Partagez | 
 

 PLACIDE ► I'm just calm, or not.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Sujet: PLACIDE ► I'm just calm, or not. Mar 25 Jan - 16:03

PLACIDE. ► I'm just calm, or not.

PSEUDONYME : Placide.
NOM : Ruth.
PRÉNOM(S) : Pelageya.
QI: 169.
DATE DE NAISSANCE : 19 / 11.
ÂGE : Seize-ans.
SEXE : ❒ M ✔ F
ORIGINE : Russe.



Angélique certes, mais aussi bien plus.


Couleur des cheveux : Châtain.
Couleur de la peau : Pâle.
Tatouage/Piercing ? : Aucun.
Couleur des yeux : Noisette.
Taille : 170cm.
Corpulence: Frêle.

Chacun son mental, ahem.


Généreuse.
Déterminée.
Douce.
Sociable.
Aimante.
    Caractérielle.
    Observatrice.
    Flemmarde.
    Colérique.
    Impulsive.


« AHAHAH ; AH. »

ÉPILOGUE. Tout d'abord, sachez que Placide, derrière sa belle gueule d'ange, n'en est pas moins une tempétueuse de renom. Chez elle, s'en est presque un jeu que de s'irriter la voix, gueulant sur le premier venu ou la première chose qui ne lui revient pas, ou n'en pensant pas moins. Bien évidemment, si il faut lécher les bottes de quelques prof' pour être sur d'avoir une bonne note, de quelque façon que ce sois, madame s’exécutera sans se faire prier.
Placide, tel est son surnom, à toujours été d'un naturel très généreux. Quelque sois la chose en question, notre jeune brunette n'est pas le moins du monde avare. Allez savoir pourquoi, d'ailleurs. Donner à autrui à toujours été une règle d'or chez elle, aussi naturel qu'anodin, peu importe à qui, donner a toujours été un vrai plaisir pour elle. Certains iront dire que cela vient du fait qu'elle aimerait très surement qu'il en sois ainsi à son égard si un jour elle se retrouvait dans le besoin, cependant d'autres affirmes plus que cela n'est qu'un point naturel de sa personnalité. Et nous savons tous que les point positifs chez Placide ne se comptent que sur les doigts d'une main. Notre petite brunette, répondant au doux prénom de Pelageya, est aussi une vraie déterminée. Ne lâchant ses vouloirs et rêves pour rien au monde. Se relevant toujours un peu mieux, la tête plus ou moins haute, le regard endurcie et surtout prête à tout pour arriver à ses fins. Mais pour cela, personne n'a besoin de dessin, n'est-ce-pas ? Placide est aussi aimante et plus ou moins douce, à sa manière. Plus avec ses proches, qu'avec les autres. Elle aurait pourtant plus tendance à aller se confier à de parfaits inconnus qu'à des 'amis'. Peut-être est-ce là qu'une simple façon de protéger ses arrières, allez savoir. D'un naturel très sociable, notre jeune Placide a plus tendance à penser très fort ce quelle pense que de se montrer franche. Ce qui, bien évidemment, en l’empêche ne rien de vous lancer ces regards noirs et haineux, emplis de reproches mal cachés, ou encore de vous dire le fond de sa pensée. Elle est aussi une très bonne actrice ; manipuler autrui pour à des fins personnel, cela a toujours été excitant pour la jeune adolescente. Utiliser son physique de jeune fille frêle et angélique, ça aussi, elle sait faire. Surtout si cela peut lui être favorable, à quoi bon s'abstenir ? Cette dernière est d'ailleurs un affreux mélange, très peu plaisant, basé sur les caractéristiques d'une colérique, tempétueuse, caractérielle et oh combien impulsive. Non sans oublier son côté calculateur. N'oublions pas non plus son côté hautement flemmard, dont elle n'a su se détacher depuis sa plus tendre enfance. Préférant laisser le sale boulot aux autres, n'en foutant et ne voulant guère en foutre une. Un vrai cas perdu, vous dis-je, et ce n'est pas près de s'arranger. Elle est pourtant dotée d'un bon sens logique et perspicace qui doit être son meilleur côté pour les autres, enfin, au moins Madame est bonne amie. Plus ou moins, plus bonne confidente qu'autre chose, aillant plus petite mémoire égale à celle d'un poisson rouge -être qu'elle apprécie beaucoup- quand il ne s'agit pas de choses sérieuses, très sérieuses.

Ah ouais, et je suis dans quel classe moi ?




    Définissez vous en une phrase.
      Sérieusement, t'as pas quelque chose d'autre à faire que me demander ça ?


    Vous offrirez quoi à Noël à votre meilleur ennemi ?
      Un poisson rouge.


    Parmi ces livres ci-dessous, lequel serait le plus susceptible d'être votre livre de chevet ?
      Harry Potter de J.K Rowling.


    Ce que vous devez impérativement arrêter de dire. Sérieusement.
      « Plus vite ! Hé que ça saute ! Allez ! Merde ! »


    La petite manie dont vous vous passerez bien ?
      N'avoir aucune notion du temps.


    Il y a forcément quelque chose que vous auriez dû faire depuis longtemps et n'avez toujours pas fait.

      Lécher les bottes du professeur pour m'accorder un délai supplémentaire si j'ai pas la flemme...

Histoire


« PUTAIN, FERME TA GRANDE GUEULE POUR UNE FOIS ! TAIS-TOI ; J'EN PEUT PLUS ! Ferme là. ... »

Mon regard s'embua, devant lui, devant cet homme pour lequel j'avais une haine sans frontière. Ce mec que j'aurais bien voulue égorger de mes propres mains. Pour une simple connerie, une toute petite, juste une venant se rajouter aux autres. Mes yeux, bien trop humides, m’empêchaient de voir clairement, et toutes les saloperies ingurgitées plus tôt ne m'aidaient en rien, ne serait-ce que pour tenir debout. Là, stagnant pour éviter une quelconque chute, je ne pouvais me résoudre à bouger. Nous avions fait les cons, nous avions tout gagné. Petite à petit, j'essayais en fin d'atteindre la barricade du toit, cette dernière nécessaire pour éviter tout suicide ou chute quel qu'elle soit. Mais à peine mes frêles doigts eurent touchés ce métal dur et froid, que je me mis à régurgiter le contenu de mon dînée à même le sol. Décidément, l'alcool n'avait jamais été mon fort. Mes jambes me lâchèrent alors, me laissant tomber à genoux devant cette flaque nauséabonde qui ne finissait pas de grossir. J'eus beau fermer les yeux, ma tête me tournait encore, fort heureusement pour moi une présence vint retenir ma tignasse brunâtre, pausant sa large main sur l'une de mes épaules creuses. J'étais alors tombée bien bas. Le vacarme était toujours aussi irritant, mais à dire vrai, je n'en avait plus grand chose à foutre. Mon mal-être passé, m'essuyant d'un revers de main, j'essayais alors tant bien que mal de me remettre debout, aidé par Seth' à mes côtés. Ce dernier, passant son bras autour de ma frêle taille comme pour avoir plus de poigne sur ma personne, me chuchota légèrement quelques mots que j'eus du mal à comprendre arrivant à peine à lui répondre, mon esprit étant que trop embué.

« J'ai appelé ton frère, il arrivera bientôt, tiens le coup.
- Et ... ?
- T'inquiète, ce con n'a rien, juste une p'tite overdose, mais l'ambulance est déjà en route. On peut dire qu'il à us chaud !
- Hn. »


N'arrivant, ou peut-être que je ne voulais pas comprendre, m'irritant à repenser à la soirée, j'entrepris simplement de me laisser porter jusqu'à la voiture qui venait d'arriver sur les lieux. Descendant les longs escaliers d'un pas lent et doux, rythmé par Seth qui faisait en vérité tout le boulot. Je me souvins avoir croisé les hommes en tenue de travail, surement les ambulanciers, se dirigeant vers le toit qui se vidait des fêtards. Et, passant le palier, je m'étonnais à appréhender les dix prochaines minutes passées dans la voiture de mon frère. Minutes qui arrivaient bien plus vite que prévu.

« C'est bon, je prend la relève, merci Seth. Lança mon frère sortant de la bagnole.
- Très bien. »


La nausée me revint alors avec prestance lorsque je sentie le puissant bras de mon frère remplacer celui de mon meilleur ami autour de ma taille, me soulevant presque tout en prenant la direction de la petite voiture aux feux encore allumées, quelques mètres plus loin. Je ne savais pas ce qui était le plus oppressant, ce mal de crâne épouvantable si ressemblant à un marteau piqueur en action, ou alors ce silence de plomb que mon frère ne s'était point décidé de combler. Puis, une fois déposée sur le siège passager, la voiture s'emballa, prenant le chemin du retour à la maison familial. Regardant en biais l'heure sur l'ordinateur de bord, tel était son nom attribué par ma mère, j'appris qu'il n'était pas loin des trois heures du mat' et que par conséquent nos parents devaient déjà être couchés depuis un bon moment. Je détournais alors le regard vers la vitre à mes côtés, ne voulant pour rien au monde croiser le regard plein de reproche de mon frère.

« Merci.
- De ?
- D'être venue me chercher.
- Ouais, mais compte pas t'en sortir comme ça.
- Oui, oui, je sais.
- Non tu n'sais pas justement ! Que tu fasse la fête ok, j'dis rien, mais là c'était carrément trop poussé ! Ta vue ton état ?!
- C'est rien ! Demain j'irais mieux.
- Fait moi rire, encore heureux que Seth était plus sobre que toi, regarde toi, sérieux.
- Quoi ? T'va m'dire que ça t'es jamais arrivé peut-être ?
- Si, bien-sûr, mais j'étais pas dans ton état, toi tes carrément pâle là ! »


Je n'avais absolument pas l'intention de me donner la peine de répondre à toutes ces balivernes, non, j'avais mieux à faire. Puis la suite de la matinée défilât à une vitesse folle. Je me rappelle encore des flammes qui léchaient le ciel, embuant les environs de cette brume noire et compressée. De mon frère qui appuya sur la pédale, de la voiture qui s'emballa toujours plus vite en direction de la maisonnée familiale. De mes envies de vomir qui ne désemplissaient pas. Je revois la voiture qui, dans un dernier virage bien trop sec, allât finir son chemin dans le jardin des voisins, évitant de peu la foule agglutinée dans notre jardin. De l'odeur de brûlé, de cette foule, de mon frère s’élançant vers les flammes de notre maison et dont même mes pleures n'arrêtèrent pas. Non, je ne rêvais pas, la maison était en feu, comme les cinq autres voisines. Une légère explosion refoula la foule à terre, alors que j’entreprenais de descendre de la voiture, murmurant des mots incompréhensibles tant mes pleurs se faisaient nombreuses. A peine sortie de la voiture, je ne pus me retenir de régurgiter une seconde fois contre la banniole flambant neuve de mon frère. Puis les pleures me reprirent de plus belle, alors que j'essayais d'avancer tant bien que mal. Les pompiers déjà sur places n'avaient visiblement pas arrêté mon frère, ou peut-être bien qu'un voisin s'en était chargé.
Toujours est-il que de mon allure mal assurée par l'alcool, je ne vie pas la voiture arriver en face. Et je ne pus encore moins me ruer sur le côté, laissant seulement mes bras remonter vers mon visage comme pour me protéger puérilement. Puis tout allât très vite, la voix de mon frère résonnant au loin, cette étreinte chaude et le vol plané qui finit des mètres plus loin. Puis plus rien, le vide complet, et enfin le réveil à l’hôpital. Ou vous vous sentez complètement à l'ouest. Entre la douleur et le vide. Les mois passés dans ce dernier, puis les informations comme le fait que vos parents ont perdus la vie dans l'incendie, que votre frère lui, l'a perdu en vous protégeant. Et de vous qui restez vivant dans ce monde pourri, seul. Quelques semaines plus tard je fut envoyée à cet internat, ce machin pour les fous. WH. Et il faut bien avouer que j'avais appris à faire preuve d’égoïsme, ne pensant qu'à ma personne et au titre du plus intelligent. Et je suis alors devenue Placide. Placide la calme. Placide la calculatrice dans l'ombre. Ouais, Placide des Shapes, quoi.

Parce que Placide rime avec Cololor.


SURNOM(S) : COLOLOR.
DATE DE NAISSANCE : 06/03/96.
ÂGE : Quatorze-ans.
SEXE : ❒ M ✔ F
AVATAR : ft. Monou Kotori - X, ou toute autre adolescente à l'apparence chétive et à la chevelure châtain.
DÉCOUVERTE DU FORUM : Hum, je l'ai connu via partenariat sans jamais m'y inscrire.
NOTE SUR 20 DU FORUM : 18/20, ouais bin quoi ? Le thème est trop géant, le contexte j'en parle même pas, toussa toussa ... Petit B mol sur la populace qui vie pooh /o/. (oui, je suis très, mais alors très méchante.)


Dernière édition par Placide le Mer 23 Fév - 13:25, édité 42 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: PLACIDE ► I'm just calm, or not. Mar 25 Jan - 19:40

Je voulais juste te prévenir que tu as laissé qualité et défaut (ou c'est fait exprès ?)
Ah et bienvenue *w*

Cancel est une SHAPE. Enjoyy.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: PLACIDE ► I'm just calm, or not. Mar 25 Jan - 19:45

    Plop Lux, merci pour l’accueil. (:
    Alors, pour l'histoire des deux champs qualités/défauts non, c'est un oublis. Je vous changerais ça. Et Shape, c'est noté. Par contre, ce n'est pas grave si Cancel fait partie des prédéfinis Words à la base ? x).


Dernière édition par Placide le Mar 22 Fév - 23:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
End
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 17
Sujet: Re: PLACIDE ► I'm just calm, or not. Lun 31 Jan - 14:39

Pardon du retard de réponse.

Non c'est pas très grave si Cancel est une word à la base, on peut changer =D

voilà voilà

♔ ♔ ♔

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: PLACIDE ► I'm just calm, or not. Mar 22 Fév - 23:54

Bon alors voilà, voilà.
Il me reste juste à corriger le moral. Ce que je ferais demain matin, je pense (fait). Sinon j'ai revue l'ensemble de ma fiche, questionnaire y compris, pour que ça colle mieux à Placide. Je ne sais pas si l'histoire tiens bien la route, mais en tout cas je l'ai finis (mais j'peux la retoucher si il faut, hein). Il me reste donc juste le champs du Q.I ou je n'étais pas sûr de moi ; faut-il choisir un nombre au hasard, ou ... ? Et sinon, je pense que c'est tout !
Donc voilà, bonne soirée ! (:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: PLACIDE ► I'm just calm, or not. Mer 23 Fév - 12:43

    HOU JE KEAF KOTORI PLACIDE L'HISTOIRE.
    TU ES UNE SHAPE, ENJOY !

    Quelques fautes, mais j'ai bien aimé lire. l'histoire, ça va.
    Le QI n'est plus aussi important que dans l'ancien WH. Tu peux le choisir, mais pas trop élevé pour ne pas atteindre le stade chuck norris :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: PLACIDE ► I'm just calm, or not. Mer 23 Fév - 13:03

Yép !
Merci Lux !
Puis pour l'histoire, quand je pense que la base première m'es venue en prenant ma douche \ô/. /PAN/. Ahem, bon et bien c'est bouclé alors, je viens de changer le Q.I ! x).
Revenir en haut Aller en bas
Near
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge: 14 / 22
Sujet: Re: PLACIDE ► I'm just calm, or not. Mer 23 Fév - 13:15

    Coucou, bienvenue à la WH Smile !!

    Je laisse Lux s'occuper de valider ta fiche vu que je débarque, juste, il faut que le nom ou le prénom de ton personnage commence par la même lettre que son pseudo :x


    Voilà voilà Smile

♔ ♔ ♔





The universe works on a math equation
that never even ever really even ends in the end
Infinity spirals out creation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/965492/Kaori-same
Invité
Sujet: Re: PLACIDE ► I'm just calm, or not. Mer 23 Fév - 13:24

Ah mince, et d'accord, je vous ai changer cela ! xD.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: PLACIDE ► I'm just calm, or not. Mer 23 Fév - 16:23

    Ah mince décidément je suis un caca XDD normalement c'est la première chose que je remarque et c'est la deuxième fois que je fais crise de cécité aigüe. Faut que je mette mon radar en place.

    Validée jolie Place *w*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: PLACIDE ► I'm just calm, or not.

Revenir en haut Aller en bas
 

PLACIDE ► I'm just calm, or not.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» KEEP CALM AND KILL ZOMBIES ? le 21/02 vers trois heures du matin
» Keep calm and pass your way ? Saewald [TERMINEE]
» Hey guys, keep calm ! ☮
» Keep Calm And Carry Swords
» KEEP CALM & kill zombies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Complément :: ♔ Corbeille-