Partagez | 
 

 L’avenir appartient à ceux qui aiment manger [PV : Halloween]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ginger
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge:
Sujet: L’avenir appartient à ceux qui aiment manger [PV : Halloween] Mar 21 Juil - 17:56

L’horloge du Common room sonnait les douze coups non pas de minuit mais de midi, signe pour les orphelins qu’il était tant de savourer un bon déjeuner. Une masse d’enfants et d’adolescents marchaient ou couraient vers le réfectoire ; car l’orphelinat, outre ses habitants au Q.I. démesuré, avait l’un des meilleurs cuisiniers, sans doute, de touts les orphelinats du monde. Le bon Roger avait sans doute voulu que ses chers prodiges soient nourrit par un chef quatre étoile ou le directeur était lui-même un gourmet convaincu souhaitant titiller ses papilles de nouvelles saveurs. Quelques soient les raisons du directeur, plus d’un orphelins ne trouvaient rien à redire sur la nourriture de la cantine à commencer par Elych.

La brunette était une véritable gourmande des bons plats, toujours à la recherche de nouvelle saveurs pour délecter ses papilles. D’ailleurs la Seven Deadly Sins avait pour manies de manger des fruits, voir même des gâteaux ou des restes de repas rapportés des cuisines, en classe ; c’était sa manière à elle de faire travailler ses méninges.

Par cette belle journée d’été, la jeune fille était donc une des premières parmi les orphelins à entrer dans la cantine. Elych espérait trouver une personne avec qui elle pourrait manger sans recevoir des remarques désagréable sur son appétit, quelques fois dantesque.

L’adolescente avait surtout envie de pouvoir passer le reste de l’après-midi avec un de ses amis. Car la jolie demoiselle n’avait fait que rester dans sa chambre, confortablement installée sur son lit, à lire ou à composer des chansons durant toute la matinée. Aussi sociable soit-elle Elych aimait rester dans un endroit pour s’en donner à cœur joie dans ses passe-temps, mais la jeune fille ne pouvait supporter l’idée d’être coupée de se amis par une charmante journée d’été quand bien même elle posséderait touts les livres du monde, pour son plus grand bonheur.

Ainsi lorsque sa montre avait indiquée l’heure du repas la SDS avait quitté son pyjama pour se faire une toilette rapide mais efficace, elle avait choisi les meilleurs vêtements adéquates pour une journée de juillet ; une robe bleue marine en dessous un tee-shirt blanc auquel elle avait fait un nœud sur le côté pour le remonter, de simples chaussure blanches à talons compensés et un serre-tête pour faire tenir ses cheveux en bataille, avant de courir vers la cantine avec pour but de déguster un bon repas et de retrouver ses amis .

Les bonnes odeurs de la cuisine s’offrirent à ses narines, un doux arome annonçant pour la brunette que le repas aller être exquis. Elle prit un plateau et se mit en devoir de choisir les divers mets qui aller composer son repas. Elych contempla chaque plat, choisissant avec la plus grande attention sa salade de fruits ou son plat principal. Après de longues minutes d’hésitations, Eileen décida de prendre des escalopes milanaises, un cake aux olives, un part de tarte aux fraises et une délicieuse salade de fruits, rien de tel que de bons fruits frais pour vous rafraichir.

Le plateau dans ses mains, l’adolescente tenta de trouver quelque uns de ses amis. Ses yeux chocolat cherchèrent d’abord une trace de Lust et de son groupe, mais aucune adolescente brune, accompagnée d’une gossip girl aux cheveux couleur framboise et d’une fille plongée dans des revus érotique, ne pointa le bout de son nez. Sans doute l’impératrice de la WH* était trop occupée à taquiner Mello ou Near pour penser à manger. Elych balaya la salle à la recherche de Lolly, Berry, Intermezzo, Rainbow ou encore Camélia, sa camarade de chambre…Et inutile de citer toutes les autres personnes qu’elle chercha dans la cantine. Après quelques minutes de recherche ; les yeux d’Elych se posèrent finalement sur Halloween.

La jeune fille était assise à une table, loin du brouhaha des orphelins, la SDS rejoignit son amie à grande enjambée. Eileen posa son plateau en face de celui de la Pacifiste avant de pousser un joyeux :

-Salut Halloween. Tu vas bien ?

La coquine Seven Deadly Sins s’approcha de sa camarde, tendant les bras pour réclamer un câlin de cette dernière. Un charmant sourire étira les lèvres d’Elych, un de ces sourires plein de gentillesse synonyme d’amitié, dont Eileen en avait le secret. Et quel sortait à chacun de ses amis lorsqu’elle les croisait.

-Tu me fais un câlin ? Je suis en manque d’amour.

♔ ♔ ♔

Avatars par Sissi d'amouuuuuur<3
Ginger/Ember pour l'image 8D

LUCK AND INTUITION PLAY THE CARDS WITH THE SPADE TO START,
AND AFTER SHE'S BEEN HOOKED I'LL PLAY THE ONE THAT'S ON HER HEART,
Poker Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: L’avenir appartient à ceux qui aiment manger [PV : Halloween] Mer 22 Juil - 12:58

    Concentration intense.
    Halloween avait réussi à se ruer dans le réfectoire avant tout le monde, car c'était devenu sa spécialité depuis son arrivée, il y a quelques mois. Si elle ne travaillait pas beaucoup en classe (malheureusement, car elle a de notes exécrables alors que les professeurs ne cessent de répéter qu'elle pourrait mieux faire), elle faisait des heures supplémentaires à ses méninges quant à la façon de manger et tout ce qui concernait la nourriture.
    Elle ne se satisfaisait pas de taquiner et de traîner dans les pattes de Berry pour lui réclamer ses créations, qui étaient très bonnes d'ailleurs mais on l'avait plusieurs fois repris pour avoir une alimentation saine et équilibrée.

      "Je t'en ficherais des légumes cinq fois par jour..." grommelait-elle, entre autres.

    Car oui, on lui avait imposé son repas. Entrée crudités, plat haricots vert et poisson (le beau mélange), ainsi qu'un yaourt nature en dessert et une banane. Le repas de rêve. De toute manière, chétive comme elle était, elle ne grossirait pas en mangeant du fast food à chaque repas pendant un mois. Oh, peut-être qu'elle allait attraper cette maladie du fois, se sentir mal, devenir folle et le reste, mais elle ne grossirait pas.
    Elle était assise à l'écart, à une table vide, concentrée pour ne pas sentir le goût de ce qu'elle avalait. Vu sa mauvaise mine, personne n'avait osé la déranger. Son regard jaunâtre qui se fixait sur les gêneurs devenait vite dangereux. Car même si la fillette était généralement de bonne humeur, là elle était massacrante. Roger l'aurait dérangé, elle l'aurait étranglé. Oui oui. Elle piquait les légumes avec hargne, sa fourchette crissait, son assiette agonisait, son regard flamboyait... Pour la peine, elle allait voler tous les autres desserts et les manger à part. Ouais, très bon plan. Elle mastiquait sans vie son repas quand elle entendit une voix guillerette.

    C'était Elych. Ah oui, la Seven Deadly Sin, un peu spéciale. Enfin, tout le monde était spécial à la Wammy's House, Halloween y compris. Elle lui fit un sourire sans vie et essaya de hocher la tête en ayant l'air convaincante.
    Et puis elle lui demanda un câlin. Si elle était prête à étrangler Roger, pourquoi pas elle ? Holly allait lui faire regretter de lui avoir demandé ça. Elle perdit son regard d'asociale, posa, ou plutôt lança son fourchette sur le tas de haricots et courut vers Elych pour se jeter sur elle à en faire tomber la pauvre adolescente qui n'avait mérité toute cette méchanceté. Enfin, méchanceté, c'était pas vraiment un exemple, car cette misérable Halloween qui avait sauté pour atteindre le cou trop haut de Elych se sentit mieux grâce au câlin. Redescendant avec un petit claquement de la part de ses chaussures touchant le sol, elle lissa son ruban rouge autour du cou et sourit de son air gamin.

      "Chouette que tu sois là, Elych !"

    Et effectivement, le câlin lui avait vraiment fait du bien. Son sourire cette fois-ci était bien le sien, le réel, et non la pâle copie qu’elle avait offerte en premier. Elle alla s‘asseoir à sa place et regarda les mouvements de la SDS en reprenant peu à peu ses couleurs joviales. Oui elle avait pâli de rage et en silence, là elle était aux anges.
    Ah, son paradis éphémère s’arrêta lorsqu’elle posa à nouveau son regard sur son déjeuner. Malheur infâme, désespoir non finie. En tentant d’oublier son sujet de préoccupation, elle engagea un sujet de conversation.

      "Personne avec qui manger ? Triste ça."

    Oui, Elych n’avait pas mérité cette cruauté halloweenesque. Elle en pleurerait presque. Elle n’avait pas l’habitude d’essayer de repousser les gens. Ah, elle allait se faire pardonner.
    Même si Elych n’avait rien remarqué.
    Tant pis. Elle aurait avancé. Elle avait le don de faire des quiproquos idiots et bêtes.
    C’était Halloween.
Revenir en haut Aller en bas
Ginger
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge:
Sujet: Re: L’avenir appartient à ceux qui aiment manger [PV : Halloween] Lun 15 Fév - 20:23

Il faut avouer qu’Elych fut tenté de partir en voyant le regard peut joyeux et vide de la Pacifist mais il en fallait bien plus pour décourager Eileen et si jamais la geek était d’une humeur de chien, il suffirait à Elych de lui insuffler un peu de sa joie de vivre pour lui ôter sa tristesse ou tous autres sentiments qui habitaient Halloween en cet instant.

Soudain Hallo courut se jeter dans les bras et ce fut tout juste si Ely ne tomba pas au sol, alors il sembla à la brunette qu’Halloween retrouvait sa bonne humeur. Et effectivement Elych ne se trompait point, le câlin semblait avoir porté ces fruits car Halloween affichait un magnifique sourire, beaucoup plus sincère que le premier.


"Chouette que tu sois là, Elych !"

« Moi aussi je suis contente de te voir Hall’ »

La SDS s’installa tranquillement devant son amie alors que celle-ci s’intéressait de nouveau à son plateau. Au début la jeune fille ne fit pas attention à son contenu et s’occupa avant tout de son propre repas. Et oui la gossip girl était ainsi ; toujours à s’inquiéter pour les autres, à essayer de leur insuffler un peu de son excentricité ou à se mêler de leur vie priver…Tout comme Candy : on appréciait Elych ou on lui disait d’aller se faire voir ailleurs. Il y avait aussi la troisième option, celle de l’ignorer royalement, quoique les rares orphelins qui avaient essayé cette tactique, aient déclaré forfait devant le harcèlement et non sexuel dont faisait preuve la coquine pour avoir leur amitié. Enfin tout ça pour dire qu’Elych cessait de coller les gens et de les fatiguer avec ses incessants babillages, lorsqu’on lui mettait sous le nez un délicieux met ou une bonne coupe de fruits. Hélas pour vous, si vous croyez qu’Elych peut être appâtée avec de la nourriture pour que vous ayez enfin la paix c’est peine perdue ; car la jeune fille continuera sa conversation aussitôt après la première bouchée et le premier soupir de bonheur de gourmet.

Ainsi donc Elych mangea son escalope et ferma les yeux de contentement, se laissant enivrer par la saveur de la viande, gardant la fourchette dans la bouche même après avoir mangé son morceau. C’était Elych, la jeune femme friande de nourriture et de livre qui atteignait le paradis rien qu’avec un morceau de viande.
Une jeune fille aimant cultiver les plaisirs simples de la vie.


"Personne avec qui manger ? Triste ça."

Lilych ouvrit un œil et sortit de sa rêverie, elle ne put retenir un petit gloussement qui sonna comme l’eau d’une fontaine devant la remarque de son amie. C’était une des raisons pour lesquels Elych appréciait son amie ; Hallo était toujours franche ou du moins elle avait la capacité de dire ce qu’elle pensait tout haut, un point commun qu’avaient les deux orphelines.

« Et oui je suis une goinfre que tout le monde délaisse, tout ça parce que je suis la première au réfectoire. Alors que tous mes amis sont encore entrain de jouer dehors, à profiter du soleil.- Eileen fit une petite moue d’enfant triste qui avait son petit succès aussi bien chez les garçons que chez ses amis- Enfin je peux te retourner la question. Pourquoi est-tu toute seule ? »

Elle avait dit ça dernière phrase avec une lueur espiègle dans le regard et un léger sourire digne de toute gossip girl qui avait envie de récolter des potins. Mais la jeune fille se mit de nouveau à rire et reprit dans son assiette un peu d’escalope, encore plus pétillante que d’habitude et lorsqu’elle regarda de nouveau la Pacifist son regard pétillait de vie et non de malice.

C’est à cet instant que la jeune Sach découvrit le repas de son amie, un mélange pour le moins…étrange et banal dans tous les réfectoires qui ne savaient pas ce qu’était un vrai légume.
Précisons que tous légumes et crudités ou fruits peuvent être délicieux à conditions de biens les préparer et de ne pas prendre ceux qui viennent de Tchernobyl. Il est aussi connu que dans les cantines les légumes n’ont pas une bonne réputation, surtout lorsqu’ils datent d’un moi ou qu’ils ont un air flasque et douteux.
Mais rien n’ait pire que les épinards, n’avait vous jamais remarqué que les cantines vous servent toujours des épinards le jour où comme par hasard la pelouse de l’orphelinat ou de l’école vient d’être tondue, pourtant Elych appréciait les crudités et autres mets qui composaient l’assiette de la fillette (quoique pour ce qui est du yaourt, elle préférait s’en abstenir) mais il fallait avouer que Roger lui avait donner les légumes les moins…disons comestibles.

Bref l’adolescente à la chevelure acajou ne put supporter cette torture dont était victime Hallo. Manger des plats périmés et radioactives qu’elle crime abominable, rien que la mort pouvait effacer le péché de Roger pour avoir oser empoisonner cette adorable enfant si pleine de vie, si…Oui vous imaginez dans quel état se trouvait la SDS et toutes les rumeurs qui se préparaient dans son esprit de fouineuse, ainsi que le trip que se tape la joueuse en cet instant.


« Mon Dieu ‘Ween, tu ne va pas manger ça ?! Je suis sure que tu agoniserais en moins de trois secondes !!! Allez mon toupoutou sert toi chez moi ou alors…je peux aller te chercher quelque chose de plus comestible.-elle se mit à chuchoter, comme si elle lui livrait une confidence ou sa prochaine espièglerie- Mais si tu veux on peut prendre quelques desserts ou fruits et les terminer dans un coin tranquille. Et quand je dis prendre ça veut dire tout…tu vois ce que je veux dire ? »

Elych lui fit un sourire malicieux qui disait clairement « je veux faire les quatre cent coups, partante ? ». Oui la SDS était décidée à faire n’importe qu’elle bêtise en cette journée d’été, surtout lorsqu’il y a de la nourriture à la clé.

Ready for the game ?



Bon je donne l'autorisation ne me frapper pour mon énorme retard T^T
Enfin je suis plutôt fière de mon post, même si je me suis tapée un énorme délire dessus...Par contre je corrigerai mes fautes plus tard.

♔ ♔ ♔

Avatars par Sissi d'amouuuuuur<3
Ginger/Ember pour l'image 8D

LUCK AND INTUITION PLAY THE CARDS WITH THE SPADE TO START,
AND AFTER SHE'S BEEN HOOKED I'LL PLAY THE ONE THAT'S ON HER HEART,
Poker Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sujet: Re: L’avenir appartient à ceux qui aiment manger [PV : Halloween] Lun 22 Fév - 20:34

      « Borf. T’es la seule pour l’instant qui me parle normalement en cette journée diaboliquement ravissante. »

    La petite Américaine plongea alors son regard vaseux dans son repas tout aussi vaseux. Elle en sentit des vertiges et des nausées, rien qu’à le regarder. Elle se cramponna à sa fourchette en inspirant très très fort. Elle fit bouger ses doigts pour les exercer. Et tandis que la Seven lui citait tous les risques, elle-même se risqua à porter la fourchette remplie de trucs verts entre autres à sa bouche.

    Le pire, c’est que c’était bon.

    Elle sentit l’odeur fanée mais néanmoins vitale de ces légumes. Et tadatadatadaaam (mélodie de Poppey The Sailorman) elle sentit de la force l’envahir, dans tout le corps.
    En réalité, vous le savez bien, ce repas n’avait pas une qualité gastronomique extraordinaire.
    Simplement, l’odeur lui rappelait les salades que lui faisait sa mère.
    Elle se rappelait de ses mains caramélisées qui lui servaient dans l’assiette, à la petite Holly morose et boudeuse. Les mains caressaient la joue de la fillette puis passaient dans ses cheveux. Alors, la petite mangeait enfin, rassurée par cette divinité sereine qu’était Maria. Maria. C’était une femme à la fois belle et douce, pas indomptable comme l’image qu’on a des gitanes, mais très docile et calme. Elle caressait ses chevaux (au singulier vers la fin, malheureusement) avec fermeté et chaleur, ce qui leur peramettait de suivre ses ordres à la perfection. Sa voix. Maria, plus petite, chantait dans les églises, et sa voix aérienne semblait élever tout l’oxygène aux alentours vers les nuages célestes. Cette voix-même que Holly garde gravée dans sa tête, cette voix-même qui a donné celle très nasillarde de Halloween. (On doit penser que le père avait une voix très moche pour donner un mélange aussi bizarre.)
    La fillette alors se dit qu’en fait, en fait, en fait ! elle venait de comprendre la technique. Il fallait penser. Comme à l’époque, les mélodies chastes de sa mère lui amenait à penser très souvent à la religion, penser à sa mère l’amenait à… penser à sa mère. Quelle déduction. Ce que je veux dire, c’est que Halloween venait juuuuste de comprendre qu’il ne fallait tout simplement pas se concentrer sur un plat pour le savourer entièrement. C’était une loi. Une loi qu’elle allait profondément approfondir (énième pléonasme) durant les années à venir. C’était vrai. Lorsqu’elle mangeait les gâteaux de Berry, elle ne pensait pas aux gâteaux mais aux princes charmants de la baie. Et toc. CQFD (même si j’ai rien démontré).
    Penser à sa mère l’amenait donc à penser qu’en pensant pendant que sa mère parlait, elle pensait à la religion, comme je l’ai pensé, euh non, écrit tout à l’heure. Il y avait toujours une prière. AAH ! AAH ! Ah se rappeler de sa mère priant le bon dieu et le bon Jésus, c’était tout simplement divin. La petite eut honte. Très honte. En prônant sa mauvaise humeur, elle a voulu victimiser quelqu’un ET elle a oublié sa prière. Elle jeta alors carrément sa fourchette et joignit ses mains un peu à la façon Naruto, tellement elle avait fait rapidement. Et au lieu de dire « machin truc no jutsu », elle éclaircit sa voix et essaya de prendre la plus belle.

      « Cher Jésus, cher papa de Jésus, cher Saint-Esprit, je suis profondément désolée de mon retard. Et de mon absence indéterminée. Je vous jure qu’à partir de maintenant, je n’oublierai plus jamais. Je remercie mon assiette de m’y avoir faite penser. Je vous remercie pour ce plat qui me fait vous remercier. Je vous remercie pour toute l’amitié et l’amour que je reçois en cet asile de bonheur et de religion. Amen. »

    C’était très à l’arrache mais elle l’avait fait. Plutôt contente, elle reprit sa fourchette et commença à engloutir son repas. C’était le courage divin, yeah. /sourire Maito Gai ou encore Freedent/ Dommage qu’il n’y ait pas Mello, marmonna-t-elle en ricanant, ça aurait été fort drôle. Elle ne savait pas comment, mais cela aurait été drôle. Au moment de dire amen, il se serait levé et l’aurait crié avec toute la puissance de sa rage, puis tout le monde aurait suivi, puis tout le monde aurait crié AMEEEN en mode Hulk, et puis cela aurait fortement ressemblé à une secte de fous et Roger serait venu et se serait proposé en tant que prophète et donc voilà.
    Elle leva alors les yeux, se rappelant d’Elych, repoussa son assiette vide et but de l’eau. Avec des gestes saccadés, comme Nicolas Sarkozy. (et à ce moment-là Halloween perdit toute la popularité.)
    Elle ricana une nouvelle fois puis déclama de sa voix habituelle, différente de celle de la prière :

      « Elyyych donc. Ca va, j’aime bien finalement uhuhuhu. … Toi qui es si pétillante et ragoteuse, sais-tu les rumeurs qui circulent sur toi ? »

    C’était Halloween, ze return. Alias la fille girouette, alias celle qui aime déstabiliser (ah bon ?)
Revenir en haut Aller en bas
Ginger
avatar


Feuille de personnage
Wammy’s: H / A
Double Compte:
Âge:
Sujet: Re: L’avenir appartient à ceux qui aiment manger [PV : Halloween] Mer 16 Juin - 12:29

Elych parlait donc, continuant son speech…et ne se rendit compte que lorsqu’Halloween commença à réciter sa prière qu’elle avait parlé pour rien. Comme d’habitude en somme.

Et oui notre chère adolescente à la magnifique chevelure acajou était la reine des bobards et quand on dit « bobard » on sous entend « volubile ». Bien sur que Lilych était volubile et nombreuses étaient les personnes qui pouvaient dire que la jeune fille pouvait monopoliser la conversation jusqu’à vous étouffez devant ce blabla incessant. Il n’était donc pas rare que l’orpheline parle et se rende compte qu’hormis les oiseaux…ses anciens interlocuteurs n’étaient plus dans les parages ayant préférer s’enfuir loin de la jeune fille.

Dans ce cas là, Elych rageait et allait balancer quelques rumeurs pour extraire sa colère. Mais devant Halloween, devant la préadolescente concentrée sur son plat, semblant prendre même du plaisir à manger…Elych ne fâcha même pas et décida d’observer le manège étrange de Ween, de comprendre ce changement de comportement.

La curiosité de l’anglo-française était très intéressée par cet étrange spécimen qu’était Halloween, il ne fallait pas oublier qu’Elych était aussi un cas incroyable pour la science désespéré ou incroyable selon les opinions divergents.

« Cher Jésus, cher papa de Jésus, cher Saint-Esprit, je suis profondément désolée de mon retard. Et de mon absence indéterminée. Je vous jure qu’à partir de maintenant, je n’oublierai plus jamais. Je remercie mon assiette de m’y avoir faite penser. Je vous remercie pour ce plat qui me fait vous remercier. Je vous remercie pour toute l’amitié et l’amour que je reçois en cet asile de bonheur et de religion. Amen. »

La Seven Deadly Sins sentit son cœur fondre devant ce petit bout de femme qui adressait une prière au seigneur d’une façon des plus…charmante. Eileen regarda donc son amie un sourire aux lèvres et un regard des plus maternelles brillant dans ses yeux. Evidemment l’envie de faire un mauvais coup et de chaparder une bonne partie de la nourriture, s’ôta de l’esprit de la jeune fille. Elle continua de manger et oublia rapidement que quelques instants auparavant, elle était prête à faire n’importe quelles bêtises, quitte à se faire passer un savon par Roger.

Elych était comme ça ; toujours à passer du coq à l’âne. Il ne fallait pas oublier que l’adolescente débordait d’énergie et que des idées farfelues elle en avait à la pelle. Donc une de moins qui ne voyait le jour et resterait dans un coin poussiéreux de son cerveau, attendant d’être utilisée un jour…n’était pas une chose si extraordinaire.

Donc Eileen préféra manger, savourant ses mets et se dit qu’elle pourrait toujours demander à Rain de faire un tour dans les cuisines avec elle dans l’après-midi.

« Bon apétit Ween. -chuchota Elych, même si elle était sur que son amie ne l’avait pas écoutée- »

Un moment de silence opéra entre les deux jeunes filles, chacune s’intéressant au contenu de son assiette. Et ce ne fut que lorsque Eileen mangeait sa salade de fruit que le retour d’Halloween :

« Elyyych donc. Ca va, j’aime bien finalement uhuhuhu. … Toi qui es si pétillante et ragoteuse, sais-tu les rumeurs qui circulent sur toi ? »

Ricanement de la donzelle.
Haussement de sourcil de la gossip girl.


Halloween marquait un point, car Elych était intéressait de savoir ce que Candy, Linda ou pourquoi pas Arpège avaient raconté sur elle. Car qui d’autres pouvaient avoir eu envie de raconter qu’Elych était un sosie de Bella Swann ou tous autres potins que les sulfureuses gossip girl, avec Candy en reine, auraient pu raconter sur elle.

Elych vexait ? Que nenni, au contraire cela l’amusait même. Elle savait bien qu’entre ragoteuses, il y avait toujours un besoin de raconter des salades sur sa coéquipière, cela amusait même Elych qui avait entendu des rumeurs plus ou moins extravagantes sur son compte et si Candy en était à l’origine…Bah elle ne lui en voudrait pas. Après tout la brunette avait laissé filtrer l’information sur la relation entre Taz et sa camarade dans tout l’orphelinat, elle méritait bien un énième ragot sur sa petite personne.

« Nan, Ween je ne sais pas ce qu’on raconte sur moi. Je finis par ne plus faire attention aux rumeurs sur moi, si il y en a. -petit rire cristallin- Alors quelles merveilleuses rumeurs as-tu entendu sur moi ? Je vais te dire si elles sont véridiques…ou erronées hahahaha »




C'est court, dsl. Mais je l'ai posté rapidement xp
Je pense que je réediterai plus tard.

♔ ♔ ♔

Avatars par Sissi d'amouuuuuur<3
Ginger/Ember pour l'image 8D

LUCK AND INTUITION PLAY THE CARDS WITH THE SPADE TO START,
AND AFTER SHE'S BEEN HOOKED I'LL PLAY THE ONE THAT'S ON HER HEART,
Poker Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: L’avenir appartient à ceux qui aiment manger [PV : Halloween]

Revenir en haut Aller en bas
 

L’avenir appartient à ceux qui aiment manger [PV : Halloween]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'avenir appartient à ceux qui s'lèvent à l'heure où j'me couche ♦
» L'avenir appartient à ceux qui rêvent trop.
» L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. [PV : érèbe]
» La liberté appartient à ceux qui l'ont conquise [PV]
» Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt (parce qu'ils ont l'eau chaude) (30/01/12 à 9h26)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wammy's House :: Complément :: ♔ Corbeille :: ♔ The Past - Ancien WH-