulu reconnaître l’enfant, et je suppose que personne n’avait voulu pratiquer des tests ADN. Comme quoi mon existence n’était pas désirée…
Je suis restée huit ans dans cet orphelinat. Et huit ans, c’est quand même beaucoup. En général les enfants s’en allaient vers cinq ans. Je crois que le record était de douze ans, donc je n’avais pas à me plaindre. C’est un couple de Londoniens, en vacances en Allemagne qui m’a recueillie. Je me suis alors envolée pour la Grande-Bretagne. C’était une extraordinaire expérience. Prendre l’avion, découvrir un nouveau pays, une nouvelle langue… Ah non. La nouvelle langue, c’était le hic. Je ne connaissais que quelques mots d’anglais. Je me suis retrouvée comme un nouveau-né à essayer de communiquer. Je dois avouer que c’était assez déplaisant, ça m’a freinée pour plusieurs choses. Les études, les loisirs, mes envies. Et malheureusement on ne s’enseignait pas assez vite à mon goût, alors je mis plus de temps que je l’avais prévu à être remise dans le système normal.

J’étais enfin contente de pouvoir m’exprimer correctement. Et de retrouver des cours normaux aussi. Car quand on a des cours qu’on trouve trop facile, mais qu’on ne peut rien dire…
Je pus avoir d’autres activités que le puzzle, comme les échecs. Cependant d'autres activités me restaient inaccessible à cause de l'argent, comme la musique. C’est aussi à ce moment-là que les amis furent le plus dur à trouver. Moi qui pensais qu’en maitrisant l’anglais ça allait être plus facile…
On me fit passer un test de QI à douze ans. Je trouve aussi que c’est relativement tard. Mais à cause de mes lacunes en anglais, puis dans le système, ils n’avaient pas pu se rendre compte avant. Je crois que c’est lorsqu’ils ont vu que j’avais rattrapé tout le retard et plus encore qu’ils s’y sont décidés.
On me classa comme « surdouée ». 180 de QI, le même que mon idole. On décida aussi que je ne pouvais pas rester dans le système « normal », qu’il fallait que je suive des cours plus poussés. Mes parents adoptifs n’étaient pas riches, mais ils acceptèrent de m’envoyer dans une autre école, plus prestigieuse.

Le reste… est assez flou, pour moi, car je n’ai pas pris part aux discussions, et car je n’avais que quelques bribes d’échanges. Si j’ai bien compris… Un orphelinat me voulait. Mais l’école où je me trouvais voulait me garder aussi. Si les raisons du premier m’apparaissaient obscures, mon école voulait me garder pour le prestige, parce que je faisais grossir leur taux de réussite.
Mes parents hésitèrent longtemps, car j’étais leur seul enfant et ils ne pouvaient pas en avoir. Mais la raison financière fit qu’ils ont finalement cédé. L’école devenait beaucoup trop chère, tandis que l’orphelinat était gratuit, même s’il fallait « m’abandonner » pour que j’y aille.

C’est ainsi… que je me suis retrouvée là, à cet endroit. Ma séparation avec mes parents adoptifs m’attrista, mais ne fut pas complètement douloureuse, car la communication n’avait pas été évidente au début. Je garde quand même de bons souvenirs liés à leur gentillesse.

Mon inscription n’avait pas duré bien longtemps. L’emploi du temps et la chambre ne prirent que quelques minutes. Ce que j’eus du mal à assimiler en revanche était la raison pour laquelle je me trouvais ici. L’au revoir à ma famille était définitif. Je devais oublier mon nom, mon prénom, car à présent j’étais en compétition avec d’autres pour devenir le plus grand détective du monde, prendre la place de L. J’avais déjà entendu parler de lui, mais l’information résonna dans mon esprit.
Je n’étais plus Chloe Schmidt, désormais, j’étais Chess. Que la partie commence.




HRP.

SURNOM(S) : J'en ai plusieurs. Laissons votre imagination travailler.
DATE DE NAISSANCE : 06/11/1992
ÂGE : Hum.. Après calculs je dirais 18 ans.
SEXE : ❒ M ✔ F
AVATAR : ❒ Akiyama Mio de K-ON
DÉCOUVERTE DU FORUM : Partenaire d'un partenaire xD
EST-CE VOTRE PREMIER FORUM RP ? Pas du tout >.< Je suis une grande habituée.


Dernière édition par Chess le Lun 8 Aoû - 10:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: Fou Cavalier... 1, 2, 3 - Chess Dim 7 Aoû - 22:23

    Bonsoir et bienvenue o/

    Chess est une RIDDLE, sa logique fait donc des merveilles. Bon courage pour la suite !

    alea jacta est

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: Fou Cavalier... 1, 2, 3 - Chess Lun 8 Aoû - 8:42

Merci =)

Voilà, j'ai terminé. Si quelque chose ne va pas, je le corrigerai ^^
Revenir en haut Aller en bas
End
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 17
Sujet: Re: Fou Cavalier... 1, 2, 3 - Chess Mar 9 Aoû - 18:41

Validée chère petite, amuse toi bien !

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Fou Cavalier... 1, 2, 3 - Chess

Revenir en haut Aller en bas
 

Fou Cavalier... 1, 2, 3 - Chess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cavalier du Rohan
» Cavalier/ baliste de Minas
» [Rohan] Fourreau d'épée pour un cavalier
» cavalier expert
» La nuit du cavalier [pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Complément :: ♔ Corbeille-