Partagez | 
 

 Nobody's perfect (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Sujet: Nobody's perfect (terminé) Dim 10 Juil - 19:54

Précisions d'ordre administratif

PSEUDONYME : Nobody
NOM : Late
PRÉNOM(S) : Narcisse Ethan Heaver
QI: 169
DATE DE NAISSANCE : 29 / 02
ÂGE : Quinze
SEXE (✔) : ✔ M ❒ F
ORIGINE : Anglais


Reflet des vices profondément exhortés

Couleur des cheveux : Acajou.
Couleur de la peau : Cadavérique.
Tatouage/Piercing ? : Une spirale dans la nuque.
Couleur des yeux : Gris généralement nuancé par des lentilles de contact de différentes couleurs.
Taille en centimètres : 171 centimètres.
Corpulence: Mince.



Particularités banales

Tactile
Mignon
Compatissant
Passionné
Romanesque
Imaginatif
    Peureux
    Puéril
    Faible
    Hypersomniaque
    Menteur
    Maladroit


Il ne serait pas faux de dire qu'il n'y a pas de surnom plus impersonnel que celui dont Nobody s'affuble ; on pourrait donc penser qu'à l'instar de ces trois syllabes, l'adolescent qui le porte est dénué au possible de caractère. C'est une erreur.

A le regarder vivre pendant ne serait-ce que soixante minutes, on pourrait déclarer que ce pauvre garçon sort directement d'un livre relatant la pire tragédie qui soit. Perpétuellement la larme à l'oeil, racontant à qui veut bien l'entendre des histoires horribles dont il est de bien entendu le héros sorties tout droit de son imagination débordante de la façon la plus crédible, la plupart de ceux qui s'arrêtent un instant écouter ses élucubrations déchirantes de vérité et d'horreur en ressortent remplis de compassion pour le pauvre enfant.
Ce dernier trouve ça très amusant. Il ne ment pas pour le plaisir de tromper ou même de se sentir supérieur à ceux qui font preuve de tant de naïveté : Il le fait uniquement parce que l'univers qu'il s'invente lui paraît cent fois plus intéressant que celui dans lequel il évolue.
Si l'on excepte ce fait et les nombreux complexes qu'il subit (Plus précisément le syndrome de Peter Pan et la dépersonnalisation mais peu importe) Nobody ne fait preuve d'aucune dépravation mentale visible et jouis d'une conscience parfaitement tranquille en toute circonstance, malgré sa fâcheuse habitude de raconter n'importe quoi à ses semblables.
En fait, il est assez influençable. Promettez-lui un chocolat et il fera tout ce que vous lui demandez et adhèrera à vos opinions de toute son âme. Mais attention, sa fidélité ne dure qu'un temps ! Il suffit qu'un autre prenne l'initiative d'aller convaincre l'adolescent et le voilà qui change d'avis...
Il tombe amoureux de tout ceux qui lui accordent la moindre attention, filles et garçons confondus peu importe leur âge, et ses accès de passion peuvent durer pas mal de temps si il obtient quelque chose en retour. Il jure à qui veut bien l'entendre que "cette fois, c'est le bon, je l'aime vraiment, je t'assure !" sans que l'on ne l'écoute véritablement tant ses passades sont courantes.
Malgré tout cela, l'enfant est quelqu'un de très sociable qui sera toujours à votre écoute sans se soucier de ce qu'on peut penser de lui; que vous soyez un criminel exprimant des remords de son dernier forfait, une amoureuse déçue ou juste mélancolique, il sera là pour vous. Et là, vous pourrez vraiment dire qu'il ne vous reste plus (que) Personne.
Il s'effraye de tout, et plus précisément de ce qui fait plutôt rire la plupart des adolescents de son âge : Loups-garous, méchants sorciers et araignées géantes le poursuivent sans arrêt à chaque fois qu'il s'endort. Chose problématique, Nobody est hypersomniaque ! Il n'est pas rare de le voir s'écrouler sans raison apparente sur son bureau, le sol, ou même dans vos bras. Non, il n'est pas mort, non, il ne joue pas la comédie...Il dort, c'est tout. Mais si ses cauchemars le rattrape, il faut vous préparer à un sommeil plutôt troublé..



Classe

    Choisir une seule et unique réponse à chacune des questions ci-dessous en supprimant les réponses inutiles. Cette zone sera par la suite éditée par un membre du staff qui vous communiquera ainsi votre classe.


    Définissez vous en une phrase.

    1. Dans un souci d'objectivité, je pense qu'il faudrait poser la question à mes amis...


    Vous offrirez quoi à Noël à votre meilleur ennemi ?

    1. Une corde.


    Parmi ces livres ci-dessous, lequel serait le plus susceptible d'être votre livre de chevet ?

    1. Harry Potter de J.K Rowling.


    Ce que vous devez impérativement arrêter de dire. Sérieusement.

    1. « Je comprends ce que tu ressens... »


    La petite manie dont vous vous passerez bien ?

    1. N'avoir aucune notion du temps.


    Il y a forcément quelque chose que vous auriez dû faire depuis longtemps et n'avez toujours pas fait.

    1. Faire mes devoirs. Mais je les ai jamais fait, commencer maintenant serait pas judicieux pour ma réputation.


la véritable Histoire de celui qui s'en inventait


C'est aux alentours de minuit, un vingt-neuf février, que Madame Late put connaître la première fois les joies parentales alors que les cris de son minuscule bébé emplissaient l'hôpital londonien. En regardant l'être chétif qui remuait faiblement, elle eut un sourire, déclarant que c'était le plus magnifique petit garçon du monde.

Elle l'appela Narcisse sans que le père ne put dire un mot. Mister Late, haut fonctionnaire dans la société, était quelqu'un de très effacé dans le couple et n'avait jamais d'avis sinon celui de ne pas en avoir. La dame fut donc la seule à élever l'enfant et s'en satisfit à la perfection.
Le fruit de l'union du bureaucrate et de sa femme (qui vantait ses origines aristocrates à la moindre occasion) était tout de même assez spécial : Silencieux, toujours les yeux fixés sur un point que lui seul semblait voir, caché dans un recoin de l'immense maison un livre sur les genoux à se délecter des histoires qu'on y racontait alors que l'idée qu'il puisse savoir lire n'effleurait même pas ses parents.
Il ne parlait pas mais comprenait déjà tout à la perfection et considérait cela comme normal.
Ce jusqu'à son entrée dans l'école primaire de son quartier.

Narcisse Ethan Heaver Late s'ennuya mortellement dès le premier jour sans oser en faire part à quiconque. Il répondait cependant correctement quand l'institutrice dont il tomba amoureux au premier regard daignait lui poser une question alors que ceux qui devenaient ses camarades semblaient encore éprouver des difficultés pour écrire leur propre prénom. Le petit garçon devint extraordinairement populaire : Il était mignon, intelligent, et gentil. La plupart des filles de sa classe se prirent à la considérer comme un prince charmant et lui offraient chaque matin des bonbons, fleurs et autres dessins dans l'espoir qu'il leur accorde le moindre intérêt.
Il vécut cela comme une distraction un peu plus vivante que son ours en peluche déjà maintes fois rapiécé et s'amusa de ce qu'il jugeait être de la bêtise.
Certains professeurs (dont sa dulcinée inconsciente) remarquèrent cependant les capacités surprenantes de l'enfant et lui firent passer de nombreux tests auquel il répondait invariablement avec la même facilité. N'importe quelle administration, après visualisation de ses résultats, l'aurait placé dans un établissement de surdoués ; Mais il ne se passa rien. Et pour cause ! C'était la première fois que l'école accueillait ce qu'ils appelaient un génie et ils comptaient bien le conserver jalousement.

Son enfance se déroula de cette façon : Sans accroc, s'endormant de temps à autres de manière inopinée, dans un climat où tout semblait possible et même facile, obtenant tout ce qu'il voulait s'il prenait la peine de le demander. Narcisse savait déjà séduire et être séduit, ce qui faisait de lui à la fois une cible facile et un redoutable adversaire. Il ne se passa aucun évènement extraordinaire. Ses journées étaient occupées à lire, jouer avec ceux qui s'auto-proclamaient ses "amis" et à faire bonne figure auprès des personnalités que ses parents invitaient à leurs courantes soirées.
Puis tout dégénéra.

Narcisse rentrait d'un rendez-vous chez le médecin (il était en effet persuadé d'avoir attrapé une maladie incurable), où il s'était rendu en sortant du collège, sa console portable à la main, plongé dans un jeu qui nécessitait toute sa concentration. Il frissonnait à chaque coup que les ennemis qu'il ne parvenait pas à tuer portaient à son héros, manquant de se déséquilibrer et de tomber sur le trottoir en déchirant ses habits - Un coup retourné, boomerang, game over.
Avec un soupir et une moue dépitée, l'adolescent rangea sa game boy advance et leva les yeux sur sa maison. Enfin, sur ce qu'il en restait. Ses yeux s'écarquillèrent devant le spectacle qui s'offrait à lui.

Des débris fumants, des flammes mourantes qui léchaient des murs noircis, des gens qui criaient, des pompiers avec des brancards, des ambulanciers. Des infirmiers qui s'affairaient sur les cadavres de ses parents.
Sans plus réfléchir, l'adolescent s'évanouit sur le coup.

Quand il émergea enfin de sa torpeur, on lui expliqua, la larme à l'oeil et au visage un sourire compatissant, que feu son père avait jeté une cigarette sur le sol pendant une dispute avec feu sa mère et que c'était le tapis qui avait alors pris feu. Narcisse aurait voulu les prier de ne plus utiliser le mot "feu" devant lui mais n'en avait plus la force, se contentant de répondre par des signes de tête distraits en refoulant les pleurs qui menaçaient encore de jaillir. Il signa ce qu'on lui demanda de signer, répondit aux questions docilement, attendit un instant qu'on lui trouve le registre des orphelinats pour lui trouver quelque part où aller.

On l'envoya à la Wammy's House une dizaine de jours à peine avant ses quinze ans. C'eut l'effet d'une révélation majeure sur lui ; Les cours nécessitaient sont attention, parfois même le travail, personne n'était là pour le gâter et plier à tout ses caprices. En fait, les autres ne lui prêtaient pas la moindre attention. Il errait, le regard vague entre deux accès d'hypersomnie, comme un spectre qui se serait échappé du royaume des morts, avec l'impression qu'il était en train de disparaître.



HRP.
SURNOM(S) : Mary, Nobody (joyeux de s'appeler Personne) ou encore Narcisse.
DATE DE NAISSANCE : 31/ 03 / 97
ÂGE : Quatorze printemps.
SEXE (✔) : ❒ M ✔ F
AVATAR : Seto - Fragile Dreams (mais faudrait que je redimensionne, oui, pardon -pleure-)
DÉCOUVERTE DU FORUM : En fait avec Nightmares on cherchait un bon forum pour rp, et j'ai eu un coup de coeur sur celui là. ♥
EST-CE VOTRE PREMIER FORUM RP ? Negatif !


Dernière édition par Nobody le Dim 31 Juil - 12:51, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: Nobody's perfect (terminé) Jeu 14 Juil - 16:25

Bienvenue sur le forum !
Pense à répondre au questionnaire histoire que je te donne ta classe :3
Citation :
Couleur des yeux : Gris Violet généralement nuancé par des lentilles de contact multicolores.
Il existe des lentilles de couleurs mais multicolores .. Et le gris-violet est censé être sa couleur de base ? xD Gris je veux bien, mais violet ..
Tiens-moi au courant !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: Nobody's perfect (terminé) Mar 19 Juil - 22:00

Oh mon dieu j'ai écrit n'importe quoi en effet o_o je voulais dire gris et des lentilles de différentes couleurs, pas juste une de plusieurs (je retourne me coucher)





Bon bah voilà, j'Up parce que je pense avoir terminé ? ;w;
Revenir en haut Aller en bas
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: Nobody's perfect (terminé) Lun 25 Juil - 18:28

    Bonjour ! Désolée pour le temps de réponse, je te souhaite la bienvenue parmi nous !

    Ton personnage est un SHAPE ou un ALTER, à toi de choisir. Dans le cas où tu en ferai un sportif, trouve lui une spécialité ! o/

    L'histoire me semble bonne, juste une question : depuis combien de temps Nobody est-il à la WH ? S'il ne vient pas d'arriver il serait bon d'ajouter quelques lignes sur son adaptation dans l'orphelinat.

    Merci d'avance o/

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: Nobody's perfect (terminé) Dim 31 Juil - 12:54

Merci beaucoup !

Puisque je pense qu'il n'a pas du tout la carrure d'un sportif (en plus il risque de s'endormir n'importe quand) il serait mieux en Alter :3

Voilà, c'est fait !
Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: Nobody's perfect (terminé) Dim 31 Juil - 14:56

Moi ça me va. Validée.

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Nobody's perfect (terminé)

Revenir en haut Aller en bas
 

Nobody's perfect (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» picture perfect memories - nolà

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Prologue :: ► Fiches de Présentation :: archives-