Partagez | 
 

 Silent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Sujet: Silent Mar 26 Oct - 18:15

I. Identité.

    Nom : Leara
    Prénom : Sin (prénom irlandais, se pronnonce Sinne)
    Pseudonyme : Silent
    Âge : 14 ans
    Date de naissance : 28 février 1994 (si j’ai bien compris, le contexte est en 2008, c’est bien ça ?)
    Date d'arrivée à la Wammy's House : Elle est arrivée en janvier 2007, elle avait donc 12 ans.
    Groupe : Loners

II. Physique.

    Prenons la plume, et commençons l’hasardeuse tâche consistant à décrire Sin. Notre demoiselle ne manque sans aucun doute d’élégance, pourtant elle ne prend pas particulièrement soin d’elle-même. A la lumière vacillante d’une chandelle, on pourrait la croire échappée du passé, à cause de ses vêtements notamment. Habituellement, elle porte une chemise noire à jabot blanc, ainsi qu’un pantalon et un manteau de coupes chics mais pratique, couleur de nuit également, et une croix de Saint-Pierre accrochée au-dessus du sein droit. D’une manière générale, elle préfère les vêtements qui offrent une grande liberté de mouvement et ont une certaine classe. A ce niveau, elle n’est pas vraiment féminine. Pourtant, c’est lorsqu’elle est vêtue de son unique robe qu’elle est la plus belle. Elle a hérité de l’habit à la mort de ses parents, un vêtement fait d’une soie couleur de neige, prenant au clair de lune des teintes beiges du plus bel effet. La robe est ornée de dentelles et de bijoux précieux, et est reliée au cou de la jeune fille par une parure splendide. L’ensemble est extrêmement précieux financièrement parlant, mais aux yeux de Silent il l’est davantage sentimentalement.

    Mais notre orpheline possède deux autres bijoux, parmi les plus beaux que l’on trouve en ce monde. En effet, ses yeux sont d’une beauté rare. D’une couleur oscillant entre le brun clair et le doré, il possède dans leur expression une noirceur envoûtante, détenant une connotation presque mystique. Son regard, malgré la clarté de ses iris, est un trou noir, un abîme où le temps n’a plus d’emprise, un tourbillon impénétrable où le corps se détache de l’esprit et meurt. Même l’éclat du soleil semble n’y allumer aucune lueur. Je vous déconseille de vous plonger dans le regard de Sin, sauf si vous savez regarder avec votre âme. Si vous faites partie de ces rares personnes pour qui le physique ne compte pas, alors approchez sans crainte. Peut-être pourrez-vous déceler, au cœur de ces prunelles, l’image d’un cimetière enneigé où fleurissent des roses sanglantes, ainsi que deux tombes…
    Ses cheveux fins, bruns sombres et longs, coulent comme un fleuve autour de son visage aux traits fins. Toujours libres, ils retombent gracieusement sur ses épaules, contrastant fortement avec la pâleur naturelle de sa peau lisse de toute impureté. Elle est plutôt élancée, et mince. Une bien belle jeune fille, en somme, qui aurait tendance à faire plus mûre que son âge.

III. Caractère.

    Silent, la bien-nommée. Décrire son mental est une chose des plus ardue, mais s’il est un point sur lequel nous ne reviendrons pas, c’est bel et bien son silence… Sin est dotée d’une personnalité naturellement asociale. Elle a donc du mal à nouer des relations avec d’autres personnes, et même une fois cette étape franchie elle rechigne à leur parler. Cela ne signifie pas pour autant que notre demoiselle n’a rien à dire, « évidemment » aurais-je envie de rajouter. L’un des passe-temps favoris de Sin est la lecture, que ce soit des poèmes, des pièces de théâtre, des romans, des œuvres écrites en français, en anglais, et que sais-je encore, Sin considère la lecture comme une nourriture essentielle à l’âme. Elle a de ce fait une très grande culture générale, sur des sujets très divers.

    Jusqu’à la mort de ses parents, Sin avait un bon fond, un très bon caractère. Indulgente, modeste, généreuse et gentille, c’était une jeune fille adorable. Mais vous savez je suppose à quel point la perte d’un être cher peut changer quelqu’un. Imaginez alors l’effet de la perte simultanée de ses deux parents, sa seule famille, pour Sin ! De cet état d’esprit remarquablement agréable, elle n’en a gardées que des miettes. La mélancolie est désormais sa plus fidèle compagne, et il lui arrive de se montrer particulièrement cruelle lorsqu’on aborde un sujet qui la fait souffrir. Moquez-vous de sa famille, de leur mort… Vous n’en retirerez aucune satisfaction, car Sin gardera un visage neutre. Mais croyez-bien qu’elle n’oubliera pas. Jamais. Elle se préparera dans l’ombre, apprendra vos faiblesses et vos peurs les plus secrètes, et lorsque le moment sera venu, se vengera. Alors, n’espérez plus que la supplier lui fera vous accorder son pardon. A ses yeux, depuis l’instant même où vous l’avez fait souffrir, vous n’êtes plus qu’un être exécrable et méchant de nature, qui ne mérite pas sa pitié.

    Sinon, Sin est quelqu’un de sensible à la beauté des choses. Elle aime lire, écrire et chanter, tutoyer la lune et regarder la nuit dans le blanc des yeux. Elle aime la musique du vent dans les feuilles et de l’eau qui ruisselle, le chant des oiseaux et les levers de soleil, l’odeur de la terre humide et celle des roses. Elle est la plupart du temps attentive au moindre détail des lieux qui l’entourent et des personnes qu’elle croise, et n’agit jamais sans réfléchir. Notre jeune fille est, pour résumer, une personne complexe. Comme tout un chacun.

IV. Suppléments

    QI : 184 points de QI
    Manie : Pose un index sur ses lèvres, comme si elle voulait intimer le silence, ferme les yeux et baisse un peu la tête.
    Rêve, Ambition : Un rêve, une ambition ? Sin désire plus que tout au monde retrouver les assassins de ses parents.
    Cauchemar, Phobie : Déshonorer sa famille et leur lignée

V. Historique.

    Famille : La mère de Sin était une jeune femme anglaise tout ce qu’il y a de plus respectable, ayant de lointains liens de parenté avec la famille royale. D’elle, Sin a hérité de sa beauté et de sa chevelure brune. C’était une mère douce et aimante. Elle s’appelait Eireen. Le père, Edward, était issu d’une très vieille famille baronniale française, possédant un grand nombre de terres et de richesses. Il a transmis à sa fille unique son regard si particulier et sa pâleur de peau. Ils ont tous les deux été assassinés par une nuit particulièrement froide de novembre 2006. Son frère adoptif, William, a disparu durant cette nuit, et les autres membres de sa famille ont été retrouvés morts.
    Origine : Sin est née en France, d’une mère anglaise et d’un père français.
    Relations : Avec les orphelins en général… Sin n’a pas vraiment de lien. Ce sont des personnes qu’elle est obligée de côtoyer mais elle leur parle le moins possible. Avec les adultes, elle joue le rôle de la gentille adolescente surdouée, polie et respectueuse, mais en réalité elle s’en fiche un peu. Passons aux cinq premiers successeurs possibles de L. Elle ne leur parle pas parce qu’elle n’a pas de raisons de le faire, mais cela ne l’empêche pas d’avoir des opinions à leur sujet. D’une manière générale, elle les respecte. Elle aime bien Near et Zero, deux personnalités différentes mais deux garçons très intelligents. Elle admire leur manière d’arriver à leur fin et leur volonté. Mello est déjà plus le genre de personnes qu’elle évite. Beaucoup trop vantard à son goût. Lust… C’est la seule fille des cinq. Ce n’est pas pour autant qu’elle l’apprécie, Silent a toujours eu beaucoup de mal à nouer des liens avec les personnes de même sexe qu’elle. Enfin, Matt. Elle le déteste. Il vit dans un monde virtuel, ce qui pour elle est une manière de fuir la réalité et donc un signe de lâcheté. Il n’y a rien qu’elle n’exècre plus que les lâches.
    Histoire :
    C’était une réception qui aurait dû être comme toutes les autres. Normale, c'est-à-dire ennuyante. Pourtant ce n’était pas le cas. Il y avait Elle, cette jeune femme qui hypnotisait Edward comme une flamme hypnotise un papillon. Une jeune britannique parlant parfaitement le français, avec un accent très élégant. Edward s’était lancé. Lui avait parlé. L’avait courtisée, durant deux mois. Jusqu’à ce qu’elle lui dise Oui.

    Quelques années après naissait Sin. Un moment douloureux pour Eireen, de peur pour les deux parents. La grossesse s’était plutôt mal passée, et selon les médecins il y avait de très fortes chances que l’enfant meurt peu de temps après sa naissance, à vrai dire il était fort probable qu’elle soit morte dans le ventre même de sa mère. Pourtant, Sin était bel et bien vivante. Même si durant les trois premières années de sa vie elle se montra peu résistante aux maladies. Un rhume la forçait à garder le lit quelques jours. A cause de la faiblesse de leur fille, Edward et Eireen décidèrent de ne plus avoir d’enfant, de peur que leur possible progéniture ait des problèmes de santé, peut-être plus grave que ceux de Sin.
    Ces fameux problèmes disparurent d’eux même avec le temps. Sin devenait une très belle enfant, très agréable à vivre. Elle faisait la joie et la fierté de ses parents, et ne développa pas ce qu’on appelle « syndrome de l’enfant unique ». Elle était entourée de parents qui l’aimaient et la protégeaient, avaient des domestiques attentifs à ses moindres besoins. Lorsqu’elle eut cinq ans, ses parents adoptèrent un petit garçon nommé William, mais que tout me monde prit l’habitude d’appeler Liam. Il avait deux ans de plus que Sin, et dégageait une aura un peu malsaine. Son regard était particulier : il y avait un œil bleu clair, et l’autre… L’autre était acajou. Avec des volutes pourpres. Et, Sin en était certaine, il était malade. Mais Edward et Eireen ne voyait en lui qu’un possible grand frère aimant pour Sin, un petit garçon en manque d’affection.

    Sin avait à peu près huit ans lorsqu’elle eut la confirmation de ses craintes. Elle trouva une nuit Liam dans la salle de bains, en sang, les doigts resserrés sur la lame d’une paire de ciseaux qui lui entaillait les doigts et le faisait saigner sur des peluches qu’il avait éventrées, déchirées. Mais à la grande surprise de Sin, il pleurait. Lorsqu’elle s’accroupit à côté de lui, il enfouit son visage dans le cou de Sin et se mit à gémir qu’il était fou, qu’il était anormal. Et il en souffrait, oh oui ce qu’il souffrait. Sin lui retira délicatement les ciseaux des mains et examina ses blessures. Il n’était blessé qu’aux mains, quant au sang sur son visage, il avait probablement enfoui son visage dans ses mains, ou alors avais tenté d’essuyer ses larmes.

    Cette nuit, Sin la passa auprès de Liam, l’aidant à se nettoyer, le rassurant, lui parlant pour l’aider à s’endormir. Cette nuit, les rôles s’étaient inversées, et Sin eu l’impression d’être la plus grande des deux.

    Le lendemain, le William apeuré et tremblant que Sin avait vu avait disparu, réabsorbé par le Liam fou. Le Liam au regard effrayant. Le petit William, Sin ne le revit jamais plus. Sa vie continua sans problèmes particuliers, jusqu’à cette horrible nuit…

    Novembre 2006. Sin avait alors douze ans, et Liam quatorze. C’était un adolescent sombre, effrayant, avec toujours aux lèvres ce sourire fou. La journée s’était déroulée comme d’habitude, et Sin était allé se coucher. Comme d’habitude. Elle avait plongé dans un sommeil sans rêves, jusqu’à ce que des cris atroces la réveillent.

    Le cœur battant, effrayée, elle avait bondi hors des draps et s’était cachée sous son lit, tremblante, les larmes aux yeux, le visage enfoui dans ses mains. Elle avait entendu des bruits de pas et avait vu les pieds de quatre personnes entrer dans sa chambre et regarder un peu partout. Sin ne pouvait voir de qui il s’agissait, il faisait trop sombre. Après avoir cherché un peu partout, les gens repartirent.
    L’enfant attendit longtemps, très longtemps avant de sortir de sa cachette. Lentement, elle descendit au salon.

    Jamais elle n’oubliera cette nuit. Jamais elle n’oubliera ces corps sans vie. Jamais elle n’oubliera ce sang qui barbouillait les sols et les murs. Jamais, non, jamais elle n’oubliera ces yeux sans vie tournés vers elle.

    On la trouva le lendemain, évanouie près des cadavres de ses parents. Tués par balle, semblerait-il. De William, on ne trouva aucune trace. On enterra Eireen et Edward en grande pompe. L’enterrement fut très beau, les cercueils décorés de roses blanches et rouges. Mais Sin était la seule membre des Leara présente. Les autres, des spectateurs curieux, ou des amis de la famille.

    Le jour de l’enterrement, il neigeait. Pourtant, près des tombes d’Eireen et Edward, un rosier rouge avait décidé de fleurir. La couleur sanglante de ses fleurs tranchait sur la neige pure.

    Pendant plusieurs semaines, on tenta de joindre la famille, pour qu’ils accueillent Sin. Mais la terrible nouvelle tomba bientôt. On avait assassinés tous les membres de la famille de Sin. Alors, en janvier, on l’inscrivit à la Wammy.

    Jusqu’à il y a peau, Sin est restée plongée dans ses souvenirs. Les atroces souvenirs de cette nuit de novembre. Mais elle commence à se réveilleur, peu à peu. Je la connais, Sin. Elle ne se laissera jamais abattre. Tant que tous les mystères entourant l’assassinat de ses parents ne seront pas élucidés, elle ne baissera pas les bras.

    Voilà. Silent, c’est elle, Sin Leara, fille d’Edward et d’Eireen. C’est ainsi qu’elle se définit. Son passé, elle ne le reniera jamais, mais elle ira de l’avant. Toujours .

VI. HJ

    Votre nom ou pseudo ? Aw… Un sacré paquet de pseudo x) Ciel, Ciel Artai, Silent Cross, Shinrin, Noire (abrégé en Nore) et d’autres… Que voulez-vous, je suis le genre à ne rien dire de moi. Le pseudo le plus utilisé est cependant Haku.
    Comment avez-vous découvert le forum ? Par partenariat. Lequel ? Je ne sais plus. Un forum sur lequel je ne suis pas inscrite ><
    Que pensez-vous du forum (design, intrigue..) ? Comment l'améliorer ? Et bien… Je suis moi-même fondatrice d’un forum et je ne vous arrive pas à la cheville…
    Quelque chose à ajouter ? Parfait !


[Juste, je ne suis pas une habituée des codes donc il est possible que le formulaire soit mal rempli >< si c'est le cas je vous présente mes excuses]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: Silent Mer 27 Oct - 10:30

    Ne t'inquiète pas, le formulaire est très bien rempli.
    Bon pour une fois quelqu'un va vite être validée malgré les temps qui courent ici.

    Fais attention tout de même, aucune personne n'est parfaite, Sin n'a que des avantages physiques d'après ce que j'ai vu.
    Et je suppose que dès son jeune âge, on lui détecta une intelligence hors du commun pour l'inscrire à la WH, mais ça aurait été bien de l'indiquer quand même (ou je lis vite et mal, je suis pas trop en état, désolée)

    Bienvenu à la WH quand même, demoiselle.

    Loners, classe 2.

    Amuse toi biien :3

    (Et puis je te conseille un avatar 200*400)
Revenir en haut Aller en bas
 

Silent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Nuzlocke] Silent is Blue
» Silent Hill -Film
» Zachariah ? Silent voice.
» Christabella A. Gillespie
» Silent [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Complément :: ♔ Corbeille-