Partagez | 
 

 Uwah Blup Oui ( Den & Hurricane )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Sujet: Uwah Blup Oui ( Den & Hurricane ) Sam 22 Mai - 20:37

Ils avaient prévue cette nuit depuis longtemps, et c’était enfin arrivé. Dans le noir, les barres des chiffres du réveil brillaient d’un vert lumineux, indiquant l’heure tardive. L’heure prévue. Alors le baseball se redressa sur son lit, écartant les draps d’un lent mouvement de bras pour glisser hors du matelas. Il ne fallait pas qu’il réveille Yuso et cela faisait à peu près deux heures qu’il faisait semblant de dormir. De toute façon, l’excitation ne lui aurait pas permis de dormir. Parce que oui, ça l’excitait vachement tout ça. Genre se déguiser en dinosaure pour aller se balader de nuit avec ses potes déguisés en poulpe et en mariée, quand on a 19ans, c’était vraiment le truc, ze activité, le plus thrilling qui soit. Déjà il y avait l’interdit qui rendait tout ça super rebelle : se balader de nuit dans l’orphelinat. Puis le truc vachement rigolo : voir ses amis en poulpe et en mariée. Et pour finir, le petit plus qui rendait tout cela vraiment super hilarant : s’empêtrer les pieds dans un costume vert et violet qui faisait ressembler à un blofish vertébré version disco quiconque le mettait. Bref, toutes les conditions étaient là pour faire jubiler Duncan Partridge.

Image hébergée par servimg.com

C’est donc tout joyeusement qu’il enfila son costume acheté d’occasion. Un costume de dinosaure… ou de crapaud, ou même d’extraterrestre, vu qu’il n’avait pas une tronche très dinosauresque. En même temps, sérieusement… t’as déjà vu un dinosaure vert et violet avec des rayures sur le ventre toi ? Ou un dinosaure tout cours d’ailleurs. Ainsi, on pourrait résumer son costume en disant juste qu’il ne ressemblait à rien, mais qu’il le trouvait vachement bien quand même, son costume. Y avait même des bouboules au bout des mains, pour l’empêcher d’attraper ou faire quelque chose de ses cinq doigts, alors évidemment, il fallait fermer la fermeture éclair avant d’enfiler les mains dans le costume. Alors évidemment, Dew comprit cela un peu en retard. Il dut ressortir ses mains pour fermer un bout de fermeture éclaire, puis remettre ses mains, et finir tant bien que mal à fermer la chose. Une fois fièrement vêtu de cette combinaison mettant superbement en valeur son physique d’athlète, il saisit les lampes de torche qu’il avait prévue pour l’occasion et les fourra dans les poches situées sur le côté de son costume. Puis, le pas feutré, il quitta la chambre aussi silencieusement que sa combinaison le lui permettant, dans un bruit de « smouf smouf » délicat. Ainsi, sur le pas de la porte, longeant les couloirs, mains ballottant sur les côtés, on pouvait voir un type en combinaison de dinosaure. Genre normal. Et tout content, il descendit les escaliers, rassuré que son costume n’ait pas une énorme queue qui trainait partout. Là, c’était pratique. Mais franchement, il aurait bien aimé avec une queue avec des bouboules, comme sur ses mains. D’ailleurs, un dinosaure sans queue, c’était plus vraiment un dinosaure. Mais en même temps, les dinosaures, quand ils étaient pas stylisés, ils étaient quand même super moches. Arrivé triomphal à la salle commune donc. Tout était noir et vide, ça faisait vraiment mission secrète. Il y avait juste la lune… ou pas, elle était cachée derrière les arbres du bois. Mais il y avait les étoiles qui éclairaient le sol de façon zébré, par les hautes et nombreuses fenêtres de la salle commune. Ca aurait pu faire une atmosphère vraiment mythique, presque magique… si ça n’éclairait pas un gros nigaud en costume dinosaure. Ca aurait été une jolie femme, ou même un homme classe, ok. Même Hurricane. Ca aurait fait tellement plus classe, Hurricane qui, le regard perdu et l’air éploré, se noyait dans la lumière sélective et dramatique des étoiles. Un peu moins avec le bonnet poule, c’est sûre… Den, lui, ça aurait fait classe même en robe de mariée. Androgyne déchue, éclairé par la mélancolie. Mais ni l’un ni l’autre n’était là. Pourtant il avait hâte de les voir. Voir Hurricane avec son bonnet rouge, celui qu’il avait commandé en même temps que son costume et qu’il lui avait donné hier dans la mâtiné. Genre comme un truc top secret, enroulé dans du papier kraft, il le lui avait filé comme si c’était un paquet de drogue. "Tiens, c’est tu-sais-quoi…"
Den aussi, il voulait voir la robe de mariée qu’il avait louée. Il était sûr qu’elle lui irait super bien, et ne pouvait s’empêcher de se dire que Hurricane devrait en mettre une aussi. Ou du moins l’essayer. Ca lui irait tellement bien, à Hurricane, une robe de mariée. Alors il rêvassa un moment, Dew, avant d’entendre des bruits de pas. Première reflexe : se mettre sur la pointe de ses pieds dinosauresques, et aller se cacher stupidement derrière la porte. Oui, c’est c’était genre de reflexe que 56% des gens avaient quand ils étaient dans le noir, et qu’ils entendaient arriver quelqu’un. Et Dew rentrait dans tout ce qui constituait la majorité, dans n’importe quel sondage. Même sa marque de dentifrice. Sa marque de dentifrice, c’était la plus utilisée en Angleterre. Si on se basait sur cela, alors il faisait partie des 30% qui essayaient de comprendre et qui pardonnaient après un adultère, des 32% qui pensaient que la routine était la cause d’un adultère, des 26% qui trompaient seulement s‘ils se sentaient vraiment délaissés… et non, par contre non, il ne faisait pas parti des 31% qui déclaraient que le film le plus attendu de l’année était Twilight 3. Il y a banalité et stupidité. Dew est stupide oui, mais du genre simplet, c’est pourquoi il faisait plutôt partie des 25% qui déclaraient que le dit-films le plus attendu était Toy Story 3. Bref, il était donc derrière la porte, un gros sourire de winner peint sur la face, prêt à surgir de façon plus ou moins (ou pas du tout) féline, pour faire peur à la personne qui allait arriver. Personne qui, une fois le pied dans la salle mit, eu droit à un spectacle splendide. Voir débouler un gros dino/extrateresstre/chose/rien, pattes avant en l’air, capuche sur les yeux, qui marchait sans trop voir devant lui, tout en beuglant :

- UWAAAH !


Dernière édition par Dew le Lun 22 Nov - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hurricane
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: House
Double Compte:
Âge: 17
Sujet: Re: Uwah Blup Oui ( Den & Hurricane ) Jeu 24 Juin - 11:23

    Sincèrement. What the fuck. Pourquoi. Quand. En quel honneur. Quelle raison. Qui. Quoi. Où. A quel moment sa raison, sa conscience, sa dignité, son ego, son amour-propre, à quel moment tout cela avait-il rejoint les abîmes profondes du néant de l’univers ? Certainement à cet instant maudit où sur ce site internet débile qui s’appelait formspring, Hurricane avait accepté de rentrer dans le délire des deux crétins les plus crétins de toute l’institution. Oui, j’ai nommé Dew et Den. Dew & Den. Ca faisait con. Presque une marque de glaces. Ou de produit lessive. Ou une marque de pull. En gros, c’était parfaitement ridicule, tout autant qu’eux, et leurs délires arriérés. Et lui, il avait adhéré. Il avait joué sa dignité. Il ne pouvait plus reculer, il n’avait pas eu le courage de se retirer quand le brun lui avait refilé sa merdasse dans son paquet secret comme si pour lui, leur plan pourri était une des meilleures idées qu’ils n’avaient jamais eu. Comment pouvaient-ils trouver des conneries pareilles aussi drôles ? Pour l’amour de Dieu sérieusement, dans leur tête, c’était le grand vide total et la moindre crétinerie leur paraissait une idée de génie dès qu’elle passait par là ?…

    Headdesk.
    A côté de sa tête posée sur le bureau, il observa la chose rouge. La terrible chose rouge qui le regardait avec ses gros yeux globuleux et qui semblait lui dire « owi mets-moi, tu sais que tu en as envie, tu sais que tu vas avoir l’air profondément ridicule, mais j’aime ça, j’aime te rendre ridicule, je n’ai aucun autre but dans la vie ». Et Hurricane eut envie de lui mettre le feu. Comme ça, d’un coup. Le découper avec un cutter. Le balancer par la fenêtre pour qu’il se fasse dévorer par les créatures de la nuit. Mais il ne pouvait plus reculer, c’était trop tard, beaucoup trop tard. S’il les lâchait maintenant, il passerait pour un pleutre, et il ne pouvait pas supporter cette idée. Ces cons viendraient, c’était évident. Ils étaient sans doute trop heureux de pouvoir se déguiser comme des mongols et faire les quatre-cent coups dans l’obscurité sans que personne ne puisse les voir. Alors il devait venir aussi. Son costume était de loin le moins humiliant… quoique. Deux crétins déguisés, ça passait. Un mec qui passait son temps à détester les crétins et à les regarder de haut qui se déguise avec deux crétins, bah, forcément, ça passe un peu moins quoi. Il serait même probablement le plus ridicule des trois. Et il haïssait l’idée. Il regarda l’heure sur sa montre. L’heure fatidique approchait. Il regarda le poulpe. Le poulpe le regarda.

    Non, vraiment, cet objet ne lui plaisait pas. Il avait un air sournois. Quelque chose dans cet air mongol lui donnait l’impression que ce bonnet était l’incarnation de Dew et Den et toute leur stupidité. Tche. Il se redressa, ébouriffa un peu ses cheveux et s’éloigna vers la fenêtre pour fumer, jusqu’à ce qu’il sache qu’il n’y avait plus aucun moyen de repousser l’échéance.

    Il regarda de nouveau le poulpe. Il tâta le poulpe. Il le souleva. Et le porta. Et là, effectivement, Den pouvait s’en donner à cœur joie, il avait réellement en face de lui une tête de poulpe. Hurricane se fixait dans le miroir, et, sincèrement, il aurait pu cogner dedans pour ne plus avoir à voir ça.



    La salle commune ne lui avait jamais semblé aussi déserte et aussi hostile ; comme un territoire ennemi dans lequel se terreraient des monstres prêts à se foutre de lui et à lui envoyer des bombes de moqueries au visage. L’italien était crispé, et c’était pas peu dire.

    Alors évidemment, un Duncanosaure qui pousse un cri débile après être apparu soudainement de derrière une porte, quand on croit être seul et qu’on stresse, c’est pas la meilleure façon de vous faire décompresser. L’italien fit un bond en arrière en poussant un « WAH!!! » sans retenue, avant de comprendre la situation et de plaquer sa main sur sa bouche et fermer la porte derrière lui ; et de se tourner pour lever la main sur Dew et lui asséner un petit coup sur sa tête de débile pour lui faire payer.

    Hurricane : « T’es complètement con ma parole !!!!!! Si quelqu’un nous a entendu, je te jure que jte… »

    Il s’interrompit.
    Pour regarder.
    Duncan en dinosaure extraterrestre.

    Et il se fit brutalement violence pour contenir son éclat de rire qui finit par s’échapper après quelques secondes. Mon Dieu, que ce type avait l’air con. Ca relevait du surnaturel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: Uwah Blup Oui ( Den & Hurricane ) Sam 30 Oct - 15:54

    Den ouvrit les yeux brusquement. Il avait finalement réussit à s’endormir, mais il ressentait l’étrange impression que son sommeil avait duré à peu près quatre mois. ( Un peu comme la belle au bois dormant mais en pas du tout pareil. En tous cas je m’excuse, vraiment. Châtiez-moi pour ce vil retard et châtiez-le aussi, il le mérite ! Den mérite toujours d’être châtié. ) Notre soit disant prince tenta de se relever, son pyjama toujours aussi grand pour lui, car, évidemment, et aussi triste que cela pouvait être, Den n’avait pas pris un seul centimètre. Il tenta donc de se relever, puisqu’il glissa en beauté sur sa couverture et percuta dans un bruit sourd le parquet de sa chambre. Il y avait une chose qui n’avait pas, et ne semblait jamais vouloir changer, c’était son état second au réveil. Malgré cela, il se mit finalement sur ses pieds en frottant son menton et en geignant. Ouvrant son armoire, il plissa les yeux dans un long soupir en voyant le vêtement tant redouté. Il s’agissait là de la terrible, l’affreuse, la monstrueuse atrocité qu’était cette robe de mariée. Il la décrocha doucement et la fixa d’un air noir. Et là, ce fut le doute suprême. D’un côté, il y avait cette barbarie à porter, son égo qui en prenait un coup et de l’autre, il y avait le suprême plaisir de voir Dew en dinosaure et Hurricane avec une vraie tête de poulpe. Il rigola sournoisement à cette idée. C’était vraiment trop tentant. Mais tout de même, n’importe quel accoutrement aurait été plus acceptable que CA. Pourquoi, mais pourquoi une robe de mariée ?! Probablement par pur plaisir de le ridiculiser. Tête-de-poulpe paierait pour cet affront abominable. Mais, en attendant, il devait la mettre, malgré les ondes néfastes qu’elle dégageait. Il l’ôta du cintre et fut tout à coup pris par maintes réflexions. Comment ça s’enfilait, au juste ? Il commença à tourner la chose dans tous les sens pour en comprendre le fonctionnement et après cinq minutes de bataille éreintante réussit à revêtir la robe. Il s’observa dans le miroir. Il ressemblait étonnement à…


    ...une fille. Il fit une grimace puis tourna sur lui-même pour contempler son reflet. Un sourire se dessina finalement sur ses lèvres, et c’est avec son habituel et désolant narcissisme qu’il s’exclama « J’ai la classe même en fille. C’est probablement grâce à ma beauté naturelle, ah ah ah ! ». Et c’est ainsi, que, pour une raison qui n’en était pas une il ne ressentit plus de haine envers le vêtement. Ou presque. Il ouvrit la porte et regarda de droite à gauche, le cœur battant à vive allure. Il s’agissait là de l’épreuve la plus ardue de la soirée. Il devait traverser l’orphelinat jusqu’à la Common room, sans se faire voir. Il ne voulait même pas imaginer ce qui allait se passer si quelqu’un le croisait, déguisé en fille. Il se plaqua donc contre le mur, en mode ninja-espion-même-si-j’ai-bientôt-dix-huit-ans, et tenta de remplir sa mission avec brio. Un peu plus et il se plaquait contre le sol en chantonnant la musique de mission impossible. Mais non. Il ne pouvait tout de même pas faire ça sans un flingue. Primordial, nous sommes bien d’accord. De toute façon, il fallait qu’il se dépêche, afin d’arriver avant les autres. Il était en avance, donc personne ne serait là. Arrivant finalement à la salle, il ouvrit la porte à la volée et s’arrêta au milieu de la pièce dans une pause de ninja absolument ridicule. L’instant qu’il faut à l’être humain pour réaliser qu’il n’est pas seul ajouté à l’instant du cerveau de Den pour réaliser que les deux êtres qui se trouvaient en face de lui s’avéraient être humains et qui plus est Dew et Hurricane, et il se releva, comme si de rien n’était. Il observa ses deux compères. Poulpe. Dinosaure. Poulpe. Dinosaure. Un grand sourire naquit sur ses lèvres et il se rapprocha d’eux. Il observa le costume de Dew, en haussant un sourcil. Pas sur, pour le dinosaure, finalement. Ce serait pas plutôt un genre de batracien, ça? Tout à coup, il leva son pouce pour faire une pose nice guy à Dew.

    -Ton costume est tout bonnement formidable, mon cher ami, même si j'ai du mal à croire qu'il s'agisse réellement d'un dinosaure.

    Le geste n’était pas très crédible de la part d’une mariée avec des fleurs dans les cheveux. Non parce qu’il ne fallait pas oser croire que Den avait pensé à être moins ridicule en en faisant moins. Il avait mis le paquet. Et donc les fleurs y compris. Et toutes les couches de robe étaient là, évidemment. Den se tourna vers Hurricane. Trop poulpe, comme tête. L'image était encore mieux en vrai. Enfin, au moins, cela prouvait au monde qu’un poulpe, c’était quand même vachement plus laid que son meilleur ennemi. Enfin, ça, il allait pas lui dire, au contraire. Son sourire s’agrandit :

    -Eh c’est fou, ça te correspond vachement, je trouve.

    La belle au bois dormant s’était réveillée, et avait repris du poil de la bête. Mais il y avait néanmoins une chose qu’elle semblait avoir oublié. Son accoutrement. Il y avait là deux solutions. Où Den s’était habitué, car après tout, on s’habitue à tout, même au chou. Non, pas au chou. Enfin bref. Ou alors, il était habitué. Ce qui signifiait en outre… Une chose à laquelle vous ne pouvait même pas espérer de penser car c’est tout bonnement impossible. Oubliez donc ce passage de la vie de Den, car le pauvre petit, je suis de retour, et il va souffrir.

    ( De nouveau, désolée D: Pour le retard, et puis aussi pour ça. xD )

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sujet: Re: Uwah Blup Oui ( Den & Hurricane ) Mar 23 Nov - 23:40

(Nawaak, c'est fort drôle : D Mais pour te punir de ton retard, les répliques de Den seront en violet/rose moche. Ahwai faut pas me provoquer.)

Ce qui était pratique avec un costume sur le sien, c’était qu’on avait beau vous mitrailler de coups, vous ne sentez rien. A croire qu’on devrait en faire le nouvel uniforme militaire, parce qu’en plus de tenir chaud, le camouflage "Je suis une petite grenouille au bord d’un marré, vous ne me voyez pas" était vachement efficace. C’est donc en gardant le sourire qu’il reçut le petit coup que Hurricane lui administra alors qu’il venait tout juste de hurler de peur dans toute la salle commune. Et Dew, avec son sourire banana split, jouissait allégrement de son triomphe. Et Dew, avec ses grands yeux chocolat noisette fourrés à la pâte d’amande, savourait le visage de son ami encadré dans ce magnifique bonnet. Ca rendait chacune de ses mimiques de colères, chaque froncement de ses sourcils, chaque insulte, sans aucune crédibilité.

- T’es complètement con ma parole !!!!!! Si quelqu’un nous a entendu, je te jure que jte…


Et Dew continuait à sourire, ses mains lourdes et pelucheuses pendouillant le long du corps, observant d’un œil ravi le bonnet qui gigotait sur la tête de l’italien. Puis il s’interrompit dans sa contemplation en remarquant que Hurricane était celui qui le contempler dès à présent. Alors il le regardait le regarder, avec le sourire inexistant mais hésitant du type qui se demande avec espoir si sa tenue plait. Quelques secondes. Un rire. Alors il le regardait, il le regardait rire, puis comme un crétin, il se mit à rire aussi. Sans savoir pourquoi. Alors ils rirent. Quelqu’un arriva alors brusquement dans une pose ninja du genre grand-singe-furieux-du-feu-de-dieu position 85, enchainement avec le tigre-des-neiges-au-divin-penis. Alors il arrêta de rire. Silence dans la salle. C’était Den. En robe de marié. Sa robe blanche ressortait de façon flagrante dans l’obscurité de la salle. Et bon dieu qu’il avait l’air con. Mais pour Dew, ce que tout le monde qualifierait de "avoir l’air con", il trouvait ça absolument fascinant et génial. Parce que Dew était le genre de personne qui s’extasiait devant les moindres petites farces, les trucs stupides, les moindres conneries qui blasaient même les gens qui avaient le plus d’humour. En un mot, il était tout simplement fasciné.

- Ton costume est tout bonnement formidable, mon cher ami, même si j'ai du mal à croire qu'il s'agisse réellement d'un dinosaure.

- Huh en fait je sais pas non plus hahaha… - il leva sa patte informe couverte de petites boules vertes – Thanks !


Image hébergée par servimg.com

En fait son costume c’était Gachapin (ガチャピン) mais ça il ne le savait pas. Il ne savait pas non plus que la mascotte dont il était déguisé était dérivé en peluche, netbook, t-shirt et sextoy. Si si, le vibromasseur Gachapin, et en plus il coute 24euros. Il apparaissait même dans le clip "Read my Mind" des Killers. Une star, vous dis-je. Un dinosaure autiste, surtout. Oui car c’était bien un dinosaure, dixit Wikipedia notre Bible à tous. "He is a green, bucktoothed dinosaur, and is usually accompanied by his friend Mukku, a red Yeti." Je vous rassure, Mukku n’a rien d’un Yeti non plus. En fait je ne sais pas si ça vous rassure mais je vous le dis quand même. Même 4chan les adore, vu qu’ils sont à l’origine du meme "DSFARGEG". Bref, c’est fou, c’est la folie, Dew est une rockstar whoooo. La mariée se tourna ensuite vers Hurricane qui avait le cadavre de Paul le Pouple sur la tête, et le complimenta fortement.

- Eh c’est fou, ça te correspond vachement, je trouve.

Dew hocha un peu la tête pour approuver de loin le compliment/bénédiction de la mariée, le sourire en v, les yeux clignant dans le noir. Puis levant à nouveau sa patte lourde, il osa prendre la parole.

- Huh… c’est dommage que tu sois pas une fille Den, t’es jolie comme ça ! Je t’aurais pas reconnu si t’avais pas prévenu que t’étais en marié hahahaha…


Et maintenant, et maintenant, qu’est ce qu’ils allaient faire ? C’était fait, ils s’étaient déguisés, et il faisait nuit. Et maintenant ?

- On va dehors en faisant des bruits bizarres pour faire peur aux autres ? : D


Genre UWAAAAAH sous leurs fenêtres lololol.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Uwah Blup Oui ( Den & Hurricane )

Revenir en haut Aller en bas
 

Uwah Blup Oui ( Den & Hurricane )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» castiel ? HURRICANE.
» Hurricane Nerdy (20/03/12 à 15h12)
» Bulgaria Allocates Relief Aid to Cuba, Haiti for Hurricane Damages
» WWE Cruiserweight Championship : Hurricane Helms vs Kofi Kingston
» MAYHEM #9 - CODY RHODES VS. THE HURRICANE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Complément :: ♔ Corbeille :: ♔ The Past - Ancien WH-