Partagez | 
 

 Texas ▬ Entre Machine et moi Machin, il s'passe des choses. Des machins.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Sujet: Texas ▬ Entre Machine et moi Machin, il s'passe des choses. Des machins. Lun 7 Mar - 0:18

Identité

PSEUDONYME : Texas
NOM : Scalan.
PRÉNOM(S) : Tyler.
QI: 176.
DATE DE NAISSANCE : 02/01
ÂGE : 17 ans
SEXE : ✔ M ❒ F
ORIGINE : Anglaise.

Physique


Couleur des cheveux : Bleus.
Couleur de la peau : Teint hâlé.
Tatouage/Piercing ? : None.
Couleur des yeux : Bleu/Vert.
Taille en centimètres : 180 cm.
Corpulence: Un petit maigrichon.

Caractère


Fêtard
Franc
Fidèle
Souriant
Détaché
    Collant
    Boulet
    Cynique
    Chiant
    Irresponsable

« You see, in this world there's two kinds of people, my friend: those with loaded guns, and those who dig. You dig. »



« Je veux le monde. Je veux la passion. Je veux le désir. Je veux tout ce qui te compose. Je veux les cauchemars. Je veux le VIH. Je veux me saouler jusqu’à en tomber ivre mort. Je veux ronger mon âme de toute cette euphorie. Je veux aller plus loin que le rêve. Je veux me battre contre la lune elle-même. Je veux voir jusqu’où ça me mènera. Je veux avancer encore, sans m’arrêter. Je veux franchir ce précipice sans fin qui me sépare de ma réalité. Je veux la vie. Je veux la mort. Je veux la drogue à l’état brut, la douceur des caresses et la douleur des coups. Je veux que tu m’acclames. Je veux entendre mon nom se murmurer sur toutes les lèvres. Je veux qu’on se retourne quand je marche. Je veux qu’on m’envie. Je veux déclencher les affres de la jalousie.
Mais, par-dessus tout, je veux la liberté. »

Tu le vois le machin là-bas ? Oui, ce truc qui se dandine sur la scène, qui s’accroche à chacun de ses partenaires comme une sangsue tout en continuant de chanter. Ce truc qui gueule dans son micro, qui se tortille dans tous les sens, ses cheveux bleus collés à son visage par la sueur, les pupilles dilatés par l’excitation et l’envie. L’espèce de dégénéré qui saute partout, court, s’affale sur scène, passe sa main dans ses cheveux pour les écarter de son front et faire genre "t'inquiètes bébé, je gère la situation, tu vois". Voilà, c’est ça. Ce débile c’est Tyler.
Enchanté.

Faut dire qu’il est con. On a l’impression qu’il est drogué en permanence. Comme si ses veines flambaient sous son épiderme pour entrelacer chacun de ses nerfs et leur renvoyer des milliers de signaux électriques. Comme si rien ne pouvait arrêter sa prodigieuse ascension. Même s’il n’a été rien autrefois, même si on le traîné dans la boue ou qu’on le martèle de coups, il se relèvera toujours, un sourire béat aux lèvres, ivre d’euphorie. Il n’a pas la tête aux disputes ou aux ennuis, quand bien même il ait un rare talent pour les attirer. Faut dire que si une merde se profile dans un rayon de 400 kilomètres, elle lui tombera forcément dessus. Texas c’est un aimant à emmerdes.
Et c’est jamais de sa faute de toute façon.
Parce qu’il sourit tout le temps. Il vit au jour le jour, apprécie chaque seconde de son rêve éveillé. Il aurait aimé être immortel pour ne pas voir sa vie lui échapper. Il voudrait rester bloquer ainsi. Ne pas grandir. Continuer éternellement. Se retourner, revenir en arrière et recommencer un million de fois pour voir l’histoire se répéter encore et encore. Il est le héros de sa merveilleuse histoire et il ne l’échangerait au monde. Il redoute juste l’avenir et ses méandres inextricables, le futur et toutes ses complications.
La vie, pour lui, c’est ici et maintenant.

Et tant pis s’il a des emmerdes. Et tant pis s’il se casse la gueule au milieu d’une rue bondée. Et tant pis pour le reste. Et tant pis pour les autres. Il continuera de bouger encore et encore, à sursauter au moindre faux pas, à se redresser, à boire et à finir ivre mort dans les bars, la tête au-dessus des chiottes. Il veut vivre. Texas profite de tout.
« Si c’est pas maintenant, ce sera jamais, alors autant en profiter à fond. »
Et il erre dans les rues. Il se fout de tout. Il se contente de planer, de rester au-dessus des problèmes, préférant les déléguer aux autres. Faut dire que Tyler et les responsabilités, ça colle pas. Ils ont jamais su devenir potes et c’est pas maintenant qu’ils vont commencer à se conter fleurette le soir au coin du feu, partageant une couverture. La culpabilité, ok. Mais de là à s’en dépêtrer c’est une autre histoire. Tant qu’il continue à rire et à faire le con, tout va bien. C’est tout ce qu’on lui demande de toute façon : être un briseur d’ambiance.
Parce que Tyler c’est aussi le mec qui n’arrive jamais à décrypter l’atmosphère et qui casse toujours tout. Le boulet par excellence. Le gros débile (ou le gros lourd, au choix) qui vient sortir une bonne grosse vanne bien nulle au milieu d’un couple de tourtereaux sur le point de s’embrasser pour la première fois, ou encore l’abruti qui se casse la figure tous les dix mètres parce qu’il est incapable de tenir correctement sur ses deux jambes après avoir trop bu, qui parle fort et qui rit comme un demeuré. Le gars chiant qu’on prie désespérément pour qu’il rentre enfin chez lui, mais qui s’enchaîne à une chaise, les larmes aux yeux, en décrétant qu’il ne quittera jamais la pièce parce que l’extérieur est infesté d’extraterrestres. Celui qui est prêt à faire du chantage pour être invité à une fête ou encore le débile de service, heureux que tout le monde se fiche de lui.

Mais Tyler c’est aussi le gars qui a besoin de se raccrocher à quelque chose pour exister. Un peu comme une sangsue a besoin de sang. Elle sait que ça fait mal, elle sait qu’elle étouffe et qu’elle bouffe l’univers de l’autre, mais ça lui est égal. Parce qu’elle veut survivre. Inéluctablement. Elle a besoin de surmonter les épreuves. Elle a besoin de plonger son corps tout entier dans un torrent de désirs et de sensations pour ne pas se perdre en chemin sinon elle y laissera son âme et sa raison d’être. Et lui est pareil. La même détermination à vivre éternellement. Il est persuadé qu’il ne mourra jamais. Que les éminents spécialistes de ce monde trouveront le secret des cellules immortelles et sauront transférer ce savoir au milieu de ses veines. Sinon il combattra la mort, tel un chevalier dans son armure prêt à défendre princesse Vie.

« Choisir une télé écran plasma, choisir une sécu, choisir le meilleur PQ, choisir les draps qui viendront couvrir un petit nid d’amour, choisir un faible taux de cholestérol et choisir de garder un foie en bonne santé, choisir la famille, choisir l’amour et ses complications, choisir la protection, choisir de se lobotomiser devant la télé la main plongée dans un immense bol de pop-corn, choisir d’écouter des émissions à la con qui traitent des vies sentimentales de personnes dont on n’a rien foutre, choisir d’arrêter de choisir et de se laisser guider par une société de consommation qui vous vrille les tympans de canapés assortis à des fauteuils au tissu de merde. Et puis choisir l’avenir et ses contraintes.
Moi j’ai décidé d’être l’opposé de tous. L’exception qui confirme la règle. »

Classe




Définissez vous en une phrase.
  1. Non.
  2. Dans un souci d'objectivité, je pense qu'il faudrait poser la question à mes amis...
  3. Anthropologiquement parlant ou bien ?
  4. Sérieusement, t'as pas quelque chose d'autre à faire que me demander ça ?
  5. Je suis un.


Vous offrirez quoi à Noël à votre meilleur ennemi ?
  1. Une bataille navale.
  2. Les hauts de Hurle-vent.
  3. Le DVD d'Ed Wood par Tim Burton.
  4. Un poisson rouge.
  5. Une corde.


Parmi ces livres ci-dessous, lequel serait le plus susceptible d'être votre livre de chevet ?
  1. Finnegans Wake de James Joyce.
  2. H2G2 : The Hitchhiker's Guide to the Galaxy de Douglas Adams.
  3. Totem et Tabou de Sigmund Freud.
  4. Harry Potter de J.K Rowling.
  5. Les 120 journées de Sodome du Marquis de Sade.


Ce que vous devez impérativement arrêter de dire. Sérieusement.
  1. « Le si n'aime pas le ré pour la centième fois ! »
  2. « Ton niveau s'élève à la dérivée d'une constante. »
  3. « Plus vite ! Hé que ça saute ! Allez ! Merde ! »
  4. « D'un point de vu biologique... »
  5. « Je comprends ce que tu ressens... »


La petite manie dont vous vous passerez bien ?
  1. Câliner tout le monde.
  2. N'avoir aucune notion du temps.
  3. Faire des private jokes.
  4. Accro au high five.
  5. Caser des citations partout.


Il y a forcément quelque chose que vous auriez dû faire depuis longtemps et n'avez toujours pas fait.

  1. Faire mes devoirs. Mais je les ai jamais fait, commencer maintenant serait pas judicieux pour ma réputation.

  2. M'excuser au près de la personne que j'ai insulté il y a trois semaine. Peut-être. On verra.

  3. Quelque chose que je dois faire ? Euh. Non non, j'ai fini ma classification, ma maquette de l'ADN, tout est bon. Non ?

  4. Ranger ma chambre si je trouve un jour le temps.

  5. Lécher les bottes du professeur pour m'accorder un délai supplémentaire si j'ai pas la flemme...

Histoire


L'histoire de votre personnage en quarante lignes minimum.
(virez le "center")

HRP.


SURNOM(S) : Eden, Sun.
DATE DE NAISSANCE : 30 / 06 / 92
ÂGE : Majeure !
SEXE : ❒ M ✔ F
AVATAR : Splendid, Happy Tree Friends.
DÉCOUVERTE DU FORUM : Ça fait longtemps XD.
NOTE SUR 20 DU FORUM : 0/20. Moche, nul. Franchement, remballez tout. (Sinon design parfait, contexte parfait, bref. Que des compliments à faire).
Revenir en haut Aller en bas
End
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 17
Sujet: Re: Texas ▬ Entre Machine et moi Machin, il s'passe des choses. Des machins. Lun 7 Mar - 19:21

Bienvenue sur WH !

Mais ça y est là, je suis fan de Texas.

Et sinon tu es une Shape, enjoy o/ faudrait lui trouver une particularité physique du coup, un sport qu'il pratique quoi. =)

Lancé de dés effectué.

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: Texas ▬ Entre Machine et moi Machin, il s'passe des choses. Des machins. Jeu 31 Mar - 15:02

    Bonjour,

    La fiche est-elle toujours en construction ?

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: Texas ▬ Entre Machine et moi Machin, il s'passe des choses. Des machins. Ven 1 Avr - 0:21

    Toujours !
    Je m'excuse pour la lenteur, mais entre mon déménagement d'ici quelques semaines et mes études, j'ai du mal à tout concilier >< .
    J'essaie de finir ça le plus vite possible !
Revenir en haut Aller en bas
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: Texas ▬ Entre Machine et moi Machin, il s'passe des choses. Des machins. Ven 1 Avr - 0:58

    Très bien ! Je suis contente d'avoir de tes nouvelles. :3

    Bon courage pour ton déménagement, tes études et ta fiche !

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: Texas ▬ Entre Machine et moi Machin, il s'passe des choses. Des machins. Mer 20 Avr - 11:34

    Des nouvelles de la fiche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pure avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 17 & 25 ans
Sujet: Re: Texas ▬ Entre Machine et moi Machin, il s'passe des choses. Des machins. Mer 4 Mai - 22:00

    J'archive. Toutefois, un MP suffit pour récupérer la fiche. o/

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Texas ▬ Entre Machine et moi Machin, il s'passe des choses. Des machins.

Revenir en haut Aller en bas
 

Texas ▬ Entre Machine et moi Machin, il s'passe des choses. Des machins.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Complément :: ♔ Corbeille-