Partagez | 
 

 Peach - Where are you Mario you motherfuc*er

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Sujet: Peach - Where are you Mario you motherfuc*er Jeu 10 Fév - 11:13

Identité

PSEUDONYME : Peach
NOM : Shamma
PRÉNOM(S) : Parisa
QI: 192
DATE DE NAISSANCE : 01 / 02
ÂGE : 15 ans
SEXE (✔) : ❒ M ✔ F
ORIGINE : Irakienne

Physique


Couleur des cheveux : Noirs - Bruns
Couleur de la peau : Très mate
Tatouage/Piercing ? : no
Couleur des yeux : Bruns
Taille en centimètres : 158
Corpulence: Mince

Caractère


Amusante
Astucieuse
Désintéressée
Curieuse
Courageuse
    Incompréhensible
    Blasée
    Inexpressive
    Agressive
    Inaccessible

Peach dés que vous la voyez vous vous dites, "putain mais c'est quoi cette fille?" En effet, Peach est vêtue comme une clocharde, elle porte des sortes de loques, des jeans troués, des t shirts trop grands pour elle, des robes à moitié déchirés. Aucun effet de style recherché, Peach s'habille mal mais elle s'en fout. En fait personne ne sait si elle a vraiment conscience d'elle même, car oui, Peach pourrait être comparée à un animal. Vous la voyez, accroupie dans un coin, en train de tracer des signes sur le sol. Vous la voyez marcher à quatre patte, vous la voyez sautiller, s'atarder sur des détails insignifiants.

Alors vous allez vers elle, vous souriez, vous lui demandez "ça va?" elle hoche la tête, vous fixe jusqu'à ce que vous détourniez le regard, gêné. Cette petite étrangère à la peau mate, elle vous fixe de ses étranges et grands yeux bruns. Puis elle se détourne et tente d'aligner deux mots. Ah oui, il faut le dire, Peach ne parle presque pas. Elle comprend parfaitement l'Anglais mais a du mal à le parler, enfin c'est ce qu'on suppose, peut-être qu'elle n'a juste pas envie de parler, on ne sait pas, toujours est-il que Peach s'exprime par monosyllabe, elle aligne quelques mots, un ou deux, juste pour aller à l'essentiel. Quand elle n'arrive pas à parler elle s'exprime avec les mains, en montrant ou mimant ce qu'elle veut dire.

Il en ressort que Peach est une fille très étrange, elle passe ses journées à faire la gamine, elle aime jouer aux jeux vidéos, dessiner des petites choses mignonnes, faire des découpages, courir, sortir jouer avec les autres... elle s'entend particulièrement bien avec les plus petits qu'elle. Les gamins l'adorent étrangement. Et elle aime bien s'occuper d'eux, sûrement parce qu'elle a le même âge mental.

A part ça Peach parait extrêmement blasée, elle semble indifférente aux choses les plus graves et particulièrement attentive aux détails. Même si on dirait que tout la désintéresse, ce qui n'est pas faux en soi, elle se fout complètement de vous, du monde, de tout. On dirait presque qu'elle ne comprend rien du tout. Ce qui n'est pas vrai, Peach est très intelligente, elle est capable de mémoriser à une vitesse fulgurante, jouez une seule fois une musique elle sera capable de la reproduire, note pour note. Parlez d'une seule chose elle ne l'oubliera jamais. Sa mémoire est vaste, très vaste. Peach retient tout, elle se rappelle même du temps qu'il faisait telle ou telle date, à quelle heure elle s'est levé et ce qu'il y avait à manger ce jour là.

En tout cas vous, vous ne l'aimez pas trop, parce que oui, Peach dit ce qu'elle pense, sans se soucier du reste, elle est extrêmement sincère, elle peut vous dire que vous êtes moches avec un sang froid hors du commun. Comme si elle ne s'attendait pas à ce que vous réagissiez. Et là vous vous énervez, parce que oui, comment cette petite Ikranienne a osé vous dire ça? Sale petite pute. Vous l'aggripez par l'épaule et tout d'un coup vous vous retrouvez par terre, sans rien comprendre, avec Peach qui vous regarde de haut. Oui, parce que Peach possède une force assez phénoménale. Elle maitrise plusieurs techniques de judo, elle sait manier les armes, bref, Peach est une vraie machine à tuer. Elle ne ressent aucun remord pour tous les gens qu'elle a déjà tué. Elle est...juste vide de toute émotion.

Encore une chose, Peach fait ce qu'elle veut, quand elle veut, non seulement elle est méchante mais elle l'exprime comme il faut. Dés qu'elle a quelque chose en tête il est très difficile de la détourner de son objectif. Elle est prête à tout pour atteindre les buts qu'elle s'est fixé, même si ceux ci sont quasi impossibles. Peach ne réagit pas normalement, elle n'est pas une fille normale, avec des qualités, des défauts, elle est juste complètement détachée du monde, dans son univers de gamine bien qu'elle aille quand même sur seize ans. Pour tout vous dire Peach c'est Peach, la fille que personne ne comprend, la fille qui vous cole tout d'un coup, qui se jette dans vos bras ou qui vous mord. Celle qui va se lever en classe, et partir aller dormir sur un placard. Celle qui va se déshabiller sans pudeur... Non, vous n'avez pas en face de vous une humaine, mais bien un animal.


Classe


    Choisir une seule et unique réponse à chacune des questions ci-dessous en supprimant les réponses inutiles. Cette zone sera par la suite éditée par un membre du staff qui vous communiquera ainsi votre classe.


    Définissez vous en une phrase.
    1. Non.
    2. Dans un souci d'objectivité, je pense qu'il faudrait poser la question à mes amis...
    3. Anthropologiquement parlant ou bien ?
    4. Sérieusement, t'as pas quelque chose d'autre à faire que me demander ça ?
    5. Je suis un.


    Vous offrirez quoi à Noël à votre meilleur ennemi ?
    1. Une bataille navale.
    2. Les hauts de Hurle-vent.
    3. Le DVD d'Ed Wood par Tim Burton.
    4. Un poisson rouge.
    5. Une corde.


    Parmi ces livres ci-dessous, lequel serait le plus susceptible d'être votre livre de chevet ?
    1. Finnegans Wake de James Joyce.
    2. H2G2 : The Hitchhiker's Guide to the Galaxy de Douglas Adams.
    3. Totem et Tabou de Sigmund Freud.
    4. Harry Potter de J.K Rowling.
    5. Les 120 journées de Sodome du Marquis de Sade.


    Ce que vous devez impérativement arrêter de dire. Sérieusement.
    1. « Le si n'aime pas le ré pour la centième fois ! »
    2. « Ton niveau s'élève à la dérivée d'une constante. »
    3. « Plus vite ! Hé que ça saute ! Allez ! Merde ! »
    4. « D'un point de vu biologique... »
    5. « Je comprends ce que tu ressens... »


    La petite manie dont vous vous passerez bien ?
    1. Câliner tout le monde.
    2. N'avoir aucune notion du temps.
    3. Faire des private jokes.
    4. Accro au high five.
    5. Caser des citations partout.


    Il y a forcément quelque chose que vous auriez dû faire depuis longtemps et n'avez toujours pas fait.

    1. Faire mes devoirs. Mais je les ai jamais fait, commencer maintenant serait pas judicieux pour ma réputation.

    2. M'excuser au près de la personne que j'ai insulté il y a trois semaine. Peut-être. On verra.

    3. Quelque chose que je dois faire ? Euh. Non non, j'ai fini ma classification, ma maquette de l'ADN, tout est bon. Non ?

    4. Ranger ma chambre si je trouve un jour le temps.

    5. Lécher les bottes du professeur pour m'accorder un délai supplémentaire si j'ai pas la flemme...

Histoire



Quand Farouk Shamma eu sa première fille, lors du moment de la naissance il était devant sa télévision à boire. Il avait placé quelques économies de côté si bien qu'il n'avait pas à aller travailler. Pourtant il avait encore trouvé la force de faire un enfant à sa femme. Sa femme était une personne aimante, elle serra très fort sa première fille, son bébé, son petit bout de femme ridé, fragile. Elle resta plusieurs jours à l'hôpital, elle ne voulait pas apporter son enfant chez elle, elle ne voulait pas que son mari lui fasse du mal. Entre eux ça ne marchait plus depuis longtemps, et tout ce qu'elle avait trouvé, cette femme irakienne de 24 ans, était de faire un enfant avec son amant pour ne plus se sentir seule. Le mariage avait bien entendu était arrangé. Farouk était un homme plutôt riche et donc un bon parti. Trois mois plus tard, il assassina sa femme à l'aide d'un bord coupant de verre. Il fut envoyé en prison, quant à Parisa, sa fille, leur fille, leur petit bout elle fut envoyé dans un orphelinat. Personne de la famille n'avait envie d'une bâtarde à garder.

Cet orphelinat était un établissement respectable. Parisa y resta quelques années, elle apprit à parler, à écouter, à apprendre tout ce qu'on attendait d'elle. Malheureusement cet établissement ferma ses portes et les enfants restèrent à la rue. C'est dans ce cadre insalubre, immoral, que Parisa grandit. Elle n'avait pas 5 ans que déja elle volait dans les marchés, arrachait leurs voiles aux femmes, donnait des coups de pied aux animaux. Ils étaient toute une bande de petits voyous qui se débrouillaient pour vivre comme ils pouvaient. Il y avait des garçons, des filles des rues, ils habitaient dans le bidonville le plus proche, se faisant éduquer par des adultes aussi pauvres qu'eux, ils étaient comme un petit groupe soudé contre l'adversité. Malheureusement il y avait quelque chose qui venait chambouler ce quotidien déja très dur : la guerre.

A cette époque il y avait cet irakien, Khajag, il avait un nom Arménien, mais qu'importe, il dirigeait un groupe de terroristes, il avait besoin d'homme. Il s'arrangea pour capturer le petit groupe d'enfants, dans lequel était Parisa, il en fit des soldats armés jusqu'aux dents et avides de sang. Parisa grandit dans la haine, dans la guerre. Une fois elle posait des bombes, une fois elle transportait une arme pour tirer sur des soldats étrangers, une fois il fallait agir de nuit, une autre fois marcher, courir, des heures et des heures. Khajag n'était pas un type bien, il criait sur ses hommes, sur les enfants qui revenaient avec un mort. Il leur apprenait tout mais était un mec sans coeur. Parisa n'avait pas d'autre choix que de se taire, et l'écouter. Pourtant elle se sentait déja supérieure à tous ceux qui étaient là. Elle ne savait pas à quel point elle pouvait être plus intelligente qu'eux. Elle ne jouait pas les rebelles, elle se contentait d'écouter sans rien dire, et exécuter les ordres. Des fois elle revenait en sang, mais elle continuait, elle avait la rage de vivre, une rage sans précédent.

Mais lors d'une mission tout fut chamboulé. Les Américains capturèrent un groupe d'enfants. On leur fit passer quelques tests, la plupart furent tués. Ce ne fut que l'intelligence suprême de Parisa qui la sauva. Un Américain avait l'air d'en connaitre un rayon sur les enfants surdoués. Il était chargé de récupérer les mômes intelligents dans les différents pays où il allait. C'est ainsi qu'on envoya Parisa à Wammy's House où elle réside depuis maintenant 2 ans.

HRP.


SURNOM(S) : Line
DATE DE NAISSANCE : 04 / 09 / 91
ÂGE : 18 ans
SEXE (✔) : ❒ M ✔ F
AVATAR : Vivi - Kamiyadori
DÉCOUVERTE DU FORUM : il y a longtemps...
NOTE SUR 20 DU FORUM : /


Dernière édition par Peach le Mer 16 Fév - 21:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: Peach - Where are you Mario you motherfuc*er Lun 14 Fév - 11:57

EXPERTE LA PETITE PEACH HINHIN
(en fait je voulais poster avec Yves mais j'avais peur que ça fail.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: Peach - Where are you Mario you motherfuc*er Mer 16 Fév - 21:34

J'ai changé tout le personnage, et le questionnaire aussi D: sorry

Et sinon fini, je sais que l'histoire est beurk mais flemme, j'espère que c'est pas trop court.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: Peach - Where are you Mario you motherfuc*er Mer 16 Fév - 22:46

Parisa the beast est une ALTEEEER alter est la Parisa.
(d'ailleurs lolz Peach c'est trop chou pour eeeelle.)
J'adore ce personnage, cute, classe, joli, à ton image Line.
Santé !

J'édite, j'expérimente le lancer de dés. Alors pas de Yves, mais du Lux.
(lancer de dé effectué, oyeah.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Peach - Where are you Mario you motherfuc*er

Revenir en haut Aller en bas
 

Peach - Where are you Mario you motherfuc*er

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Super Mario 3D World
» Lansman Ansanm Nou fô 22 desanm 2009/Mario Dupuy
» Mario Andresol '' SERPICO'' prend la direction de la DCPJ
» Eske zafè Lame kapout, gade komandan Mario Andresol
» Un second mandat de 3 ans pour Mario Andresol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Prologue :: ► Fiches de Présentation :: archives-