Partagez | 
 

 EMPTY ϟ it's so cold in my heart.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Sujet: EMPTY ϟ it's so cold in my heart. Ven 22 Juil - 21:52

► IDENTITÉ

✎ PSEUDONYME : Empty - qui signifie "vide" en anglais.
✎ NOM : Bartholomew.
✎ PRÉNOM(S) : Ewan James Peter William.
✎ QI : Durant le test de QI, Empty a donné plus ou moins des fausses réponses exprès, il lui a été dit qu'il avait un QI de 180. Ce qui est plutôt pas mal mais, en réalité peut-être que son QI est supérieur ? Le petit garçon a fait ça pour éviter d'attirer l'attention sur lui. Il aime se fondre dans la masse.
✎ DATE DE NAISSANCE : 11 / 11
✎ ÂGE : Quatorze ans.
✎ SEXE : ✔ M ❒ F
✎ ORIGINE : Un anglais pure souche.


► PHYSIQUE

Couleur des cheveux : brun.
Couleur de la peau : pâle, très pâle.
Tatouage/Piercing ? : aucuns.
Couleur des yeux : bleu.
Taille en centimètres : 155cm.
Corpulence: mince.


► CARACTÈRE

Débrouillard.
Calme.
Attirant.
Persuasif.
Observateur.
Distingué.
    Réservé.
    Froid.
    Calculateur.
    Manipulateur.
    Maladroit.
    Jaloux.
Ewan était autrefois un garçon qui était dorloté par une mère et un père aimants mais, après les avoir perdu, il dût apprendre, grâce à l'aide Christian, à devenir débrouillard, à faire tout tout seul, et à ne plus compter sur les autres. Ce qu'il réussit à apprendre avec brio, et simplicité. Ensuite, en toute circonstance, le jeune homme reste calme et posé, comme-ci rien ne pouvait le perturber. Enfin, si, il y a bien quelque chose. Dès qu'on commence à le draguer, l'orphelin est complètement déstabilisé et ne sait plus comment gérer cela, c'est le seul moment où vous ne le verrez guère serein et calme. Malgré que son oeil gauche soit caché par un bandeau par le fait qu'il est devenu aveugle de cet oeil, le jeune homme possède un charme qui n'est pas à ignorer, beaucoup de gens trouvent le jeune Bartholomew très attirant et mystérieux. Ayant depuis tout jeune apprit à bien parler, à bien poser ses mots, Ewan se trouve être par la même occasion alors quelqu'un de persuasif, il est rare que les gens ne l'écoutent pas et ensuite acceptent son avis sans rechigner. Malgré que le jeune homme sache bien parler, cela ne veut pas dire qu'il parle beaucoup aux autres, il a donc le temps de les observer, et voir ce qui ne va pas ou parfois découvrir même ce qu'ils tentent de cacher. Ayant vécu dans une famille aisé, et qui voulait garder parfois certains principes d'autrefois, Ewan reste un garçon très distingué, et qui boit son thé toujours à quatre pile. Mais, le le jeune adolescent est loin d'avoir que des qualités, malgré qu'après un an avec un spécialiste, Ewan a réussit à de nouveaux à parler aux autres, et à être un tout petit peu sociable, ça ne change pas le fait qu'il rest quelqu'un de froid et de plus ou moins distant. C'est aussi un garçon qui a appris à être calculateur et aussi manipulateur pour pouvoir se protéger. Il est doté d'une maladresse presque légendaire, toujours à se casser la figure... Pauvre petiot. Malgré ce qu'on pourrait penser, quand Empty apprécie quelqu'un, il n'est pas rare qu'il soit jaloux quand quelqu'un approche de cette personne.


► CLASSE

    Définissez vous en une phrase.
      [✔]Dans un souci d'objectivité, je pense qu'il faudrait poser la question à mes amis...


    Vous offrirez quoi à Noël à votre meilleur ennemi ?
      [✔] Une corde.


    Parmi ces livres ci-dessous, lequel serait le plus susceptible d'être votre livre de chevet ?
      [✔] Les 120 journées de Sodome du Marquis de Sade.


    Ce que vous devez impérativement arrêter de dire. Sérieusement.
      [✔] « Je comprends ce que tu ressens... »


    La petite manie dont vous vous passerez bien ?
      [✔] Caser des citations partout.


    Il y a forcément quelque chose que vous auriez dû faire depuis longtemps et n'avez toujours pas fait.
      [✔] Faire mes devoirs. Mais je les ai jamais fait, commencer maintenant serait pas judicieux pour ma réputation.



► HRP
✎ SURNOMS : Lily/mademoiselle tigrou.
✎ DATE DE NAISSANCE : 11 / 11 / 1994.
✎ ÂGE : Seize ans et toutes ses dents. :3
✎ SEXE : ❒ M ✔ F
✎ AVATAR : Ciel Phantomhive de Black Butler.
✎ DÉCOUVERTE DU FORUM : Sur un top.
✎ EST-CE VOTRE PREMIER FORUM RP ? : Nop, sir.


Dernière édition par Empty le Mer 27 Juil - 13:09, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: EMPTY ϟ it's so cold in my heart. Ven 22 Juil - 21:52

HISTORY


« The beginning and the end. »



tumblr ; frogggy89
Empty, qui s'appelait plus communément Ewan à cette jeune époque, était à peine âgé de huit ans durant cet extrait de sa vie, en y repensant ça remonte à loin tout ça. Pour le jeune homme, cette époque de paix et de bonheur, dont il ne profitait peut-être pas assez à ce moment-là, ressemble plutôt à un rêve qu'à un moment de sa propre vie. Il pense souvent qu'il a imaginé tout ça, que ce n'est jamais arrivé, et que sa vie se résume à un seul mot : Vide. Un puissant et douloureux vide, comme-ci son existence n'était que le néant. Mais, nous nous attardons pas sur les détails. Du moins, pas pour le moment. Comme toute histoire qui se respecte, il faut commencer par le début, par le commencement. Et tout commença ainsi...

C'était une journée comme une autre chez la famille Bartholomew, qui était une des plus riches famille d'Angleterre et qui était aussi extrêmement respectée, le jeune garçon de la famille était en train d'étudier un livre en compagnie du meilleur professeur qui soit sur cette terre pour lui : Sa mère, sa douce et tendre mère : Elizabeth Bartholomew. Pourtant malgré que les cours donnés par sa maternel étaient toujours très intéressants, le petit garçon s'ennuyait terriblement aujourd'hui. Il avait plutôt envie de jouer avec sa soeur cadette, qui avait seulement un an moins que lui au passage. Même jouer à la poupée avec sa petite-soeur aurait été plus intéressant que d'étudier ce bouquin, pensa le jeune homme, héritier de la famille Bartholomew. Il soupira peu discrètement, et tenta immédiatement de se reconcentrer sur son travail. Mais, sa mère remarqua immédiatement l'ennui de son bambin. Elle posa donc sa broderie qui représentait une rose rouge sur la table, afficha un petit sourire et se rapprocha de son fils, en posant délicatement une main sur son épaule. « ▬ Que se passe-t-il, Ewan ? » Demanda-t-elle avec une voix doucereuse. Le petit garçon posa alors doucement le livre, prenant le visage d'un petit garçon pris en faute, et se tourna quelque peu vers sa mère. « ▬ Je ne vois pas l'intérêt d'étudier toujours des livres... » Commença-t-il timidement, osant à peine regarder sa génitrice dans les yeux, tellement il était gêné par ce qu'il venait de dire. Elizabeth prit un visage à moitié surprise et s'empressa de lui demander : « ▬ Ah oui ? Et qu'aimerai-tu faire ? » Ewan se tourna davantage vers sa mère, osant un peu plus plonger son regard dans le sien. Quelques minutes de silence s'installèrent malicieusement, et puis il décida de se jeter à l'eau, comme on dit. « ▬ J'aimerai plutôt apprendre à être fort... » Dit-il timidement. Puis il releva la tête, en prenant un regard sûr de lui. « ▬ J'aimerai apprendre à me battre ! Pour défendre notre famille ! » Dit-il avec excitation. Sa mère se mit à sourire légèrement, puis elle prit son fils par les deux épaules. « ▬ Tu sais, Ewan, il n'existe pas qu'un seul type de "force". Il en existe une autre, qui peut se montrer parfois bien plus puissante que la force physique. » Dit-elle avec conviction. Le jeune garçon, curieux par cette étrange force, se rapprocha de sa mère. « ▬ Ah oui ? Et c'est quoi ? » Dit-il avec empressement. « ▬ Allez s'il te plait, dis-moi maman ! » Continua-t-il de dire voyant que sa mère ne lui répondait pas directement. La jeune mère se releva quelque peu, reprenant une posture droite, et afficha un visage mystérieux tout en regardant son fils qui attendait avec impatience la révélation qu'allait lui faire cette merveilleuse dame aux longs cheveux blonds. « ▬ Il existe la force des mots. » Ewan prit immédiatement un visage déçu. « ▬ La force des mots ? Mais, comment un mot peut être fort ? » Demanda-t-il, tout en se renfrognant, toujours aussi déçu par la réponse de sa mère. Madame Bartholomew prit ensuite le menton d'Ewan pour le tourner vers elle pour qu'il assimile mieux ce qu'elle allait lui expliquer. « ▬ Ne te méprends pas Ewan. Un mot peut être aussi fort qu'un couteau ! Si tu apprends à contrôler la force des mots, si tu apprends à les utiliser convenablement, tu peux blesser quelqu'un. Peut-être plus profondément que si tu lui plantais un couteau dans l'estomac. » Dit-elle sérieusement. Ewan fût comme hypnotisé, tellement absorbé par le regard et les paroles de cette si grande dame. Quand soudain la porte s'ouvrit, laissant place à un petit rayon de soleil, avec des jambes, qui se mit à crier joyeusement : « ▬ Ewan ! Papa m'a acheté un nouveau jeu, il faut absolument que je te le montre ! » Dit la jeune Caroline Bartholomew. Le garçon quitta alors le regard de sa mère pour regarder sa petite-soeur. Il afficha un large sourire mais, il hésita à la rejoindre. Il regarda donc de nouveau sa mère comme pour lui demander l'autorisation. « ▬ Allez, va jouer avec ta soeur. » Dit-elle avec gentillesse. Puis quand les deux enfants furent au seuil de la porte, Elizabeth s'adressa de nouveau à son fils : « ▬ Ewan ! » Le garçon se retourna donc, tenant toujours la main de sa soeur. « ▬ N'oublie jamais ce que je t'ai dit à propos des mots. » Ewan acquiesça d'un signe de tête et partit avec sa soeur. Elizabeth resta dans la pièce pour ranger les affaires d'étude de son fils puis elle se retourna quand elle entendit des bruits de pas derrière elle. Quand elle vit de qui il s'agissait, elle afficha un large sourire, reconnaissant immédiatement son mari : Edward Bartholomew, directeur d'une grande entreprise de Grande-Bretagne. « ▬ La leçon d'aujourd'hui était bonne ? » Demanda-t-il en s'approchant de plus en plus de son épouse. « ▬ Je crois que j'ai réussi à lui faire comprendre quelque chose d'essentiel pour son futur en tant qu'héritier. » Dit-elle fière tout en prenant les mains de son époux. « ▬ J'en suis heureux. Après tout, il faut qu'il commence dès à présent à agir en tant que chef. On ne sait jamais ce qui pourrait m'arriver... » Finit-il par dire tristement. Puis il embrassa doucement son épouse, tout en entendant les deux enfants s'amuser innocemment.


tumblr ; frogggy89
« ▬ Jamais je n'oublierai cette nuit-là. Jamais. Tout semblait si parfait, mon coeur était empli de joie, ma vie comblée par une famille aimante, et pourtant tout cela est parti. Tout cela fût détruit en une seule nuit. A présent, mon coeur est vide, ma vie est vide. Je suis vide. Je me souviens encore du froid de cette nuit-là et de l'odeur... Cette odeur de sang... »
La famille Bartholomew venait de terminer leur sortie familiale, ils étaient allés tous les quatre à un opéra anglais, où même la reine d'Angleterre s'y trouvait en personne. Malgré que toute famille de nos jours serait allée au cinéma ou encore au bowling, cette famille continuait à respecter l'étiquette d'autrefois, et parfois même les moeurs. Quand ils descendirent enfin de voiture, la petite fille de la famille se précipita vers le portail du manoir. « ▬ Attends-moi, Caroline ! Ne cours pas comme ça ! » Dit alors Ewan qui se précipita alors lui aussi pour aller vers sa soeur, toujours inquiet qui lui arrive quelque chose. Suite aux recommandations de son frère, la petite fille s'arrêta, se mit à sourire malicieusement et repartit en courant cette fois-ci vers la porte d'entrée tout en riant joyeusement. Le jeune homme se retourna alors vers ses parents qui regardaient la scène avec un regard amusé, puis Ewan prit un air désespéré ce qui entraîna des larges sourires sur les visages de madame et monsieur Bartholomew. Puis soudain ils entendirent un cri, un cri de panique : Le cri de Caroline. « ▬ Caroline ! » S'écria-t-il inquiet. Puis il partit prestement rejoindre sa petite-soeur, suivi de ses parents. Ils allèrent vers la cuisine, et ils virent avec effrois le corps ensanglanté de leur femme de ménage. Sans s'arrêter sur le cadavre, le garçon prit sa soeur dans les bras pour l'éloigner de cette horreur. Parfois l'instinct de protection est plus fort que la peur. Puis quand il se retourna de nouveau, le jeune homme vit ses parents au sol, et le temps de relever les yeux, Ewan ne vit simplement qu'une masse noire aller sur lui. Et après le trou noir. Le vide.

« ▬ Alors qu'est-ce qu'on fait ? » L'esprit d'Ewan commençait doucement à revenir sur terre, pourtant ses yeux étaient toujours fermés. « ▬ Au départ on devait juste prendre leur fortune, on devait pas tuer des gens ! Qu'est-ce qui t'as pris, bon sang ?! » Le jeune garçon commença à ouvrir un oeil quand il entendit un gémissement, un gémissement qui pourrait surement appartenir à celui de sa Caroline. « ▬ Ce qui m'a pris ?! Je ne veux pas finir en taule moi, putain ! L'autre gourde là, elle m'a fait peur, elle commençait déjà à crier : "Aux voleurs" et nous menacer avec les flics ! Putain mais, vous savez que ce genre de famille peut faire appuis sur des gens hauts placés, bande de cons ! Et où on finirait, heins ? Où on finirait ?! En taule, bordel de merde ! Et ça signifie quoi ? Ça signifie pas seulement bouffer la moitié de notre vie, et détruire notre avenir mais, aussi que les hommes de Seth peuvent nous zigouiller en moins deux! Si on a fait ça, c'est pour s'en sortir, ok ?! C'est pour payer nos dettes à Seth ! Alors vous me faites pas chier avec vos remords à deux balles ! » Ewan réussit enfin à ouvrir les yeux. Il ne comprenait pas ce qui se passait. Quoi de plus normal pour un petit garçon de cet âge. Sa tête lui faisait atrocement mal, quand il eut de nouveau à peu près le contrôle de ses neurones, il vit ses parents qui étaient attachés, ainsi que sa petite soeur qui était auprès de lui puis quand il comprit qu'il était dans le même état d'emprisonnement, il releva la tête pour voir trois jeunes hommes aux visages fatigués. Des drogués qui sombraient. « ▬ Je vous en prie, laissez ma famille, vous aurez tout ce que vous voulez... » Dit alors monsieur Bartholomew, complètement désarmé face à la situation. Qui aurait cru que cela arriverait à eux ? Une famille si heureuse... Un des ravisseurs, le plus violent, donna un violent coup dans le ventre à sa victime et s'écria avec rage : « ▬ La ferme, connard ! » Ewan commençait à trembler, il était complètement terrifié, que pouvait faire un gamin après tout ? Puis les trois hommes quittèrent la pièce pour parler en privée. Pendant ce temps, le jeune homme regarda sa soeur qui était en train de pleurer, il se rapprocha d'elle pour tenter de lui prendre la main, quand cela fût fait il la regarda avec un petit sourire, tentant de la rassurer. « ▬ Ça va aller, on va s'en sortir. » Cela arrêta les larmes de la fillette, pourtant Ewan ne croyait absolument pas à ce qu'il venait de dire. C'était donc ça la force des mots que lui parlait sa mère ? Puis il plongea son regard dans celui de sa mère. La jeune femme semblait complètement infligée, impuissante, terrorisée. Pourtant elle arrivait encore à sourire pour donner de la force à son fils, il était impressionné par le courage que faisait preuve sa génitrice dans un tel moment de désespoir. La famille Bartholomew échangèrent quelques paroles, tentant de se réconforter, de se dire que tout allait s'arranger... Des broutilles et des mensonges en somme. Quand ils s'arréterent de parler pour entendre ceci : « ▬ Les tuer ?! Même les gosses ?! » « ▬ T'es complètement cinglé ! » « ▬ Ecoute je savais pas qu'ils allaient rentrer si tôt ! Mais, là on a pas le choix, les mecs... Les témoins visuels, faut les éliminer. » « ▬ Arrête de te croire dans un film sérieux... » « ▬ Ta gueule ! C'est la réalité connard ! Une putain de réalité, et la pire réalité qui soit je le sais mais, on a plus le choix là. C'est eux ou nous. Ça marche alors ?! » « ▬ Je te suis mec, j'ai pas envie de crever par Seth moi... » Un silence. Les coeurs d'une famille qui commencèrent à battre à l'unisson. La panique. La peur de mourir. « ▬ Essayez de défaire vos cordes ! Vite ! » La famille frottèrent donc leurs poignées avec frénésie, tentant d'enlever leurs liens. La corde qui attachait les mains d'Ewan semblait ne pas être attachée correctement, il arriva donc au bout de quelques minutes à se détacher. Mais, ses poignées étaient tout de même dans un très mauvais état, étant donné la force qu'il avait mis pour faire cet exploit. Voyant que sa soeur n'y arrivait pas, il l'aida à enlever cela. Malheureusement, quand le jeune homme eut terminé, il entendit les hommes arriver. Il se tourna alors vers ses parents qui n'étaient toujours pas sortis d'affaire. Le petit garçon s'empressa d'aller vers son père, suivi de sa petite soeur qui alla vers sa mère pour tenter de les aider à se libérer. Impossible, la corde était si bien attachée que leurs faibles bras n'étaient suffisants pour les aider. Ewan se releva donc pour chercher des yeux quelque chose pour les aider dans la pièce mais, le temps étaient compté. « ▬ Partez... » Ewan se tourna vers sa mère qui avait la tête baissée, comme découragée. « ▬ Partez... » Répéta-t-elle un peu plus fort. « ▬ Non maman ! » S'écria alors l'héritier de la famille qui comprenez très bien ce que ce tout petit mot signifiait. « ▬ Partez, je vous dis ! » Ordonna-t-elle en larme. La respiration du garçon commençait à être saccadée, que devait-il faire ? « ▬ Ewan, mon fils, tu dois partir... » « ▬ Non papa, ne t'y met pas toi aussi... Je vais y'arriver ! » Dit-il en en repartant à la recherche d'un objet quelconque pour aider ses parents. Ses larmes commençaient à couler à flots, pourtant il ne s'arrêta pas. Puis les bruits de pas se rapprochèrent de plus en plus d'eux. « ▬ Ewan ! Veux-tu que ta soeur meurs elle-aussi ?! » Le jeune garçon s'arrêta alors immédiatement puis il se retourna vers sa petite soeur qui se battait toujours avec les cordes. « ▬ Tu as fait tout ce que tu as pu pour nous, maintenant protège ta soeur et ta propre vie. » Dit-elle cette fois-ci doucement. « ▬ Dépêche-toi ! » Dit alors son père voyant que son fils ne bougeait pas. Le jeune homme se précipita vers sa soeur, lui prenant peu délicatement le bras et l'emmena vers lui pour aller vers une autre porte que celle que les ravisseurs avaient empruntés. « ▬ Maman... Papa... Je suis désolé. » Dit-il en osant à peine les regarder dans les yeux, se sentant honteux par ce qu'il allait faire : Fuir en les laissant. « ▬ Papa ! Maman ! Non ! Ewan, non ! On peut pas les laisser là ! » Pourtant, Ewan, tenant toujours fermement le frêle petit bras de sa soeur, quitta la pièce tout en entraînant Caroline avec lui, et commença à fuir comme un lâche. Tout en s'éloignant de la pièce, il entendit les cris de douleurs de ses parents, c'était insupportable. Pourtant le petit garçon, qui n'était certainement plus un petit garçon après ça, continua à courir quand il s'arrêta après avoir entendu au loin cela : « ▬ Putain de merde ! Où sont les mioches ?! » Il sentait que son pouls s'accélérait de plus en plus, il ne savait plus quoi faire, quitter ce manoir n'allait pas être chose aisée avec ces trois monstres... Quelle ironie d'être incapable de quitter sa propre demeure, pensa alors le prisonnier. Puis il sentit que la petite main frêle qu'il tenait le serra un peu plus, il regarda alors la petite fille qui était terrifiée. Non, il ne pouvait pas baisser les bras. Il devait sortir pour sa petite-soeur, pour lui, pour ses parents... « ▬ Ils sont là ! » Ewan se retourna et vit qu'au bout du couloir qu'il venait de traverser un des ravisseurs était là. Il reprit donc sa course folle. Cela dura une heure... Oui, une longue et pénible heure avant que les hommes les attrape. Ou du moins qu'ils attrapent Caroline plus précisément. Elle avait lâché sa main une seconde, la garçon avait continué d'avancer de quelques mètres plus qu'elle, dépassant une porte, cette porte s'ouvrit et il attrapa la petite blonde. « ▬ Ewan ! » Cria alors la petite fille qui ne touchait déjà plus le sol. « ▬ Je t'ai enfin attrapé ! Allez le mioche, viens sans faire d'histoire maintenant ! C'est terminé ! » Dit alors le criminel qui tenait fermement l'une de ses proies. Ewan serra les poings, et s'apprêta à lui sauter à dessus dans un acte désespéré. Quand soudain, il vit quelque chose qui le perturba. Un sourire sur le visage de sa petite soeur, sourire qui perturba aussi son ravisseur. « ▬ Ewan, pars... » Les deux hommes restèrent sous le choc suite à cette demande. « ▬ Il en est hors de question Caroline ! J'ai abandonné nos parents, je ne vais pas te laisser derrière moi ! » Dit-il en pleurant. « ▬ Mais, si on meurt tous les deux, tout ça n'aura servi à rien ! » Dit Caroline avec rage. Plus jeune et à la fois plus mature, pensa le jeune homme tremblotant à l'idée immonde de laisser sa petite-soeur derrière lui. « ▬ Je t'aime Ewan, de tout mon coeur mais, si toi tu m'aimes vraiment, si tu te rends vraiment compte de la situation, alors tu dois surviv... Aih ! » « ▬ La ferme pétasse ! Vous allez crever tous les deux ! » C'était une véritable torture de voir ainsi sa Caroline, la douleur qu'il ressentait à ce moment précis était tellement intense qu'il avait failli s'évanouir, pourtant il tint bon. « ▬ Pars mon frère ! » Cria-t-elle au bord du supplice. Suite à ce cri il commença à partir en courant, de nouveau comme un lâche. Quand il s'arrêta. A quoi bon vivre, enfin plutôt survivre si c'est pour passer le restant de ses jours seuls, se sentant sale par cet acte de lâcheté, à quoi bon ? Pensa le jeune Bartholomew. Il rebroussa chemin avec rapidité, il courrait comme-ci c'était sa propre vie qui en dépendait. Seulement c'était trop tard. Il vit que l’assassin de sa soeur avait terminé sa besogne, que celui-ci était en train de se relever lentement, les mains en sang, le poignard toujours en main. Ewan poussa un cri de rage et se jeta sans réfléchir sur son ennemi, ennemi qui riposta sans réfléchir non plus et qui blessa gravement l'oeil gauche du petit garçon. Il était en train de perdre beaucoup de sang qui s'écoulait de sa blessure qui entacherait inévitablement sa vue. Et dans un nouveau accès de rage, ou de folie, Ewan prit le couteau que le monstre avait lâché par surprise, et n'hésita pas une seule seconde à le planter violemment dans l'estomac de son propriétaire. Pour éviter tout risque, Ewan continua à planter l'arme dans son ennemi de nombreuses fois. Quand celui-ci tombât enfin au sol, le jeune orphelin en fit de même. C'était compréhensible que c'était beaucoup trop pour un enfant. Un enfant qui venait de perdre un oeil mais, qui se dirigeait tout de même vers le corps de sa petite-soeur, il l'a pris dans ses bras, et fonda en larme.

Ce qui se passa ensuite ? Et bien la police anglaise qui fût enfin alertée, vint à la demeure des Bartholomew, terriblement choqués par ce bain de sang. Ils emprisonnèrent les deux autres ravisseurs, et emmenèrent Ewan à l'hôpital.


Dernière édition par Empty le Mer 27 Juil - 12:44, édité 47 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: EMPTY ϟ it's so cold in my heart. Ven 22 Juil - 22:30


« The hope and the new world. »



tumblr ; frogggy89
« ▬ Qu'est-ce qui va advenir de ce petit ? On ne peut pas le garder indéfiniment, chef. » « ▬ Je le sais, Antoine. Mais, étant donné son état, il est impossible de remettre cet orphelin dans une famille d’accueil. » « ▬ C'est vrai... Depuis le massacre, après nous avoir vaguement expliqué, il n'a plus ouvert la bouche. Ni même réagis à quoi que ce soit. Il est comme... » « ▬ Vide. » « ▬ C'est exact, chef. Vide est le mot juste. Vidé de toutes émotions, vidé de la vie. » « ▬ Après tout il a vu sa famille mourir sous ses yeux, et a énormément souffert... » « ▬ Son oeil ? » « ▬ Oui, son oeil. Il ne voit plus de cet oeil d'ailleurs... C'est un miracle qu'il ai survécu... Même si je pense qu'il aurai préféré être mort cette nuit-là... » « ▬ Qu'allons-nous faire ? » « ▬ Il y a un spécialiste pour des enfants comme Ewan qui se trouve ici à Londres pendant quelques semaines. Je vais lui demander ce service. »

Une semaine plus tard, Ewan allait faire la connaissance de ce fameux jeune spécialiste. Le petit garçon possédant un bandeau de pirate sur l'oeil gauche était assis sur le canapé, regardant l'homme inconnu à ses yeux assis en face de lui. Puis il vit que le chef de police, celui qui l'avait sauvé, regardait dans sa direction, se trouvant certainement sur le point de faire les présentations. « ▬ Ewan, je te présente Christian McJames, il est venu pour t'aider. » Le jeune garçon regarda alors de nouveau cet étranger, avec un regard vide. Le jeune homme si joyeux et pleine de vie était parti, à tout jamais. L'orphelin était à présent froid, n'ayant plus aucun goût à la vie, et ne croyant plus aux hommes, il s'était enfermé dans un mutisme dès plus total. Ce Christian se mit à lui sourire pour lui dire : « ▬ Enchanté Ewan. » Puis il se tourna vers le chef de la police avec ce même sourire : « ▬ Vous pouvez nous laisser. » Le chef fût gêné, voulant bien entendu rester auprès du petit garçon qu'il avait sauvé de cet enfer mais, il partit sans broncher. « ▬ Nous serons plus tranquille pour converser. » Dit-il avec gentillesse. Ewan regarda avec froideur Christian, et pensa : Converser ? Converse tout seul, cher ami. Moi j'en ai plus la force... « ▬ Tu n'as plus la force de parler, n'est-ce pas ? » Le jeune garçon leva un sourcil, surpris par ce que venait de dire l'homme en face de lui, lisait-il dans ses pensées ? « ▬ Ecoute, ce qui t'es arrivé est très regrettable... » Ewan baissa la tête, avec un regard triste en repensant aux cris de douleurs de sa famille. « ▬ J'ai lu le dossier sur ton affaire... » Tu vas me prendre en pitié comme les autres, heins ? « ▬ Et je te trouve stupide. » Ewan releva la tête, surpris par cette réaction peu ordinaire. « ▬ Certes ce qui s'est passé est tout bonnement horrible. Mais, si j'ai bien compris, comme tu l'as si bien dit aux policiers, c'est pour survivre que tu as laissé ta famille derrière toi. Ce que je comprends tout à fait, l'instinct de survie chez les humains est très développé. Ce que je comprends pas, c'est que ta famille s'est sacrifié pour toi, s'est sacrifié pour que tu continues à vivre, et j'ai l'impression d'être en face d'un mort. » Sa voix avait été cassante, dur, et sincère. Tout ce que Ewan n'est pas habitué depuis deux mois. « ▬ En fin de compte, tu n'en avais rien à faire de tes parents et de te soeur. » Dit-il sadiquement. « ▬ La ferme ! » Cria alors Ewan. Il s'était levé, avec rage, les poings serrés, et surpris par le son de sa voix il se calma un peu. Quand il vit un sourire doux se dessiner sur les lèvres de cet inconnu un peu antipathique. « ▬ Et bien voilà, je rencontre enfin Ewan Bartholomew. » Dit-il avec douceur. Quant à Ewan il commença à rougir face à cet inconnu. Il rougissait ?! Il ressentait quelque chose finalement ?!

Pendant un an, Ewan vécu avec Christian. Le spécialiste aidant le jeune garçon à reprendre confiance en lui, se donnant les moyens d'être quelqu'un de fort. Il le perfectionna dans de nombreuses choses, en particulier celui de la parole, comme Ewan le souhaitait tant pour sa défunte mère. L'orphelin apprenait très vite, ce qui fût rapide. Un lien très fort se tissa entre eux. Malheureusement tout bonheur a une fin.



tumblr ; frogggy89
« ▬ Je ne veux pas te quitter, Christian ! » « ▬ Tu savais très bien qu'on ne pouvait rester indéfiniment ensemble... » « ▬ Mais, où vais-je aller ?! » « ▬ Tu viens de recevoir une lettre de la part d'un orphelinat très réputé. » « ▬ Un orphelinat ?! Hors de question ! » « ▬ Laisse-moi finir ! Dans cet endroit, tu pourras devenir encore plus fort, plus apte à contrôler les mots, comme tu le souhaites tellement. Est-ce que c'était du vent quand tu me disais cela ?! » « ▬ Non mais... » « ▬ Alors qu'il en soit ainsi. » Il prit ensuite le petit garçon dans ses bras. « ▬ Allez viens-là... Nous nous reverrons Ewan, je te le jure. J'aurai vraiment aimé qu'on puisse rester ensemble, seulement tu seras certainement mieux là-bas. »

C'est ainsi qu'Ewan se trouva dans le bureau de la secrétaire de l'établissement .« ▬ Bienvenue Monsieur Ewan... » Commença-t-elle à lire sur le dossier du jeune homme. « ▬ Peter William Bartholomew. » Finit-elle enfin avec un sourire. « ▬ Bienvenue à l'orphelinat Wammy's house. Nous avons été très intéressé par votre cas. Comme désirez-vous nommer en ces lieux, monsieur ? » Ewan se mit alors à réfléchir. Quel est le mot qui le convenait le mieux ? Quel est le sentiment qu'il ressentait souvent ? Qu'est-ce qui le caractérisait le mieux ? Mais, bien-sûr... « ▬ Empty. » Le vide.


Dernière édition par Empty le Mer 27 Juil - 13:36, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: EMPTY ϟ it's so cold in my heart. Ven 22 Juil - 23:07

    bienvenue sur wh,
    les fiches vides ne sont pas acceptées - de plus il est préférable de poster quand tu as un avatar, j'ai bien vu ta commande. dans 24 heures si quelques parties ne sont pas remplies, je serai obligée de la supprimer.
    bonne continuation :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: EMPTY ϟ it's so cold in my heart. Sam 23 Juil - 3:23

J'ai rempli quelques petites choses, en espérant que ça suffira pour ne pas supprimer ma fiche. blush
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: EMPTY ϟ it's so cold in my heart. Sam 23 Juil - 16:35

    Voilà qui est beaucoup mieux :3

    Le questionnaire souffle que Empty est WORD, enjoy !
    Lancer de dé effectué, courage pour la suite de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: EMPTY ϟ it's so cold in my heart. Mer 27 Juil - 13:12

J'ai terminé. wub
Bon mon histoire est un peu tiré par les cheveux... (a) J'ai dû faire de nombreuses fautes ( d'ailleurs s'il y en a beaucoup, j’essaierai de modifier ça. :$ ) et j'ai un peu bâclé la fin. (a) Mais, bon. :3
Revenir en haut Aller en bas
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: EMPTY ϟ it's so cold in my heart. Mer 27 Juil - 13:27

    Moi ça me va. Juste un truc : c'est la Wammy's House qui recrute et ce ne sont pas des éducateurs, des psys ou autres qui proposent des élèves.

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: EMPTY ϟ it's so cold in my heart. Mer 27 Juil - 13:36

J'ai modifié. blush :3
Revenir en haut Aller en bas
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: EMPTY ϟ it's so cold in my heart. Mer 27 Juil - 13:37

Merci ! C'est parfait. Validée.

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: EMPTY ϟ it's so cold in my heart.

Revenir en haut Aller en bas
 

EMPTY ϟ it's so cold in my heart.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)
» Cody Rhodes Vs Mark Henry Vs Stone Cold Steve Austin
» Apsoline | It's too cold tonight, for angels to fly. (TERMINÉE)
» It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Complément :: ♔ Corbeille-